Conjoncture au premier semestre 2004

De
Publié par

Les deux moteurs de la demande, consommation des ménages et exportations, ont repris en France comme en Limousin. Les entrepreneurs régionaux ont retrouvé l'optimisme plus tardivement que leurs homologues français. Sous l'effet de la demande, leurs carnets de commande se remplissent et ils prévoient d'investir. Malgré l'accroissement de la production, il est encore tôt pour mesurer une amélioration significative sur le marché du travail. Dans la région comme en France, l'emploi peine à augmenter et le chômage croît légèrement.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 22
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Conjoncture au premier
semestre 2004 :
la croissance peine
à créer de l’emploi
Les deux moteurs de
la demande, consom-
mation des ménages et
exportations, ont repris en
Le mouvement de croissance bien progressé. Les ménages ont puisé
France comme en Limou- entamé en milieu d'année 2003 dans leur épargne et ont eu recours au
sin. dans la zone euro perdure en crédit, les taux d'intérêt demeurant attrac-
début d'année 2004. tifs (en moyenne au premier trimestre
Les entrepreneurs Cette croissance s'est appuyée 4,49 % pour les prêts à taux variable et
sur la consommation des ména- 5,12 % pour les prêts à taux fixe).régionaux ont re-
ges et les exportations qui ont En témoigne l'augmentation des immatri-trouvé l'optimisme plus
tiré profit de la bonne santé des culations de véhicules neufs et d'occa-
tardivement que leurs économies américaine et britan- sion. Le Limousin se situe dans le mouve-
homologues français. Sous nique.
l'effet de la demande, Tous les pays de la zone Une croissance soutenue
euro ont profité de ce re-leurs carnets de com- par la demande intérieure
gain d'activité mais les 1,20mande se remplissent et
deux éléments précités 1,00ils prévoient d'investir. ont agi à des degrés va-
0,80
riables selon les pays.
0,60En Allemagne, ce sontMalgré l'accroisse-
plutôt les exportations 0,40ment de la produc-
qui ont donné un coup 0,20tion, il est encore tôt pour de fouet à l'économie.
0,00mesurer une amélioration En France et en Espa-
estimation-0,20significative sur le marché gne, c'est la bonne dy- précoce
namique de la demande -0,40du travail. Dans la région
intérieure qui a tenu ce -0,60comme en France, l'em-
rôle de déclencheur. 1 234 1 23 4 1 23
ploi peine à augmenter et 2002 2003 2004Ainsi, en France, les
le chômage croît légère- PIB trimestriel français en volumedépenses de consom-
(glissement trimestriel en %) Source : Inseement. mation des ménages ontment général de hausse de la consomma-
Des entrepreneurs optimistestion d'après cet indicateur. En effet, les
30
immatriculations de véhicules neufs pro- majorité d'opinions
25
pour une production future en augmentationgressent en Limousin au premier semes-
20tre 2004 malgré un léger fléchissement
au second trimestre (alors qu'en France 15
ce fléchissement avait eu lieu au premier 10 France
trimestre). Elles s'établissent à 3 % dans
5
la région entre le deuxième semestre 2003
0et le premier semestre 2004 contre 1,5 %
-5au niveau national. Les immatriculations
Limousinde véhicules d'occasion ont également majorité d'opinions-10
pour une production future en diminutioncontinué à croître au premier trimestre. -15
1 234 1 23 4 1 234 1 23 4 1 2Les encaissements de TVA viennent ap-
2000 2001 2002 2003 2004puyer ce diagnostic : ils ont progressé de
Avis des industriels sur leur production à venir - solde des réponses Source : Insee9 % au premier trimestre 2004 par rap-
port au même trimestre 2003 et de 7 %
entre le deuxième trimestre 2003 et le et un retour timide de la con- Il en va de même pour les car-
deuxième trimestre 2004. fiance des ménages. Elle a en- nets de commande. À compter
Du côté du commerce extérieur, on enre- traîné un accroissement de la du deuxième trimestre, les chefs
gistre une hausse des exportations dans production de l'ensemble des d'entreprises considèrent dispo-
pratiquement tous les secteurs et en par- branches et en particulier du ser de carnets bien garnis.
ticulier celui des biens de consommation. secteur tertiaire en France. Dans l'industrie, la production
Seuls les produits agricoles reculent. Les Dans le secteur du BTP, les chefs a eu tendance à augmenter de-
importations ont également fortement aug- d'entreprise du Limousin se puis le dernier trimestre 2003 et
menté dans les secteurs des biens de con- montrent plus optimistes : au de façon plus marquée au pre-
sommation, de l'industrie automobile et deuxiè-me trimestre, ils antici- mier trimestre 2004. Les indus-
des biens intermédiaires. Le solde exté- pent une hausse de l'activité à triels limousins avaient anticipé
rieur des échanges limousins demeure venir. Ceci se vérifie en parti- au quatrième trimestre 2003 une
positif, mais à un niveau moindre que ce- culier pour le secteur des loge- hausse de la production avec un
lui de la fin 2003 compte tenu de ces haus- ments neufs et de l'amélioration retard d'un trimestre par rapport
ses des importations. et l'entretien qui affichent une aux industriels français. D'ail-
bonne confiance en l'avenir dès leurs, ils tablent sur une demande
le quatrième trimestre 2003. qui ne faiblit pas pour le troi-Production et investissement
En France, dès le début 2004, sième trimestre 2004.
