L'année économique et sociale 2004 - Commerce extérieur

Publié par

Après plusieurs années difficiles, les échanges extérieurs de l'Ile-de-France se sont intensifiés en 2004. Les exportations et les importations se sont accrues respectivement de 4,6 % et de 5,7 % en valeur. Les échanges en volume augmentent également, mais dans des proportions plus faibles. Le déficit commercial s'est accentué de 9 % en 2004 pour atteindre 30,3 milliards d'euros, soit presque deux fois plus que le déficit national. Le déficit reste très marqué avec l'Union européenne, l'Asie et dans une moindre mesure l'Amérique.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 13
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

26
Commerce extérieur
Intensification des échanges
en 2004
près plusieurs années difficiles, du monde. Ils ont été particulièrement principaux produits importés par la ré-
leséchangesextérieursde dynamiques avec le Proche et gion sont les produits de la constructionAl'Ile-de-France se sont intensifiés : Moyen-Orient (+ 16,1 % pour les im- automobile (16,7 % des importations
57,6 milliards d'euros d'exportations et portations, + 16,3 % pour les exporta- franciliennes), les machines de bureau et
87,9 d'importations. Les expor et tions), l'Asie (+ 7,6 % et + 7,9 %) et les matériel informatique (9,0 %), les articles
les importations ont progressé en 2004, pays d'Europe hors Union européenne d'habillement et fourrures (4,4 %).
respectivement de 4,6 % et 5,7 %. Les (+ 11,4 % et + 6,5 %). Le déficit com-
Thomas BERTAUD
échanges en volume augmentent égale- mercial reste très marqué avec l'Union
CRCI Paris - Ile-de-France
ment, mais dans des proportions moin- européenne, l'Asie et dans une moindre
dres (1,2 % pour les exportations et 3,7 % mesure l'Amérique.
éfinitionDpour les importations).
Les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Alle- Le taux de couverture rapporte la valeur des
magne sont les trois principaux pays clientsrogression exportations à celle des importations relativesP
de l'Ile-de-France. L'Espagne passe de la au même produit ou ensemble de produits, oudu déficit commercial
première place en 2003 à la quatrième en au même pays.
2004, suite au fort repli des exportationsLe déficit s'est accentué de
franciliennes vers ce pays (- 16 %). L'Alle-9 % pour atteindre 30,3 milliards d'eu- es échanges avec les dixLmagne, l'Espagne et les Etats-Unis demeu-ros, soit presque deux fois plus que le
nouveaux adhérents à l'UErent les principaux pays fournisseurs de ladéficit national (16,6 milliards d'euros).
errégion.Le taux de couverture est donc à nou- Le 1 mai 2004, dix nouveaux pays ont intégré
veau en repli : 65,5 % en 2004, contre l'Union européenne (Lituanie, Lettonie, Estonie,
66,2 % en 2003. Pologne, République tchèque, Hongrie, Slo-roissance des échangesC vaquie, Slovénie, Chypre et Malte). Ces pays
Les exportations franciliennes se sont dans toutes les activités peuvent désormais commercer au sein de l'UE
accrues au même rythme qu'au niveau sans barrière douanière. Le poids de ces nou-
national (4,6 % contre 4,4 %). Les im- En 2004, les échanges extérieurs de la ré- veaux entrants dans les échanges extérieurs de
portations ont progressé à un rythme gion ont progressé pour l'ensemble des l'Ile-de-France est faible : environ 3 % des expor-
moins soutenu (+ 5,7 % contre + 7,7 %). secteurs d'activité. Cependant, le solde tations et 2 % des importations.Les importations
en provenance de ces dix pays ont toutefoisLa part de l'Ile-de-France dans les échan- deséchangescommerciaux restedéfici-
bondi de plus de 25 % en 2004, année de l'ad-gesextérieursfrançaisreste donc stable taire dans tous les secteurs. Seules les ex-
hésion, alors que les exportations se sont re-en termes d'exportation (17,3 %). Elle portations en biens d'équipement et en
pliées de 2 %. Les échanges commerciaux lescontinue de se replier pour les importa- biens intermédiaires s'accroissent plus
plus importants se font avec la Hongrie, la Po-tions (25,1 % contre 25,6 % en 2003). rapidement en province. En effet, les ex-
logne, la République tchèque et la Slovénie.
portations franciliennes de biens inter-
L'Ile-de-France reste la première région médiaires se sont repliées de 5,6 % par
importatrice et exportatrice française, de rapport à 2003, tandis qu'elles enregis- our en savoir plusPpar l'importance de son économie et de traient une hausse de 6,0 % au niveau na-
