L'artisanat recrute

De
Publié par

Maçons, bouchers, coiffeurs, taxis ou garagistes..., ils sont 71 000 à travailler dans l'artisanat en Bourgogne. Parmi eux, les salariés représentent 13 % des salariés bourguignons. Piliers de l'activité économique en milieu rural, les entreprises artisanales travaillent pour les deux-tiers d'entre elles dans les secteurs du bâtiment et des services. Profitant d'une conjoncture économique favorable, elles recrutent massivement : 4 200 emplois supplémentaires en cinq ans.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 20
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

INSEE N°79 -Janvier 2001BOURGOGNE
L’artisanat recrute
Maçons, bouchers, coiffeurs, taxis ou garagistes...,
ils sont 71 000 à travailler dans l’artisanat en Bourgogne.
Parmi eux, les salariés représentent 13 % des salariés bourguignons.
Piliers de l’activité économique en milieu rural, les entreprises artisanales travaillent
pour les deux-tiers d’entre elles dans les secteurs du bâtiment et des services.
Profitant d’une conjoncture économique favorable,
elles recrutent massivement : 4 200 emplois supplémentaires en cinq ans.
er
u1 janvier 2000, quatre entrepri- départements davantage urbains, Le nombre d’entreprises artisana-Ases bourguignonnes sur dix relè- concentrent les deux-tiers des salons les bourguignonnes est en baisse cons-
vent de l’artisanat. 22 180 d’entre elles de coiffure et des instituts de beauté, et tante depuis 1994 (- 3 % sur l’ensemble
sont ainsi enregistrées au répertoire in- presque les deux-tiers des garages. La de la période), avec un léger ralentisse-
formatique des métiers, soit un peu Nièvre se distingue quant à elle par un ment entre 1998 et 1999. Si ce nombre
moins de3%du total national. La Bour- poids relativement plus important des stagne en Côte-d’Or, en revanche la
èmegogne se place au 13 rang des 22 métiers de bouche, notamment des chute se poursuit dans les trois autres dé-
régions métropolitaines pour le nombre bouchers-charcutiers. Enfin, l’Yonne partements.
ème est caractérisée par une meilleured’entreprises et au 14 rang pour le Le textile-cuir-habillement est le
nombre total d’emplois salariés. implantation des entreprises de secteur d’activité ayant connu le déclin
maçonnerie. le plus accentué. Il a ainsi perdu 19 %
40% des entreprises
bourguignonnes sont Progression de l’emploi plus forte en Bourgogne qu’en France
artisanales
France
Bourgogne
130
Le bâtiment est le secteur d’activi- Bois-Ameublement
Bâtimentté le plus développé en Bourgogne
Alimentation
Transport-Réparation-Servicesavec 8 380 entreprises. Viennent en-
120 Habillement-Textile-Cuir
suite les secteurs transport-répara- Autres fabrications
tion-services (6 760 entreprises) et
alimentation (2 960). Le poids respectif
110
de chaque corps de métiers est sensi-
blement le même en Bourgogne qu’en
France. Les activités du bâtiment sont
100
néanmoins davantage présentes régio-
nalement que nationalement (38 % des
entreprises artisanales contre 36 %).
90
De même, la représentation des diffé-
rents secteurs d’activité est globale-
ment comparable d’un département à
80
l’autre. Quelques spécificités départe- 1994 1995 1996 1997 1998 1999
Annéesmentales apparaissent néanmoins.
erAinsi, la Côte-d’Or et la Saône-et-Loire, Source : INSEE - Sirène au 1 janvier.
Traitement des métaux
Évolution
du
nombre
de
salariés
base
100
en
1994INSEE N°79 -Janvier 2001BOURGOGNE
et cinq. Le nombre moyen de salariés
Deux secteurs d’activité rassemblent les deux-tiers des entreprises artisanales par entreprise ayant du personnel
Répartition des entreprises artisanales bourguignonnes par secteur d’activité Répartition des effectifs salariés par secteur d’activité s’élève à 4 personnes seulement.
Textile-Habillement-Cuir Textile-Habillement-CuirBois- Bois- La taille de l’entreprise est
1% 1%Ameublement Ameublement
fortement liée à son statut juridique.
