Conjoncture mi-2007 : l'activité et l'emploi patinent

De
Publié par

Dans un environnement international moins porteur, l'activité a fléchi au deuxième trimestre, en France comme en Limousin. Toutefois, alors que la croissance nationale conserve des capacités de rebond importantes, la situation en Limousin semble moins favorable. Certains clignotants sont à l'orange dans la région. La production industrielle diminue et l'opinion des chefs d'entreprise se dégrade. L'emploi connaît un léger recul, le premier depuis deux ans, tandis que la baisse du chômage marque une interruption.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 16
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Conjoncture
mi-2007 :
l’activité et l’emploi
patinent
Depuis le début de l’année, Un tassement de l’activité,
l’économie mondiale a ralenti. Dans un environne- en Limousin aussi
La croissance dans les pays ment international
industrialisés s’est installée sur D’après les enquêtes de conjoncture de la moins porteur, l’activité a
un rythme annuel de 2,0 % au Banque de France, les chefs d’entreprise féchi au deuxième trimes -
premier semestre 2007, après limousins estimant que leur production
tre, en France comme en
2,8 % en 2006. Au deuxième est supérieure à celle atteinte un an
Limousin. trimestre, la croissance dans la auparavant sont de moins en moins nom-
zone euro a déçu avec un taux breux chaque mois, depuis le printemps.
de 0,3 % seulement. Les prix du Fortement majoritaires en avril 2007, ils
Toutefois, alors pétrole ont en outre continué ne le sont pratiquement plus au début de
que la croissance à augmenter vivement : début l’automne.
novembre, le baril de brent Au mois de septembre, l’activité indus-nationale conserve des
approchait les 100 dollars, soit trielle en Limousin n’est soutenue en capacités de rebond im-
presque un double-portantes, la situation en
ment par rapport au Limousin semble moins Croissance du PIB : moins forte qu'attendudébut de l’année.
1,0favorable. Certains cli-
Dans ce contexte 2005 2006 2007
0,9gnotants sont à l’orange international moins
0,8dans la région. La produc- porteur, la crois-
0,7tion industrielle diminue sance française, qui
0,6et l’opinion des chefs s’appuie toujours
0,5
d’entreprise se dégrade. sur la consomma-
0,4
tion des ménages, L’emploi connaît un léger
0,3
a féchi. Le PIB aug -recul, le premier depuis
0,2
mente seulement de deux ans, tandis que la 0,1
0,3 % au deuxième baisse du chômage mar- 0,0
trimestre, au lieu de T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2
que une interruption. Glissement trimestriel du PIB en euros constants (%)0,6 % au premier.
aux prix de l'année précédente chaînés - données cvs
Source : InseeTableau de bord au deuxième trimestre 2007
Valeur brute du deuxième trimestre 2007 Évolution en % sur un trimestre (cvs) Évolution en % sur un an (cvs)
Limousin France Limousin France Limousin France
15 306 1 829 966 DEFM (cat.1) -1,6 -3,2 -8,2 -10,6
Emploi salarié -0,1 +0,4 +0,9 +1,5
Secteur marchand hors agricuture
Industrie -0,8 -0,3 -1,7 -1,3
Construction +0,1 +0,8 +2,5 +4,3
Commerce +0,1 +0,2 +0,4 +0,8
Services (hors intérim) +0,2 +0,7 +2,4 +2,7
620 81 964 Créations d'entreprises -7,2 +0,3 +4,7* +9,5*
1 837 102 980 Logements commencés +13,4 +5,4 +4,1* -4,2*
182 10 011 Locaux professionnels -3,0 -2,1 +21* +4,8*
(en milliers de m²)
-3,4 -2,2* -2,0*5 808 561 417 Immatriculations neuves -0,9
*en moyenne annuelle Source : Insee - DRTEFP - URSSAF - DRE
effet que par la bonne orientation des 2007, tout particulièrement en pour tous les types de locaux,
biens d’équipement. En particulier, l’ac- Corrèze et en Haute-Vienne. La maintien en Corrèze (mais avec
tivité dans la branche des équipements chute des demandes de permis une forte baisse des immeubles
mécaniques, principale représentante du dans le secteur collectif expli- de bureau et des bâtiments de
secteur en Limousin, se situe toujours à que pour une large part cette stockage) et en Creuse (mais
un niveau supérieur à celui de l’année pas- dégradation. Mais le repli récent avec baisse des industriels et
sée. Les carnets de commande demeurant des autorisations de construire des immeubles de bureau).
fortement garnis d’ici la fn de l’année, résulte aussi de la conjonction Ce repli de l’investissement im-
les prévisions sont optimistes pour le d’autres facteurs : un essouffe - mobilier se conjugue à une bais-
quatrième trimestre. ment du marché et un contexte se de l’investissement en biens
En revanche, l’industrie des biens in- fnancier moins favorable. d’équipement : on constate pour
termédiaires marque le pas en fin de Dans le domaine de l’entretien- la région Limousin un recul des
période. En progression jusqu’au mois rénovation en revanche, le ni- importations de biens d’équipe-
d’août, l’activité a ralenti en septembre, veau d’activité est satisfaisant. ment depuis le début de l’année
notamment pour le papier et l’industrie Les organismes publics ont 2007. D’ailleurs, cette évolution
des composants électriques. Pour cette lancé de nombreux programmes se retrouve au niveau national.
