Créations d’entreprises 2009 : Le régime de l’auto-entrepreneur dynamise la création d’entreprise

De
Publié par

Créations d’entreprise Le régime de l’auto-entrepreneur dynamise la création d’entreprise n 2009, en Guadeloupe, 4 973 En 2009, avec la mise en créations d’entreprises au premier tri-Eentreprises ont été créées dans mestre (770) a été inférieur de 44 % à place du régime de l’auto- les secteurs marchands non agrico- celui du deuxième trimestre (1 374). entrepreneur, le nombre les, contre 4 200 en 2008. L’entrée Le nouveau statut d’auto-entrepre- erde créations d’entreprise en vigueur au 1 janvier 2009 du neur a suscité beaucoup moins d’en- régime de l’auto-entrepreneur ex- gouement qu’en France métropoli-a atteint un niveau record plique cette augmentation de 16 % taine où il est pour beaucoup dans la en Guadeloupe : 4 970 des créations dans la région. hausse de 75 % des créations d’en- créations, soit 16 % de treprises. Pourtant le contexte économique En 2009, dans l’hexagone, plus de la plus qu’en 2008. Plus du erétait diffcile. En effet, au 1 trimes- moitié des nouvelles entreprises sont tiers des créateurs d’en- tre 2009, la Guadeloupe a du faire des auto-entreprises. Au classement treprises sont des auto- face à un mouvement social qui a des plus fortes augmentations des fortement perturbé son économie. entrepreneurs. La part créations, la Guadeloupe arrive en Les effets se sont fait sentir sur la queue des régions françaises devant des auto-entrepreneurs création d’entreprise. Le nombre de La Réunion (7,5 %).
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 28
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
16
Créations d’entreprise
Le régime de l’auto-entrepreneur dynamise la création d’entreprise
En 2009, avec la mise en ,n 200 4 973 place du régime de l’auto-Erieps seds trenaércnoita ét70) e (7estrirm-ret erimuap à % 4 4 ed rueiréfni éd se snanertpeirses ont été crééGun  e9,peouelad entrepreneur, le nombree ntré Le008.2  dndeu i0 0l2u c4e ertno cs,leo-icgr aonxieue èmi msterlttrceess1r(s eeu4a7r3  maenL.c)h unodns veau statut dauote-tnerrp-e de créations d’entrepriseen vigueur au 1er 2009 du janvier - a suscité beaucoup moins d’en neur a atteint un niveau record - qu’en France métropoli gouement -régime de l’auto-entrepreneur ex en Guadeloupe : 4 970 où il est pour beaucoup dans laplique cette augmentation de 16 % taine des créations dans la région. hausse de 75 % des créations d’en -créations, soit 16 % desesirpert. plus qu’en 2008. Plus du 2009, dans l’hexagone, plus de la EnPourtant le contexte économique tiers des créateurs d’en- adtre 2009,n Elea  fGfutaed e,uloa1u pe aiétdit cif. leerl ct uruiA m  e.sas-ftrnie meessaeno-ut aserieptres speird seostnuvels noentrles  é deoitim treprises sont des auto- plus fortes augmentations des desface à un mouvement social qui a entrepreneurs. La part la Guadeloupe arrive en créations,fortement perturbé son économie. des auto-entrepreneurseffets se sont fait sentir sur laLes  des régions françaises devant queue est plus élevée dans lecréation d’entreprise. Le nombre de Réunion (7,5 %). La « soutien aux entrepri-Apparition des auto-entrepreneurs ses », l’ « informationÉvolution des créations d’entreprise en Guadeloupe en 2009 et communication » etUnité : nombre d’entreprises créées les « autres services aux ménages ». En dehors des auto-en-trepreneurs, les créations baissent dans toutes les activités. La quasi-totalité des auto-entrepreneurs créent leur entreprise sans salarié.
Champ : ensemble des activités marchandes non agricoles Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements (Sirene) Un nouveau statut Le régime de l’auto-entrepreneur a été créé par la loi de modernisation de l’économie (LME) d’août 2008. Il s’applique depuis le 1er janvier 2009 aux personnes physiques qui créent ou possèdent déjà une entreprise individuelle pour exercer une activité commerciale, artisanale ou libérale (hormis certaines activités), à titre principal ou complémentaire. L’entreprise doit réaliser moins de 80 000 euros de chiffre d’affaires par an pour une activité commerciale ou moins de 32 000 euros pour les prestations de services et les activités libérales. Le régime de l’auto-entrepreneur offre des formalités de création d’entreprises allégées ainsi qu’un mode de calcul et de paiement simplifié des cotisations sociales et de l’impôt sur le revenu. Avertissement : le nombre de créations d’auto-entrepreneurs intègre toutes les entreprises créées sous ce ré -gime, qu’elles aient ou non effectivement démarré leur activité, y compris celles à qui ce régime a été refusé après la déclaration de création.