5% Ainsi, près de la moitié des entreprises
4%Travail des
métaux individuelles n’emploient pas de salarié
Travail des
6% métauxAutres et plus d’un tiers en emploient un ou
fabrications 12 %
6% deux. A l’inverse, trois SARL sur dix ont
Bâtiment Bâtiment
Autres38 % 33 % plus de cinq salariés.
fabrications
9% La localisation géographique des
Alimentation
13 % entreprises joue également sur leur
taille. Ainsi, celles qui sont situées en
Alimentation milieu urbain sont en moyenne plus
15 %
grandes que celles implantées dans le
Transport-Réparation-Services
Transport-Réparation-Services31 % monde rural : 4,2 salariés contre 3,5. La
26 %
Côte-d’Or, plus urbanisée, accueille
des entreprises de taille moyenne plus
Source : INSEE - Sirène au 01/01/2000. élevée : 4,4 personnes contre 3,7 dans
les autres départements.
de ses entreprises en 5 ans, la baisse dans la région contre 6 % dans l’en-
étant plus accentuée en fin de période semble de la France. La progression de Villes et campagnes(- 8 % entre 1998 et 1999). Le secteur l’emploi est plus marquée en Côte-d’Or
de l’alimentation a perdu près de 200 (+ 13 %) et en Saône-et-Loire (+ 10 %).
Les artisans sont plus nombreuxentreprises en 5 ans, principalement Elle est également plus forte dans les
dans et autour des grandes villes qu’enchez les charcutiers, mais aussi chez secteurs du travail des métaux et du
milieu rural. Ainsi, 52 % des entreprisesles boulangers et les bouchers. Profi- bâtiment. Chacun d’entre eux a ainsi
artisanales se trouvent dans l’espace àtant de la reprise de l’activité, le bâti- gagné 1 600 emplois en 5 ans.
dominante urbaine.ment est parvenu en 1999 à stabiliser le
Cependant au delà de sa capaciténombre d’entreprises du secteur après Beaucoup de petites à générer de nouveaux emplois, l’arti-une baisse continue depuis 1994. Il a
entreprises sanat est un des piliers de l’activité éco-perdu au total 400 entreprises en 5 ans.
nomique en milieu rural.Le travail des métaux est le seul sec-
Les entreprises artisanales sont Si le nombre d’entreprisesteur artisanal qui se maintienne au-des-
pour la plupart de petites structures. artisanales reste plus important en villesus de son niveau de 1994 (+ 2 %).
Ainsi, 38 % d’entre elles n’ont aucun qu’à la campagne, la densité artisanale
salarié et 50 % en emploient entre un (qui rapporte ce nombre à la populationUn important gisement
d’emploi 70 % d’entreprises individuelles
Répartition des entreprises et des emplois artisanaux en fonction du statut juridique
100%Si le nombre d’entreprises artisana- 30 208 727
7871les est en baisse, celui des emplois est 7 871
90 %
en augmentation constante. L’artisanat
5 918
264 38980 %bourguignon constitue donc un impor-
tant gisement d’emploi en Bourgogne.
70 % 27 829
Les entreprises artisanales emploient
60 % 27 829plus de 71 000 personnes dans la ré-
gion, apprentis non compris. Parmi eux,
50 %
on compte 54 200 salariés,15 500 diri-
40 %geants et 1 300 conjoints-collabora-
15 534teurs déclarés. Un tiers des salariés 529 875
30 %
travaillent dans les métiers du bâtiment, 35 268
20 %un quart dans les transports-répara-
18 456
tions-services, 15 % dans l’alimentation
10 %
et 12 % dans le travail des métaux.
0%Les métiers de l’artisanat recrutent
Entreprises artisanales Entreprises artisanales Effectifs salariés de l'artisanat Effectif total de l’artisanat
davantage en Bourgogne que dans le bourguignon (estimation)françaises bourguignonnes bourguignon
hors apprentis
reste de la France. Le nombre d’emplois
Entreprises individuelles SARL SA et autres sociétés
a ainsi augmenté de 8 % en cinq ans Source : INSEE - Sirène au 01/01/2000.