dernière, l’horizon des chefs d’entreprise de réhabilitation et la demande En France, l’investissement des
semble incertain du fait du féchissement des particuliers reste forte. entreprises non financières
de la demande, qu’elle émane du marché Enfn, la demande en bâtiments connaît un léger coup d’arrêt
domestique ou du marché externe. Il en non résidentiels a connu un net au deuxième trimestre (+0,4 %
va de même pour la fabrication de papier ralentissement au deuxième au deuxième trimestre, contre
et de carton, où la situation est mitigée trimestre même si les évolutions +1,4 % au premier), plombé par
selon les sites et les produits du fait d’une diffèrent selon les départements le secteur des biens d’équipe-
demande moins tonique au troisième et les catégories de locaux : repli ment.
trimestre. de la demande en Haute-Vienne
Quant à l’industrie des biens de consom-
mation, l’activité semble également Essoufflement de l'emploi
faiblir en septembre avec un niveau de dans la construction et les services
125production équivalent à celui de l’année
précédente. Industrie120
Bâtiment
Commerce115
ServicesPas de miracle
110
pour la construction
105
Dans le secteur de la construction, le
100
nombre de logements mis en chantier
95continue à augmenter mais à un rythme
moins soutenu, en raison de la baisse 90
constatée pour les demandes de permis
85
1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2de construire. Globalement, le nombre
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
des autorisations de construire est en
Évolution de l'emploi salarié marchand en Limousin par grands secteurs
ernette diminution au premier semestre (base 100 au 1 trimestre 2000, données cvs)
Source : Insee - Urssaf
INSEE Limousin - novembre 2007Un coup d’arrêt
L’Insee a diffusé le 12 novembre une nouvelle estimation du taux de pour l’emploi
chômage national au sens du BIT (Bureau international du travail)
En lien avec la dégradation pour le deuxième trimestre 2007, et une série nationale révisée du taux
continue de l’opinion des en- de chômage, issues d’une nouvelle méthode d’estimation à partir de
trepreneurs sur leur activité l’enquête emploi.
depuis le mois d’avril, l’emploi
dans le secteur marchand non Selon cette nouvelle approche, le taux de chômage au sens du BIT au
agricole recule légèrement en deuxième trimestre 2007 s’élève à 8,1 % en France métropolitaine et
Limousin : -0,1 % au deuxième à 8,4 % pour l’ensemble métropole + DOM. Pour l’année 2006, il s’établit
trimestre, après une hausse de en moyenne annuelle à 8,8 % pour la France métropolitaine. La nouvelle
0,4 % au premier. Ce léger recul méthode a peu d’impact sur les tendances d’évolution du chômage
se constate aussi, de même mesurées par l’enquête emploi. Ainsi, le chômage est en légère aug-
ampleur, en Basse-Normandie, mentation en 2005 et en baisse franche et régulière depuis début 2006
en Bourgogne et en Lorraine. (-1 point entre début 2006 et mi-2007).
C’est la première baisse de l’em-
ploi dans la région depuis l’été Ces estimations intègrent les améliorations issues des travaux annon-
2005. La tendance contraste cés en mars 2007. Elles ne sont donc pas directement comparables à
avec l’évolution nationale, puis- celles qui étaient publiés jusqu’à présent par l’Insee. Pour la distinction
qu’au niveau français l’emploi entre chômage et inactivité au sens du BIT, l’Insee s’est rapproché de
progresse de 0,4 %, au second l’interprétation communautaire, celle de l’Offce statistique des com -
trimestre comme au premier. munautés européennes (Eurostat). Par ailleurs, à la suite des travaux
Ces résultats décevants en ma- d’investigation sur l’enquête emploi menés au printemps et à l’été 2007,
tière d’emploi sont imputables l’Insee a procédé à un ensemble d’améliorations méthodologiques.
à la concomitance de deux fac- La principale innovation est la réalisation d’une enquête sur la non-
teurs : d’une part, un ralentis- réponse.
sement des créations d’emploi
dans les secteurs du bâtiment,
mique en termes de création la construction. L’ensemble « éducation, du commerce et des services ;
d’emploi. santé et action sociale » explique en d’autre part, une accélération
De la même façon, les créations grande partie cette progression de l’em-des pertes d’emploi dans l’in-
de postes dans les services se ploi (+1 %) ; dans les autres services aux dustrie.
