L'emploi salarié aquitain progresse en 2006

De
Publié par

En 2006, la croissance française, pénalisée en partie par les comptes du commerce extérieur, atteint les 2 %, après le faible 1,2 % de 2005. Elle reste en dessous de celle de la zone euro, à 2,7 %. Au niveau aquitain, l'emploi salarié marchand progresse et le chômage continue de baisser. Le taux de chômage s'établit à 8,5 % en fin d'année. Quelques signes de redressement sont visibles pour l'agriculture, et les pertes d'emplois sont limitées dans l'industrie. La construction et les services créent encore des emplois. L'emploi dans les secteurs du commerce de détail et des transports reprend de la vigueur. Les exportations régionales, en particulier les ventes de vins, augmentent en 2006. L'environnement extérieur de la France est moins favorable début 2007 que début 2006. Les perspectives 2007 chez les sous-traitants régionaux du secteur aéronautique pourraient être assombries par le plan de restructuration annoncé pour Airbus.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 23
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

LE QUATRE PAGES
INSEE AQUITAINE
L’EMPLOI SALARIÉ AQUITAIN
PROGRESSE EN 2006
En 2006, la croissance française,
pénalisée en partie par les comptes
progressé de 2,7 % sur l’année et leurs dépenses
du commerce extérieur, atteint les 2 %,
d’investissement de 2,5 %. L’investissement total a
après le faible 1,2 % de 2005. progressé de 3,5 % sur l’année.
Elle reste en dessous de celle
Sur l’ensemble de l’année, malgré un redressement
de la zone euro, à 2,7 %.
des exportations au quatrième trimestre, le com-
Au niveau aquitain, merce extérieur contribue négativement à la crois-
l’emploi salarié marchand progresse sance, à hauteur de 0,4 point de PIB.
et le chômage continue de baisser.
Une croissance chahutée en 2006Le taux de chômage s’établit
% (PIB aux prix de 2000) %
61,5
à 8,5 % en fin d’année.
1,0 4Quelques signes de redressement sont glissement
annuel
0,5 2visibles pour l’agriculture, et les pertes
d’emplois sont limitées dans l’industrie. 0,0 0
La construction et les services
- 0,5 - 2
variation
créent encore des emplois. trimestrielle
- 1,0 - 4
T1-03 T3-03 T1-04 T3-04 T1-05 T3-05 T1-06 T3-06
L’emploi dans les secteurs
Source : Insee - Comptes nationaux trimestriels, cjo-cvs base 2000
du commerce de détail et des transports
La performance nationale apparaît modeste lorsqu'onreprend de la vigueur.
la compare aux résultats de la zone euro (2,7 %),
Les exportations régionales, en particulier
puisque pour la deuxième année consécutive, la
les ventes de vins, augmentent en 2006. France fait moins bien que ses partenaires. En 2006, la
L’environnement extérieur de la France est croissance annoncée est de 3,8 % en Espagne et de
2,7 % en Allemagne et au Royaume-Uni. Les prix à lamoins favorable début 2007 que début 2006.
consommation en France ont augmenté de 1,6 %.Les perspectives 2007 chez les sous-traitants
régionaux du secteur aéronautique L’environnement extérieur de la France est moins
favorable début 2007 que début 2006 en raison depourraient être assombries par le plan de
l’essoufflement de la croissance américaine. Par ail-restructuration annoncé pour Airbus.
leurs la Chine commencerait à connaître quelques
signes de fléchissement.
L’emploi salarié marchand progresse
En progressant de 2 % en 2006, le produit intérieur En Aquitaine, au troisième trimestre 2006, l'emploi
brut français fait mieux qu’en 2005 (1,2 %). Après salarié (marchand non agricole) progresse de 0,6 %,
une croissance nulle au troisième trimestre 2006, comme au second trimestre. Sur un an, de septembre
l’activité a rebondi de 0,6 % au quatrième trimestre. 2005 à septembre 2006, le nombre d’emplois aug-
Les dépenses de consommation des ménages ont mente de 2,2 %. Au niveau national, sur l’année
INSEE
L’Insee établit en partenariat avec le Conseil économique et social régional
AQUITAINE
un dossier "séries d’indicateurs statistiques" dans la note "Éléments complé-
INSTITUT NATIONAL
mentaires de conjoncture régionale" publiée par le CESR en février 2007.
