Net ralentissement de la progression de l'emploi au troisième trimestre 2001

De
Publié par

L'emploi salarié ligérien a progressé au 3ème trimestre 2001 mais cette hausse a été inférieure à celle des troisièmes trimestres passés.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 45
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Informations
statistiques
www.insee.fr/pays-de-la-loire
N° 2. Janvier 2002
Net ralentissement de la progression
de l’emploi au troisième trimestre 2001
ERTES en hausse de 0,8 % au cours du troi- Tous les secteurs sauf celui des activités finan-L’emploi salarié
cières, vraisemblablement du fait du passage à l’euro,sième trimestre 2001, l’emploi salariéligérien a progressé Ce connaissent un ralentissement de la progression dedans les Pays de la Loire a enregistré uneau 3 trimestre 2001
l’emploi par rapport à 2000. Toutefois, deux desprogression presque deux fois moins importantemais cette hausse a
quatre grands secteurs de l’économie enregistrentqu’au troisième trimestre 2000. Cet accroisse-été inférieure à celle une évolution nette de l’emploi salarié supérieurement est le plus faible enregistré pour un troisiè-
des troisièmes à 1 % : le commerce grâce à la réparation et aume trimestre depuis 1997.
trimestres passés. commerce de détail et les services avec le secteur
Grands ou petits, les établissements ont tous des services aux entreprises.
connu une moindre augmentation des embauches
eÉvolution de l'emploi depuis le 4 trimestre 1995
enettes au cours du trimestre. Ceux de moins de 10 (base 100 au 4 trimestre 1995)
salariés enregistrent, comme toujours, une crois-
130 e Indice d'évolution de l'emploi salarié depuis le 4 trimestre 1995
Vendée(base 100 = 4e trimestre 1995)sance de l’emploi plus marquée (+ 1,4 %) que celle
125Sylvie BÉCAUD Loire-Atlantiquedes établissements de plus de 10 salariés (+ 0,6 %).
Marie-Andrée MAURAND
120 SartheLa mise en place des 35 heures dans les établisse-
Mayenne
115ments de moins de 20 salariés à cette période com-
Maine-et-Loire
Source : me le moindre recours aux licenciements 110
Bordereaux de recouvrement des cotisations
économiques peuvent expliquer cette évolution de(BRC) adressés par les employeurs aux Unions 105
de Recouvrement de la Sécurité Sociale et des l’emploi plus favorable dans les petits établissements.
Allocations Familiales (URSSAF) et transmis 100
trimestriellement à l'INSEE.
95
1996 1997 1998 1999 2000 2001
eÉvolution de l'emploi salarié par département au 3 trimestre 2001
e er er ee3 4 1 2 3
Variation en %
trimestre trimestre trimestre trimestre trimestre
INSEE Pays de la Loire sur 1
105 rue des Français libres 2000 2000 2001 2001 2001 sur 1 an
trimestreBP 67401
44274 Nantes cedex 2
Tél . : 02 40 41 75 75 Pays de la Loire 116,3 115,7 116,4 118,7 119,6 + 0,8 + 2,8
Fax. : 02 40 41 79 39
www.insee.fr Loire-Atlantique 118,3 118,3 119,1 121,7 122,6 + 0,7 + 3,6
Directeur de la publication : Bruno TRÉGOUËT Maine-et-Loire 110,6 110,7 111,1 112,0 112,6 + 0,5 + 1,8
Rédacteur en chef : Alain MALMARTEL
Contact presse : Andrée RICOLLEAU Mayenne 114,2 114,2 114,4 115,5 116,8 + 1,1 + 2,3
Tél. : 02 40 41 77 83
Sarthe 114,3 114,4 115,2 116,8 117,4 + 0,5 + 2,7Mise en page : Marie- Annick BRICARD
Vendée 122,8 119,1 119,8 125,1 127,1 + 1,6 + 3,5© INSEE-2002Avec une croissance d’environ 1 %, le sec- électriques et électroniques sont également con-
cernées par des suppressions d’emploi plus im-teur de la construction se situe dans la tendance
portantes que les embauches.de l’ensemble des secteurs de la région. À l’inverse,
l’industrie marque une rupture dans la progression L’ensemble des départements enregistre une
de l’emploi salarié et connaît une stagnation. Tout hausse de leurs effectifs salariés mais de façon
comme le trimestre précédent, les licenciements inégale ; deux départements, la Mayenne
et les restructurations se poursuivent dans les (+ 1,1 %) et la Vendée (+ 1,6 %) connaissent une
industries du cuir et de l’habillement. L’industrie évolution nette de l’emploi supérieure à la moyenne
eautomobile, les industries des équipements élec- régionale au 3 trimestre 2001.
