L'année économique et sociale 2007 - Commerce

De
Publié par

Le commerce francilien a tiré son épingle du jeu en 2007. Le chiffre d’affaires du commerce a progressé de 5 % par rapport à 2006. Le niveau des ventes dans les grands magasins parisiens a été soutenu, grâce notamment à une bonne fréquentation touristique. Cette bonne activité s’est accompagnée d’une hausse des emplois dans le secteur du commerce (+ 1,8 %). La progression a été importante dans le commerce de détail.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 9
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

32 Commerce
Une année dynamique
pour le commerce francilien
n 2007, la consommation des réalisent 80 % des ventes des grands ma- merce de gros (+ 1,2 %), alors que les ef-
ménages a augmenté de 2,5 % gasins de la région. fectifs sont en baisse dans le commerceE en France, soit 0,2 point de plus et réparation automobile (- 2,3 %). La
qu’en 2006. Elle a été vigoureuse pour progression de l’emploi salarié est parti-Peu d’hypermarchés
les produits manufacturés (+ 4,4 %), culièrement marquée en Seine-et-Marne
et de supermarchés à Paris
notamment pour les produits liés aux (+ 4 %), en Essonne (+ 3,7 %) et à Paris
et en petite couronnetechnologies de l’information. Les (+ 3,3 %). Elle est plus modérée dans les
achats d’automobiles rebondissent en autres départements. Les effectifs salariés
On recense en Ile-de-France 1 630
2007 après une année 2006 morose. stagnent uniquement dans le départe-
grandes surfaces alimentaires dont 150
Les dépenses de consommation de ment du Val-d’Oise.
hypermarchés et 760 supermarchés.
biens alimentaires progressent de 1,6 %.
■■■■ Aurélie TERLIER-DEUDONLes hypermarchés sont davantage im-
Crocis - CCIPplantés en grande couronne, mais éga-La hausse de la consommation a ce-
lement en Seine-Saint-Denis.pendant été plus faible que celle du Le droit de préemption
pouvoir d’achat du revenu des ména- L’Ile-de-France concentre 19 % de la po-
L’article 58 de la loi du 2 août 2005 en fa-
ges qui a atteint 3,3 % en 2007. pulation mais détient seulement 15 % du
veur des PME et son décret d’application
parc national de grandes surfaces alimen- du 26 décembre 2007 créent un droit de
Un bon niveau de ventes, taires. Ceci s’explique par une présence préemption qui permet aux communes de
relativement faible des hypermarchés etsurtout dans les grands magasins se porter acquéreur des fonds de com-
supermarchés à Paris et en petite cou- merce, des fonds artisanaux et des baux
Cette bonne tenue de la consommation ronne : la densité commerciale moyenne commerciaux à l’occasion de leur cession.
des ménages se vérifie dans le secteur y est deux fois moins élevée qu’en grande L’objectif de cette mesure est de préserver
du commerce francilien : en moyenne, couronne (respectivement 125 m² pour une offre commerciale diversifiée dans les
l’indice trimestriel de chiffre d’affaires 1 000 habitants contre 242 m² pour centres-villes et les quartiers animés. La
de 2007 dépasse de 5 % celui de 2006. commune délimite un périmètre de1 000 habitants). En raison de la structure
La hausse est un peu plus marquée préemption sur lequel elle exerce ce droit.commerciale et aussi de leur niveau de
dans la région qu’en France métropoli- Dès la réception de la déclaration faite parvie plutôt élevé, les Parisiens ont des
taine, sauf pour le dernier trimestre. le commerçant auprès de la mairie, la com-comportements d’achat atypiques : ils ef-
mune dispose d’un délai de deux mois pourfectuent un quart de leurs dépenses ali-
Les ventes du quatrième trimestre de décider ou non de préempter. La communementaires dans les commerces de détail,
l’année sont traditionnellement plus dy- a la possibilité de rétrocéder à un repreneurdits de « proximité ».
namiques dans le commerce en raison dans un délai d’un an.
des fêtes de fin d’année. La progression
