Revenus : TER 2008

De
Publié par

Près de 20 400 foyers fiscaux guyanais ont été imposé au titre de l’impôt sur le revenu 2004, soit une progression de 4,6 % par rapport à l’année dernière. Ils représentent un quart de l’ensemble des foyers fiscaux qui a augmenté au même rythme (4,7 %). Parallèlement, le nombre de foyers fiscaux non imposés a cru aussi de 4,7 %. L’écart de revenus entre les foyers imposables et non imposables demeure important : le revenu moyen déclaré chez ceux qui acquittent cet impôt est plus de cinq fois supérieur à celui des contribuables non imposés. L’impôt net moyen a baissé de 2,8 % en 2004 alors que le revenu moyen net imposable est resté stable. En moyenne sur l’année, un foyer perçoit un revenu de 27 587 euros et s’acquitte d’un impôt de 1 919 euros. En 2003, le revenu disponible brut par habitant s’élève à 8 299 euros, soit une baisse de 7,2 % par rapport à 2001. En France métropolitaine, il progresse de 5,9 % sur la même période. Les salaires représentent 60% du revenu disponible brut des ménages. Les impôts prélèvent 9,2 % de ce revenu, c’est 4,3 points de moins qu’en France métropolitaine.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 29
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins

10. Revenus
Présentation Définitions
Près de 20 400 foyers fiscaux guyanais Foyer fiscal : ensemble de personnes identifiées comme
contribuables et susceptibles de relever de l’impôt suront été imposé au titre de l’impôt sur le
le revenu pour leurs revenus propres, ceux de leurrevenu 2004, soit une progression de
conjoint et des personnes à charge. Un foyer fiscal est
4,6 % par rapport à l’année dernière. Ils réputé imposable si son revenu net annuel imposable
représentent un quart de l’ensemble des est supérieur au seuil minimal fixé en fonction de la
foyers fiscaux qui a augmenté au même situation de famille, par la Loi de Finances.
Revenu moyen net annuel imposable : revenu netrythme (4,7 %). Parallèlement, le
imposable divisé par le nombre de foyers fiscaux.nombre de foyers fiscaux non imposés a
Le revenu net annuel imposable est égal au
cru aussi de 4,7 %. L’écart de revenus montant du revenu brut global au sens fiscal du
entre les foyers imposables et non terme diminué des charges déductibles et des
imposables demeure important : le abattements spéciaux pour enfants à charge ou
personnes âgées ou invalides.revenu moyen déclaré chez ceux qui
Montant de l’impôt net moyen : montant deacquittent cet impôt est plus de cinq fois
l’impôt dû rapporté au nombre de foyers fiscaux.
supérieur à celui des contribuables non Revenu total du ménage : il s’agit ici d’un revenu
imposés. L’impôt net moyen a baissé de monétaire. Il inclut les impôts directs et les prestations
2,8 % en 2004 alors que le revenu sociales. Il exclut les prélèvements obligatoires à la
source, telles que les cotisations sociales et la CSG, lesmoyen net imposable est resté stable. En
pensions alimentaires, les aides de la famille, les ventesmoyenne sur l’année, un foyer perçoit
de biens durables, les ressources exceptionnelles et les
un revenu de 27 587 euros et s’acquitte remboursements d’assurance maladie.
d’un impôt de 1 919 euros. Revenu du patrimoine : il inclut l’Excédent Brut
En 2003, le revenu disponible brut par d’Exploitation (EBE) et le solde (reçus-versés) du
revenu de la propriété.habitant s’élève à 8 299 euros, soit une
Revenu de la propriété : revenu que reçoit lebaisse de 7,2 % par rapport à 2001. En
propriétaire d’un actif financier ou d’un actif
France métropolitaine, il progresse de corporel non produit en échange de sa mise à la
5,9 % sur la même période. Les salaires disposition d’une autre unité institutionnelle. Il
représentent 60% du revenu disponible comprend principalement les dividendes versés par
les sociétés, les intérêts et les loyers des terrains (lesbrut des ménages. Les impôts prélèvent
loyers des logements, actifs corporels produits, sont9,2 % de ce revenu, c’est 4,3 points de
considérés comme le paiement d’un service) .
moins qu’en France métropolitaine.
Voir aussi
- Revenus disponible des ménages : d’abord des salaires, Antiane-Éco, n° 60, Insee, juillet 2004
- Evolution des niveaux de vie de 1996 à 2001, Insee première, n°947, février 2004.
