L'économie franc-comtoise peine à se redynamiser

De
Publié par

CONJONCTURE - 1 - Nº 86 - avril 2012 Nº 86 avril 2012 www.insee.fr/fc insee-contact@insee.fr 09 72 72 4000 (tarif appel local) Au quatrième trimestre 2011, l’activité en France ralentit légèrement avec une croissance de + 0,2 % après + 0,3 % au trimestre précédent. Cette bonne résistance de l’économie française ne suffit cependant pas à redresser la situation de l’emploi salarié. En Franche-Comté, l’emploi salarié régional stagne et enregistre un fléchissement important dans l’intérim. La hausse du taux de chômage s’intensifie avec une augmentation de 0,2 point en un trimestre. La construction neuve demeure peu dynamique. Les créations d’entreprises bénéficient d’une légère progression des créations d’auto-entreprises. L’activité hôtelière enregistre des résultats positifs. Au quatrième trimestre 2011, L'emploi salarié en léger recul fin 2011 Hors intérim l'emploi salarié reste stable Évolution de l'emploi salarié des secteurs marchands non agricoles Évolution de l'emploi salarié marchand par secteur en Franche-Comté l’emploi salarié marchand non Le recul de l’emploi e e Indice base 100 au 4 trimestre 2005 Indice base 100 au 4 trimestre 2005 agricole diminue de manière intérimaire s’amplifie 110 120 plus prononcée en Franche- Construction Comté qu’au niveau national Le recul de l’emploi salarié Services marchands 105 110 hors intérim (– 0,4 % contre – 0,1 % par résulte essentiellement d’une France métropolitaine rapport au trimestre précédent).
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 23
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins

CONJONCTURE
- 1 -
Nº 86 - avril 2012
Nº 86
avril 2012
www.insee.fr/fc
insee-contact@insee.fr
09 72 72 4000 (tarif appel local)
Au quatrième trimestre 2011, l’activité en France ralentit légèrement avec une croissance de + 0,2 %
après + 0,3 % au trimestre précédent. Cette bonne résistance de l’économie française ne suffit cependant
pas à redresser la situation de l’emploi salarié. En Franche-Comté, l’emploi salarié régional stagne
et enregistre un fléchissement important dans l’intérim. La hausse du taux de chômage s’intensifie
avec une augmentation de 0,2 point en un trimestre. La construction neuve demeure peu dynamique.
Les créations d’entreprises bénéficient d’une légère progression des créations d’auto-entreprises.
L’activité hôtelière enregistre des résultats positifs.
Au quatrième trimestre 2011,
L'emploi salarié en léger recul fin 2011 Hors intérim l'emploi salarié reste stable
Évolution de l'emploi salarié des secteurs marchands non agricoles Évolution de l'emploi salarié marchand par secteur en Franche-Comté
l’emploi salarié marchand non Le recul de l’emploi
e e
Indice base 100 au 4 trimestre 2005 Indice base 100 au 4 trimestre 2005
agricole diminue de manière intérimaire s’amplifie
110 120
plus prononcée en Franche-
Construction
Comté qu’au niveau national Le recul de l’emploi salarié
Services marchands
105 110
hors intérim
(– 0,4 % contre – 0,1 % par résulte essentiellement d’une
France métropolitaine
rapport au trimestre précédent). nouvelle baisse de l’emploi
Sur un an, les effectifs diminuent intérimaire. En effet, dans la
100 100
de 0,3 %, conséquence de trois région, comme en France mé-
Commerce
trimestres consécutifs de baisse. tropolitaine, les effectifs de
95 90 Industrie
En fin d’année 2011, le niveau l’emploi salarié hors intérim
Franche-Comté
de l’emploi demeure très en restent stables.
deçà de celui d’avant la crise. Il L’emploi intérimaire, en forte
90 80
2006 2007 2008 2009 2010 2011 2006 2007 2008 2009 2010 2011
comptabilise 12 000 emplois de baisse (– 7 %), diminue pour le
Années Années
Champ : emploi en fin de trimestre hors agriculture Champ : emploi en fin de trimestre hors agriculture
moins qu’au début de l’année troisième trimestre consécutif.
