Le Limousin plus proche de la moyenne communautaire

De
Publié par

L'emploi en Limousin représente 1% des emplois nationaux. L'importance du secteur primaire confère à la région une vocation agricole. L'industrie repose sur un tissu de petites et moyennes entreprises. Le tertiaire se développe et rassemble les deux tiers des emplois de la régions.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 30
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins

emploi - économie
Le Limousin plus proche
de la moyenne communautaire
L’emploi en Limousin représente 1 % des emplois nationaux. L’importance
du secteur primaire confère à la région une vocation agricole. L’industrie, de
tradition manufacturière, repose principalement sur un tissu de petites et
moyennes entreprises. Cependant, le secteur tertiaire se développe et
rassemble les deux tiers des emplois de la région. La contribution du
Limousin au PIB national s’élève à 1 %. L’image économique renvoyée par
ces indicateurs fait paraître la région Limousin comme le « Petit Poucet »
des régions françaises. Au niveau européen, il n’en est rien. Les indicateurs
économiques se rapprochent de la moyenne de L’Europe des Quinze et
placent la région en bonne position parmi celles des pays entrants.
En Limousin, la proportion de la Au sein de l'Europe, de grandes 20 points de pourcentage en
population âgée de 15 à 64 ans disparités subsistent entre les France ou en Italie.
ayant un emploi s'élève à 64 % régions. Les taux d'emploi les Taux d'emploi
en 2000, soit deux points de plus plus importants, supérieurs à des femmes élevé
qu'au niveau national. 70 %, se situent dans le nord de
En Limousin, le taux d'emploil'Europe (Royaume-Uni, Pays-Un taux d'emploi global
des femmes s'élève à près deBas, Danemark, Suède,relativement élevé
60 % en 2000, proche desFinlande). Ils sont également
La région se classe ainsi au objectifs de la SEE. Le taux estélevés au sud de l'Allemagne, en
cinquième rang par ordre parmi les taux les plus élevésAutriche et au Portugal. Parmi
décroissant des régions juste derrière l'Île-de-Franceles pays candidats, c'est en
métropolitaines derrière (61 %), la moyenne nationale seRépublique Tchèque et en
l'Alsace, l'Île-de-France, le situant à 56 % et celle deRoumanie que l'on trouve les
Centre et le Pays de la Loire et l'Europe des Quinze à 55 %.taux les plus forts.
juste devant Rhône-Alpes. Bien Comme pour le taux d'emploiÀ l'opposé, les taux d'emploi les
qu'il ait progressé de plus de total, c'est dans les régionsplus faibles se situent en
trois points par rapport à ce qu'il précédemment citées que l'onEspagne, Grèce, au sud de
était cinq ans plus tôt, le taux trouve les taux d'emploi fémininl'Italie, en Bulgarie, Pologne,
d'emploi pour l'Europe des les plus forts (au nord) ou lesSlovaquie, Hongrie et Lettonie.
Quinze s'élève à 63 %, encore plus faibles (au sud) àMais les écarts sont importants
loin des objectifs de la Stratégie l'exception toujours du Portugal entre régions d'un même pays.
Européenne pour l'Emploi (70 % et à l'est (hors Roumanie, Les amplitudes des variations
en 2010). Pour comparaison, aux Slovénie et Républiquerégionales sont relativement
États-Unis et au Japon, les taux Tchèque). Les femmes ont pluspetites en Autriche ou en
d'emploi sont de 74 et 69 %. souvent un emploi à tempsPologne mais atteignent plus de
insee limousin r 9
revEuropInter.pmd 9 06/11/2003, 11:47partiel. Ainsi, en Limousin, le la vie professionnelle (taux pays candidats, les contrastes
taux d'emploi à temps partiel est d'emploi des 55-64 ans : 50 %) sont marqués : élevés pour
globalement de 18 % mais de 5 % sont déjà largement dépassés Chypre, la Roumanie, les états
pour les hommes et de 30 % pour dans certains pays ou régions du baltes, ils sont très faibles pour
les femmes. Les proportions sont nord de l'Europe ainsi qu'en la Hongrie, la Pologne, la
semblables au niveau national et Irlande et au Portugal. D'autres Slovaquie ou la Slovénie. Des
dans l'Europe des Quinze. Les pays ont des taux très inférieurs écarts apparaissent aussi entre
taux les plus importants se comme la France (30 %), le régions d'un même pays, nord-
retrouvent aux Pays-Bas, Suède, Luxembourg, la Belgique, sud de l'Espagne, est-ouest de la
Danemark et Royaume-Uni. Le l'Autriche ou l'Italie. Parmi les Pologne par exemple.
temps partiel est moins courant
en Espagne, Italie, Grèce
et dans de nombreux pays
candidats, corollaire du
faible taux d'emploi
féminin. Font exception le
Portugal, la Slovénie, la
République Tchèque et
deux états baltes (Estonie
et Lituanie) où beaucoup
de femmes travaillent,
mais plutôt à temps plein.
