Employés de commerce : peu de débouchés vers dautres métiers

De
Publié par

Jeune et féminisé, le métier d’employé de commerce est caractérisé par des salaires faibles, de nombreux temps partiels et contrats précaires. L’entrée dans cette profession correspond souvent à un premier emploi ou à une sortie de chômage. Toutefois, l’examen des mobilités montre que les personnes en poste changent relativement rarement de métier. Mieux rémunérés, les hommes bénéficient aussi de davantage de perspectives ultérieures. Mais les départs vers d’autres professions n’impliquent pas forcément de hausses de salaires.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 62
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Employés
de commerce :
peu de débouchés
vers d’autres métiers
Jeune et féminisé, Caissiers, employés de libre- Des métiers très jeunes
service ou vendeurs : en 2005, le métier d’employé et féminisés
près de 10 000 employés de de commerce est carac-
commerce sont salariés dans un La famille professionnelle des employés de térisé par des salaires
établissement de petite ou gran- commerce compte 60 % de vendeurs pour faibles, de nombreux
de distribution en Limousin. Les 40 % de caissiers ou employés de libre ser-
temps partiels et contrats
hypermarchés, supermarchés et vice. La profession est très féminisée : on
précaires. grands magasins représentent y compte trois quarts de salariées, dans
40 % de ces emplois. les commerces spécialisés comme dans la
Depuis 1999, le nom-L’entrée dans cette
bre des employés de profession corres- Une des familles professionnelles les moinscommerce augmente
pond souvent à un pre- concernées par des départs vers d'autres métiersde près de 3 % par an.
mier emploi ou à une sor- La grande distribution
Infirmier, sage-femme 96,1tie de chômage. Toutefois, généraliste n’est pas la
92,2Médecin ou assimilél’examen des mobilités seule bénéfciaire de
91,4montre que les personnes Coiffeur, esthéticiencet essor : les emplois
Employé administratif 90,7en poste changent relati- dans les magasins spé- de la fonction publique
cialisés d’articles de vement rarement 90,1Agent d'entretien
sports, de bricolage, Employé et techniciende métier. 88,4
de la banque
de loisirs culturels 87,9Conducteur de véhicule
ou d’articles pour la
CuisinierMieux rémunérés, 87,9
maison connaissent
Ouvrier qualifiéles hommes bénéf - 86,0
du bâtimentégalement un fort dé-
Caissier, employécient aussi de davantage 85,3veloppement. Parmi libre service, vendeur
de perspectives ultérieu- les principaux sec-
Lecture : parmi les salariés infirmiers ou sage-femmes, 96,1 % n'ont pas changé res. Mais les départs vers teurs commerciaux, de métier entre octobre 2003 et octobre 2004.
d’autres professions n’im- seul celui de l’habille- Moyenne toutes familles professionnelles en Limousin : 81,7 %
Les dix familles professionnelles de salariés présentant les plus forts tauxment voit ses effectifs pliquent pas forcément
de stabilité en Limousin (%)orientés à la baisse.de hausses de salaires. Source : Insee - DADS 2003-2004Avec seule-Des profils différents selon le sexe
ment un sa- Des hommes
larié sur sept Hommes Femmes Ensemble mieux rémunérés
ayant connu
Moins de 30 ans 45 37 39 Le différentiel de salaire un change-
Travaillent à temps partiel 13 40 34 entre les hommes et les fem-ment de mé-Vivent chez leurs parents 20 9 11 mes n’épargne pas le métier tier entre oc-Élèvent des enfants 31 49 40
d’employé de commerce. Parents de familles monoparentales 0 7 5 tobre 2003 et
Si les deux sexes se situent octobre 2004,
Champ : employés de commerce dans un établissement commercial en Limousin dans la tranche des revenus la famille pro-
Profil des salariés en fonction du sexe (%) peu élevés (7,4 euros nets Source : Insee - enquêtes annuelles de fessionnelle
recensement 2004 à 2007, exploitation complémentaire de l’heure en moyenne en des employés
2005), les hommes sont grande distribution. Les jeunes sont éga- de commerce
un peu mieux rémuné- lement nombreux dans ces métiers. Ainsi, fgure parmi celles présentant
rés : 7,9 euros contre 7,2 39 % des employés de commerce ont les plus forts taux de stabilité
pour les femmes. L’avantage moins de 30 ans, contre 21 % en moyenne (cf. défnitions). Diffcultés de
masculin est plus important chez les actifs en Limousin. Les salariés promotion ou de débouchés
dans le commerce spécia-masculins apparaissent signifcativement extérieurs pour les salariés
lisé que dans la grande plus jeunes que les femmes. déjà en poste, sur ces métiers
distribution. Globalement, L’évolution de l’âge des employés de souvent considérés auparavant
les hommes bénéfcient éga -commerce est contrastée selon les types comme un premier pas dans la
lement d’une progression de magasins. Ainsi, la part des jeunes vie active ?
