Hausse record des créations d'entreprises

De
Publié par

ENTREPRISEENTREPRISEENTREPRISEENTREPRISEENTREPRISE Hausse record des créations d’entreprises Amorcé fin 2002, l’essor de la création d’entreprises s’est amplifié tout au long de l’année 2003 et se poursuit au premier semestre 2004. Le Poitou-Charentes est l’une des régions quiINFORMATION du PUBLIC 5, rue Sainte-Catherine - BP 557 profite le plus de ce boom de la création, notamment en ce qui 86020 Poitiers Cedex parking visiteurs gratuit concerne les créations ex nihilo. Tous les départements participent Lundi : 14 h à 16 h 30 à cette évolution, la Vienne connaît la plus forte hausse. Mardi au vendredi : 9 h à 12 h Tél. 05 49 30 01 01 Fax 05 49 30 01 03 Mél. sed-poitou-charentes@insee.fr INTERNET : www.insee.fr/poitou-charentes n 2003, 6 762 entreprises ont été En revanche, en raison du caractère Minitel 3615 INSEE (0,15 €/mn) Ecréées ou reprises en Poitou- saisonnier de certaines activités liées au 3617 INSEE (0,84 €/mn) Charentes. Après six années de stabilité, tourisme, la part des réactivations est plus 3617 SIRENE (0,35 €/mn) la hausse est de 14,4 % par rapport à élevée en Poitou-Charentes qu’en France INDICES : 08 92 68 07 60 (0,34 €/mn) 2002, contre 8,7 % à l’échelon national. (24 % contre 19 %). En 2003, ce mode de Avec cette forte progression, le Poitou- création progresse de 11,8 % ; c’est mieux Charentes prend ainsi la quatrième place qu’au niveau national (+ 4,5 %). Créafort dans l’ensemble des régions françaises.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 28
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

ENTREPRISEENTREPRISEENTREPRISEENTREPRISEENTREPRISE
Hausse record
des créations d’entreprises
Amorcé fin 2002, l’essor de la création d’entreprises s’est
amplifié tout au long de l’année 2003 et se poursuit au premier
semestre 2004. Le Poitou-Charentes est l’une des régions quiINFORMATION du PUBLIC
5, rue Sainte-Catherine - BP 557 profite le plus de ce boom de la création, notamment en ce qui
86020 Poitiers Cedex
parking visiteurs gratuit concerne les créations ex nihilo. Tous les départements participent
Lundi : 14 h à 16 h 30 à cette évolution, la Vienne connaît la plus forte hausse.
Mardi au vendredi : 9 h à 12 h
Tél. 05 49 30 01 01 Fax 05 49 30 01 03
Mél. sed-poitou-charentes@insee.fr
INTERNET : www.insee.fr/poitou-charentes
n 2003, 6 762 entreprises ont été En revanche, en raison du caractère
Minitel 3615 INSEE (0,15 €/mn) Ecréées ou reprises en Poitou- saisonnier de certaines activités liées au
3617 INSEE (0,84 €/mn) Charentes. Après six années de stabilité, tourisme, la part des réactivations est plus
3617 SIRENE (0,35 €/mn)
la hausse est de 14,4 % par rapport à élevée en Poitou-Charentes qu’en France
INDICES : 08 92 68 07 60 (0,34 €/mn) 2002, contre 8,7 % à l’échelon national. (24 % contre 19 %). En 2003, ce mode de
Avec cette forte progression, le Poitou- création progresse de 11,8 % ; c’est mieux
Charentes prend ainsi la quatrième place qu’au niveau national (+ 4,5 %).
Créafort dans l’ensemble des régions françaises.
Pôle Technologique Régional L’augmentation du nombre de créations Enfin, 18 % des créations régionales sont
3, rue Raoul Follereau - BP 80982
est importante partout sauf en Corse. Sept des reprises, cette proportion est plus86038 Poitiers Cedex
régions connaissent une hausse supé- élevée qu’en moyenne nationale (13 %).
