Créations d’entreprise : Un bon cru

De
Publié par

Créations d’entreprise Un bon cru er Après une année 2006 riche en En 2007, 3 489 nouvelles u 1 janvier 2007, la Martinique créations d’entreprises, l’année 2007A compte près de 30 500 entre-entreprises se sont poursuit cette tendance avec près de prises exerçant leur activité dans l’in- installées sur le territoire 3 500 nouvelles entreprises implantéesdustrie, la construction, le commerce dans le paysage économique, soitet les services non financiers. Lemartiniquais, soit 13,6% 13,6% de plus qu’en 2006. Signetertiaire, composé des services et du de plus qu’en 2006. d’une économie dynamique, la grandecommerce, domine largement avec majorité de ces entreprises sont des89% d’entre elles ont plus des trois-quarts des entreprises créations pures (90%). Tous les secteurs(54,3% dans les services, 24,4% dansdémarré leur activité réalisent de bons résultats mais l’indus-le commerce). La construction et sans salarié. Tous les secteurs trie se démarque avec un bond de l’industrie représentent respective- près de 18%. Les services sont juste au-ment 13,1% et 8,2% de l’appareild’activité alimentent dessus de la moyenne avec 14% d’aug-productif martiniquais.la création d’entreprises. mentation. Dans les services, qui Depuis l’année 2000, la structure des Dans ce contex-entreprises n’a pas évolué.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 12
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Créations d’entreprise
Un bon cru
er Après une année 2006 riche en En 2007, 3 489 nouvelles u 1 janvier 2007, la Martinique
créations d’entreprises, l’année 2007A compte près de 30 500 entre-entreprises se sont
poursuit cette tendance avec près de prises exerçant leur activité dans l’in-
installées sur le territoire 3 500 nouvelles entreprises implantéesdustrie, la construction, le commerce
dans le paysage économique, soitet les services non financiers. Lemartiniquais, soit 13,6%
13,6% de plus qu’en 2006. Signetertiaire, composé des services et du
de plus qu’en 2006. d’une économie dynamique, la grandecommerce, domine largement avec
majorité de ces entreprises sont des89% d’entre elles ont plus des trois-quarts des entreprises
créations pures (90%). Tous les secteurs(54,3% dans les services, 24,4% dansdémarré leur activité
réalisent de bons résultats mais l’indus-le commerce). La construction et
sans salarié. Tous les secteurs trie se démarque avec un bond de l’industrie représentent respective-
près de 18%. Les services sont juste au-ment 13,1% et 8,2% de l’appareild’activité alimentent
dessus de la moyenne avec 14% d’aug-productif martiniquais.la création d’entreprises. mentation.
Dans les services, qui Depuis l’année 2000, la structure des
Dans ce contex-entreprises n’a pas évolué. Les trois-absorbent plus de la moitié Un taux de création
te plutôt favo-quarts des entreprises qui composent plus élevé des créations, les activités rable, le taux dele tissu économique de la Martinique dans le commerce
création atteintimmobilières et les services sont de petites unités n’ayant aucun
11,4% en 2007. Le commerce affichesalarié avec une représentation plusaux particuliers prennent
encore le taux de création le plus élevéforte dans les services et le commerce.
de l’ampleur. avec 12,8%. Au sein de ce secteur, le
commerce de gros représente près de
10,4% de l’ensemble des créations
Le commerce se renouvelle mieux et possède l’un des taux de création les
Taux de création par secteur en Martinique plus élevés (17,6%). Plus nombreuses
dans le commerce de détail, lesEn %
créations concentrent 851 entreprises,
14,0
soit 14,4% du total. L’industrie poursuit
12,0 sa progression avec une hausse des
créations de près de 18% et un taux de
10,0
création qui s’établit à 9,0%.
8,0
Après une timide progression en 2006,6,0
la construction, dont le dynamisme est
4,0 lié aux mesures de soutien de l’activité
et en particulier de la commande2,0
publique, participe activement à l’élan
0,0 de création de 2007. Ce secteur afficheIndustrie Construction Commerce Services Total
ainsi une hausse de 11,3% et un taux
Taux de création 2007 Taux de création 2008 Source : INSEE - Sirène de création de 11,9%.
9
N° 70 - Martinique - Septembre 2008Créations d’entreprise
dominants, ils ont suscité moins d’en- Seules 2 entreprises de plus deUne entreprise sur deux
gouement que l’année précédente 20 salariés ont été créées dans lesdans les services
(-12%). Du coup, les services aux services et la construction.
entreprises affichent un léger progrèsA l’origine des 1 837 créations, le
de 2,8% portée par les créations dans Une répartition des créationssecteur des services représente plus de
les services opérationnels (+28%). très hétérogènela moitié du renouvellement. Malgré
une évolution inférieure à celle de
Près de 9 créations Les disparités de localisation sont trèsl’industrie, soit 14,2%, ce secteur, dont
sur 10 n’ont pas de salarié marquées. 54% des créateurs s’instal-le taux de création dépasse 11%, reste
lent dans la zone d’emploi du centremajoritaire dans l’économie martini-
En 2007, près de 90% des créations agglomération dont le tiers dans lesquaise. Cette hausse observée masque
sont des unités sans salarié ne géné- services aux entreprises et aux particu-néanmoins une répartition sectorielle
rant qu’un seul emploi, celui de liers. La faible attractivité de la zoneinégale. Les activités immobilières sont
l’entrepreneur. Parmi les nouveaux Nord (Nord caraïbe et Nord atlantique)en plein essor avec un accroissement
emplois salariés, 25,7% concernent la freine dans son développement :de près de 50%. Les services aux par-
la construction, 14,4% le commerce seuls 7% des créateurs s’y sont installés. ticuliers se distinguent aussi avec une
de détail et les réparations, et 13%hausse de 17%. Si les services
l’hôtellerie et la restauration. Par ailleurs, quelle que soit la zone, lesde conseils et d’assistance restent pré-
nouvelles entreprises du tertiaire sont
majoritaires avec une proportion plus
importante dans la zone centre-agglo-
mération. La construction et l’industrie
n’y font pas recette. En revanche, le
Nord-Atlantique attire proportionnelle-
ment plus d’entreprises dans la
construction que partout ailleurs (21%).
Florian CHAFFORT
Progression particulièrement marquée dans les activités immobilières,
le commerce de détail et les services aux particuliers
Créations d’entreprise par secteur en MartiniqueEn %
700
600
500
400
300
200
100
0
ServicesIndustrie Construction Commerce Commerce Commerce Transports Activités Services Éducation,
aux particuliers santé,et réparation de gros, de détail, immobilières aux entreprises
action socialeautomobile intermédiaires réparations
2007 2006 Source : INSEE - Sirène
10
N° 70 - Martinique - Septembre 2008

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.