DE LA STATISTIQUE
Cette analyse présentée ici complète ces indicateurs statistiques.ET DES ÉTUDES
ÉCONOMIQUES
o
N 165
MARS 2007Une perte limitée dans l'industrie sur une année2006, l’emploi salarié aurait progressé
e Variation (%)3 trimestrede 0,9 %.
e2006 au 3 trim. 2006 sur 1 an
Industrie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97,1 0,1 - 0,3La construction et les services restent les
dont :
secteurs les plus dynamiques sur le plan
Industries agricoles et alimentaires . . . . . . . 103,8 0,5 1,4
régional. Le secteur de la construction Industries des biens de consommation . . . . 82,5 - 1,2 - 3,0
Industries des biens d'équipement . . . . . . . 111,6 0,7 1,1(6,3 % de l’emploi salarié total régional
Industries des biens intermédiaires 98,9 0,0 - 0,3
au 1er janvier 2005) affiche encore de
Construction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137,7 1,4 5,8
bons résultats. Il arrive en tête avec une
Commerce . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118,8 0,3 1,2progression importante de 5,8 % des
Services . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 132,6 0,9 3,0emplois salariés en glissement annuel
dont :
entre septembre 2005 et septembre
Transports . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121,4 0,8 1,1
2006. L’évolution trimestrielle Activités financières . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113,3 0,0 1,2
Activités immobilières. . . . . . . . . . . . . . . . . 132,8 1,6 6,7moyenne s’accélère, elle passe de
Services aux entreprises . . . . . . . . . . . . . . . 159,9 1,2 4,9
1,2 % au cours de 2005 à 1,4 % début Services aux particuliers 121,1 1,0 2,6
Education, santé, action sociale . . . . . . . . . 126,8 0,5 2,02006. Le rythme le plus élevé de ces
dernières années, celui de l’année Ensemble . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 120,2 0,6 2,2
2000, est presque atteint. Dordogne 112,4 0,0 0,6
Gironde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123,2 0,8 2,4
Construction et Services en tête Landes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118,2 0,6 2,7
e
Indice base 100 au 4 trimestre 1996 Lot-et-Garonne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 120,5 - 0,4 0,9
140
Industrie Pyrénées-Atlantiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118,9 0,7 2,8
135
Construction
130 Évolution de l'emploi salarié marchand des principaux secteurs d'activité en données corrigées desCommerce
e125 variations saisonnières (CVS) - Base 100 au 4 trimestre 1996Services
120 Tous secteurs Source : Insee - Urssaf115
110
105
100 secteur des services aux particuliers départements du littoral enregistrent les
95
1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006
progresse également depuis 2005, alors augmentations les plus fortes.
Emploi salarié marchand hors agriculture (CVS)
qu’il avait perdu des emplois au coursSource : Urssaf - Traitement Insee (Epure)
L’intérim progresse en 2006. Le nombre
des trois années précédentes. A la fin
de contrats d’intérim conclus en Aqui-Mieux pour le commerce de détail septembre 2006, l’évolution est de
taine augmente de 5 % d’octobre 2005
+ 2,6 % sur un an.