Tél. 05 49 44 76 20 Fax 05 49 44 76 01
rieure ou égale à 10 %. Cependant, en Poitou-Charentes ellesMél. info@creafort.fr
chutent de 6,3 % en 2003, alors qu’en FranceINTERNET : www.creation-transmission.com
Pour les créations ex nihilo (ou créations elles restent stables.
pures), le Poitou-Charentes se place même
erau 1 rang avec une progression de 24,2 %, Avec un taux de création de 11,3 %, le
N° 249 - Octobre 2004 econtre 12 % pour l’ensemble de la France. Poitou-Charentes est au 7 rang des
Néanmoins, la part des créations pures régions métropolitaines. Il demeure sousPrix : 2,20 €
dans les créations totales reste moins la moyenne nationale (12 %). Ce sont tou-
Abonnement annuel :
importante qu’au niveau national (58 % jours les régions du sud de la France, dont
20 € (10 numéros)
contre 68 %). l’Aquitaine, qui sont en tête du palmarès.La plus forte augmentation
dans la Vienne
En 2003, après quatre années de baisse,
c’est la Vienne qui connaît la plus forte
augmentation du nombre de créations
(+ 22,8 %). Cette hausse est essen-
tiellement due aux créations pures
(+ 37,9 %). En effet, c’est le départe-
ment qui enregistre le plus fort recul
des créations par reprise (- 11 %). La
Charente vient ensuite avec une hausse
de 21,1 % des créations (+ 30 % de
créations pures) et une quasi-stabilité
®Source : Insee (répertoire SIRENE )des créations par reprise. Les Deux-
Sèvres affichent une hausse des créa-
tions de 10,9 %, c’est le seul départe-
ment qui enregistre une augmentation
des créations par reprise (+ 4,9 %). Le
littoral atlantique continue d’attirer les
créateurs et la Charente-Maritime
accueille près de la moitié des créations
de la région. Toutefois, les créations ne
progressent que de 10,1 % en 2003 et
les reprises baissent de 10,4 %.
Les services restent
à la pointe de
la création régionale
En 2003, le nombre d’entreprises
®Source : Insee (répertoire SIRENE )nouvelles est en hausse dans tous les
secteurs d’activité. La moitié des jeunes
entreprises se créent dans le secteur
Le commerce et la restauration en tête des créationsdes services, en particulier dans les
Nombre Taux de création (en %)services liés à la personne. Cependant,
Activités les plus créatrices en 2003 de Poitou- Franceles créateurs qui choisissent l’activité
créations Charentes
de services aux entreprises créent leur
Commerce de détail non alimentaire sur éventaires et marchés 384 35,7 26,7entreprise le plus souvent ex nihilo alors
Restauration de type traditionnel 303 14,2 14,4que ceux qui optent pour une activité de
Agences immobilières 224 19,8 16,0
services aux particuliers sont plus Restauration de type rapide 206 33,9 30,3
fréquemment des repreneurs. Commerce de détail divers en magasin spécialisé 166 19,3 19,2
Conseil pour les affaires et la gestion 146 21,8 19,0
Travaux de maçonnerie générale 146 6,6 14,3Tous les types de services n’évoluent
Commerce de détail alimentaire sur éventaires et marchés 142 20,4 21,2pas de façon comparable en 2003.
