Le marché du travail en France et au Royaume-Uni

Publié par

Au Royaume-Uni, le taux d'activité est sensiblement plus élevé qu'en France (63 % contre 56 %). Le taux de chômage y est au contraire plus bas (respectivement, 7 % et 12 %). Le marché du travail apparaît moins cloisonné outre-Manche. Ainsi l'activité est moins concentrée sur la tranche d'âge 25-54 ans. En particulier, plus de jeunes, même s'ils poursuivent leurs études, ont un emploi et davantage de personnes de plus de 55 ans continuent de travailler. Le temps partiel est plus développé outre-Manche et beaucoup plus fréquemment exercé par des personnes ne souhaitant pas travailler à temps complet. Au Royaume-Uni, la frontière entre activité et inactivité est moins nette qu'en France ; par exemple, les inactifs disponibles, souhaitant un emploi mais n'en recherchant pas, y sont six fois plus nombreux qu'en France.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 54
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

N° 670 AOÛT 1999
Prix : 15 F (2,29 $)
Le marché du travail
en France et au Royaume Uni
Marie Annick Mercier et Phillip Lee, Division Emploi, Insee
1997, le taux d’activité des personnes de 16u Royaume Uni, le taux d’activité
ans ou plus est de 56 % en France et de
est sensiblement plus élevé qu’en 63 % au Royaume Uni ; 49 % des person AFrance (63 % contre 56 %). Le taux nes en France (y compris les militaires du
contingent inclus parmi les actifs occupés)de chômage y est au contraire plus bas
et 58 % au Royaume Uni (où la conscription
(respectivement, 7 % et 12 %). Le marchén’existe pas) ont un emploi (tableau 1). Le
du travail apparaît moins cloisonné outre taux de chômage s’établit à 7 % au
Royaume Uni et 12 % en France. Ces diffé Manche. Ainsi l’activité est moins concen
rences ne peuvent pas s’expliquer par les
trée sur la tranche d’âge 25 54 ans. En structures démographiques des deux pays
particulier, plus de jeunes, même s’ils qui sont assez proches.
Le décalage entre les taux d’activité et d’em poursuivent des études, ont un emploi
ploi observés de part et d’autre de la Man
et davantage de personnes de plus deche est relativement ancien. Le taux
55 ans continuent de travailler. Le tempsd’emploi du Royaume Uni dépasse celui de
la France depuis 1984 et l’écart a eu ten partiel est plus développé outre Manche
dance à s’accentuer récemment suite aux
et beaucoup plus fréquemment exercé évolutions économiques différentes des
par des personnes ne souhaitant pas tra deux pays depuis 1993.
Au Royaume Uni, l’emploi est moins concen vailler à temps complet. Au Royaume Uni,
tré sur la tranche d’âge 25 54 ans : 73 % des
la frontière entre activité et inactivité est actifs occupés se situent dans cette tranche
moins nette qu’en France ; par exemple, d’âge contre 84 % en France. Il y a, à la fois,
plus de jeunes ayant un emploi et plus deles inactifs disponibles, souhaitant un
personnes de 55 ans ou plus qui continuent
emploi mais n’en recherchant pas, y sontà travailler.
six fois plus nombreux qu’en France.
Le temps partiel est beaucoup
plus répandu au Royaume Uni...
Il y a plus d’actifs et moins de chômeurs au
Royaume-Uni qu’en France, alors que le Le temps partiel est beaucoup plus répandu
nombre de personnes en âge de travailler au Royaume Uni : une personne sur quatre
est semblable dans les deux pays. Ainsi, enayant un emploi, contre une sur six en
Répartition des personnes de 16 ans et plus selon leur situation d’activité, en 1997
En %
Royaume Uni France
Ensemble Hommes Femmes Ensemble Hommes Femmes
ACTIFS 62,6 71,7 53,9 56,2 64,4 48,6
Actifs occupés 58,2 65,9 50,8 49,3 57,4 41,7
Temps complet 43,6 59,9 28,0 41,1 54,3 28,8
Temps partiel 14,6 6,0 22,8 8,2 3,1 12,9
1Exercé à défaut de travail à temps complet 1,8 1,5 2,2 2,5 1,4 3,5
2Autre 12,8 4,5 20,6 5,7 1,7 9,4
Chômeurs 4,4 5,8 3,1 6,9 7,0 6,9
INACTIFS 37,4 28,3 46,1 43,8 35,6 51,4
Population de 16 ans et plus (milliers) 45 898 22 341 23 557 45 519 21 854 23 665
1. Pour la France, personnes souhaitant travailler à tem ps complet et ne poursuivant pas d’études. Pour le Royaume Uni, personnes
n’ayant pas trouvé de travail à temps com, ne poursplet uivant pas d’études et n’étant pas malades.