et activité des ménages en tant qu'employeurs et activité des ménages en tant qu'employeurs
2008. Cette évolution est d’autant
Source : INSEE (Estimations d'emploi [données CVS]) Source : INSEE (Estimations d'emploi [données CVS])- 2 -
Nº 86 - avril 2012
« La fièvre tombe,
L’emploi intérimaire fléchit Chômage : nouvelle augmentation
le rétablissement sera lent »
Évolution de l'emploi intérimaire Taux de chômage
e
Indice base 100 au 4 trimestre 2005 En %
11,0
130
Dans l’ensemble des économies avancées, l’activité ralentit nettement
au quatrième trimestre 2011, (+ 0,2 % après + 0,5 % au troisième France
120
Franche-Comté
10,0 métropolitaine
trimestre), notamment au sein de la zone euro, sous l’effet d’un repli
110
de la demande intérieure. L’activité résiste en France alors qu’elle
9,0
se dégrade en Allemagne, en Italie et en Espagne. Elle se replie
100
également au Japon mais reste dynamique aux États-Unis.
90 8,0
Début 2012, globalement, le climat des affaires s’améliore dans
Franche-Comté
les pays avancés. Cependant, les divergences restent fortes : 80
France
7,0
progression soutenue aux États-Unis, rebond au Japon et nouveau métropolitaine
70
recul dans la zone euro. Cette situation devrait se maintenir au
6,0
premier semestre. 60
Malgré une reprise de l’offre mondiale et un ralentissement de la
50 5,0
demande, le prix du pétrole est en nette hausse début 2012, en
2006 2007 2008 2009 2010 2011 2006 2007 2008 2009 2010 2011
raison d’un contexte géopolitique tendu. Années Années
Source : INSEE (Taux de chômage au sens du BIT
Champ : emploi en fin de trimestre hors agriculture
Au premier semestre, l’activité continuerait sa progression aux États-
et activité des ménages en tant qu'employeurs et taux de chômage localisés [données CVS])
Unis (+ 0,6 % par trimestre) et accélèrerait en Asie notamment au
Source : INSEE (Estimations d'emploi [données CVS])
Japon où l’activité progresserait de + 0,6 % au premier trimestre
et C, soit 1,2 % de plus qu’au ploi de ce type est de 2,3 %. Sur
et + 0,5 % au second. Dans la zone euro, les tensions financières
se sont apaisées, sous l’effet des mesures prises par les autorités plus marquante que, parmi troisième trimestre. Au niveau un an, en Franche-Comté, la
européennes. Cependant, la crise survenue à l’été 2011 continue
les régions françaises, la Fran- Nouvelle dégradation national, la progression du hausse est de 1,6 %. Les de-
d’affecter l’activité des économies européennes. Après un recul de
che-Comté compte la plus du chômage nombre des demandeurs d’em- mandeurs d’emploi de 50 ans
l’activité au premier trimestre (– 0,1 %), un léger redressement est
grosse part d’intérim dans
attendu au second (+ 0,1 %).
e
l’emploi régional (5,3 % au 4 Au quatrième trimestre 2011,
En Franche-Comté, des mises en chantier
En France, la production manufacturière rebondit tandis que l’activité
commerciale et l’activité dans les services continuent de progresser. toujours en baisse
trimestre 2011). En effet, le le taux de chômage régional
Évolution du nombre de logements commencés
En revanche, du fait des températures clémentes en novembre et en
secteur industriel, en particulier s’établit à 8,7 % de la popula-
en moyenne glissante sur 12 mois
décembre 2011, la production d’énergie se replie nettement. L’activité
l’automobile, occupe une place tion active, soit 0,2 point de plus
Indice base 100 en janvier 2009
est soutenue par le dynamisme des exportations. L’investissement des
120
prépondérante dans l’écono- qu’au trimestre précédent. Pour
entreprises non financières rebondit nettement et la consommation
mie de la région et recourt le deuxième trimestre consécutif,
des ménages continue de progresser sur un rythme modéré.
110
D’après les enquêtes de conjoncture, l’activité serait peu dynamique
de façon régulière à l’emploi il est à la hausse. Il reste ce- France métropolitaine
en France début 2012. La situation du marché du travail se
100
temporaire. pendant nettement inférieur au
dégraderait avec en particulier une forte contraction de l’emploi
Dans les secteurs de l’indus- niveau national (9,4 %).
dans le secteur de l’intérim. D’ici mi-2012, le taux de chômage
90
trie et du commerce, l’emploi Sur un an, l’évolution du chômage
augmenterait pour s’établir à 9,7 %, la consommation des ménages
serait peu dynamique, et l’investissement progresserait faiblement. reste à un niveau bas mais reste plus favorable en Franche-
80
Par ailleurs, la contribution du commerce extérieur à la croissance
Franche-Comté
enregistre toutefois une légère Comté qu’en moyenne en France
française redeviendrait neutre.
