Economie générale : valeur ajoutée brute et PIB

De
Publié par

Extrait des Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006-2007

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 21
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

11 Économie générale
Rhône-Alpes, avec un produit intérieur brut de 165 milliards d'euros en 2005, est la deuxième région
de France en terme de PIB, loin derrière l'Île-de-France, mais devant Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Elle
représente 9,8 % du PIB de la métropole (13,7 % hors Île-de-France). Le poids de Rhône-Alpes est stable par
rapport à 2000 (9,7% du PIB de la métropole et 13,7%ance).
Rapporté au nombre d'habitants, le PIB place également Rhône-Alpes au second rang des régions
françaises, derrière l'Île-de-France, mais devant l'Alsace. La région occupe la troisième place en métropole
pour le PIB rapporté à l'emploi, après l'Île-de-France et Provence-Alpes-Côte-d'Azur, et devant l'Aquitaine.
En terme de valeur ajoutée, les activités tertiaires, avec 73%, ont une contribution dominante, mais
celle-ci demeure moins forte qu'en métropole (77%), ou en Île-de-France (85%). Les secteurs industriels de
la région se distinguent par un apport relativement important : l'industrie régionale (hors énergie et
construction) produit ainsi 17% de la valeur ajoutée, contre 13% en France. Le secteur des biens
intermédiaires est, à lui seul, à l'origine de 8% de la valeur ajoutée régionale, contre 5% en France. Depuis
2000, la contribution de l'industrie régionale a diminué, puisqu'elle était alors de 20%. A cette date, l'apport
des activités tertiaires (69%) était moins fort qu'actuellement. Cette évolution est le résultat d'une stagnation
de la valeur ajoutée à prix courants dans l'industrie, conjuguée à une augmentation de 25 % dans le tertiaire.
La construction, qui génère un peu moins de 7% de la valeur ajoutée régionale en 2005, a connu, dans le
contexte économique régional, une hausse d'un tiers de cette valeur en cinq ans.
Définitions Pour en savoir plus
> Branche (ou branche d'activité) : _L'année économique et sociale 2005, Dossiers de
Elle regroupe des unités de production homogènes, l'Insee Rhône-Alpes, n°151, juin 2006
c'est-à-dire qui fabriquent des produits (ou rendent des _Les comptes de la Nation en 2005 - Dynamisme de
services) qui appartiennent au même item de la la consommation et de l'investissement, ralentissement
nomenclature d'activité économique considérée. Au
de la consommation publique, INSEE Première,
contraire, un secteur regroupe des entreprises
n°1077, mai 2006
classées selon leur activité principale.
_Le partage de la valeur ajoutée en France,
Observations et diagnostics économiques, revue de > Produit intérieur brut (PIB ) :
l'Ofce n°80, p.63-85, janvier 2002 Il correspond à ce que produit l'économie d'un pays ou
d'une région. Il est égal à la somme des valeurs
Sites internet :
ajoutées brutes augmentée des impôts sur les produits
(TVA, droits de douanes, taxes spécifiques) moins les
www.insee.fr/fr/insee_regions/rhone-alpes, subventions sur les produits.
rubriques "Les grands indicateurs"
puis "Comptes nationaux annuels",
> Produit intérieur brut par habitant :
ou "la région en faits et chiffres" PIB rapporté au nombre de résidents.
puis "Économie".
http://www.ofce.sciences-po.fr/
> Produit intérieur brut par emploi :
PIB rapporté à l'emploi total au lieu de travail.
> Valeur ajoutée brute (VAB) :
La valeur ajoutée brute est la différence entre la valeur
de la production (d'une entreprise, d'une branche) et le
coût des matières premières (consommations
intermédiaires). La valeur ajoutée régionale est le
résultat de la répartition, selon la localisation
géographique, des agents qui participent à la formation
de la valeur ajoutée nationale. Cette dernière est la
somme des valeurs ajoutées des différentes branches.
112 INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/2007
??? 11.1 Valeur ajoutée brute et PIB
Valeur ajoutée brute par branche d'activité (VAB) *
unité : millions d'euros
Rhône-Alpes Province France métropole
2004 2005 2004 2005 2004 2005
% par branche % par branche % par branche
Total en millions d'euros courants 142 063 147 710 1 043 090 1 074 804 1 463 949 1 505 198
Agriculture, sylviculture, pêche 1,3 1,2 3,4 3,0 2,4 2,2
Industries agricoles et alimentaires 1,7 1,4 2,6 2,2 2,1 1,8
Industries des biens de consommation 2,6 2,5 2,2 2,2 2,6 2,5
Industrie automobile 0,8 0,7 1,2 1,0 1,2 1,0
Industries des biens d'équipement 3,8 3,7 3,0 2,9 2,8 2,7
Industries des biens intermédiaires 8,5 8,4 6,6 6,6 5,3 5,2
Énergie 2,7 2,8 2,0 2,1 2,0 2,1
Construction 6,4 6,5 6,4 6,6 5,6 5,8
Commerce 10,9 10,7 11,0 10,8 10,7 10,6
Transports 4,6 4,5 4,1 4,1 4,2 4,2
Activités financières, activités
immobilières 17,1 17,4 16,4 16,9 17,9 18,2
Services aux entreprises 15,2 15,6 13,3 13,7 16,3 16,7
Services aux particuliers 4,7 4,7 4,5 4,5 5,5 5,5
Éducation, santé, action sociale
et administration 19,7 19,9 23,3 23,4 21,4 21,5
Ensemble des branches 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
* Base 2000, données semi-définitives pour 2004 et provisoires pour 2005 Source : INSEE - Département de l'Action Régionale
Produit intérieur brut (PIB) *
Rhône-Alpes Province France métropole
2004 2005 2004 2005 2004 2005
Produit intérieur brut (millions d'euros) 158 329 165 034 1 162 521 1 200 857 1 631 567 1 681 727
Par habitant ** (euros/habitant) 26 988 28 131 23 775 24 559 27 123 27 957
Par emploi (euros/emploi) 65 215 67 601 61 167 63 062 67 011 68 963
Source : INSEE - Département de l'Action Régionale
* Base 2000, données semi-définitives pour 2004 et provisoires pour 2005
** Les PIB par habitant de 2004 et 2005 sont estimés en rapportant les PIB à la population 2003 (celles de 2004 et 2005 n'étant pas encore
connues)
INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/2007 113

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.