La démographie des entreprises en 2010 - Une année d'ajustement pour le statut d'auto-entrepreneur

De
Publié par

LA DÉMOGRAPHIE DES ENTREPRISES EN 2010 Une année d'ajustement pour le statut d'auto-entrepreneur Bruno BLAZÉVIC Évolution des créations d'entreprises par activité entre 2009 et 2010 en Haute-Normandie Après l'envolée de 2009, la hausse des créations d'entreprise s'ajuste et demeure soutenue grâce à la vogue de l'auto-entreprenariat dans sa deuxième année d'application.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 25
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

LA DÉMOGRAPHIE DES ENTREPRISES EN 2010
Une année d'ajustement pour le statut d'auto-entrepreneur
Bruno BLAZÉVIC
Évolution des créations d'entreprises par activité entre 2009 et 2010 en Haute-Normandie
Après l'envolée de 2009, la
hausse des créations d'entreprise
s'ajuste et demeure soutenue
grâce à la vogue de
l'auto-entreprenariat dans sa
deuxième année d'application. La
quasi-totalité des secteurs
d'activité en bénéficie.
Cependant, l'impact sur l'emploi
salarié est faible, la part des
créations d'entreprise
Source : Insee - Répertoire des entreprises et des établissements (Sirène) Unité : %
accompagnée d'embauches
Part des auto-entrepreneurs dans les créations d'entreprises en 2010 en Haute-Normandie
diminuant encore en 2010.
n 2010, 12 100 en tre pr i ses ontE été créées en Haute-Nor mandie,
soit + 8,7 % par rap port à l'année
pré cé dente .
Le succès du dis po si tif d'auto-en tre -
pre na riat, mis en place début 2009,
s'est confirmé ; il concerne 63 % des
créa tions d'en tre pr i ses (58 % en 2009).
Le nombre des nou veaux auto-en tre pre -
neurs s'ac croît plus vite dans la région
(+ 18,3 %) qu'en moyenne na tio nale
Source : Insee - Répertoire des entreprises et des établissements (Sirène) Unité : nombre(+ 12,4 %).
L'année 2010 cons titue une année
d'a jus te ment après la pro gres sion spec - (- 4,3 % contre - 25,2 %) et ce dans le plus prisé : il est choisi par 86 % des
créa teurs . L'aug men ta tion dans ce sec -ta cu laire de l'année 2009. Hors nou veau presque tous les sec teurs d'ac ti vi té.
teur at teint 8,2 %.statut, le nombre de créa tions d'en tre pri - Impo sant la mise aux normes des
ses, recule mais moins que l'an passé Le sec teur du com merce est tou joursbâ ti ments , la loi "Gre nelle 2" de l'envi -
ron ne ment vise l'ac ti vi té de cons tr uc - le plus at tractif , même si le nombre de
Évolution du nombre de créations d'entreprises
tion : Il s'agit du sec teur qui pèse le plus nou v el les en tre pr i ses est quasi-stab leen Haute-Normandie de 2001 à 2010
dans la hausse glo bale des créa tions. par rap port à 2009.
Avec une hausse de 40,5 %, les Les auto-en tre pre neurs créant leur
auto-en tre pre neurs sont de v e n us lar - en tre pr ise a v ec des sa la r iés de meu rent
ge ment ma jo r i tai res dans cette une e x cep tion. L'em ploi sa la r ié généré à
ac ti vi té . la créa tion recule encore en 2010 (1 600
Les sec teurs de l'en sei gne ment, postes soit 13,7 %). Moins d'une nou velle
santé, action so ciale, (21 %), et du sou - en tre prise sur vingt emploie au moins un
tien aux en tre pri ses (+ 9,7 %), jouent de sa la rié. L'in dustrie se dis tingue avec 6,3
même f or te ment dans l'é v o lu tion. em plois en moyenne par unité, contre
C'est dans les ser vi ces aux mé na ges 2,8 pour l'en semble des sec teurs q
que le régime de l'auto-en tre pre neur est
Source : Insee Unité : nombre
DAVANTAGE D'ENTREPRISES EN SITUATION DE DÉFAILLANCE ET D'EMPLOIS FRAGILISÉS Répertoire des entreprises et des établissements (Sirène)
Entre le qua trième tri mestre 2009 et le troi sième tri mestre 2010, 1 250 en tre pri ses ont fait l'ob jetPOUR EN SAVOIR PLUS
d'une pro cé dure de re dresse ment ju di ciaire en Haute-Normandi e, soit 9,4 % de plus qu'un an au pa -
ra vant (- 5,7 % au niveau na tio nal). Cette pro cé dure af fecte 1,8 % des en tre pri ses de la région. Les
En 2010, hausse des créa tions d'auto-en tre pri ses
sec teurs les plus tou chés sont la cons truc tion (3,2 %), le sec teur du com merce, du trans port et de
mais aussi de so cié tés / Insee Pre mière. - N° 1334 l'hô tel lerie-res tau ra tion (2,2 %) et celui de l'in dustrie (2 %). Dans l'en sei gne ment, la santé et l'ac tion
(2011, janv.) so ciale, les en tre pri ses sont moins vul né ra bles (0,4 %). Les em plois me na cés s'é lè vent à 6 100 soit
1 600 de plus que sur l'année pré cé dente.www.insee.fr
CAHIER D’AVAL n° 90 - Mai 2011 11
ACTIVITÉS
ÉCONOMIQUES


Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.