- Les comptes économiques des départements d’outre-mer - années 1993 à 2002, CD-Rom, Insee, avril
2006.
- Revenus et patrimoine des ménages, Synthèses n°65, Insee, décembre 2002.
96 Tableaux Économiques Régionaux GuyaneRevenus 10.1
Revenus fiscaux
Unités : nombre, %, Euro
2001 2002 2003 2004
Foyers fiscaux imposés
Nombre de foyers fiscaux imposés 17668 18 492 19 478 20 376
Pourcentage de foy 25,1 24,8 25,0 25,0
Revenu moyen net annuel imposable 28879 29210 28718 28524
Montant de l'impôt net moyen 2258 2 235 2 161 2 123
Foyers fiscaux non imposés
Nombre de foyers fiscaux non imposés 52726 56 177 58 292 61 030
Pourcentage de foy 74,9 75,2 75,0 75,0
Revenu moyen net annuel imposable 4234 4 257 4 350 4 308
Ensemble des foyers fiscaux
Nombre de foyers fiscaux 70394 74669 77770 81406
Revenu moy 10420 10 437 10 453 10 369
Montant de l'impôt net moyen 567 553 541 531
Source : Direction Générale des Impôts
Revenu disponible brut des ménages
Unités : euros, millions d’euros, %
Formation du revenu disponibe brut des ménages
Année Revenu Revenu ExcédentSalaires et Cotisations Impôts PrestationsAutres(1)
disponible disponible brut et traitements sociales en espèces
brut /habitant brut total revenu mixte bruts des salariés et
non salariés
en euros en millions en % en % en % en % en % en %
d'euros (+) (+) (+) (-) (+) (+)
Guyane
2001 8 939 1 515 29,0 58,0 -0,5 -8,9 17,8 4,8
2002 8 536 1 497 30,2 58,9 -5,2 -8,6 19,7 5
2003 8 299 1 506 26,7 60,3 -3,6 -9,2 20,8 5
France métropolitaine
2001 15 861 970 372 23,1 59,7 -9,6 -14,1 29,2 11,7
2002 16 481 1 015 499 22,6 59,5 -9,6 -13,4 29,5 11,4
2003 16 806 1 042 666 22,5 59,5 -9,8 -13,5 29,9 11,4
(1) autres = revenu de la propriété (intérêts, revenus des sociétés, revenus attribués aux assurés,
revenus des terrains et gisements) + autres transferts courants
Source : Insee - Comptes régionaux des ménages (Base 95) - Comptes Nationaux (Base 2000)
Tableaux Économiques Régionaux Guyane 9710. Revenus
Présentation Définitions
En 2004, les salariés du secteur privé Salaire annuel moyen : salaire moyen perçu, net de
prélèvements à la source (cotisations sociales,en Guyane, ont perçu un revenu annuel
contribution sociale généralisée et cotisation pouren moyenne de l’ordre de 22 000
le remboursement de la dette sociale). Il comprend
euros. Le revenu moyen des femmes les primes, avantages en nature et indemnités
salariées est presque identique (-1 %) à versées en complément de rémunération. Le salaire
celui des hommes. En Guyane, le perçu prend en compte toutes les périodes
successives de travail dans l’année ainsi que lesrevenu salarial annuel moyen est au
activités complémentaires du salarié relevant demême niveau que celui de la
plusieurs employeurs. Il représente le pouvoir
métropole. Les écarts de rémunérations d’achat moyen réel du salarié. Non pondéré par le
restent très dépendants de la catégorie temps de travail, il est inférieur au salaire moyen
socioprofessionnelle. L’écart de d’un temps complet. Ce salaire moyen est mesuré
au lieu de résidence du salarié, que l’employeurrémunération entre la Guyane et la
soit localisé en Guadeloupe ou non.métropole est positif pour les
professions intermédiaires (+12 %) et Déclaration annuelle de données sociales (DADS) :
les employés (+10 %), plus faiblement formulaire, commun aux services fiscaux et à certains
pour les cadres (+4 %), et négatif pour organismes sociaux, rempli par tout employeur et qui
contient, pour chaque salarié de l’entreprise, desles ouvriers (-11 %). Ces derniers ont
caractéristiques d’état civil, la profession et laperçu un revenu salarial de 3,1 fois
catégorie socioprofessionnelle (PCS), les périodes
inférieures à celui d’un cadre. Les d’emploi et les rémunérations perçues.