N° 73 - Guadeloupe - Juin 2010
Créations d’entreprise
En 2009, 1 730 auto-entrepreneurschoisi le régime de l’auto-entreprise,En 2009, la baisse du nombre de créa -ont créé leur entreprise, soit 35 % -soit respectivement 260 et 200 entretions, hors auto-entreprises, n’épar-des créations, contre 48 % en Mar-prises.gne aucun des quatre grands secteurs tinique et 55 % en France métropo - d’activité (-24 % en moyenne). Dans Dans la restauration et l’hébergement, les services, le transport et les activi -litaine. Après plusieurs années de hausses seuls deux créateurs sur cinq sont des tés financières et immobilières bais -successives, le rythme des créations auto-entrepreneurs. L’industrie est sent de plus de 40 %, le soutien aux hors auto-entrepreneurs baisse de également dans ce cas. entreprises de 24 %, le commerce 24 % en 2009, en Guadeloupe, de Sur l’ensemble des créations de l’in - de détail et la construction de 20 %. 21 % en France métropolitaine. Il dustrie (y compris les auto-entrepre - Seule l’industrie limite l’hémorragie n’est pas possible dans cette baisse neurs), un tiers se fait dans l’énergie (-3 %). de mesurer la part due à une préfé - où les créations sont surtout des so -rence des créateurs pour le statut de ciétés sans salarié de production-re - Le régime de l’auto-entrepreneur est l’auto-entreprise. En effet, pour un vente d’électricité à partir d’énergie réservé aux projets de petite taille certain nombre de créateurs, leur renouvelable. et ces créations d’entreprises se font entreprise aurait vu le jour même lu En en labsence du régime dauto-en-Bénéciant de lengouement pour les lcao npsépuart du temps sans salarié. trepreneur, alors que pour dautres, adctidvimtiéns isitrnaftoiromn adtieq usietse,  (nwoetbammemsent tsiaonnss  sdaqlea e2rin0éc 0de9,a  enlssat   lépleeanvrsté eemd :e bs9l e2  cdr%ée.sa  tHcirooénrass - c’est l’existence du nouveau régime a tre) qui a été décisive. et d’installation d’ordinateurs, le sec - ntre reneur, elle atteint 87 %. Soutienactivités n0290 ,Epuae-ot le  » a étéroamitnoecd ifns  sseesrviieeprtlr eenis  lelte el  scneovcat asmemé,énrocieut al ed rargorp « Dans les aux entreprises : unde sou-.s urnereeptreno-uta sel rap ésirp loiep leumspriéssala e,4eynn nomtne  sede moombrde syen alir 8aseLn sé .-a créateur sur deux esttien aux élevé dans la lus110 chefs d’entreprise, soit six créa lariés -un auto-entrepreneurentrepri-tn eremluèirtics euenprre %5p0  t(sres e(v6 ,c71 1s a0luaaroitées-) tencp onuort scuer -rcégiitmneo. A  d ireuo xio tn étpad tl sndenuitr tssrus ses, les 450 auto-entreprises créées repré -snea  suardtsect lpea  dpelsu )e uert  énroci tsaeldla,t)ssnriu ettean ioataré(8 5,lasaésri sentent la moitié de l’ensemble dessec sreivp r «lansees tt»e g(  séémuaqnpuiam exnes ett  dedmee nméagcahli5 9, créations. Ces auto-entrepreneurs le « traitement des eauxfortement impacté par ce nouveau salariés), se répartissent principalement dansna slneisit.fD nt, le seignemebmoed erseust erentenprpoisded ,sésuetchdés ép dets itnoloul 9as» ( és).lariinv A lesrev a ,e ce n la sécurité, les services liés aux bâ - sn r auto-e timents et aménagement paysagertaes rlat  entme noitarulemeégaajornotm menrn(y etdieiea . )sux0a6r%a léi,sll sre se sc edeltermubsn e-doet u«a  l-heérbpeerrgte (45 %) et dans les activités juridi -a sel ,h»cioisd  eéneacnrc «r  itésctiv-oi mm steèieruSseenn ques et le conseil de gestion (27 %).eurs, un sur quatre a Dans le commerce de détail et la bilières » démarrent avec moins deson activité dans le soutien aux en -construction, un créateur sur trois as. salasr.iséeirpert
L’auto-entreprise : quelques secteurs privilégiés
Part de créations d’auto-entrepreneurs selon le secteur d’activité en 2009 En %
Champ : ensemble des activités marchandes non agricoles Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements (Sirene)
Ali BENHADDOUCHE
Définitions La nouvelle nomenclature des activités économiques (NAF rév.2) est en vi -gueur en France depuis le 1er janvier 2008. La NAF a la même structure que la nomenclature d’activités de la Com -munauté européenne (NACE rév.2) mais elle comporte un niveau supplé-mentaire, celui des sous-classes. La NAF rév.2 comporte cinq niveaux comprenant respectivement : 21, 88, 272, 615 et 732 postes.
La NAF rév.2 s’est substituée depuis le 1er Janvier 2008 à la Nomenclature Française d’Activité rev.1 datant de 2003 (entrée en vigueur en 2003).
N° 73 - Guadeloupe - Juin 2010
17
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.