Entreprises artisanales

De
Publié par

Au 1er janvier 2004, 6 800 entreprises artisanales sont implantées en Corse. La place de l'artisanat est prépondérante dans le bâtiment qui représente 43 % des entreprises contre 39,5 % en moyenne nationale. Au niveau infra-régional, le poids de l'artisanat varie fortement. Il est important dans le Cap Corse, l'Alta-Rocca et la microrégion de Ponte-Leccia, zones peu peuplées où la présence d'artisans est vitale.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 3
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

13 ENTREPRISES - ETABLISSEMENTS
er Dé fi ni tion su 1 jan vier 2004, l’ ar ti sa nat compte en CorseA6 800 ins crits au ré per t oire in for ma t iqu e des Arti sa nat : se lon la loi du 5 juil let 1996 re la tive au
mé tiers (RIM), soit 0,8 % du to tal des entre pri ses ar ti - dé ve lop pe ment et à la pro mo tion du com merce et
sa na les fran çai ses. Le nombre d’ar ti sans pour 10 000 de l’ar ti sa nat, « doi vent être im ma tri cu lées au Ré -
ha bi tants est en nette hausse : cette den si té était de 227 per toire des Mé tiers les per son nes phy si ques et
en 2 000, elle at teint dé sor mais 250 ar ti les per son nes mo ra les qui n’em ploient pas plus de
ha bi tants. La place de l’ar ti sa nat est pré pon dé rante 10 sa la riés et qui exer cent à titre prin ci pal ou se -
dans le bâ ti ment, qui re pré sente 43 % des ins crits au ré - con daire une ac ti vi té pro fes sion nelle in dé pen -
per toire des mé tiers, contre 39,5 % en moyenne na tio - dante de pro duc tion, de trans for ma tion, de
nale. Au sein de ce sec teur, la ma çon nerie do mine ré pa ra tion ou de pres ta tion de ser vi ces re le vant de
lar ge ment, re grou pant près de la moi tié des ar ti sans du l’ar ti sa nat et fi gu rant sur une liste établie par dé cret
bâ ti ment. La Corse se ca rac té rise ain si par l’im por tance en Con seil d’Etat ». Sous cer tai nes condi tions, les
de cette ac ti vi té gé né ra liste : la part de la ré gion dans per son nes qui le sou hai tent peu vent res ter im ma -
l’en semble na tio nal s’é lève à 1,4 %, soit presque deux tri cu lées au ré per toire des mé tiers au-delà du seuil
fois plus que pour l’en semble des ac ti vi tés ar ti sa na les. de 10 sa la riés. On parle de « droit de suite ».
Avec 28 % des ins crits au ré per toire des mé tiers, les ser - Seu les les per son nes ayant la qua li fi ca tion re quise
vi ces oc cu pent la deuxième po si tion dans la ré gion, peu vent se pré va loir au près de leur clien tèle de
comme sur l’en semble na tio nal (30 %) ; les ac ti vi tés de la qua li té d’ar ti san ou du titre de maître ar ti san.
ré pa ra tion y sont tou jours les plus dé ve lop pées. Le nombre d’en tre pri ses ar ti sa na les ne coïn cide pas
Les ar ti sans tra vail lant dans la pro duc tion (mé taux, avec ce lui des ar ti sans, car plu sieurs ar ti sans peu -
tex tile, bois, im pri merie. ..) sont sous-re p ré sen tés en vent être as so ciés au sein d’une même en tre prise.
Corse (14 % des ins crits contre 18 % au ni veau na tio - Ré per toire in for ma tiqu e des mé tiers (RIM) :
nal). A l’op po sé, ceux exer çant leur ac ti vi té dans l’a li -
il contient l’en semble des en tre pri ses ar ti sa na les ins -
men ta tion (en par ti cu lie r les bou ch e ries et
cri tes dans les Cham bres des mé tiers. Le RIM est in -
bou lan ge ries) sont sur-re pré sen tés (14,5 % contre 12 % té gré dans le ré per toire Si rene, géré par l’Insee. Le
en moyenne fran çaise).
dé cret n° 98-247 du 2 avril 1998 re la tif à la qua li fi ca -
Au ni veau in fra-ré gio nal, le poids des en tre pri ses ar ti -
tion ar ti sa nale et au Ré per toire des mé tiers fixe dans
sa na les varie for te ment. Il est le plus im por tant dans le
son annexe la liste des ac ti vi tés re le vant de l’ar ti -
Cap Corse, sui vi des mi cro ré gions de l’Alta-Roc ca et de