2. Personnes ne souhaitant pas travailler à temps complet ou empêchées de le faire pour raisons : d’études en France ; d’études et de santé
au Royaume Uni.
Source : France, “ Enquête Emploi ” de mars 1997, Insee, Royaume Uni, “ Labour Force Survey ” du printemps 1997, ONS
˚
INSEE
PREMIEREFrance, travaille à temps partiel. La Le taux de chômage des femmes plus faible
différence est forte pour les jeunes que celui des hommes au Royaume Uni
(32 % des jeunes actifs de moins de
En %
25 ans ayant un emploi travaillent à
Royaume Uni Francetemps partiel au Royaume Uni contre
Taux de chômage
24 % en France) et surtout pour les Hommes Femmes Ensemble Hommes Femmes Ensemble
personnes en fin de vie active (32 %
Moins de 25 ans 15,6 11,0 13,5 23,0 30,4 26,2des actifs occupés de plus de 50 ans
25 à 49 ans 6,8 5,0 6,0 9,6 13,0 11,2au Royaume-Uni contre 18 % en
France). Dans un pays comme dans 50 ans et plus 6,7 3,9 5,5 8,1 9,1 8,5
l’autre, les femmes, quel que soit leur
Ensemble 8,1 5,8 7,1 10,8 14,2 12,3
âge, demeurent les plus concernées.
Source : France, “ Enquête Emploi ” de mars 1997, Insee, Royaume Uni, “ Labour Force Survey ” du printemps 1997, ONSAu total, les parts des actifs et des ac
tifs occupés sont beaucoup plus éle
vées au Royaume Uni qu’en France,
vail à temps complet (30,1 % desmais la part des actifs occupés à Le taux de chômage est plus
Français) et 13,9 % souhaitent exer temps complet est très proche dans faible au Royaume Uni, en
cer exclusivement une activité à tempsles deux pays : 43,5 % au Royaume particulier parmi les femmes
partiel (contre 5,6 % des Français).Uni contre 41 % en France.
Mais surtout, qu’ils soient britanniquesUne grande partie des actifs qui tra Contrairement à ce qui se passe en
ou français, environ les deux tiers desvaillent à temps partiel au Royaume France, le taux de chômage des fem
chômeurs sont prêts à abandonnerUni trouve peut être dans cette forme mes au Royaume Uni est moins fort
leurs exigences pour occuper un em d’emploi un moyen de concilier vie pro que celui des hommes, et cela, quel
ploi, le plus souvent en s’orientantfessionnelle et vie privée. De fait, une que soit l’âge (tableau 2). On peut
vers le temps partiel. Celui ci sembleminorité occupe un tel emploi faute tenter de justifier cette spécificité
ainsi représenter une alternative pourd’en avoir trouvé un à temps complet. par différentes raisons telles que le
sortir du chômage.Alors que le temps partiel est plus ré système d’inscription au chômage
pandu au Royaume Uni, la proportion et de son indemnisation en vigueur
des personnes ainsi employées, faute au Royaume Uni, mais aussi la possi Une frontière plus marquée
d’avoir obtenu un travail à temps complet,bilité de trouver plus facilement un em en France entre le monde
y est beaucoup plus faible : 12 % desploi par le biais du temps partiel. En des études et le monde du travail
personnes à temps partiel contre 31 %effet, la pratique du temps partiel par
La séparation entre le monde du tra en France. Dans l’ensemble de la po- ticulièrement répandue chez les fem
vail et celui des études apparaît pluspulation ayant un emploi, la proportion mes britanniques pourrait faciliter le
nette en France qu’au Royaume Uni.de personnes occupées à temps par- passage de l’inactivité à l’emploi
Après la première interruption des étudestiel à défaut d’un temps complet est La nature de l’emploi recherché par
et l’entrée sur le marché du travail, lesfinalement plus élevée en France : les chômeurs tend à confirmer cette
reprises d’études sont beaucoup moins5,1 % contre 3,1 % au Royaume Uni. dernière hypothèse. Pour obtenir un
fréquentes en France qu’au Royaume Ce type de temps partiel touche plus emploi, les chômeurs britanniques fo
Uni. Parmi les personnes de 16 ansparticulièrement les jeunes de moins calisent moins leurs recherches exclusi
ou plus suivant des études ou une for de 25 ans, mais de façon beaucoup vement sur un travail à temps complet.