Administration d’entreprises 121 14,7 13,1
Stables en 2002, les créations dans les Autres intermédiaires spécialisés du commerce 119 32,8 19,7
services aux entreprises progressent Peinture 119 8,1 12,6
de 22,4 % en 2003. Cette hausse est le Commerce de détail habillement 112 8,7 11,2
Menuiserie bois-matières plastiques 108 7,3 9,7double de celle constatée en France. Les
Coiffure 108 5,4 8,1services aux particuliers, qui avaient
Débits de boisson 104 15,1 11,5
dynamisé le secteur en 2002, ont une ®Source : Insee (répertoire SIRENE )
progression plus modérée en 2003
(+ 8,5 %). Ils rassemblent cependant
21 % des nouvelles entreprises. Forte progression des créations d’entreprises dans la Vienne et la Charente
Charente Charente- Deux- Vienne Poitou- France
Peu créateur en 2002 et malgré une Maritime Sèvres Charentes
conjoncture économique peu favorable,
Créations pures 784 1 735 583 790 3 892 199 399
le secteur des transports enregistre la Réactivations 268 995 177 228 1 668 54 394
plus forte progression de l’ensemble Reprises 237 540 214 211 1 202 40 047
des secteurs (+ 29,8 %). Par ailleurs, les Ensemble 1 289 3 270 974 1 229 6 762 293 840
créations dans les activités immobi- Évolution 2003/2002 (en %) 21,1 10,1 10,9 22,8 14,4 8,7
®lières progressent de 15 %. Source : Insee (répertoire SIRENE )
Insee Poitou-Charentes - Décimal n° 249 - 2004 2Le commerce regroupe près de 30 % la construction ont généré plus de 60 % La zone de Montmorillon est celle qui
des entreprises créées, le nombre total des emplois salariés. Ce sont toutefois connaît la plus importante progression
des reprises et des réactivations est les repreneurs qui sont le plus pour- du taux de création (+ 3,6 points). Vien-
presque égal à celui des créations pures. voyeur d’emplois (63 % de l’emploi total). nent ensuite celle de Haute Charente
Dans ce secteur, le nombre de nouvelles La Charente-Maritime et la Vienne sont et de Châtellerault. En revanche, les
entreprises s’est accru de 15 % après les départements où se créent le plus zones du Nord Deux-Sèvres et du Nord
plusieurs années de stabilité. C’est dans d’emplois. Poitou enregistrent les progressions les
le commerce de détail que la progres- plus faibles. En 2003, toutes les zones
sion des créations d’entreprises est la d’emploi voient leur taux de créationLa Saintonge Maritime a le
plus importante (+ 19,1 %), notamment augmenter.taux de création le plus élevé
le commerce de détail alimentaire sur
éventaires et marchés. Le secteur des services est fortementEn 2003, les zones d’emploi les plus
implanté dans toutes les zones d’emploidynamiques se situent souvent près
Stables en 2002 après deux années mais particulièrement dans celles dedu littoral, en Saintonge Maritime et à
de baisse successives, les créations Saintonge Intérieure, de Cognac et deLa Rochelle, mais aussi à l’intérieur des
d’entreprises dans le secteur de la Montmorillon où il représente plus de laterres comme en Saintonge Intérieure
construction repartent à la hausse moitié des créations. Les services auxou à Angoulême. Celles où l’on relève
(+ 14,6 %). Cette croissance s’applique entreprises sont très présents dans lales taux de création les plus faibles
presque à tous les corps de métiers. zone du Nord Poitou et dans celle desont les zones du Nord Deux-Sèvres et
Cette évolution peut être reliée au Poitiers (20 % des créations de la zone).du Nord Poitou.
dynamisme actuel du secteur plus fort
dans la région qu’au niveau national.
Les littoraux atlantique et méditerranéen attirent les créateurs
Les industries agroalimentaires
connaissent une situation beaucoup
plus favorable en Poitou-Charentes
(+ 12,3 %) qu’en France (+ 2,5 %) avec de
nombreuses créations de boulangeries-
pâtisseries. La situation est moins
satisfaisante dans le reste de l’industrie.
Le nombre de créations ne progresse
que de 3,6 % dans la région alors qu’il
augmente de 7,5 % en France.
Des entreprises
de petite taille
La majorité des entreprises créées sont
de petite taille. Près de 78 % ne comptent
aucun salarié. C’est avant tout le chef
d’entreprise qui crée son propre emploi.
