Échanges bilatéraux

De
Publié par

Échanges bilatéraux14.3 Les exportations de biens mesurées FAB la contraction du volume des importations de (franco à bord) vers l’Union européenne se re- pétrole brut et de la baisse des cours. dressent à partir du troisième trimestre 2009 La Chine est le premier déficit commercialmais fléchissent de 20 % en moyenne sur bilatéral français, devant l’Allemagnel’année. Les ventes annuelles hors de l’Union (– 16 milliards) et la Belgique (– 7 milliards).reculent de 14 %. Les pays qui contribuent le Le solde du commerce extérieur entre laplus à la baisse des ventes sont les États-Unis France et la Chine atteint 20 milliards d’euros(recul des exportations de 18 %), la Suisse et la en 2009 (6 milliards en 2000) et mêmeRussie. Les exportations vers l’Asie, encore dy- 22 milliards avec la Chine continentalenamiques en 2008, s’orientent à la baisse en (Hong-Kong non compris). Cette détériora-début d’année 2009, notamment vers la Chine. tion renvoie plus particulièrement à la viveElles bénéficient néanmoins à partir du deuxième progression des importations de produits infor-trimestre de la progression de l’activité asiatique, matiques, électroniques et optiques, désormaisplus particulièrement chinoise. Dans ce contexte assemblés en Chine. Les exportations françai-de baisse généralisée, la croissance des ventes ses vers la Chine, tirées par l’aéronautique,au Proche et Moyen-Orient en 2009 (+ 5 %) connaissent également une croissance soutenue.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 9
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Échanges bilatéraux14.3
Les exportations de biens mesurées FAB la contraction du volume des importations de
(franco à bord) vers l’Union européenne se re- pétrole brut et de la baisse des cours.
dressent à partir du troisième trimestre 2009
La Chine est le premier déficit commercialmais fléchissent de 20 % en moyenne sur
bilatéral français, devant l’Allemagnel’année. Les ventes annuelles hors de l’Union
(– 16 milliards) et la Belgique (– 7 milliards).reculent de 14 %. Les pays qui contribuent le
Le solde du commerce extérieur entre laplus à la baisse des ventes sont les États-Unis
France et la Chine atteint 20 milliards d’euros(recul des exportations de 18 %), la Suisse et la
en 2009 (6 milliards en 2000) et mêmeRussie. Les exportations vers l’Asie, encore dy-
22 milliards avec la Chine continentalenamiques en 2008, s’orientent à la baisse en
(Hong-Kong non compris). Cette détériora-début d’année 2009, notamment vers la Chine.
tion renvoie plus particulièrement à la viveElles bénéficient néanmoins à partir du deuxième
progression des importations de produits infor-trimestre de la progression de l’activité asiatique,
matiques, électroniques et optiques, désormaisplus particulièrement chinoise. Dans ce contexte
assemblés en Chine. Les exportations françai-de baisse généralisée, la croissance des ventes
ses vers la Chine, tirées par l’aéronautique,au Proche et Moyen-Orient en 2009 (+ 5 %)
connaissent également une croissance soutenue.fait figure d’exception, soutenue notamment
Au final, la part de la Chine dans les exportationspar des livraisons d’avions.
de la France progresse, mais reste inférieure à la
part de la Chine dans les exportations alleman-
Les importations de biens mesurées CAF des. En 2009, l’écart entre les deux pays se
(coût, assurance, fret) en provenance de creuse, du fait du net repli des livraisons aéro-
l’Union européenne baissent de 18 % en nautiques françaises à la Chine.
moyenne en 2009. Les achats auprès des pays
européens, hors Union européenne, se replient Les dix dernières années voient la Chine
de 22 %. En 2009, les importations en pro- entamer rapidement les positions des pays
venance des autres continents fléchissent développés dans le commerce mondial : en
nettement : – 11 % depuis l’Amérique, – 11 % 2009, elle représente 12,3 % des exporta-
depuis l’Asie et – 27 % depuis l’Afrique. Pour tions mondiales, contre 7,0 % en 2000. Elle
l’Afrique, cette forte baisse s’explique surtout est désormais le premier exportateur mondial,
par la chute des approvisionnements énergé- devant l’Allemagne (9,0 %) et les États-Unis
tiques auprès de l’Algérie, de la Libye et du (8,5 %). Toutefois, cette performance, qui
Nigeria. En 2009, les approvisionnements repose pour partie sur des activités d’assem-