mation, un peu plus de huit Françaisplus accentuée en France (11,4 % des Ainsi, seulement 17,5 % de ces chô
sur dix sont en études initiales et seu jeunes ayant un emploi en France meurs recherchent uniquement un tra
contre 4,5 % au Royaume Uni). Il
concerne davantage les femmes que
les hommes, mais l’écart entre les Personnes de 16 ans ou plus qui suivent des études ou une formation*
hommes et les femmes est moins im selon leur situation face à l’emploi
portant outre Manche qu’en France :
En %4,3 % des femmes et 2,2 % des hom
mes ayant un emploi travaillent à temps Royaume Uni France
partiel à défaut de temps complet au Âge
Actifs Total Actifs Total
Chômeurs Inactifs Chômeurs InactifsRoyaume Uni contre 8,5 % des femmes occupés (milliers) occupés (milliers)
et 2,4 % des hommes en France.
16 18 ans 47 6 47 1 686693 2 177Le temps partiel correspondant au
souhait de la personne ou à une im 19 24 ans 51 6 43 1 492 13 2 85 2 258
possibilité personnelle de travailler à 25 ans et + 80 5 15 3 086 55 11 34 897
temps complet est donc beaucoup
Ensemble 64 6 30 6 264 17 3 80 5 333
plus répandu au Royaume Uni. En
*Etudes initiales ou nonparticulier, 41 % des femmes anglai
nota : certains écarts peuvent être accentués par des méthodes de collecte un peu différentes dans les deux pays (cf. "pour
ses qui travaillent, exercent ce type de comprendre ces résultats")
Source : France, "Enquête Emploi" de mars 1997, Insee ; Royaume Uni, “ Labour Force Survey ” du printemps 1997, ONStemps partiel contre 22 % en France.
¸?paration assez nette entre le mondeLes inactifs à la marge de l’activité
du travail et celui des études alors
Royaume Uni France
qu’elle touche près d’un tiers d’entre
Inactifs Part des Inactifs Part des eux au Royaume Uni.Ensemble Ensemble
à la marge inactifs à la marge inactifsÂge Parmi les inactifs à la marge de l’acti des inactifs des inactifs
de l’activité à la marge de l’activité à la marge
(milliers) (milliers) vité, environ 33 % au Royaume Uni et
(milliers) de l’activité (milliers) de l’activité
(1) (1) 17 % en France ont déclaré être dispo (2) (%)(1)/(2) (2) (%)(1)/(2)
nibles et souhaiter un emploi, mais
16 24 ans 1 893 581 30,7 4 224 171 4,0
n’en recherchaient pas pour des raisons
25 44 ans 2 781 1 055 37,9 2 211 423 19,1
personnelles ou liées à leur apprécia
45 59 ans 2 461 650 26,4 2 509 209 8,3 tion du marché du travail. Ces person
60 ans et plus 10 047 272 2,7 10 999 40 0,4 nes sont six fois plus nombreuses au
Ensemble 17 182 2 558 14,9 19 943 843 4,2 Royaume Uni qu’en France ( tableau 5).
Lecture : en France, 19,1 % des inactifs de 25 à 44 ans se trouvent à la marge de l’activité Elles manifestent un certain découra
Source : France, “ Enquête Emploi ” de mars 1997,INSEE, Royaume Uni,“ Labour Force Survey ” du printemps 1997,ONS gement qui affecte plus particulière
ment les inactifs de 25 à 44 ans : 13 %
d’entre eux au Royaume Uni et 3 % en
France. Qu’elles soient françaises ouInactifs disponibles, souhaitant un emploi mais n’en cherchant pas
britanniques, plus de la moitié des
Royaume Uni France
femmes inactives se rangeant dans laÂge
Hommes Femmes Ensemble Hommes Femmes Ensemble catégorie des “ découragées ” appar
tiennent à cette tranche d’âge. A partir16 24 ans 21,1 17,0 18,5 22,7 10,6 14,1
de 60 ans, ce type de découragement25 44 ans 23,8 52,4 42,0 33,7 51,9 46,7
touche peu les hommes en France
45 59 ans 21,4 23,8 22,9 38,5 32,6 34,3
mais concerne un tiers des inactifs
60 ans et plus 33,7 6,8 16,6 5,1 4,9 4,9
masculins au Royaume Uni, où l’acti
Ensemble 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
vité se prolonge plus fréquemment au
Effectifs (milliers) 305 532 837 40 100 140
delà de 59 ans.