plus rapide de leur salaire progresse dans les commerces spéciali-
avec l’âge que les femmes.sés (41 % en 2005 contre 39 % en 1999),
Hommes et femmes : mais elle recule dans les hypermarchés,
supermarchés et grands magasins (36 % des situations encore chez leurs parents, contre
contre 43 %). Réciproquement, la part des 9 % pour les femmes. À peine et perspectives
plus de cinquante ans parmi les employés un tiers sont parents d’un en-différentes
des grandes surfaces a doublé en six ans, fant, contre la moitié pour les
atteignant 11 % ; les salariés les plus avan- femmes. Dans cette famille professionnel-
cés en âge sont surtout des femmes. Enfn, chez les moins de 30 ans, le, les femmes ont une bien moin-
Enfn, les jeunes employés de commerce les salariés sans formation (ou dre propension à la mobilité que
sont de plus en plus diplômés : chez les titulaires du seul brevet des les hommes, particulièrement
femmes comme chez les hommes, plus de collèges) sont plus nombreux en Limousin. Rapportés à la
la moitié des salariés de moins de trente parmi les jeunes hommes. Les population féminine en emploi,
ans possèdent au moins le baccalauréat. jeunes femmes ont plus souvent leurs mouvements d’entrées et
suivi une formation courte de de sorties du métier sont deux
type CAP, qui les spécialise dans fois moins nombreux que pour Une mobilité professionnelle
les métiers de la vente.les salariés masculins. relativement faible
Les profls des femmes et des
L’analyse des changements de métier des hommes employés de commer-
Mobilité ne rime pas personnes en emploi offre un éclairage sur ce sont d’ailleurs sensiblement
forcément avec meilleur les parcours des employés de commerce différents. Les hommes, plus
et les débouchés offerts par la profession. jeunes, sont plus souvent au tout salaire
début de leur
activité pro- Pour les hommes, et en particu-Plus de la moitié des employés de commerce
fessionnelle : lier pour les jeunes, le métier le possèdent au moins le baccalauréat
20 % habitent plus souvent occupé immédia-
Sans diplôme ou
20 14
20 20 niveau inférieur
Les hommes plus mobiles que les femmesau CAP-BEP13
7 CAP
BEP Hommes Femmes Ensemble
34 3419 19 Baccalauréat
Études supérieures Taux de stabilité 76,6 88,4 85,3
Taux d'entrée 21,8 11,0 13,9
Hommes Femmes Taux de sortie 24,9 12,2 15,5
Champ : employés de commerce dans un établissement commercial
Champ : famille professionnelle des caissiers, employés de libre-service et vendeursRépartition des moins de 30 ans selon le dernier diplôme obtenu (%)
Taux de stabilité, d'entrée et de sortie 2003-2004 en Limousin (%)Source : Insee - Enquêtes annuelles de
recensement 2004 à 2007, exploitation complémentaire
Source : Insee - DADS 2003-2004
INSEE Limousin - juin 2008Un fort taux de stabilité
dans le métier d’employé
de commerce
La stabilité dans un métier peut répondre à des dé-
terminants multiples. Les métiers correspondant 40 % des sortants voient leur salaire
à des formations très spécifques (professions augmenter de plus de 10 % en quittant le métier
médicales, coiffeurs, cuisiniers…) sont ceux pour
lesquels les mobilités vers d’autres métiers sont
les plus faibles. Il existe également des métiers Hommes 40 50 10
pour lesquels la sécurité de l’emploi incite à la
En haussestabilité : métiers de la fonction publique, des Stable*
banques… En baisseFemmes 37 55 8
Enfn, certains métiers peu qualifés, dont font
partie les employés de commerce et les ouvriers
des industries, offrent peu de perspectives d’évo- * écart absolu inférieur à 10 % par rapport au salaire antérieur
lution vers d’autres métiers. Ce constat n’est
pas spécifque au Limousin : au niveau national Sorties du métier d'employé de commerce :
évolution de salaire constatée en Limousin (%)également, les employés de commerce changent
Source : Insee - DADS 2003-2004rarement de métier.