70
amélioration (+ 0,4 %). Dans (– 0,2 point contre + 0,2 point).
la construction (bâtiment neuf Fin décembre, la région compte
D’après la note de conjoncture nationale de mars 2012 :
60
et ancien, travaux publics), il près de 73 000 demandeurs 2009 2010 2011
« La fièvre tombe, le rétablissement sera lent »
Années
baisse de 0,8 %. d’emploi de catégories A, B
Source : SOeS (Sit@del [en date de prise en compte])?
- 3 -
Nº 86 - avril 2012
ou plus restent les plus touchés La fréquentation hôtelière repart en fin d'année
Légère augmentation du nombre de défaillances
Évolution de la fréquentation dans les hôtels
par cette augmentation. Un début de saison
en fin de trimestre
(nuitées du trimestre de l'année n/nuitées du trimestre de l'année n–1)
Défaillances d’entreprises en date de jugement
d’hiver plutôt
En %
en moyenne glissante sur 12 mois
15
Des mises en chantier satisfaisant
Indice base 100 en décembre 2005
160
de logements Franche-Comté
10
France métropolitaine
orientées à la baisse Au quatrième trimestre 2011,
150
depuis plusieurs mois 423 000 nuitées sont vendues 5
140
Franche-Comté
dans l’hôtellerie franc-comtoise,
130
0
Au quatrième trimestre 2011, soit 3,6 % de plus qu’au même
120
la Franche-Comté enregistre trimestre de l’année 2010. Cette
–5
110 France métropolitaine
1 417 mises en chantier de progression est la plus importante
–10
logements neufs. En moyenne de ces cinq dernières années.
100
sur un an, cela représente Les résultats de l’enquête de
90
–15
une diminution de 13,1 % conjoncture, réalisée par le Co-
2007 2008 2009 2010 2011
80
Années
par rapport aux douze mois mité Régional du Tourisme auprès
Sources : INSEE - Direction du Tourisme - Partenaires régionaux
2006 2007 2008 2009 2010 2011
Années
précédents. des professionnels du secteur, font
Source : BODACC (traitement INSEE)
Pour la même période, 1 670 état d’un début de saison d’hiver Au cours du dernier trimestre
permis de construire sont dé- plutôt positif. La morosité écono- Les créations 2011, 1 724 entreprises sont
livrés dans la région, soit une mique est compensée par des d’entreprises créées en Franche-Comté dont l’auto-entrepreneur. Après trois nombre cumulé de défaillances
augmentation de 8,3 % en conditions favorables d’enneige- repartent au dernier 940 auto-entreprises. Plus de trimestres consécutifs de baisse, le sur un an s’élève à 814. Ce
moyenne annuelle. ment des massifs montagneux. trimestre 2011 la moitié des créations sont tou- nombre des créations augmente nombre augmente de 18 par
jours réalisées sous le régime de de 2,8 %, concordant avec une rapport à celui observé à la
légère progression des créations fin du deuxième trimestre, soit
Reprise confirmée des autorisations de construire
Évolution du nombre de logements autorisés à la construction Les créations des auto-entrepreneurs reprennent
d’auto-entreprises (1,5 %). une évolution de + 2,3 %. Sur
en moyenne glissante sur 12 mois Créations d’entreprises
Les défaillances d’entreprises la même période, au niveau
Indice base 100 en janvier 2009
Indice base 100 au 31 décembre 2005
120 300 en date de jugement sont national, le nombre de dé-
connues avec deux trimes- faillances recule de 1 %.
110 France métropolitaine 250
tres de décalage. À la fin du
troisième trimestre 2011, le Martine AZOUGUAGH
100 200
90 150
INSEE Franche-Comté
Franche-Comté
80 100
8 rue Garnier BP 1997 25020 BESANÇON Cedex
Tél : 03 81 41 61 61 Fax : 03 81 41 61 99
Franche-Comté y compris auto-entrepreneurs
70 50
Franche-Comté hors auto-entrepreneurs
Directeur de la publication : Patrick Pétour
France métropolitaine y compris auto-entrepreneurs
France hors auto-entrepreneurs Rédactrice en chef : Christiane Poncet
0
60
Mise en page : Lauris Bouillon, Sophie Gille-Meignier, Yves Naulin
2009 2010 2011 2006 2007 2008 2009 2010 2011
© INSEE 2012 - Dépôt légal : avril 2012
Années Années
Source : SOeS (Sit@del [en date de prise en compte]) Source : INSEE (Sirene [données CJO-CVS])

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.