Le statut d’entrepreneur individuel,
domaine du non salariat par excellence,
est celui des deux tiers des nouvelles
entités. L’effet immédiat des créations a
toutefois permis l’embauche ou la reprise
de 4 318 salariés dans la région au cours
de l’année 2003. Le commerce, le secteur
®Source : Insee (répertoire SIRENE )
des services aux particuliers et celui de
Trois créations sur dix dans le commerce en 2003
Taux de création (en %) Nombre de créations Structure (en %)
Poitou France Charente Charente- Deux- Vienne Poitou- Poitou- France
Charentes Maritime Sèvres Charentes Charentes
Industries agroalimentaires 9,0 9,4 33 104 38 44 219 3,3 2,1
Industrie 7,5 7,5 80 158 51 61 350 5,2 4,8
Construction 8,7 12,6 190 404 140 171 905 13,4 14,5
Commerce 12,9 10,0 418 1 034 247 320 2 019 29,8 27,1
Transports 7,2 6,3 23 55 21 23 122 1,8 2,5
Immobilier 20,7 12,3 48 164 51 53 316 4,7 3,7
Services aux entreprises 14,2 13,4 174 417 151 208 950 14,0 18,6
Services aux particuliers 15,1 14,0 241 697 205 242 1 385 20,5 19,0
Éducation, santé, action sociale 6,6 6,9 82 237 70 107 496 7,3 7,7
Total 11,3 12,0 1 289 3 270 974 1 229 6 762 100,0 100,0
®Source : Insee (répertoire SIRENE )
3 Insee Poitou-Charentes - Décimal n° 249 - 2004Le commerce est bien représenté dans d’une centaine de nouvelles entreprises : Source
les zones de Saintonge Maritime, Poitiers, Angoulême, Niort, Royan et
Les informations sont issues dud’Angoulême mais aussi de Châtel- Rochefort. Globalement ces six villes
®lerault (plus de 30 % des créations). attirent près d’un créateur sur quatre. répertoire SIRENE .
Le champ d’observation économiqueLe secteur de la construction pèse pour Les communes du littoral atlantique
retenu comprend l’ensemble des21 % dans les créations d’entreprises sont également très attractives. Ainsi
secteurs marchands de l’industrie, dede la Haute Charente pour une moyenne Saint-Georges-d’Oléron, Les Mathes et
la construction, du commerce et desrégionale de 13,4 %, plus particulière- Saint-Palais-sur-Mer ont des taux de
services hors activités financières.ment les travaux de maçonnerie géné- création supérieurs à 25 %. Vingt et une
Sont aussi exclues du champ : lesrale. L’industrie (hors IAA) a une part communes ont enregistré au moins
associations, certaines sociétés civilesplus importante dans les créations 30 créations en 2003. Toutes ensemble,
et les activités de location de biensd’entreprises de la zone de Montmorillon elles concentrent le tiers de l’ensemble
immobiliers.(8,9 %) surtout dans l’industrie du cuir des créations.
Marie-Chantal Demarconnayet de l’habillement. C’est le cas aussi
dans celle de Sud Charentes avec des
Définitionscréations principalement dans les équi-
pements du foyer. Enfin, les créations
Les créations ex nihilo ou créations pures Les créations par réactivation
dans les industries agroalimentaires La création ex nihilo d’une entreprise corres- La réactivation est le fait d’une unité inscrite au
pèsent plus dans la zone Nord Poitou que pond à la création d’un établissement éco- répertoire qui avait cessé son activité et qui la
nomiquement actif jusqu’alors inexistant, et reprend. Ce mouvement ne concerne que lesdans les autres.
donc à l’exploitation de nouveaux moyens de personnes physiques (artisans, commerçants...).
production.Les grandes villes et Taux de création 2003
Les créations par reprise Rapport entre le nombre de créations obser-le littoral La reprise se produit quand une unité reprend vées l’année 2003 et le nombre d’entreprises
erl’activité, totalement ou partiellement, de l’éta- existantes au 1 janvier de cette même année.