tement après une expérience Les mobilités sortantes cor- également plus courante chez les jeu-
d’employé de commerce est respondent plus souvent à nes : elle concerne 41 % des moins de
celui d’intermédiaire de com- une ascension sociale chez les 30 ans. Le temps partiel est même ma-
merce, représentant ou attaché femmes que chez les hommes. joritaire chez les jeunes travaillant en
commercial. Cette évolution Toutefois, quel que soit le sexe supermarché, hypermarché ou grands
correspond souvent à une pro- du salarié, la mobilité ne se magasins : des contrats conciliables
motion au rang de chef de rayon traduit pas nécessairement par avec les études peuvent par exemple être
ou de responsable d’équipe. un gain immédiat de salaire : proposés aux jeunes étudiants. Le temps
Les postes d’ouvriers manu- seulement 37 % des femmes partiel concerne également plus souvent
tentionnaires, qualifés ou non, voient leur salaire augmenter de les personnes ayant des enfants.
arrivent en deuxième position plus de 10 % dans leur nouveau Temps partiel choisi ou subi ? L’interro-
des métiers occupés en sortie métier, contre à peine plus pour gation des personnes concernées permet-
par les hommes. les hommes (40 %). trait seule de répondre véritablement à
Les femmes se dirigent plus fré- cette question. En tous cas, les employés
quemment vers des fonctions de de commerce à temps partiel quittent Le temps partiel, un
secrétaires ou d’employées ad- moins souvent leur métier que les autres. impact sur la mobilité
ministratives d’entreprise. Ces De plus, les départs vers d’autres profes-
deux derniers métiers concer- sions ne s’accompagnent pas forcément Même si le temps complet y
nent jusqu’à 45 % des femmes d’un passage à temps complet : la pro-reste majoritaire, le métier
qui ont quitté un poste de cais- portion de temps partiels reste en effet d’employé de commerce est
sière ou d’employée de libre- équivalente dans le nouveau métier.souvent occupé à temps par-
service. Enfn, quel que soit le tiel : plus d’un tiers des sala-
sexe du salarié, les sorties du riés sont concernés, soit deux Devenir employé de commerce
métier en interne (c’est-à-dire fois plus que dans les autres après un autre métiersans changer d’entreprise) professions. Cette pratique est
représentent globalement les L’entrée dans le métier d’employé de plus répandue chez les femmes
deux tiers des départs. commerce correspond souvent à un que chez les hommes. Elle est
premier emploi ou à une sortie du chô-
mage ou de l’inactivité. Les nouveaux
Des postulants à l'ANPE plus jeunes arrivants sont souvent des jeunes.
Au niveau national, les débutants (sor-
Métier recherché Ensemble des tis depuis moins de cinq ans du sys-demandeurs
tème éducatif) représentent 46 % des Caissier Vendeur d'emploi
embauches (source : enquête emploi).
Nombre de demandeurs d'emploi 550 1 156 17 020 En Limousin, parmi les personnes
Part des femmes (%) 77 71 50
déjà salariées auparavant, la moitié Moins de 25 ans (%) 43 42 25
ont moins de 31 ans quel que soit leur Plus de 50 ans (%) 4 10 14
Sans diplôme ou niveau inférieur au CAP-BEP (%) 20 15 18 sexe. Parmi les professions précédem-
Baccalauréat ou plus (%) 26 36 39 ment exercées, fgurent en premier lieu
les métiers de la manutention pour Champ : demandeurs d’emploi de catégorie 1 (à la recherche d’un emploi à temps plein à durée indéterminée)
les hommes, et les tâches de secréta-
Profil des demandeurs d'emploi en Limousin selon le métier recherché
riat pour les femmes. Les personnes Source : Exploitation DRTEFP des données ANPE fin décembre 2007
INSEE Limousin - juin 2008ainsi recrutées occupent plus souvent un
temps complet que les salariés déjà en Sources, méthode et défnitions :
poste sur le même métier. Enfn, l’entrée
dans le métier semble plus proftable pour L’étude concernant les changements de métiers a été réalisée à
les hommes que pour les femmes. Elle cor- partir des déclarations annuelles de données sociales (DADS).
respond à une augmentation signifcative Un changement de métier (ou mobilité professionnelle) corres-
de salaire pour 27 % des hommes, contre pond à la situation où un salarié occupe un métier différent entre
21 % des femmes. Réciproquement, 18 % octobre 2003 et octobre 2004 dans les DADS.
des femmes ont vu leur salaire diminuer,
Cette méthodologie implique que seuls sont suivis les salariés soit deux points de plus que pour les
qui occupent un emploi dans les secteurs privé ou semi-public hommes.