redémarrent les entrepreneurs ont anticipé Ce climat favorable d'activité
une reprise de l'activité. En cela, productive en hausse a eu unCette orientation à la hausse de la de-
les entrepreneurs limousins ont effet d'entraînement positif surmande intérieure, résulte de deux effets
un trimestre de retard par rap- l'investissement des entreprises.conjugués que sont la hausse du revenu
port à la France. On constate une évolution po-disponible brut au second semestre 2003
L'emploi un peu mieux orienté en Limousin Les effectifs industriels en berne
120 130
125France
Services
115
120
115110 Limousin Bâtiment
110
Commerce
105
105
Industrie
100
100
95
95 90
4132 421342134213421314 23412 4132 421342134213421314 2314 2
1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004
Emploi salarié marchand non agricole hors intérim et grandes entreprises Évolution de l'emploi salarié en Limousin par grands secteurs
ème èmenationales (indice d'évolution base 100 au 4 trimestre de 1997 - (base 100 au 4 trimestre de 1997 - données CVS)
données CVS) Source : Insee - Urssaf Source : Insee - Urssaf
INSEE Limousin - novembre 2004Le chômage ne baisse pas Toujours plus de créateurs d'entreprise
13 130
12
120
11
110
France10
9 France 100
8
90
Limousin7 Limousin
80
6
12 34 1 2 34 1 2 34 1 2 34 1 2 34 1 2 34 1 2 34 1 2
1 2 34 1 2 34 1 2 34 1 2 34 1 2 34 1 2 34 1 2 34 1 2
1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 20041997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004
Créations d'entreprises (indice d'évolution base 100Taux de chômage Source : Insee
erau 1 trimestre de 1997 - données CVS) Source : Insee
sitive de l'indice des surfaces de partir du second trimestre 2004, encore embaucher. Le bâtiment accuse
locaux professionnels mis en les entreprises françaises ont re- tout de même une décélération ce semes-
chantier en France. Cela ne se cruté afin de répondre aux con- tre. L'emploi dans ce secteur en Limou-
vérifie pas encore en Limousin séquences de l'amélioration du sin croît moins vite qu'au niveau national
mais les entrepreneurs régio- contexte économique. Ainsi, (+0,1 % contre +1,5 %).
naux de bâtiment prévoient à après avoir perdu 0,2 % de son Le tertiaire marchand hors intérim étaye
compter du deuxième trimestre effectif au premier trimestre, aussi la croissance de l'emploi début
des investissements supérieurs à l'emploi augmente de 0,2 % au 2004. D'une part, le commerce continue
la normale. Cela viendra con- deuxième. de créer des postes (+0,9 % au cours du
trebalancer la faiblesse relative En Limousin, les prémices de premier semestre en Limousin). D'autre
de l'investissement dans ce sec- reprise de l'emploi sont appa- part, les services affichent un rythme de
teur au premier semestre 2004 rues six mois plus tôt, dès le troi- croissance nettement positif (+1 %). Ce
par rapport au second semestre sième trimestre 2003. Cette ten- secteur progresse régulièrement depuis le
2003. dance, quoique très timide, sem- milieu de 2003. Les services aux entre-
ble se confirmer puisque le pre- prises, un des principaux moteurs de cette
mier semestre 2004 affiche une dynamique, augmentent leurs effectifs deL'emploi peine à aug-
progression de l'emploi de 0,2 % 3 % au premier semestre 2004.
menter en Limousin par rapport au second semestre Cependant, on ne peut présumer de la
Malgré cela, l'emploi ne pro- de l'année précédente. suite de cette embellie. En effet, au
gresse que légèrement en Li- La bonne tenue de l'emploi dé- deuxième trimestre, le rythme de crois-
mousin. Il avait connu une baisse coule en partie du bâtiment. sance de l'emploi semble s'éssouffler lé-
en 2003 au niveau national. Secteur dynamique en 2003, il gèrement (+0,2 % contre +0,8 % au pre-
L'emploi salarié marchand hors continue d'augmenter au pre- mier trimestre).