Vers un
allongement
de la vie
professionnelle
En Limousin, le taux
d'emploi des seniors
s'élève à 30,6 % en 2000,
contre 38 % en Île-de-
France et 20 % dans le
Nord-Pas-de-Calais.
Confrontés au
vieillissement de la
population et, parfois, aux
pénuries de main-d'œuvre,
plusieurs pays européens
ont engagé des réformes
de leur régime de retraites
mais aussi des conditions
de travail, de formation et
d'emploi des travailleurs
de plus de cinquante ans.
Les objectifs 2010 de la
SEE sur l'allongement de
r insee limousin10
revEuropInter.pmd 10 06/11/2003, 11:47Un taux de chômage total est proche de 9 % en nombreuses régions d'Espagne,
élevé au sein de Limousin. de Grèce ou du sud de l'Italie
l'Europe ont une proportion importante
L'importance du
de population agricole. Mais
Le Limousin affiche un taux de secteur primaire
dans les pays entrants, les taux
chômage de 6,7 % en 2000, parmi
Le poids de l'agriculture dans d'emploi agricole sont bien
les plus faibles entre les régions
l'emploi, bien qu'en diminution supérieurs. Ils varient de 3 % à
françaises, (Alsace : 5 % - île de
régulière, y est deux fois plus Chypre et 5 % en République
la Réunion : 33 %). Cependant
élevé qu'en France ou que dans Tchèque à 20 % en Pologne et
au sein de l'Europe élargie, le
l'Europe des Quinze. 44 % en Roumanie. Dans certains
Limousin se situe en milieu de
Comme le Limousin, de pays, la réduction des
tableau. Alors que le taux de
chômage dans l'Europe des
Quinze est de 8,4 %, près
des deux tiers des 266
régions ont des taux
supérieurs à cette valeur,
notamment en Pologne,
Slovaquie, Bulgarie et
parmi les trois états baltes,
mais aussi dans les régions
de l'ex-Allemagne de l'Est,
et vers l'ouest de l'Espagne,
dans le sud de l'Italie, en
Grèce et dans le nord de la
Finlande. Les taux les plus
faibles, moins de 5 % de
chômage, se rencontrent au
Portugal, au Royaume-Uni,
Danemark, Pays-Bas,
Autriche, Chypre et au
nord de l'Italie. Les écarts
sont importants entre
certaines régions.
Si globalement tous les
pays de l'Europe des
Quinze ont connu une
baisse du taux de chômage
sur la période 1996-2000,
nombre de pays candidats
ont subi une augmenta-
tion (sauf Chypre,Malte,
Hongrie et Lituanie).
Avec 22 000 emplois en
2001, la part du secteur
primaire dans l'emploi
insee limousin r 11
revEuropInter.pmd 11 06/11/2003, 11:47sureffectifs dans l'agriculture est prépondérante. Seulement particulièrement développé dans
un problème majeur, l'économie quarante régions de l'Europe des les pays du nord (Suède,
ne pouvant actuellement pas Quinze affichent un taux Danemark, Pays-Bas, Royaume-
absorber les emplois libérés par d'emploi dans le secteur des Uni, Belgique), dans les
une meilleure productivité. services inférieur à 60 %. Il capitales et les zones
Concernant le secteur s'élève à 66 % en Limousin soit touristiques. Dans les pays
secondaire, le Limousin fait 190 000 emplois pour l'année candidats, seules quelques
figure de petite région au niveau 2001, de quatre points inférieur régions capitales (Prague,
national. Avec 25 % d'emploi à la moyenne nationale (67 % Bratislava, Budapest, Sofia) et
industriel (51 000 dans pour l’Europe des Quinze). Chypre enregistrent des taux
l'industrie et 18 000 dans la L'emploi tertiaire est élevés.
construction) la région se
èmeclasse au 17 rang sur 22
régions métropolitaines.
L'activité industrielle y
repose principalement sur
un tissu de petites et
moyennes entreprises. Les
régions industrielles se
situent plutôt au centre de
l'Europe, au nord de
l'Espagne, du Portugal.
Dans une trentaine de
régions de l'Europe des
Quinze, la part de l'emploi
dans l'industrie dépasse
les 35 %. Parmi les pays
candidats, les taux les plus
faibles dépassent les 20 %
alors que l'Île-de-France
n'affiche que 18 % et la
région-capitale
périphérique de Londres
(outer-London) seulement
16 %. Pour les pays
candidats, la nécessaire
modernisation de
l'appareil industriel
implique des coûts
financiers et humains
considérables.