auprès du Proche et Moyen-Orient chutent blage, est fortement liée à l’activité des filiales
de 45 % en moyenne annuelle, en raison de étrangères implantées en Chine.
Définitions
Toutes les données du commerce extérieur (produits, pays) sont CAF-FAB.
CAF (coût, assurance, fret) : mesure des importations en France valorisées avec les coûts d’acheminement (trans-
port et assurance) jusqu’à la frontière française.
FAB (franco à bord) : mesure des exportations à partir de la France valorisées avec les coûts d’acheminement jusqu’à
la frontière française.
Solde du commerce extérieur : différence entre la valeur des exportations et celle des importations entre deux pays
(ou deux zones). Il peut être relatif à un produit ou à l’ensemble des échanges. Le rapport entre ces deux valeurs est
appelé taux de couverture.
Maghreb, pays du Moyen-Orient : voir rubrique « définitions » en annexes.
Pour en savoir plus
« Les opérateurs du commerce extérieur », Direction générale des douanes et droits indirects, août 2010.
« Déficit de 4 milliards d’euros des échanges de biens de l’UE27 avec le Brésil en 2009 », communiqué de presse,
Eurostat, juillet 2010.
o
« La Chine, premier déficit commercial pour la France », Études et éclairages n 13, Direction générale des
douanes et droits indirects, mai 2010.
« Le chiffre du commerce extérieur – année 2009 », Direction générale des douanes et droits indirects, février 2010.
Retrouvez le TEF sur www.insee.fr, rubrique Publications et services\Collections nationales\Insee Références
138 TEF, édition 2011Échanges bilatéraux 14.3
Exportations et importations de la France dans le monde en 2009 en milliards d'euros
1 2 1 2Pays Exportations Importations Solde Pays Exportations Importations Solde
Allemagne 55,5 71,5 – 16,0 Turquie 4,8 5,1 – 0,2
Autriche 3,0 3,5 – 0,5 Autres pays d'Europe 2,8 5,2 – 2,4
Belgique 25,7 32,6 – 6,9 Europe 238,3 274,7 – 36,4
Bulgarie 0,5 0,5 – 0,1 Afrique 23,3 20,1 3,2
Chypre 0,3 0,0 0,3 dont : Afrique du sud 1,3 0,8 0,5
Danemark 2,2 2,4 – 0,2 Algérie 5,0 2,8 2,2
Espagne 27,0 25,0 2,1 Maroc 3,5 2,5 1,0
Estonie 0,2 0,1 0,0 Tunisie 3,1 3,1 0,0
Finlande 1,8 1,9 0,0 Amérique 29,9 34,7 – 4,8
Grèce 3,1 0,5 2,6 dont : Argentine 0,7 0,5 0,2
Hongrie 2,3 2,9 – 0,6 Brésil 2,6 2,9 – 0,3
Irlande 2,2 6,1 – 3,9 Canada 2,4 2,4 0,0
Italie 28,4 31,6 – 3,2 États-Unis 19,7 25,1 – 5,4
Lettonie 0,2 0,1 0,1 Proche et Moyen-Orient 13,7 6,6 7,1
Lituanie 0,3 0,5 – 0,2 dont : Arabie saoudite 2,5 2,3 0,3
Luxembourg 1,6 1,4 0,2 Émirats arabes unis 3,5 0,6 2,9
Malte 0,4 0,3 0,1 Iran 1,4 1,0 0,4
Pays-Bas 13,8 16,7 – 2,8 Israël 1,0 0,9 0,1
Pologne 5,2 5,7 – 0,5 Asie 33,2 57,8 – 24,5
Portugal 4,4 3,7 0,7 dont : Australie 2,5 1,0 1,5
République tchèque 2,6 4,3 – 1,7 Chine 7,9 29,9 – 22,0
Roumanie 2,2 2,3 – 0,1 Corée du sud 2,6 3,2 – 0,5
Royaume-Uni 24,5 18,3 6,1 Hong-Kong 2,4 0,4 2,0
Slovaquie 1,7 2,7 – 1,0 Inde 2,5 2,9 – 0,5
Slovénie 1,0 1,3 – 0,3 Indonésie 0,8 1,2 – 0,4
Suède 4,1 4,7 – 0,6 Japon 4,8 7,8 – 3,0
UE à 27 214,0 240,4 – 26,4 Taïwan 1,0 2,2 – 1,2
Norvège 1,4 4,8 – 3,4 Thaïlande 1,1 1,7 – 0,6
Russie 5,1 9,3 – 4,3 Reste du monde 2,6 6,5 – 3,9
Suisse 10,1 9,7 0,3 Total monde 341,0 400,3 – 59,3
1. Biens FAB. 2. Biens CAF.
Source : direction générale des Douanes et Droits indirects.
Principaux partenaires de la France à l'exportation et à l'importation en 2009
en milliards d'euros
55,571,5 Allemagne Allemagne
32,6 Belgique Italie 28,4
31,6 Italie Espagne 27,0
129,9 Chine Belgique 25,7
25,1 États-Unis Royaume-Uni 24,5
25,0 Espagne États-Unis 19,7
18,3 Royaume-Uni Pays-Bas 13,8
Pays-Bas Suisse 10,116,7
1Pays d'importations Suisse Chine 7,9 Pays d'exportations9,7
Russie Pologne 5,29,3
1. Non compris Hong-Kong.
Source : direction générale des Douanes et Droits indirects.
Principaux excédents et déficits bilatéraux de la France en 2009
en milliards d'euros
1-22,0 Chine Royaume-Uni 6,1
-16,0 2,9Allemagne Émirats arabes unis
-6,9 2,6Belgique Grèce
-5,4 2,2États-Unis Algérie
-4,3 2,1Russie Espagne
-3,9 2,0Irlande Hong-Kong
-3,4 1,9Norvège Singapour
-3,2 1,5Italie Australie
Principaux déficits
-3,0 1,2Japon Liban Principaux excédents
-2,8 1,0Pays-Bas Maroc
1. Non compris Hong-Kong.
Source : direction générale des Douanes et Droits indirects.
Échanges extérieurs 139

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.