intérim semble vouloir retrouver mier semestre 2004 et les en- La baisse de l'emploi industriel amorcée
le chemin de la croissance. À trepreneurs du secteur pensent depuis l'été 2001 se poursuit à un rythme
Tableau de bord du premier semestre 2004
Valeur du second trimestre 2004 Évolution en % sur un semestre Évolution en % sur un an
Limousin France Limousin France Limousin France
7,6 9,7 Taux de chômage BIT (cvs) +0,2 point +0,2 point +0,5 point +0,4 point
19 472 2 429 511 DEFM cat.1 -0,5 +0,4 +3,1 +2,1
Emploi salarié (cvs) +0,2 +0,0 +0,7 +0,0
Secteur marchand hors agricuture
Industrie -1,6 -1,2 -2,6 -2,5
Construction +0,1 +1,5 +1,5 +2,2
Commerce +0,9 +0,3 +2,2 +0,5
Services (hors intérim) +1,0 +0,4 +2,4 +0,8
677 75 733 Créations d'entreprises (cvs) +10,7 +12,9 +13,0 +13,4
1 004 77 399 Logements commencés -9,1 +10,0 +17,8 +14,5
131,7 8 711 Locaux professionnels -7,8 +7,5 -30,8 +8,2
(en milliers de m²)
5 330 505 512 +1,5 +3,6 +2,1Immatriculations neuves +3,2
Source : Insee
INSEE Limousin - novembre 2004tes (-2 % au premier se-L'emploi à la peine en Haute-Vienne Moins de chômeurs en Creuse
mestre 2004 en France
comme en Limousin).
Guéret Guéret
Bellac +0,6 Bellac -1,3
-0,9 Le marché +2,1
du travail
Aubusson Aubussonreste morose
+0,5 -4,6
Limoges Limoges
+0,4 -3,0La reprise ne s'est donc-0,2 +0,5RochechouartRochechouart
pas diffusée dans toute
l'économie. Le marché
UsselUssel
-3,7+0,6 du travail continue à se
dégrader. Le taux de
chômage augmente en+0,5 TulleTulle 2 +2,50,0 -0,2 France comme en Li-
+0,7 0,00
-0,5 Brive- Brive-mousin : il atteint 7,6 % -2
la-Gaillarde la-Gaillarde
de la population active
Évolution de l'emploi salarié Évolution des demandeursau deuxième trimestre.
marchand hors intérim d'emploi en fin de mois
Le chômage de longuedurant le premier semestre 2004 au premier semestre 2004
en % Source : Insee en % Source : Insee - Drtefpdurée continue à croî-
tre, notamment dans les
zones d'emploi de Brive et Us- Limousin dont 17 % dans ce dé-relativement soutenu. Ce secteur a perdu
sel. partement. Seule la Corrèze, quidurant le premier semestre 1,6 % de son
Le nombre moyen de deman- reste tout de même créatrice,effectif (1,2 % au niveau national). Tou-
deurs d'emplois reste stable en- marque le pas avec +2 %. Autes les branches de l'industrie suivent cette
tre les deux semestres. Il croît niveau français, il y a 13 % detendance. L'industrie automobile rechute
en Corrèze mais diminue de fa- créations en plus.après avoir réussi à se maintenir depuis
çon équivalente en Creuse alors Face à cela, les défaillancesl'été 2002. Les industries agroalimen-
que la Haute-Vienne ne varie d'entreprises régressent en Li-taires enregistrent une baisse « record »
pratiquement pas. Par contre, il mousin au premier semestreau deuxième trimestre en France (-0,4 %
augmente dans sa composante alors qu'elles augmentent enen France et -0,3 % en Limousin).
jeune aussi bien que féminine. France.Les industries de biens intermédiaires con-
Enfin, les offres d'emploi enre-tinuent de perdre un nombre élevé de pos-
gistrées diminuent ce semestre Des perspectives
dans les trois départements li-
incertainesmousins alors qu'elles augmen-
tent en France. L’estimation précoce publiée le50, avenue Garibaldi
Seul point positif : les deman- 12 novembre table sur une mo-87031 Limoges cedex
Tél 05 55 45 20 07 des d'emploi suite à licencie- deste hausse du PIB (+0,1 %)
Fax 05 55 45 20 01 ment économique décroissent en pour le troisième trimestre 2004.
Limousin entre le dernier semes- Cela suscite des interrogations
Informations statistiques 08 25 88 94 52
tre 2003 et le premier semestre sur la poursuite de la croissance.Abonnements 05 55 45 21 41
2004.Contact presse 05 55 45 20 58 Il est vrai que la hausse du cours
du pétrole et l’appréciation de
l’euro face au dollar sont bienCréations d'entreprise :
des facteurs défavorables.www.insee.fr toujours l'embellie Il faut malgré tout attendre les
Directeur de la publication Michel Deroin-Thévenin
Les créations d'entreprises se résultats du dernier trimestre
Rédacteur en chef Yann Leurs
maintiennent à un niveau élevé pour apprécier l’ampleur de laMise en forme Maryse Lasfargues
Impression Lavauzelle Graphic et plus particulièrement en décélération.
Maquette iti communication Haute-Vienne. Entre le dernier
semestre 2003 et le premier se-Prix 2,50 €
mestre 2004, on enregistre 11 %Dépôt légal : novembre 2004
Code SAGE : FOC10CJ24 de créations supplémentaires en
ISSN : 1765-4475
Copyright - INSEE 2004
Émilie Auriac
Nathalie Garçon
« La rediffusion, sous quelque forme que ce soit, des fonds de cartes issus (Insee)
du fichier GéoFLA® de l’IGN est soumise à l’autorisation préalable de l’IGN
et au paiement auprès de cet organisme des redevances correspondantes. » rédaction achevée le 17 novembre 2004
© IGN 2000 - Insee 2004
© IGN 2000 - Insee 2004

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.