En fonction de
l'importance du secteur
primaire et secondaire, le
tertiaire occupe une place
plus ou moins
r insee limousin12
revEuropInter.pmd 12 06/11/2003, 11:48Le PIB : un critère important pour les fonds européens
La contribution du Limousin au produit intérieur brut national s'élève à 1 %. Rapportée à la population, la valeur du PIB
s'élève à 18 200 euros par habitant ou 17 200 SPA (conversion en Standard de Pouvoir d'Achat permettant les comparaisons
entre régions). Au sein de l'Europe des Quinze, le Limousin se situe dans la seconde moitié du classement par ordre décrois-
sant du PIB par habitant. Sa valeur atteint 81 % de la moyenne communautaire estimée à 21 260 SPA. Les écarts entre
régions sont très importants ; la valeur du PIB le plus élevé (242 % de la moyenne communautaire) est cinq fois supérieure
à celle du PIB le plus faible (51 % de la moyenne communautaire). On retrouve l'arc de richesse, Royaume-Uni - Italie du
nord, analogue à l'arc de
densité de population. Le
PIB est l'indicateur de réfé-
rence pour déterminer les ré-
gions pouvant bénéficier des
aides au développement éco-
nomique et social correspon-
dant à l'Objectif 1. Il s'agit
des régions dont le PIB par
habitant n'atteint pas 75 %
de la moyenne communau-
taire. En France sont concer-
nés les départements fran-
çais d'Outre-mer, la Corse et
une petite zone dans le Nord-
Pas-de-Calais. Une cinquan-
taine des 211 régions d'Eu-
rope des Quinze répondent à
ce critère. Parmi les 55 ré-
gions des pays candidats,
seules quatre régions sont
au-dessus du seuil de 75 % :
les régions capitales de Pra-
gue en République Tchèque,
Bratislava en Slovaquie, Bu-
dapest en Hongrie et l'île de
Chypre. L'Objectif 2 soutient
les régions en reconversion
économique et sociale, les zo-
nes rurales en déclin. Il con-
cerne 18 % de la population
de l'Europe des Quinze et 31
% de la population française.
Une grande partie du Limou-
sin est éligible à l'interven-
tion de ces fonds européens.
insee limousin r 13
revEuropInter.pmd 13 06/11/2003, 11:48Aux vues de ces différents (contre cinq actuellement dans régions dont le retard de
indicateurs démographiques et l'Europe des Quinze). Avec la développement économique et
économiques, l'élargissement de Roumanie et la Bulgarie, l'écart social est particulièrement
L'Union européenne à vingt-sept ira de 1 à 12 entre les 266 important. Dans ce nouveau
pays est un véritable challenge. régions de l'Europe élargie. contexte, le Limousin, apparaît
Il augmentera davantage les Cependant, le taux de croissance comme territoire " privilégié " et
disparités au sein de l'Union. Le de la plupart des pays entrants pourrait ne plus bénéficier de
rapport entre le PIB par habitant est le double de celui de certaines aides actuelles. Aussi,
de la région la plus riche de l'Europe des Quinze. Et le la redéfinition de la politique
l'Union et celui de la région la glissement de la politique régionale 2007-2013 est-elle
moins riche dans l'Europe à régionale vers l'est facilitera attendue avec impatience.
vingt-cinq s'élèvera à neuf sans doute le rattrapage de ces
Définitions
Eurostat est l’organisme statistique tialité des statistiques régionales, de d'augmenter le taux d'emploi global
au niveau européen situé au Luxem- fixer (plus ou moins) l'état actuel de l'Union européenne à 70 %, le taux
bourg. Son rôle est de collecter des de la NUTS dans les États membres, d'emploi des femmes à plus de 60 %
données auprès des organismes sta- d'avoir des critères objectifs pour la et celui des travailleurs âgés doit
tistiques des pays membres de définition des régions, de définir des atteindre 50 % d'ici dix ans.
l'Union européenne, d'harmoniser règles claires pour les amendements
les résultats des différents produc- futurs, d'assurer la stabilité de la La politique régionale 2000-2006 est
teurs, de contrôler la qualité et d'éla- classification dans le temps et de fondée sur le Règlement 1260/1999
borer des méthodes appropriées pour procéder à des changements seule- du 21 juin 1999 et répartit 195 mil-
la collecte et le calcul des statisti- ment tous les 3 ans. liards d'euros parmi 15 États mem-
ques. bres. Il existe différents fonds struc-
Le sommet européen du Luxembourg turels basés sur des critères statis-
La NUTS (Nomenclature des unités a lancé la stratégie européenne pour tiques . La politique régionale 2007-
territoriales statistiques) est une no- l'emploi (SEE) en novembre 1997. 2013 sera décidée en 2004. Le prin-
menclature hiérarchisée à trois ni- Puis en mars 2000 au Conseil euro- cipal défi que devra surmonter
veaux, découpage institutionnel des péen de Lisbonne, l'Union euro- l'Union européenne sera de parvenir
pays (principalement divisions admi- péenne s'est fixée pour objectif d'as- à contribuer au développement des
nistratives en vigueur) qui est utili- surer une croissance économique pays candidats, tout en continuant
sée depuis 25 ans sans base juridi- soutenue afin de regagner les condi- à aider les régions ou zones des pays
que. Un règlement NUTS sera offi- tions du plein emploi et renforcer la membres actuels en difficultés.
cialisé en 2003 avec pour objectifs cohésion sociale d'ici 2010. Les me-
d'assurer la comparabilité et l'impar- sures mises en place ont pour but
Pour en savoir plus :
Eurostat : http://europa.eu.int
r insee limousin14
revEuropInter.pmd 14 06/11/2003, 11:48

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.