L’artisanat recrute 2INSEE N°79 -Janvier 2001BOURGOGNE
Bonne implantation des entreprises artisanalesLa moitié nord de la France moins artisanale
dans les zones rurales de Bourgogne
Nombre d’entreprises artisanales pour 10 000 habitants
Nombre d‘entreprises artisanales pour 10 000 habitants (données communales lissées)
moins de 130
moins de 130 de 130 à moins de 150
de 130 à moins de 150 de 150 à moins de 170
de 150 à moins de 170
de 170 à moins de 190
170 et plus
190 et plus
Sources : INSEE - Sirène au 01/01/2000 - Recensement de la population de 1999. Sources : INSEE - Sirène au 01/01/2000 - Recensement de la population de 1999.
totale) est plus élevée en milieu rural. ce clivage entre monde urbain et C’est en Languedoc-Roussillon, Limou-
Elle est ainsi de 186 entreprises pour monde rural. Ainsi, la densité est plus sin et Midi-Pyrénées, sans oublier la
10 000 habitants dans le rural isolé, élevée dans la Nièvre et dans l’Yonne Corse, que l’on compte le plus d’arti-
éloigné des grandes villes bourgui- et plus faible en Côte-d’Or. La sans (170 et plus pour 10 000 habi-
gnonnes, contre seulement 114 pour Saône-et-Loire est proche de la tants).
les pôles urbains régionaux. La densité moyenne régionale qui s’élève à 138
artisanale est ainsi supérieure à 190 entreprises artisanales pour 10 000 ha-
dans des régions comme le Morvan, la bitants (137 en France). La Bourgogne 13 % des salariés travaillent
Bresse, le Charolais, le Chatillonnais fait aussi partie de la moitié nord de la
dans l’artisanatou la Puisaye. A l’inverse, les agglomé- France moins artisanale. La densité la
rations de Dijon, Chalon-sur-Saône et plus faible (moins de 130 artisans pour
Le poids des salariés de l’artisanatAuxerre, ainsi que l’axe Autun-Le Creu- 10 000 habitants) se trouve dans la
sot- Montceau-les Mines, sont marqués bande frontalière de la Belgique à sur l’emploi salarié bourguignon (hors
par un poids plus faible de l’artisanat. l’Allemagne. A l’inverse, c’est dans la agriculture) varie aussi selon que leur
Les différences sont également moitié sud de la France que la entreprise se trouve en zone rurale ou
fortes entre départements et reflètent présence artisanale est la plus forte. en zone urbaine. Globalement de 13 %
Entreprises artisanales bourguignonnes au 01/01/2000
Les statuts juridiques
Départements Entreprises Densité* Effectifs - Entreprise individuelle : entreprise
Côte-d’Or 6 297 124,3 dirigée par un travailleur indépendant17 137
exerçant en son nom propre. C’est uneNièvre 3 640 161,6 8 670
personne physique.Saône-et-Loire 7 323 134,4 17 023
- Société : personne morale qui réunitYonne 4 919 147,6 11 326
plusieurs personnes par un contrat. On y
Aires urbaines
trouve :
Pôles urbains 7 437 114,1 21 959
- les SARL (sociétés à responsabilité
Communes périurbaines 3 347 131,1 7 484
limitée) : elles sont constituées d’un multipolarisées 739 142,0 1 595
associé unique ou de plusieurs associés
Rural sous faible influence urbaine 2 942 157,6 5 568
qui ne supportent les pertes qu’à
Pôles ruraux 1 880 149,2 5 143
concurrence de leur apport.
Périphérie des pôles ruraux 1 261 136,2 2 665 - les SA (sociétés anonymes) : sociétés
Rural isolé 4 573 185,8 9 742 dont le capital est divisé en actions. Elles
Bourgogne 22 179 137,8 54 156 sont constituées d’associés (au minimum
* Nombre d’entreprises artisanales pour 10 000 habitants 7) qui ne supportent les pertes qu’à
concurrence de leur apport.
Source : INSEE - Sirène au 01/01/2000.