ralentissent en Limousin (0,2 % particuliers, l’emploi a tendance à stagner. L’emploi limousin ne croît prati-
au deuxième trimestre contre Il en va de même pour les services aux quement plus dans le secteur de
0,6 % au premier), alors qu’el- entreprises qui, après deux trimestres la construction : 0,1 % seulement
les augmentent en France au consécutifs de forte hausse, font face à au deuxième trimestre après
même rythme au premier et au un repli de 0,2 %. Le recul est plus parti-0,9 % au premier trimestre,
second trimestre. Sur l’année, culièrement marqué dans les transports, alors qu’il augmente encore de
la croissance de l’emploi dans ce qui est assez conforme à la situation 0,8 % en France au deuxième tri-
les services en Limousin est contrastée dans ce domaine en France : le mestre. Sur l’année, ce secteur
proche de celle du secteur de transport de marchandises recule, alors reste malgré tout le plus dyna-
La baisse du chômageL'emploi patine au deuxième trimestre
108 marque une pause en Limousin
11
107
10106
105
9
104
8
103
7102
101 Limousin
6
France Limousin
France100
1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 5
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007Emploi salarié marchand non agricole hors intérim et grandes entreprises
ernationales (base 100 au 1 trimestre 2000, données cvs) Taux de chômage (%, données cvs) - série provisoire
Source : Insee - Urssaf Source : Insee
INSEE Limousin - novembre 2007continue à baisser, en Baisse des demandeurs d'emploi Sur un an, l'évolution de l'emploi
France comme en Limou-surtout en Corrèze reste positive
sin. Toutefois, la baisse
est plus importante au
niveau national avec
-3,2 % au lieu de -1,6 %
en Limousin. En France
comme dans la région,
la diminution du nombre
de demandeurs d’em-
ploi est d’abord due à la
baisse des DEFM de sexe
féminin.
0 1,3 Au niveau départemen-
-4 1,2 tal, la Creuse reste à -10 0
l’écart de l’améliora-
7 590 tion : en un an, le nombre 62 080
de demandeurs d’em-2 530 20 690
ploi n’a pas diminué
(il a même augmenté
Nombre des demandeurs d'emploi (catégorie 1) en fin de Emploi salarié marchand au deuxième trimestre
de 0,7 %) alors qu’il a mois au deuxième trimestre et évolution sur un an en % et évolution sur un an en %
Source : DRTEFP Source : Insee - URSSAF baissé de 9,5 % en Haute-
Vienne et de 10,8 % en
que le transport terrestre de voyageurs de hausse. L’industrie des biens Corrèze. La Creuse est
progresse. intermédiaires s’en tire mieux également le seul département
Pour ce qui est de l’industrie, les pertes avec une diminution de 0,6 % à voir augmenter le nombre de
d’emploi sont à nouveau à l’ordre du jour mais, sur l’année, on compte DEFM des jeunes de moins de
au deuxième trimestre. Qui plus est, cette quand même 1,3 % d’emplois 25 ans.
diminution se constate dans les cinq bran- en moins dans ce secteur. Les
ches qui la composent. L’industrie auto- biens d’équipement limitent le
Des perspectives mobile est la plus touchée. Les industries féchissement des pertes, tandis
agroalimentaires renouent avec la baisse que les biens de consommation incertaines
des effectifs après un premier trimestre n’enregistrent une baisse d’ef-
La région Limousin semble avoir fectif que de 0,2 % au deuxième
décroché au second trimestre trimestre.
par rapport à une conjoncture
nationale elle-même décevante,
mais qui pourrait retrouver de 29 rue Beyrand Poursuite de la baisse
87031 Limoges cedex la vigueur au second semestre. du nombre de
Tél 05 55 45 20 07 En effet, les enquêtes nationa-
Fax 05 55 45 20 01 demandeurs d’emploi
les de conjoncture augurent
Dans ce contexte de stagnation d’une embellie de la production Informations statistiques 08 25 88 94 52
Abonnements 05 55 45 21 31 de créations d’emploi, le taux de manufacturière au cours de
chômage limousin se stabilise l’été. Il reste malgré tout que
à la fn du deuxième trimestre. l’augmentation de l’infation à
Ainsi, pour la première fois de- la fn de 2007 devrait peser sur
puis deux ans, ce taux ne baisse le pouvoir d’achat des ménages. www.insee.fr
plus en Limousin, alors qu’il Si la crise fnancière devait per -
Directeur de la publication Michel Deroin-Thévenin poursuit sa décrue au niveau na- sister, les entreprises pourraient
Rédacteur en chef Yann Leurs tional. La série provisoire (non être conduites à différer de
Mise en forme Isabelle Bonneau
recalée sur l’enquête emploi) nombreux projets d’investisse-Impression Lavauzelle Graphic
Maquette iti communication des taux de chômage régionaux ment et la croissance en serait
indiquent que celui du Limousin amoindrie.Prix 2,50 euros
s’élève fn juin 2007 à 6,5 % de la
Dépôt légal : novembre 2007
population active, contre 8 % en Code SAGE : FOC074024
ISSN : 1765-4475 France métropolitaine. Nathalie GarçonCopyright - INSEE 2007
En revanche, le nombre de Rédaction achevée
demandeurs d’emploi en fn de
« La rediffusion, sous quelque forme que ce soit, des fonds de cartes issus le 12 novembre 2007
du fchier GéoFLA® de l’IGN est soumise à l’autorisation préalable de l’IGN mois (DEFM) inscrits à l’ANPE
et au paiement auprès de cet organisme des redevances correspondantes ».
© IGN 2007 - Insee 2007
© IGN 2007 - Insee 2007

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.