à ces deux dates. Les personnes qui n’ont un emploi qu’à une de
ces deux dates (jeunes entrants sur le marché du travail, salariés
Qui postule pour être employé partant en retraite, personnes inactives ou au chômage à l’une
des deux dates) ne sont pas incluses dans l’étude. Ne sont pas de commerce ?
non plus pris en compte : les non-salariés, la fonction publique
À l’image des actifs de ces professions, la d’État, l’agriculture et les services domestiques.
population inscrite à l’ANPE à la recher-
Les besoins d’analyse de l’emploi et du chômage par métier che d’emplois de caissiers, de vendeurs
ont conduit à la création d’une nomenclature spécifque (FAP) ou d’employés de libre-service est jeune
regroupant les métiers en 86 familles professionnelles.(la moitié des postulants ont moins de
27 ans), moyennement qualifée et ma - Le taux de stabilité dans une famille professionnelle est égal
joritairement féminine. Bien que la part à l’effectif de salariés présents dans cette famille à la fois au
des hommes tende à augmenter, 77 % 01/10/2003 et au 01/10/2004, rapporté à l’effectif moyen sur la
des demandes d’emplois de caissiers et période (demi-somme des effectifs salariés de la famille profes-
71 % des demandes d’emplois de ven- sionnelle en 2003 et 2004).
deurs émanent des femmes. Cette pro- Le taux d’entrée est égal à l’effectif salarié présent dans la famille
portion atteint 90 % pour la recherche professionnelle au 01/10/2004 et absent au 01/10/2003, rapporté
d’emploi à temps partiel. Moins qualifés à l’effectif moyen.
que l’ensemble des chômeurs, 26 % des Le taux de sortie est égal à l’effectif salarié présent dans la
demandeurs d’emplois de caissiers et famille professionnelle au 01/10/2003 et absent au 01/10/2004,
35 % des demandeurs d’emplois de ven- rapporté à l’effectif moyen.
Les éléments d’évolution depuis 1999 des effectifs d’employés
de commerce dans les différents types de structures commer-
ciales, et des caractéristiques de ces salariés, sont obtenus à
partir de l’exploitation complémentaire des enquêtes annuelles
de recensement réalisées de 2004 à 2007.29 rue Beyrand
87031 Limoges cedex
Tél 05 55 45 20 07 deurs ont pourtant au moins le La sortie du chômage est Fax 05 55 45 20 01
baccalauréat. plus rapide quand on pos-
Informations statistiques 08 25 88 94 52 Les contrats proposés aux fu- tule comme caissier ou ven-
Abonnements 05 55 45 21 31 turs caissiers sont particuliè- deur que pour l’ensemble des
rement précaires : en 2007, autres métiers recherchés.
36 % des offres déposées sont Enfn, les taux de satisfaction
de moins d’un mois et 28 % seu- des offres d’emploi sont assez
lement impliquent des CDI ou élevés (96 % pour les caissiers www.insee.fr
des CDD de 6 mois et plus. C’est et 89 % pour les vendeurs en
Directeur de la publication Michel Deroin-Thévenin moins le cas pour les vendeurs, 2007), ce qui est révélateur
Rédacteur en chef Yann Leurs pour qui les offres de moins d’un d’une certaine aisance pour les
Mise en forme Isabelle Bonneau
Impression GDS Imprimeurs mois sont peu courantes (6 %). entreprises à trouver de la main-
Maquette iti communication La moitié concernent des CDI ou d’œuvre dans ces métiers.
Prix 2,70 euros des CDD de 6 mois et plus.
Dépôt légal : juin 2008
Code SAGE : FOC084724
ISSN : 1765-4475
Copyright - INSEE 2008
Nathalie Garçon (Insee),
Fabien Dulcire, Jeanne Jimenez (Prisme),« La rediffusion, sous quelque forme que ce soit, des fonds de cartes issus
du fchier GéoFLA® de l’IGN est soumise à l’autorisation préalable de l’IGN Blandine Frouté-Toulemonde (DRTEFP)
et au paiement auprès de cet organisme des redevances correspondantes ».

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.