Avec plus de 500 créations enregis- blissement économique d’une autre unité. La
reprise peut s’effectuer par achat ou prise en ACCREtrées, La Rochelle est la commune qui
Aide aux chômeurs créateurs et repreneurslocation-gérance d’un fonds de commerce, maisattire le plus les créateurs. Cinq autres
aussi par donation et héritage. d’entreprise.
villes de la région ont accueilli plus
Toujours plus de créations au début de 2004
Les créations, reprises ou réactivations d’entreprises augmentent fortement en Poitou-Charentes
erau 1 semestre 2004. La croissance régionale est comparable à celle de la France.
Tous les secteurs participent à ce mouvement, la plus forte progression est enregistrée dans la Vienne.
Le nombre de créations d’entreprises progresse de 17 % par rapport de 9,5 %. Enfin, les réactivations, dues aux personnes physiques qui
er erau 1 semestre 2003 et de 32 % par rapport au 1 semestre 2002. reprennent une activité temporairement arrêtée, progressent sur leur
Le dynamisme de la création d’entreprises en Poitou-Charentes lancée de 2003 au même rythme qu’au niveau national (+ 9 %). La
enregistré en 2003 se confirme et s’amplifie nettement en 2004. progression de la création ex nihilo est observée sur tout le territoire
erAu 1 semestre de cette année, 4 132 entreprises ont été créées, national en 2004. Les plus fortes évolutions sont à mettre au compte
reprises ou réactivées. Au niveau national, cette tendance se de la Corse (+ 38 %), du Limousin (+ 31 %) et enfin du Poitou-
vérifie également, puisque les créations s’accroissent de 16 % au Charentes et de la Franche-Comté (+ 28 % chacune).
eregard du 1 semestre 2003. Toutes les régions bénéficient de cette
embellie. En matière d’évolution, le Poitou-Charentes se situe, Tous les départements participent à ce dynamisme. La plus forte
ecette année, au 12 rang. La hausse du nombre de bénéficiaires évolution (+ 20 %) est observée dans la Vienne. Ce département était
du dispositif ACCRE (1 144 contre 680 sur la même période en déjà celui qui avait enregistré la plus forte progression entre le
er erPoitou-Charentes) est une des raisons de cette croissance. 1 semestre 2002 et le 1 semestre 2003 avec 23 % de créations
Dispositif d’encouragement pour les créateurs ou repreneurs supplémentaires. Le nombre de créations augmente de 19 % en
d’entreprise, l’ACCRE permet de bénéficier d’une exonération des Charente-Maritime et de 17 % en Charente. C’est dans les Deux-
charges sociales et, le cas échéant, d’un maintien du revenu pendant Sèvres que la croissance est la moins élevée (+ 9 %).
les premiers mois de la vie de l’entreprise, quelle que soit l’activité
de celle-ci. Forte progression dans l’immobilier
erAu 1 semestre 2004, tous les grands secteurs d’activité, excepté la
Vive progression des créations ex nihilo santé et l’action sociale, stimulent les créations d’entreprises en
erLes créations ex nihilo, qui correspondent à de nouveaux projets, Poitou-Charentes. Par rapport au 1 semestre 2003, la construction
erenregistrent pour le 1 semestre 2004 une progression de 28 % au (+ 28 %), les services aux particuliers (+ 18 %), les services aux
regard de la même période 2003 plus importante qu’au niveau entreprises (+ 17 %) et l’immobilier (+ 70 %) figurent parmi les acti-
national (+ 21 %). À l’inverse, les reprises d’entreprises existantes vités ayant enregistré les plus fortes progressions. Le commerce
ercontinuent à diminuer (- 1,2 %) tandis qu’en France elles progressent affiche la même évolution qu’au 1 semestre 2003 (+ 12 %).
Directrice de la publication : Sylvie Marchand - Rédactrice en chef : Fabienne Gaude
Dépôt légal octobre 2004 - N° CPPAP 0908 B 06698 - ISSN 0221-1068 - Code SAGE DEC24956
Impression MEGATOP, Naintré
Insee Poitou-Charentes - Décimal n° 249 - 2004 4

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.