Le commerce (15 % de l’emploi salarié) à octobre 2006. En moyenne sur les
semble retrouver du tonus en 2006. Les effectifs dans l’industrie (14,8 % de 9 premiers mois de 2006, le travail tem-
L’augmentation des emplois y est de l’emploi salarié) sont en légère diminu- poraire mesuré en équivalents emplois
+ 1,2 % sur un an, surtout grâce au tion sur les douze mois. Sur la période à temps plein correspond à près de
commerce de détail. Dans le commerce septembre 2005-septembre 2006, la 26 000 emplois. Les Déclarations Préa-
de gros, les effectifs continuent leur perte d’emplois se limite à 0,3 %. Deux lables à l’Embauche (DPAE) augmen-
baisse amorcée en 2003. secteurs industriels créent des emplois tent en 2006. Le cumul annuel du
sur un an : les industries agricoles et nombre de déclarations est 8 % plus
Les services progressent de 3 % sur un
alimentaires et les des biens élevé en septembre 2006 qu’en sep-
an, fin septembre 2006. Tous les sec-
d’équipement. Par contre, les industries tembre 2005. Les déclarations relatives
teurs y participent. Le secteur des trans-
des biens de consommation enregis- au travail temporaire progressent plus
ports confirme au troisième trimestre la
trent de fortes pertes d’emploi. vite que celles concernant le travail non
hausse d’emploi amorcée au début de
temporaire, respectivement + 7,7 % et
l’année 2006 : 0,8 %, soit deux fois Pour 2007, les annonces du plan de
+ 5,8 % sur un an en septembre 2006.
plus qu’au deuxième trimestre. Le sec- restructuration "Power 8" chez Airbus
Le chômage, 8, 5 % en fin d’annéeteur des transports était en déficit d’em- laissent craindre des conséquences en
ploi depuis trois ans. matière d’emploi chez les sous-trai-
Le taux de chômage en Aquitaine au
tants régionaux, qu’ils soient dans
La bonne santé dans les activités immo- sens du BIT s’établit à 8,5 % à la fin de
l’industrie ou dans les services aux
l’année 2006, contre 9,6 % un an aupa-bilières ne se dément pas, + 6,7 % de
entreprises.
progression sur 1 an. Le secteur des ser- ravant. Au niveau national, le taux de
vices aux entreprises crée toujours des Dans tous les départements, l’emploi chômage s’établit à 8,6% contre 9,6 %
emplois en 2006 : + 4,9 % sur un an. Le salarié marchand est en croissance. Les un an avant. L’Aquitaine est avec la
oN 165LE QUA TRE P AGES
MARS 2007INSEE AQUITAINEUne pause en 2006,Corse, le Languedoc-Roussillon, la France il progresse légèrement, mais le
après les années record
NombreHaute-Normandie et l’Île-de-France taux de chômage national reste stable à
12 000
Aquitaine11 000une des régions où l’écart en points des 8,6 %.
Tendance10 000
9 000taux de chômage entre fin 2005 et fin
8 000Hausse des créations d’entreprises
7 0002006 est le plus favorable. L’Aquitaine
6 000
5 000ese positionne au 10 rang des régions à En 2006, les créations d’entreprises sont 4 000
3 000
1996 1998 2000 2002 2004 2006plus fort taux de chômage. en augmentation de 3 % par rapport à
Autorisations de construction de logements
2005, année où le nombre avait un peu Source : DRE - Données brutes trimestrielles
Stabilité du taux de chômage aquitain
fléchi. Le même phénomène s’observeau quatrième trimestre 2006
% au niveau national mais l’accroisse- été mis en chantier en Aquitaine, soit une13,0
12,5 ment est plus faible : 2 %. Les créations12,0 baisse de 5,7 % par rapport aux onze pre-Aquitaine
11,5 France
11,0 ont progressé dans la région dans le sec- miers mois de 2005. La totalité des loge-
10,5
10,0 teur des transports, dans les IAA et tou-9,5 ments commencés en 2006 reste
9,0
8,5 jours dans la construction et les services toutefois supérieure à l’année 2004. Au
8,0
1996 1998 2000 2002 2004 2006
aux entreprises et aux particuliers. Les cours des onze premiers mois de 2006,
Taux de chômage au sens du BIT (CVS)
créations d’entreprises aquitaines entiè-Source : Insee - Ministère du Travail 18 140 logements ont été déclarés com-
rement nouvelles ont crû un peu plus mencés dans le secteur de l’individuel. Le
vite que l’ensemble des créations.Le taux de chômage est resté stable au secteur collectif est en retrait si on com-
quatrième trimestre 2006 en Aquitaine pare les onze premiers mois de l’année
De janvier à octobre 2006, 4 400 chô-
alors qu’il a baissé en France. La situa- 2006 à ceux de 2005 : - 13,5 %.