Lecture : 33,7 % des inactifs français qui souhaitent mais ne cherchent pas d’emploi et sont disponibles ont entre 25 et 44 ans. Comparativement à la France, il y a ainsi
Source : France,“ Enquête Emploi ” de mars 1997,INSEE,Royaume Uni,“ Labour Force Survey ” du printemps 1997,ONS au Royaume Uni un nombre nette-
ment plus important d’inactifs disponi
bles qui souhaiteraient travailler maislement moins de quatre Britanniques ploi sans être disponibles ou souhai
renoncent à chercher un emploi, asso sur dix. tent travailler contre 4,0 % en France.
cié à un niveau de chômage sensible Aussi, les Britanniques qui suivent des
ment plus faible. Ces inactifs sont prochesétudes sont ils davantage présents Les inactifs à la marge
du marché du travail. Le contexteono écsur le marché du travail que leurs de l’activité : beaucoup plus
mique et social, propre à chaque pays,homologues français (tableau 3). Il y nombreux au Royaume Uni est susceptible de déplacer facilementa, au Royaume Uni, à la fois davan qu’en France la frontière entre ce type d’inactivité et letage de personnes qui poursuivent
chômage (Pour en savoir plus).des études initiales tout en travaillant Les inactifs forment un groupe assez
Les autres inactifs à la marge de l’acti et davantage de personnes qui repren hétérogène qui comprend des étu
vité regroupent des personnes qui re-nent des études tout en continuant à diants, des retraités, des femmes au
cherchent ou souhaitent un emploitravailler : outre Manche, 37 % des foyer, etc. Au Royaume Uni comme en
mais ne sont pas disponibles. Ils sontpersonnes qui n’ont jamais interrompu France, la majorité des inactifs (respec-
deux fois et demie plus nombreux auleurs études travaillent contre seule tivement 85 % et 96 %) ne souhaitent
Royaume-Uni qu’en France (res ment 10 % en France. Parmi les per ni ne recherchent un emploi et se pla
pectivement 1 722 000 et 703 000) etsonnes ayant repris des études, 53 % cent ainsi complètement en dehors du
la part des hommes y est plus impor en France et 80 % au Royaume-Uni marché du travail.
tante (43 % au Royaume Uni et 33 % enont un emploi. Les autres inactifs (2 558 000 au
France). Au Royaume-Uni, une per Cette différence entre les deux pays se Royaume Uni et 843 000 en France)
sonne doit justifier de sa disponibilitévérifie à tout âge, mais principalement se trouvent à la marge de l’activité, soit
dans les 24 heures pour pouvoir êtrepour les plus jeunes : au Royaume Uni,parce qu’ils cherchent ou souhaitent
inscrite officiellement comme de-47 % des 16 18 ans qui suivent des étu un emploi mais ne sont pas dispo-
mandeur d’emploi. Cette règlepeut des ou une formation ont un emploi nibles, soit parce qu’ils souhaitent
conduire l’enquêté à avoir une per contre 6 % en France. travailler, sont disponibles mais ne
ception de sa disponibilité qui soitDe surcroît, les étudiants sans emploi cherchent pas d’emploi. Dans l’un et
plus restrictive que celle de 15 jours re-sont plus proches du marché du travail l’autre pays, cette situation concerne
tenue dans les enquêtes britanniquesau Royaume Uni qu’en France. En effet, surtout les inactifs de 25 à 44 ans
er françaises, et expliquer en partie qu’il15 % d’entre eux au Royaume Uni cher (tableau 4). En revanche, chez les inac
y a plus de personnes non disponibleschent un emploi et sont disponibles contre tifs de moins de 25 ans, elle est peu
au Royaume Uni qu’en France.3 % en France, et 25 % cherchent un em fréquente en France où il y a une sé
˛˝âgées de 16 ans ou plus à la date de l’en personnes exerçant à temps partiel que se Pour comprendre
quête. Ceci peut expliquer, pour la France, lon deux types de situations :
ces résultats
l’existence de certaines différences entre les 1) les personnes qui travaillent à temps par
données figurant dans cette étude et celles tiel faute de temps complet (souhait ou pos
de même nature habituellement publiées. sibilité) et ne sont pas en études (ni malades
Cet article s’appuie sur les données des en en ce qui concerne le Royaume Uni) ;
quêtes sur les forces de travail de 1997. CesDéfinitions des indicateurs d’emploi, 2) les autres personnes.
