Revenu des ménages

De
Publié par

En 2001, le revenu disponible brut des ménages de Corse s'élève à 3 655 millions d'euros. Avec 13 737 euros par habitant, la Corse se situent à l'avant dernier rang des régions de métropole, devant le Nord-Pas-de-Calais.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 27
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

10 REVENUS
Dé fi ni tion se re v e nu dis po nible brut des mé na ges est laLpart des re ve nus à dis po si tion des mé na ges ré si - Re ve nu dis po nible brut : Re ve nu pri maire aug -
dents de la ré gion, pour la consom ma tion et l’é pargne. men té des trans ferts re çus (pres ta tions so cia les en
Ce lui de la Corse s’é lève en 2001 à 3 655 mil lions d’eu - es pè ces ) et di mi nué des im pôts et co ti sa tions so -
ros soit 0,4 % du re ve nu dis po nible brut de la France. cia les ver sées .
Avec 13 737 eu ros par ha bi tant, la Corse se situe à l’a -
Excé de nt brut d’ex ploi ta tion : solde des res sour -
vant der nier rang des ré gions de mé tro pole, de vant le
ces que l’en tre prise tire de ses acti vi tés de pro duc -
Nord-Pas-de-Ca lais. Ce pen dant, en sept ans, la Corse
tion, qui lui per met tront de ré mu né rer les ca pi taux
en re gistre la plus forte aug men ta tion ; + 30 %, pour une
pro pres et em prun tés, de payer l’im pôt sur les re ve -
évo lu tion na tio nale de + 25 %.
nus et de fi nan cer tout ou partie de sa crois sance.
L’île fait partie des trois ré gions où le poids des sa lai res
Re ve nus mix tes : solde du compte d’ex ploi ta -et trai te ments bruts est le plus faible, au tour de 50 % du
tion pour les en tre pri ses in di vi duel les. Il contientre ve nu dis po nible. A l’op po sé, le poids de l’ ex cé dent
la ré mu né ra tion du tra vail ef fec tué par le pro prié -brut d’ex ploi ta tion et des re ve nus mix tes, 28 %, situe
e taire et éven tuel le ment les mem bres de sa fa -la Corse au 2 rang, juste der rière la Bre tagne. Cela est
mille, et son pro fit en tant qu ’en tre pre neur.lié à l’im por t ance des en tre pri ses ar ti sa na les et in di vi -
duel les en Corse. Les pres ta tions so cia les comp tent Mé nage fis cal : mé nage or di naire cons ti tué par
pour 34 % du re ve nu des mé na ges, lé gè re ment plus le re grou pe ment des foyers fis caux ré per to riés
dans un même lo ge ment. Sont ex clus : les mé na -que la moyenne de pro vince (33 %).
En 2001, 47 % des mé na ges fis caux sont im po sés en ges de con tri bua bles concer nés par un évé ne -
ment de type ma riage, dé cès ou sé pa ra tion auCorse, soit 10 points de moins que la moyenne de pro -
cours de l’année de ré fé rence, les mé na gesvince. Ce taux est plus éle vé en Corse-du-Sud qu ’en
Haute-Corse. La moi tié des mé na ges in su lai res dé clare cons ti tués de per son nes ne dis po sant pas de leur
in dé pen dance fis cale (es sen tiel le ment des étu -un re ve nu fis cal de moins de 12 235 eu ros par uni té de
diants), les con tri bua bles vi vant en col lec ti vi té.consom ma tion (UC). Ce re ve nu mé dian par UC situe
la Corse au der nier rang des ré gions, juste der rière le Re ve nu fis cal dé cla ré : cor res pond à la somme
Lan gue doc-Ro us sil lon et le Nord-Pas-de-Ca lais. De des res sour ces dé cla rées par les con tri bua bles sur
plus, la Corse se dis tingue éga le ment par un écart im - la dé cla ra tion des re ve nus (for mu laire n° 2 042),
por tant entre les re ve nus les plus fai bles et les plus éle - avant tout abat te ment. Il com prend les re ve nus
vés. Enfin la part des re trai tes, pen sions et ren tes, 28 %, d’ac ti vi té sa lariée et in dé pen dante, les pen sions
est de 4 points su pé rieure à celle de France de pro vince. d’in va li di té et les re trai tes (hors mi ni mum vieil lesse),
les pen sions ali men tai res re çues (dé duc tion faite
des pen sions ver sées), cer tains re ve nus du pa tri -
moine, ain si que les re ve nus so ciaux im po sa bles :
in dem ni tés de ma ladie et de chô mage (hors
RMI). C’est un re ve nu avant re dis tri bu tion.
Re ve nu mé dian par unité de consom ma tion (UC) :
re ve nu tel que la moi tié des per son nes ap par -
tien nent à un mé nage qui dé clare un re ve nu par
UC in fé rieur à cette va leur et l’autre moi tié un
re ve nu par UC su pé rieur. Le nombre d’UC d’un
er
mé nage fis cal est ain si cal cu lé : le 1 adulte du
mé nage compte pour 1 UC, les au tres per son -
nes de 14 ans ou plus, cha cune pour 0,5, les en -
fants de moins de 14 ans, cha cun pour 0,3.
Voir aus si Sour ces
« Re ve nus dé cla rés en 2000, en Corse plus fai bles et [1] Comp tes ré gio naux des mé na ges - Insee
plus dis per sés qu ’ail leurs » - [2] Re ve nus fis caux des mé na ges - Di rec tion
Eco nomie Corse, n° 104 - Insee - Octobre 2003 - gé né rale des im pôts
www.insee.fr/corse
« France, por trait so cial » -
Insee - No vembre 2004 -
www.insee.fr
« La carte de France des re ve nus dé cla rés » -
Insee Pre mière, n° 900 - Mai 2003 -
www.insee.fr
TEC 2005106