meurs aquitains ont bénéficié d’aides
tion s’est améliorée dans tous les dépar-
pour créer ou reprendre une entreprise. Un peu moins de logements
tements au fil de l’année 2006. commencés en 2006L’aide ACCRE (Aide aux chômeurs
Nombre
10 500créateurs ou repreneurs d’entreprise) aDepuis l’automne 2003, le nombre de
9 500 Aquitaine
8 500été étendue depuis 2006 à tous les Tendancedemandeurs d’emploi inscrits en fin de
7 500
entrepreneurs dont le revenu, avant lamois (catégorie 1) augmentait plus vite 6 500
5 500
création, était inférieur au SMIC.en Aquitaine qu’en France. Il continuait
4 500
3 500d’augmenter en 2004 alors qu’il se sta-
2 500Une croissance de logements
1996 1998 2000 2002 2004 2006bilisait au niveau national. En 2005, le plus modérée Total de logements commencés (données brutes)
Source : DREscénario se modifie : le nombre de chô-
La construction des logements en 2006meurs diminue en Aquitaine, de 5,2 %
L’activité dans le secteur des Travauxdonne quelques signes d’essouffle-comme au niveau France (glissement
Publics est en plein essor dans la régionment. La progression est modérée pourannuel). En 2006, cette baisse s’observe
en 2006 et les perspectives 2007 sontles autorisations de construire. Leencore et plus fortement qu’au niveau
bonnes.nombre de logements autorisés dans larégional : entre fin décembre 2005 et
région depuis le début 2006 approchefin décembre 2006, le nombre de
Des prix élevésles 37 400, en augmentation de 1 %demandeurs d’emploi chute de 11 %
pour les grandes culturesrelative aux onze premiers mois de(contre 10 % en France).
2005. L’évolution sur les douze der-
L’année agricole 2006 est marquée par
Ils sont 107 358 chômeurs inscrits en niers mois est plus importante, 3,2 %.
un repli des récoltes dû à la sécheresse
catégorie 1 au 31 janvier 2007 dans la
Le secteur individuel est légèrement et par l’envolée de leurs prix. Les mar-
région. Le chômage a continué de baisser
moins performant en 2006 avec chés des fruits et légumes s’améliorent,
en Aquitaine en janvier 2007, alors qu’en
21 700 autorisations, soit une baisse de mais les volumes sont en baisse. Des
1,8 % en novembre 2006 par rapport àLe nombre de chômeurs continue perspectives de diversification des
de baisser dans la région novembre 2005. Inversement le secteur
grandes cultures vers les biocarburantsIndice base 100 en décembre 1998
105 Aquitaine collectif affiche de meilleurs résultats
100 se dessinent.
France95
90 que l’année précédente avec une aug-
85
80 Les tendances sont aussi à la baissementation de 5,3 %.75
70
65 pour les productions animales.
60 Le nombre de mises en chantiers de loge-1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
Demandes d'emploi de catégorie 1 L’économie viticole est en crise, maisments ralentit. Depuis le début de
en fin de mois (CVS)
Source : Insee - DRTEFP l’année, près de 29 300 logements ont certains clignotants de la filière viticole
oN 165 LE QUA TRE P AGES
MARS 2007 INSEE AQUITAINEoN 165LE QUA TRE P AGES
MARS 2007INSEE AQUITAINE
pour le second. Les exportations de vins forte pour les nuitées françaises queUn léger redressement
du prix du Bordeaux vers le Royaume-Uni, vers les USA, vers pour les nuitées étrangères.