L’emploi se redressedu chiffre d’affaires a cependant été un Pour en savoir plus
dans le commerce francilienpeu ralentie en fin d’année 2007 en
Indicateur d’activité des grands maga-
Ile-de-France, sans doute à cause des
sins d’Ile-de-France - Crocis de la CCIP -Selon l’Unedic, le secteur du commercegrèves du mois de novembre dans les publication mensuelle.
comptait au dernier trimestre 2007 untransports en commun.
peu plus de 510 000 salariés, dont 47 % Enquête soldes d’hiver 2008 - Principaux
résultats - Crocis de la CCIP - février 2008.Le chiffre d’affaires réalisé dans les grands dans le commerce de gros, 44 % dans le
magasins franciliens est à nouveau en commerce de détail et 9 % dans le com- Centre régional d’observation du commerce,
hausse sur l’ensemble de l’année 2007. Il merce et réparation automobile. Après de l’industrie et des services (Crocis) de la
progresse de 4,6 % par rapport à 2006 avoir légèrement baissé en 2006 (- 1 %), CCIP : www.crocis.ccip.fr
grâce, en partie, à une très bonne fré- l’emploi salarié dans le commerce pro-
Bellamy V., Léveillé L. : « Consommation
quentation touristique en Ile-de-France. gresse de 1,8 % en 2007 dans un
des ménages : quels lieux d’achat pour
L’année 2007 a été marquée notamment contexte économique plus favorable.
quels produits ? », Insee première, n° 1165,
par l’ouverture de la ligne du TGV-Est et Cette progression est largement impu-
novembre 2007.
l’organisation de la coupe du monde de table au dynamisme de l’emploi dans le
« Le commerce en France », Insee référen-rugby. Les touristes sont des clients privi- commerce de détail (+ 3,3 %). L’emploi
ces, édition 2007.légiés des grands magasins parisiens qui progresse plus modérément dans le com-
Insee Ile-de-France 2008 Regards sur... l’année économique et sociale 2007Une année dynamique pour le commerce francilien
33
Chiffres d’affaires dans le commerce Volume des ventes dans les grands magasins franciliens*
Indices trimestriels de chiffres d’affaires Indices CVS-CJO
base 100 en 2000 base 100 en 2000
150 130
125
120140
115
110
130
105
100
120
95
90
110 85
80
100
2003 2004 2005 2006 2007
*Galeries Lafayette, Printemps, Bon Marché et BHV.
Ile-de-France France métropolitaine
source : Insee - Direction Générale des Impôts, déclaration de TVA Source : Crocis - CCIP
Densité commerciale en hypermarchésImplantation de grandes surfaces alimentaires en 2007
et supermarchés en 2007
Magasins
Hypermarchés Supermarchés Hard-discount Totalpopulaires*
Val-d'Oise
257Paris 5 194 131 67 397
Seine-Saint-Denis 24 56 64 12 156
Seine-Saint-denis
155Hauts-Hauts-de-Seine 13 100 50 27 190 Parisde-
76Yvelines SeineVal-de-Marne 16 81 52 15 164 Val-de-Marne218 104
167
Petite couronne 53 237 166 54 510
Seine-et-MarneSeine-et-Marne 24 100 80 4 208
262
EssonneEssonne 27 70 84 3 184
232
Yvelines 22 97 59 7 185
Val-d'Oise 20 61 59 5 145
m²/1000 habitants
Grande couronne 93 328 282 19 722
250Ile-de-France 151 759 579 140 1 629
200 © Iaurif-Insee 2006
* magasins Monoprix et Inno.
Source : Atlas de la distribution 2007 Source : Atlas de la distribution 2007
Effectifs salariés dans le commerce francilien en 2007 Evolution des effectifs bruts franciliens dans le commerce
e
variation par rapport au 4 trimestre de l'année précédente (%)
Commerce et
6réparation automobile
47 100
4 3,3
2,4
1,8Commerce de détail, 2
1,2réparations
0,3
224 300
0
-1,0
-2
-2,3
-2,9
-4
-6
Total Commerce et Commerce de Commerce de
Commerce de gros
réparation automobile gros détail, réparations
238 800
2005-2006 2006-2007
Source : Unedic Source : Unedic
Insee Ile-de-France 2008 Regards sur... l’année économique et sociale 2007
Jan. 03
Avril 03
Juil. 03
Oct. 03
Janv. 04
Avril 04
Juil. 04
Oct. 04
Janv. 05
Avril 05
Juil. 05
Oct. 05
Jan. 06
Avril 06
Juil. 06
Oct. 06
Janv. 07
Avril 07
Juil. 07
Oct. 07

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.