ouvrières ont touché les salaires
annuels les plus faibles (12 692 euros). Champ des DADS : ensemble des salariés du
secteur privé résidant dans la région, à l’exception
des salariés de l’agriculture et des apprentis.Dans la fonction publique, les salaires
versés en Guyane sont supérieurs à la
moyenne nationale, du fait de la
surrémunération. Les disparités
salariales entre catégories
socioprofessionnelles se réduisent un
peu dans le temps : en 2004, les cadres
Voir aussi
étaient 1,56 fois mieux payés que les
employés et ouvriers contre 1,62 en - Les salaires des agents de l’État en 2005, Insee-
2002. Ces écarts restent nettement Première, n° 977, Insee, juillet 2007.
- Les salaires dans les entreprises en 2005, Insee-moins importants que dans le secteur
Première, n° 980, Insee, juillet 2007.privé.
- Un salarié sur deux gagne plus de 1240 euros
par mois, Antiane- Éco, n° 62, Insee, mars 2005.
- L’évolution des salaires jusqu’en 2000,
Synthèses, n° 68, Insee, février 2003.
98 Tableaux Économiques Régionaux Guyane
Salaires 10.2
Revenu salarial annuel moyen net de prélèvement par salarié en 2004
Unité : euro
Guyane France
Ensemble Total 22 135 22 193
Cadres 45 526 43 653
Professions intermédiaires 25 147 22 504
Employés 17 208 15 576
Ouvriers 14 565 16 337
Hommes Total 22 197 23 778
Cadres 47 467 46 514
Professions intermédiaires 25 094 23 693
Employés 15 998 16 259
Ouvriers 14 729 16 730
Femmes Total 22 036 19 182
Cadres 40 573 35 647
Professions intermédiaires 25 204 20 712
Employés 17 846 15 254
Ouvriers 12 692 13 982
Source : Déclarations Annuelles de Données Sociales, Insee
Salaire annuel moyen par catégorie socio-professionnelle
des agents de l'Etat en 2004
Unité : euro
Guyane France
Cadres 29 654
Professions intermédiaires 21 505
Employés et ouvriers 18 937
Ensemble 25 290
Sources : Fichiers de paie de la Fonction publique, Insee
Tableaux Économiques Régionaux Guyane 9910. Revenus
Présentation Définitions
Versées à plus de 24 000 familles, les Allocations familiales : versées dans les DOM aux
familles d’au moins un enfant, elles peuvent êtreallocations familiales viennent en tête des
majorées sous certaines conditions selon le nombreprestations sociales touchées dans la
d’enfants, leur âge et les ressources de la famille.
région. Les aides au logement Allocation de garde d’enfant à domicile : elle
poursuivent leur croissance. prend en charge 75 % des cotisations sociales des
8 163 familles perçoivent l’allocation de employés de maison, lorsque l’enfant a moins de
trois ans et que les revenus mensuels de la famille nelogement à caractère familial, soit
dépassent pas un certain plafond.3,7 % de plus en un an. Le nombre de
Allocation de parent isolé ou de soutien familial :
bénéficiaires de l’allocation de logement versée sous certaines conditions à toute personne
social progresse lui de 3 % durant la placée en situation d’assurer seule la charge d’au
même période. moins un enfant.
Revenu minimum d’insertion (RMI) : garantit unLes familles monoparentales sont de plus
revenu minimum à toute personne âgée de plus deen plus nombreuses à percevoir
25 ans (ou moins si elle a un enfant à sa charge). Il lui
l’allocation de soutien familial. permet en outre d’accéder aux droits sociaux et
Le nombre de rmistes est passé de organise son insertion sociale et professionnelle.