enquêtes sont effectuées tous les ans par d’activité et de chômage
chaque État Membre de l’Union européenne. Taux d’activité : part des actifs (occupés Nature de l’emploi recherché (temps
En France, il s’agit de l’enquête sur l’emploi ou chômeurs) dans l’ensemble de la popu complet ou temps partiel)
réalisée en mars ; au Royaume Uni, il s’agit lation de référence. Pour une meilleure interprétation des
de la LFS (Labour Force Survey) dont la Taux de chômage : part des chômeurs résultats, les chiffres concernent unique
collecte a lieu de mars à mai. Cette source dans la population active. ment les personnes recherchant un emploi
est la seule qui permette de mettre en œuvre Taux d’emploi : part des actifs occupés dans salarié : en effet, l’enquête anglaise ne pose
les définitions du Bureau international du tra l’ensemble de la population de référence. la question qu’à ces seules personnes.
vail (BIT), de façon à assurer la comparabilité - Part du chômage : part des chômeurs dans
des données d’un pays à l’autre. l’ensemble de la population de référence. Formation ou études suivies
Bien que les travaux d’Eurostat aient c onduit La France s’intéresse exclusivement à la
à une harmonisation importante du ques Les situations de temps partiel formation ou aux études en cours au mo
tionnement, du champ, des définitions, etc.,L’appréciation des personnes sur les rai ment de l’enquête, le Royaume Uni retient
certaines différences de culture, de langue, sons d’exercer une activité à temps partiel toute formation ou études suivies au cours
de conjoncture, de saisonnalité ainsi que est abordée différemment dans les enquê des quatre semaines précédant l’enquête.
des effets aléatoires peuvent limiter la com tes française et anglaise.
parabilité des données. On s’est donc res L’enquête française analyse les situations de
treint à ne présenter dans cet article que temps partiel par rapport au temps de travail
des informations qui soient les plus compa souhaité par la personne : temps complet, Pour en savoir plus
rables possibles. temps partiel au taux actuel ou temps partiel
à un taux plus élevé. Par ailleurs, l’enquête
“ Chômage et emploi en mars 1997 Ins ”, eePopulation étudiée permet de repérer les peonnes qui suiventrs
première n° 530, juin 1997.L’âge minimum retenu dans le champ des des études ou formation.
deux enquêtes est différent : 15 ans en Dans l’enquête anglaise, les situations de Enquête sur l’emploi 1997. Résultats dé
France et 16 ans au Royaume Uni. Par temps partiel sont analysées, pour les per taillés, Insee Résultats n° 567 568, sep
ailleurs, l’enquête britannique considère sonnes qui n’étaient ni en études, ni en tembre 1997, série Emploi Revenus.
l’âge atteint à la date de l’enquête (âge maladie, par rapport à l’impossibilité de “ La politique de l’emploi au Royaume
révolu) alors que l’enquête française prend trouver un travail à temps complet ou au Uni (1979 1997) ”, Florence Lefresne,
en compte l’âge atteint par la personne au souhait de ne pas exercer un travail à tempsDocument de Travail n° 97.03, IRES, no
cours de l’année d’enquête. Aussi, pour complet (mais sans préciser si le temps vembre 1997.
rendre les résultats comparables, les âges partiel correspond au taux d’activité souhai
“ Les sociétés britannique et française de
des individus interrogés dans l’enquête té par la personne).
puis vingt cinq ans ” P. Lee, P. Midy, A.
française ont ils été recalculés par rapport Pour pouvoir comparer les résultats entre
Smith, C. Summerfield, France, portrait
à la date d’enquête ; n’ont ainsi été rete les deux pays sur les raisons du travail à
social, novembre 1997, Insee.
nues dans cette étude que les personnes temps partiel, on n’a donc pu classer les
Direction Générale :
18, Bd Adolphe Pinard
A RETOURNER A : INSEE-CNGP, B.P. 2718, 80027 AMIENS CEDEX 01 75675 Paris cedex 14
Directeur de la publication :OUI, je souhaite m abonner INSEE PREMI¨RE - Tarif 1999
Paul Champsaur 1 an, 60 numØros = 530 F (France) 663 F (Europe) 827 F (Reste du monde)
Rédacteur en chef :80,80 $ 101,07 $ 126,08 $
Baudouin Seys
Nom ou raison sociale : ____________________ ActivitØ : __________________________ Rédacteurs : J W Angel,
C. Dulon, A.C. Morin, S. TagnaniAdresse : _______________________________________________________________
Maquette : Mireille Brunet___________________________________ TØl : _____________________________
Code Sage IP99670
Ci-joint mon rŁglement en Francs par chŁque l ordre de l INSEE : ___________________________ F.
ISSN 0997 3192
Date : _______________________________ Signature
© INSEE 1999
qqq

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.