triques et électroniques et celles des composants
Évolution de l'emploi salarié par département Évolution de l'emploi salarié par secteur en
e e au cours du 3 trimestre 2001 Pays de la Loire au cours du 3 trimestre 2001
2,5 5
Évolution de l'emploi salarié (en%) Variation sur un trimestre Variation sur un an
eau 3 trimestre 2000
eau 3e 2001 42,0
3
1,5
2
1,0
1
0,5
0
0,0 -1
Loire-Atlantique Mayenne Vendée Industrie Construction Commerce Services
Pays de la Loire Maine-et-Loire Sarthe
e Évolution de l'emploi salarié par secteur au 3 trimestre 2001 (en %)
dont établissements Ensemble
même
Activités économiques en NES16 et regroupement en NAFG5 Ensemble 0 à 9 10 salariés trimestre
salariés ou plus année
précédente
NES 16
ENSEMBLE (EB à EF et EH à EQ) + 0,8 + 1,4 + 0,7 + 1,5
INDUSTRIE (EB à EF) - 0,1 + 1,4 - 0,3 + 1,1
EB Industries agricoles et alimentaires + 1,9 + 2,0 +1,9 + 2,5
EC Industries de biens de consommation - 1,3 + 0,7 - 1,5 - 0,4
ED Industrie automobile - 1,8 + 0,5 - 1,9 - 0,1
EE Industries de biens d'équipement - 0,1 + 1,4 - 0,2 + 1,5
EF Industries des biens intermédiaires - 0,3 + 1,1 - 0,4 + 1,3
EH CONSTRUCTION (EH) + 0,8 + 1,5 + 0,4 + 1,5
EJ COMMERCE (EJ) + 1,3 + 1,4 + 1,2 + 1,4(1) non compris SNCF,
Air France SERVICES (EK à EQ) + 1,4 + 1,5 + 1,4 + 1,9
(2) non compris Banque EK Transports (1) + 1,0 + 2,0 + 0,9 + 1,7
de France
EL Activités financières (2) + 0,6 + 3,8 - 0,3 + 0,3(3) non compris les Postes
EM Activités immobilières + 0,7 + 1,1 - 1,1 + 4,1et Télécomunications,
non compris l’intérim EN Services aux entreprises (3) + 2,4 + 1,3 + 2,8 + 3,1
(4) non compris Education EP Services aux particuliers + 0,3 + 0,9 - 0,8 + 0,9
et autres formes
EQ Éducation, santé, action sociale (4) + 1,6 + 2,2 + 1,6 + 1,9d’action sociale
Champ :
Salariés soumis à la contribution sociale généralisée (CSG). Sont exclus les secteurs relevant de la mutualité sociale agricole (MSA), l’administration,
l’éducation, les postes et télécommunications, la Banque de France, les transports ferroviaires, les industries énergétiques, l’intérim, les stagiaires AFPA,
les caisses de congés payés, la vente à domicile, l’administration d’immeubles, les autres formes d’action sociale.
erCe champ représente plus des trois quarts des salariés cotisant aux URSSAF (751 000 emplois au 1 janvier 2000), 70 % de l’ensemble des salariés des
Pays de la Loire et 61 % de l’emploi total de la région.
Il s’agit là de données provisoires, les données semi-définitives seront disponibles à compter du 14/02/2002 sur l’internet de l’INSEE Pays de la Loire :
http://www.insee.fr/fr/insee_regions/pays-de-la-loire/home/home_page.asp rubrique travail emploi.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.