Re ve nus des mé na ges 10.1
COMPOSITION ET EVOLUTION DU REVENU DES MENAGES [1]
Excé dent brut Impôts et Re ve nu
et + Sa lai r es + Au tre s = Re ve nus + Pres ta t ions - co ti sa t ions = dis po nibl e
re ve nus mix tes bruts Pri mai re s so cia les so cia les brut
Corse
2000 (mil lions d'eu ros) 971 1 770 347 3 088 1 164 784 3 468
2001 (mil ros) 1 018 1 848 362 3 228 1 249 822 3 655
Mon tant année 2001/hab.(eu ros) 3 826 6 946 1 360 12 132 4 694 3 089 13 737
Pro vince
2000 (millions d'eu ros) 168 943 383 550 64 429 616 922 226 979 157 367 686 534
2001 (mil ros) 175 236 404 142 65 936 645 314 235 944 162 720 718 538
Mon tant année 2001/hab.(eu ros) 3 634 8 383 1 367 13 384 4 893 3 375 14 902
France
2000 (mil lions d'eu ros) 219 521 539 526 89 223 848 270 281 694 222 680 907 284
2001 (mil ros) 228 690 568 751 91 675 889 116 292 606 230 461 951 261
Mon tant année 2001/hab.(eu ros) 3 746 9 317 1 502 14 565 4 793 3 775 15 583
REVENU FISCAL DECLARE POUR L'ANNEE 2001 [2]
Corse- Haute-
du-Sud Corse Corse Pro vince France
Ensemble des mé na ges fis caux
Nombre to tal de mé na caux 47 293 50 167 97 460 18 934 410 23 336 863
Part des mé na ges fis caux im po sés (%) 50,1 43,9 46,9 57,2 60,1
Nombre moyen d'u ni té de consom ma tion par mé nage fis cal 1,61 1,60 1,60 1,63 1,63
Re ve nu dé cla ré par uni té de consom ma ti on (UC)mé dian (eu ros/ UC) 12 884 11 670 12 235 14 103 14 650
er1 dé cile D1 (eu ros/UC) 3 488 3 135 3 307 5 446 5 469
e9 dé cile D9 (eu 28 472 26 106 27 245 27 637 29 943
Rap port in ter -dé ci l es D9/D1 8,2 8,3 8,2 5,1 5,5
Struc t ure du re ve nu fis cal dé cla ré
Part des re ve nus d'ac ti vi té (%) 67,8 67,2 67,6 71,9 73,6
Part des re trai tes, pen sions et ren tes (%) 27,6 28,7 28,1 24,2 22,4
Part des au tres re ve nus (%) 4,6 4,1 4,3 3,9 4,0
Re ve nus d’ac ti vi té : re ve nus sa la riaux et re ve nus des pro fes sions non sa la riées
Pre mier (res pec ti ve ment neu vième) dé cile : voir dé fi ni tion au mot-clé 10.2.
Rap port in ter-dé ci les : voir dé fi ni tion au mot-clé 10.2.
REVENU DISPONIBLE BRUT DES MENAGES PAR HABITANT EN 2001 [1]
(euros par habitant)
18 000
Île-de-France : 19 276 euros
16 000
Corse
14 000
12 000
10 000
8 000
6 000
4 000
2 000
0
TEC 2005 107
Nord-Pas-de-Calais
Languedoc-Roussillon
Lorraine
Basse-Normandie
Picardie
Poitou-Charentes
Champagne-Ardenne
Pays de la Loire
Bretagne
Midi-Pyrénées
Haute-Normandie
Franche-Comté
Auvergne
Aquitaine
Alsace
Bourgogne
Limousin
Centre
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Rhône-Alpes


Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.