L’artisanat recrute 3INSEE N°79 -Janvier 2001BOURGOGNE
Plus d’un salarié sur quatreen Bourgogne, il s’élève à 18 % dans
dans la périphérie de pôles ruraux
l’espace rural contre seulement 10 %
Poids des salariés de l’artisanat sur les salariés bourguignons hors agriculture (données communales lissées)dans l’espace urbain. C’est dans la péri-
phérie des pôles d’emploi ruraux que le
poids des salariés de l’artisanat est le
plus fort, même si son importance est
atténuée par le lissage cartographique.
Dans ces zones, plus d’un salarié sur
quatre travaille dans l’artisanat (un sur
cinq dans le rural isolé et les communes
sous faible influence urbaine) contre
11 % et 16 % respectivement dans les
pôles urbains et ruraux.
% Odile Leduc
moins de 10
de 10 à moins de 15
de 15 à moins de 20
de 20 à moins de 25
25 et plus
Source : INSEE - Sirène au 01/01/2000.
Parmi les 15 530 entreprises artisanales83 % des chefs d’entreprises sont des hommes
individuelles, 83 % sont dirigées par des
hommes et 17 % par des femmes. Cette
répartition est identique dans tous lesChefs d’entreprises par sexe et secteur d’activité
départements. Dans le bâtiment, 98 % des
Femmes Hommes Total
dirigeants sont des hommes. A l’inverse,
201 7,7 % 2 039 15,8 % 2 240Alimentation 68 % des chefs d’entreprises du secteur
24 0,9 % 590 4,6 % 614 textile-habillement-cuir sont des femmes.Travail des métaux
L’âge moyen des chefs d’entreprises est139 5,3 % 64 0,5 % 203Textile-Habillement-Cuir
de 45 ans : 43 ans pour les femmes et 45,5
66 2,5 % 655 5,1 % 721Bois-Ameublement
pour les hommes. Les départs en retraite
123 4,7 % 514 4,0 % 637Autres fabrications seront nombreux dans les prochaines
104 4,0 % 6 193 47,8 % 6 297 années : en effet, 15 % des chefsBâtiment
d’entreprises ont plus de 55 ans et 3 %1 950 74,9 % 2 872 22,2 % 4 822Transport-Réparation-Services
plus de 60. En 1999, 8,2 % des artisans
2 607 100,0 % 12 927 100,0 % 15 534TOTAL
emploient un conjoint-collaborateur
déclaré contre 5,7 % ilya5 ans.Source : INSEE - Sirène au 01/01/2000.
Thème du prochain numéro : Pérennité des nouvelles entreprises en Bourgogne.
POUR EN SAVOIR PLUS
INSEE - BOURGOGNE
2 bis, rue Hoche - 21000 Dijon
Références nationales Tél:0380406767
er
Fax:0380406740- Tableaux de l’Économie Française (au 1 janvier 1999) - Édition 2000/2001 -
Directeur de la publication : Alain RavetINSEE, août 2000.
Rédacteur en chef : Denis Quénelleer
- Les chiffres-clés de l’Artisanat (au 1 janvier 1998) - Études et Statistiques - Maquette PAO : Catherine Naslot
Secrétariat d’État aux PME, au Commerce et à l’Artisanat, septembre 1999. Abonnement :
er 11 numéros par an + Bilan économique- Les artisans inscrits au Répertoire Informatique de Métiers au 1 janvier 1998 -
et social annuel : - 22,87 euros - 150 F
Artisanat en Chiffres - Secrétariat d’État aux PME, au Commerce et à l’Artisanat.
2,29 euros - 15 F le numéro
Références régionales Impression : Imprimerie 21
er
Dépôt légal : à parution- Les grands secteurs d’activités de l’artisanat en Bourgogne (au 1 janvier 2000)
ISSN 1246-483 X
Chambre Régionale de Métiers de Bourgogne, décembre 2000.
Code Sage D017916er
- Les chiffres-clés de l’Artisanat 2000 (au 1 janvier 2000) - Chambre Régionale de  INSEE 2001
Métiers de Bourgogne.
L’artisanat recrute 4

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.