sa nat avec leur cor res pon dance dans les co des
Ponte-Lec cia, zo nes peu peu plées où les en tre pri ses ar -
de la NAF (No men cla ture d’ac ti vi tés fran çaise).
ti sa na les sont vi ta les. Dans la ré gion Sevi-in-Fora, la
No men cla tu re d’ac ti vi tés fran çaise de l’ar ti sa natden si té y est la plus faible. Elle hé berge tou te fois un
(NAFA) : les ac ti vi tés ar ti sa na les sont ré per to riées se -grand nombre d’é ta blis s e ments tou ris ti qu es.
lon la No men cla ture d’ac ti vi tés fran çaise de l’ar ti sa natLe rythme de crois sance de l’ar ti sa nat est ré gu lier de -
(NAFA), elle-même dé rivée de la No men cla ture d’ac ti -puis l’année 2000, mais par ti cu liè re ment mar qué en
vi tés fran çaise (NAF). Les co des APRM (Acti vi té prin ci -2004 avec + 3 %.
pale au ré per toire des mé tiers) font l’ob jet d’un
regrou pe ment en 8 et 20 pos tes (NAR 8 et NAR 20)
qui est trans ver sal aux sec teurs éco no mi ques.
No men cla tu re d’ac ti vi tés fran çaise
(NAF/NES) : voir dé fi ni tion au mot-clé 13.1.
Entre prise :fi ni
Sec teur d’ac ti vi té : voir dé fi ni tion au mot-clé 13.2.
Ré per toire Si rene :fi ni tion au mot-clé 13.1.
Voir aus si Sour ces
« Dos sier BTP » - [1] Ré per toire in for ma tique des mé tiers (RIM) -
Eco nomie Corse, n° 106 - Insee - Juin 2004 - www.insee.fr/corse Insee
« Dos sier Hô tels et Res tau rants » -
Eco nomie Corse, n° 109 - Avril 2005 - www.insee.fr/corse
« L’ar ti sa nat, un sec teur qui re trouve sa dy na mique » -
Eco nomie Corse, n° 102 - Insee - Mars 2003 -
www.insee.fr/corse
Site Inter net du Se cré ta riat d’Etat aux PME, au com merce,
à l’ar ti sa nat et à la consom ma tion :
www.pme-com merce-ar ti sa nat.gouv.fr
TEC 2005140
Entre pri ses artisanales 13.6
POIDS DE L'ARTISANAT ENTREPRISES ARTISANALES EN CORSE
erPAR MICROREGION AU 1 JANVIER 2004 [1]
er
AU 1 JANVIER 2004 [1]
Corse- Haute- ré pa r ti tion
Acti vi té se lon la NAR 8 et 20 du-Sud Corse Corse (en %)
Ali men ta tion 438 554 992 14,6
Corse : 37,8 % Ali men t a tion autre que
vian des et pois sons 209 330 539 7,9
Vian sons 229 224 453 6,7
Tra vail des mé taux 129 157 286 4,2
Tex til e, cuir, ha bil l e ment 30 44 74 1,1
Tex til e et ha bil l e ment 25 38 63 0,9
Cuir et chaus su res 5 6 11 0,2
Bois et ameu ble ment 57 97 154 2,3
Au tres fa bri ca tions 195 236 431 6,3
Ma té ri aux de cons truc t ion,
cé ra mique, verre, chimie 43 61 104 1,5
Pa pier, im pri merie, arts gra phi ques 39 43 82 1,2
Fa bri ca t ion d'ar ti cles di vers 113 132 245 3,6
Bâ ti m ent 1 406 1 521 2 927 43,0
Ma çon nerie 655 698 1 353 19,9
Cou ver tur e, plom beri e, chauf fage 151 203 354 5,2
Me nui seri e, ser ru r erie 119 97 216 3,2
Instal la ti on élec tr ique 169 172 341 5,0
Amé na ge ments, fi ni tions 177 225 402 5,9
Ter ras se ment s, tra vaux di vers 135 126 261 3,8
Ré pa ra ti on,
trans por t, au tres ser vi ces 850 1 055 1 905 28,0
Trans port 100 133 233 3,4
Ré pa ra ti on 352 444 796 11,7Nombre d'entreprises artisanales
sur le nombre total d’entreprises Blan chis seri e, tein t u reri e,
% soins per son nels 204 271 475 7,0
44 et plus
Au tr es ser vi ce s 194 207 401 5,9
de 41 à 44
Au tres ac ti vi tés de 39 à 41
ins cri tes au RIM 9 22 31 0,5de 35 à 39
To tal 3 114 3 686 6 800 100,0moins de 35
EVOLUTION DU NOMBRE D'ENTREPRISES ARTISANALES EN CORSE [1]
Acti vi té se lon la NAR 8 2000 2001 2002 2003 2004
Ali men t a tion 921 916 964 1 000 992
Tra vail des mé taux 258 258 270 273 286
Tex til e, cuir, ha bil l e ment 78 79 79 77 74
Bois et ameu ble ment 134 140 156 151 154
Au tres fa bri ca tions 410 411 418 426 431
Bâ ti ment 2 286 2 397 2 632 2 722 2 927
Ré pa ra ti on, trans por t, au tres ser vi ces 1 737 1 795 1 854 1 888 1 905
Au tres ac ti vi t és ins cri t es au RIM 78 53 55 53 31
To tal 5 902 6 049 6 428 6 590 6 800
TEC 2005 141
Insee-IGN



Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.