Euros
1 900 le Canada et la Russie se redressent. Le
Prix du Bordeaux Les touristes venant des Pays-Bas ren-1 700 Moy. mobile sur 12 pér. commerce vers la Chine et le Sud-est(Prix du Bordeaux )1 500 forcent leur première place de la clien-
1 300 asiatique paraît prometteur, même s’il
1 100 tèle étrangère pour l’hôtellerie de plein
porte encore sur de petits volumes.900
air (+ 7 %). Les Allemands conservent700
1995 1997 1999 2001 2003 2005 2007 Une saison touristique satisfaisante aussi leur seconde place. La clientèle
Prix du Bordeaux rouge
(le tonneau, tous millésimes) suisse, peu nombreuse, progresse
Source : Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux La saison d’été 2006, de mai à sep-
fortement.
tembre, a enregistré plus de 18 millions
aquitaine passeraient à l’orange après de nuitées dans l’hôtellerie de plein air Dans les hôtels, la clientèle étrangère
trois années dans le rouge (cf. Agreste et l’hôtellerie homologuée, soit une est surtout britannique ou espagnole ;
Aquitaine). hausse de 5 % par rapport à l’été 2005. viennent ensuite des Allemands et des
Les zones touristiques de l’intérieur du Belges.
Le résultat agricole net par actif se
Pays basque et de la côte landaise ont
redresserait en 2006.
été très attractives. Les nuitées y ont pro-
Elisabeth NADEAUReprise de l’export gressé respectivement de 21 % et de
10 %. Les nuitées ont augmenté dans Rédaction achevée le 28/02/2007
En 2006, les exportations, après leur
tous les départements aquitains, et qua-
baisse en 2005, reprennent en valeur
siment dans toutes les zones touristi-
(12 700 millions d’euros), les importa-
ques à l’exception de celles de la
tions augmentent toujours (10 000 mil-
Dordogne hors Périgord noir et de l’ar-
lions d’euros). L’excédent commercial,
rondissement d’Agen. En effet dans les
qui diminuait depuis 2002, retrouve le
autres zones touristiques, la croissance
niveau de 2004 : 2 730 millions d’euros.
des nuitées dans les campings com-
pense les pertes observées dans lesBoissons : amélioration à l'export
Millions d'euros Dernier point : T4-2006 hôtels. C’est le cas pour le Périgord noir,
400 POUR EN SAVOIR PLUS ...
380 le bassin d’Arcachon et la côte landaise.
360 “Éléments complémentaires sur la
Les nuitées étrangères représentent340 conjoncture régionale" Le dossier
320 CESR-Insee Aquitaine - février 2007.30 % des nuitées totales et plus d’un300 Exportations (tendance)
280 “Les créations d’entreprise poursuiventtiers des en campings. L’aug-
260 leur hausse en 2006" Insee Première
240 mentation de fréquentation en Aqui- n° 1120-janvier 2007.220
200 taine est plus forte dans les campings “Les comptes prévisionnels de l’agricul-T3-01 T3-02 T3-03 T3-04 T3-05 T3-06
ture pour 2006 : hausse des prix et redres-Source : Dir. interrégionale des Douanes de Bordeaux (+ 6,5 %) que dans l’hôtellerie homo-
sement du revenu" Insee Première
loguée (+ 1,1 %). La progression cons- n° 1113-décembre 2006.
Les ventes dans les secteurs de la cons- tatée dans l’hôtellerie homologuée est “L’économie de la filière viticole aqui-
taine" Agreste Aquitaine n° 7-novembretruction aéronautique et des boissons le fait des nuitées étrangères, car les nui-
2006.
reprennent en 2006 : 2 080 000 euros tées françaises sont stables. Dans l’hô-
Site www.insee.fr - Rubrique conjoncture.
pour le premier et 1 430 000 euros tellerie de plein air, la hausse est plus
Directeur de la publication : François Elissalt
Rédacteur en chef : Élisabeth Nadeau - Secrétaire de fabrication : Daniel Lepphaille
INSEE Aquitaine - 33, rue de Saget - 33076 Bordeaux cedex
Tél. 05 57 95 05 00 - Fax : 05 57 95 03 58 - Minitel : 3617 INSEE - Internet : www.insee.fr
er
© INSEE 2007 - n° ISSN 1283-6036 - Dépôt légal 1 trimestre 2007
Composition et impression : Insee AquitaineINSEE Code Sage IA16508
AQUITAINE

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.