12 263 en 2004 à 12 847 en 2005, soit Allocation pour les adultes handicapés : assure un
revenu minimum aux personnes de 20 à 60 ansune augmentation de 4,5 %.
présentant un taux d’incapacité supérieur à 80 % ouEn 2005, le nombre d’allocataires de
reconnues inaptes à se procurer un emploi. L’aide
l’aide aux adultes handicapés a progressé forfaitaire favorise la vie autonome à domicile des
de 9,6 %. Au premier janvier 2000 a été personnes concernées.
mise en place la CMU qui remplace Aide au logement : versée sous conditions de ressources
à certains locataires ou accédants à la propriété (aidel’aide médicale départementale.
personnalisée), à certaines familles même sans enfantEn 2005, on dénombrait 39 319
(allocation familiale) et aux personnes disposant de
bénéficiaires pour un taux de faibles revenus (allocation sociale).
couverture de 35,6 %. Retraite : la retraite correspond au fait d’avoir atteint un
certain âge minimum à partir duquel on peut cesser
l’activité professionnelle principale. Le versement de laVoir aussi
pension à taux plein suppose, en 2003, 40 années de
cotisations pour le secteur privé (tous régimes) et 37,5- Le niveau de vie des allocataires, Antiane-Éco,
années pour le secteur public.n° 69, Insee, septembre 2007.
Bénéficiaires de prestations sociales : bénéficiaires des- Les familles, premières bénéficiaires des aides de la
prestations versées par les CAF, sauf allocationCAF, Antiane- Éco, n°66, Insee, septembre 2006.
supplémentaire du minimum vieillesse.- Familles de Guyane, CAF – Insee, janvier 2005.
Couverture maladie universelle (CMU) : depuis le- Dépenses d'aide sociale des départements de
er1 janvier 2000, elle garantit à toute personne1996 à 2000, Collection statistiques, N°36,
résidant en France l’affiliation automatique auMinistère des affaires sociales, du travail et de la
régime général de l’assurance maladie, en l’absencesolidarité ; Ministère de la santé, de la famille et
de droits ouverts à un autre titre (professionnel,des personnes handicapées, Direction de la
allocataires ou ayant droit).recherche, des études, de l'évaluation et des
statistiques (DREES), mai 2002.
100 Tableaux Économiques Régionaux GuyanePrestations sociales - Retraites 10.3
Nombre de bénéficiaires de prestations sociales de Guyane
Unités : nombre, %, Euro
2002 2003 2004 2005
Monoparentalité
Allocation de parent isolé 2 097 2 520 3 101 3 491
Allocation de soutien familial 6 702 7 335 7 774 8 103
Pauvreté-précarité
Revenu minimum d'insertion 10 538 11 058 12 263 12 847
CMU 27 495 31 943 35 832 39 919
Invalidité-handicap
Allocation d'éducation spéciale 328 408 465 470
Allocation adulte handicapé 1 247 1 310 1 462 1 617
Complément d'AAH 149 163 200 215
Aide au logement
Allocation logement familial 7 248 7 563 7 860 8 163
Allocation logement social 2 547 2 563 2 702 2 786
Prestations familiales
Allocation pour jeune enfant 8 831 8 989 5 500 2 389
Allocation parentale d'éducation 256 252 195 112
Aide à la famille pour l'emploi
d'une assistante maternelle agrée 131 129 121 72
Allocation de garde d'enfant à domicile 10 4 10 5
Allocations familiales 20 740 21 655 22 994 24 026
Complément familial 3 076 3 234 3 605 3 775
Allocation de rentrée scolaire 13 377 13 798 14 518 15 367
Retraites du régime général 4 219 4 379 4 640 4 842
Sources : Caisse Nationale d'Allocations Familiales, Mutualité Sociale Agricole, Direction de la Recherche,
des Etudes, de l'Evaluation et des Statistiques du ministère de la Santé
Dépenses nettes d'aides sociale versées par le Conseil Général de Guyane
Unité : millier d'euros
2003 2004 2005
Aide sociale à l'enfance 27 828 16 209 15 952
Aide sociale aux personnes âgées 7 906 7 773 6 584
Aides sociales aux personnes handicapés 2 251 2 793 3241
RMI 9 672 66 482 77 354
Autres 25 558 7 154 10 552
Ensemble 73 215 100 411 113 683
Source : Caisse Nationale d'Allocations Familiales
Dépenses brutes d'aide sociale versées par l'Etat en Guyane
Unité : millier d'euros
2001
Centres d'aide par le travail 4 158
Centres d'hébergement et de réadaptation sociale 364
Aides sociales aux sans domicile fixe 0
Autres dépenses (1) 717
Total 7 240
(1) allocation simple, allocation différentielle, allocations supplémentaires,
allocation militaire, préventions réadaptation, centres de rééducation professionnel
Sources : DRESS, INSEE
Tableaux Économiques Régionaux Guyane 101

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.