« Le commerce extérieur de l'Ile-de-France, Résul-son fret aérien international (aéroport tional. Cela s'explique notamment par un
tats détaillés 2004 », Direction interrégionale desRoissy-Charles-de Gaulle). Elle devance recul des ventes de produits des chimies
douanes et des droits indirects d'Ile-de-France,Rhône-Alpes, le Nord-Pas-de-Calais et minérales et organiques, du matériel Chambre régionale de commerce et d'industriel'Alsace. Des flux de marchandises de électrique et des composants électroni- (CRCI) Paris - Ile-de-France, Chambre de com-l'ensemble du territoire transitent en ques. merce et d'industrie de Paris (CCIP-Crocis). A pa-
Ile-de-France. L'Ile-de-France se voit
raître en juin 2005 sur les sites internet :
donc créditée dans les statistiques d'opé- Lespremiersproduitsexportés www.douane.gouv.fr
rations qui ne lui sont pas réellement im- www.minefi.gouv.fr/iledefranced'Ile-de-France demeurent ceux de la
putables. www.paris-iledefrance.cci.frconstruction automobile (20,5 % des ex-
www.crocis.ccip.frportations franciliennes), les produits
eprise des échanges pharmaceutiques (6,3 %) et lesR Louvot C., Le Bris B., Mombel D ., Tessier V. :
avec tous les partenaires de la construction aéronautique et spa- « La France et les nouveaux pays de l'Union
européenne : ouverture rapide à l'Est, mais en-tiale (5,8 %). On notera la forte chute des
core modeste », Insee première, n° 1012, avrilLes échanges de l'Ile-de-France ont exportations d'équipement pour auto-
2005.progressé avec toutes les grandes zones mobile (- 35,0 % par rapport à 2003). Les
Insee Ile-de-France 2005 Regards sur... l'année économique et sociale 2004Intensification des échanges en 2004 27
Echanges extérieurs de l’Ile-de-FranceL’Ile-de-France dans le contexte national
en milliers de tonnes (volume) et en millions d'euros (valeur)en millions d'euros
EvolutionEvolution 2003 20042003 2004 2004/20032004/2003
ImportationsImportations CAF*
Volume 25 453 26 401 3,7 %Ile-de-France 83 181 87 883 5,7 %
Valeur 83 181 87 883 5,7 %France 325 323 350 219 7,7 %
Ile-de-France / France 25,6 % 25,1 % - 0,5 point Exportations
Exportations FAB* Volume 9 410 9 519 1,2 %
Ile-de-France 55 061 57 585 4,6 % Valeur 55 061 57 585 4,6 %
France 319 498 333 584 4,4 % Taux de couverture (en valeur) 66,2 % 65,5 % - 0,7 point
Ile-de-France / France 17,2 % 17,3 % + 0,1 point
Source : Direction interrégionale des douanes et des droits indirects d'Ile-de-France
Hors matériel militaire
*les valeurs sont prises en compte au passage de la frontière : CAF (coût, assurance et
frêt) à l'import, FAB (franco à bord) à l'export.
Source : Direction interrégionale des douanes et des droits indirects d'Ile-de-France
Fournisseurs et clients de l'Ile-de-France
en millions d'euros
2004 Evolution 2004/2003 (%)
Zones
Taux de
Exportations Importations Solde Exportations Importationscouverture (%)
31 141 52 614 -21 473 59,2 3,3 3,3Union européenne à 25*
Autres pays d'Europe 3 528 3 439 89 102,6 6,5 11,4
Afrique 5 284 1 731 3 553 305,3 5,3 2,0
Amérique 6 991 10 069 -3 078 69,4 0,2 11,4
Proche et Moyen-Orient 4 050 1 732 2 318 233,8 16,3 16,1
Asie 5 851 16 269 -10 418 36,0 7,9 7,6
Océanie 718 233 485 308,2 4,3 62,6
Divers non classifiés ailleurs 22 1 796 -1 774 1,2 40,0 6,5
Total 57 585 87 883 -30 298 65,5 4,6 5,7
*les données de l'Union européenne de 2003 et 2004 portent ici sur les 25 pays actuellement membres de l'Union.
Source : Direction interrégionale des douanes et des droits indirects d'Ile-de-France
Bilan par secteur
en millions d'euros
Evolution 2004/2003 (%)
Soldes 2004
Exportations Importations
Ile-de-France France Ile-de-France France Ile-de-France France
Agriculture, sylviculture et pêche -1 262 1 687 1,0 -2,5 8,5 -2,2
Industries agricoles et alimentaires -2 958 6 310 3,8 0,3 0,1 2,0
Industries des biens de consommation -4 342 -7 496 8,0 4,1 4,8 5,2
Industrie automobile -2 132 12 211 15,0 7,8 10,6 8,8
Industries des biens d'équipement -10 688 3 578 0,9 2,5 5,0 6,6
Industries des biens intermédiaires -7 978 -4 170 -5,6 6,0 3,8 7,4
Energie -819 -28 549 10,5 9,2 16,8 20,6
Divers -119 -205 -2,7 -4,5 3,8 -5,2
Total -30 298 -16 635 4,6 4,4 5,7 7,7
Source : Direction interrégionale des douanes et des droits indirects d'Ile-de-France
Insee Ile-de-France 2005 Regards sur... l'année économique et sociale 2004

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.