Les services marchands en Ariège

Publié par

Au recto de ce numéro : une analyse de la situation conjoncturelle du département avec en particulier des chiffres sur l'emploi et le chômage. des données de cadrage portant sur la répartition des créations d'entreprises par secteur d'activité en 2002 pour le département, la région et la France. Le verso est consacré à une analyse des services marchands dans le département de l'Ariège.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 4
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

numéro 15-09 : janvier 2004
SYNTHESE CONJONCTURELLE BREVES
• 927 véhicules particuliers neufs ont
Emploi salarié en repli et chômage en augmentation èmeété immatriculés au cours du 3
trimestre 2003, soit une baisse de près
Au cours du second trimes- èmede 8 % par rapport au 3 trimestreEvolution du taux de chômage
tre 2003, l’emploi salarié (hors agri- et de l'emploi salarié 2002.
Emploi (base100 au 4 T 94) Taux de chômage (%)culture, éducation, administration,
120 12,5 En 4 ans, la SA Cottes (pain industrielsanté et action sociale) est en repli
118
12,0 pré-cuit haut de gamme ) du Fossat116en Ariège (- 0,3 %). Cependant, en
114 Chômage 11,5 a conquis les grands réseaux de distri-
112un an, entre juin 2002 et juin 2003,
11,0110 bution. Ses ventes ont progressé de
il progresse de 1,4 % dans le dépar- 108 10,5 + 50 % en 2003.
106tement, comme dans la région. Dans 10,0104
102 Emploi Le centre hospitalier de Lavelanetle même temps, l’emploi en France 9,5
100
reprend l’activité de la clinique La9,0baisse de 0,1 %. 98
4T94 4T95 4T96 4T97 4T98 4T99 4T00 4T01 4T02 Soulano. Un pôle de santé unique estAu second trimestre l’emploi Emploi salarié Taux de chômage
e e créé en Pays d’Olmes.2 trimestre 2003 3 trimestre 2003 (%)salarié baisse dans la plupart des (en milliers)
Ariège 26,0 10,1secteurs. Dans l’industrie, seules les La station des Monts d’Olmes ouvre
Midi-Pyrénées 610,8 9,7
industries des biens intermédiaires ses pistes en décembre. La gestion estFrance 15 443,0 9,7
résistent. Dans le secteur tertiaire, Source : Insee, estimations trimestrielles cvs désormais assurée par la Communauté
de Communes du Pays d’Olmes.le dynamisme du commerce ne com- Fin septembre 2003, près de
pense pas les pertes d’emploi dans 5 000 personnes à la recherche d’un
les services aux entreprises et les ser- emploi à temps plein et à durée in- Toutes les catégories sociales
vices aux particuliers. L’emploi est déterminée sont inscrites à l’ANPE, sont concernées par la hausse du
aussi en baisse dans la construction. soit une augmentation de 7,8 % en chômage, particulièrement les agents
Fin septembre 2003, le taux un an. Cette augmentation concerne de maîtrise et les techniciens. Les
de chômage ariégeois s’établit à surtout les hommes (+ 10 % contre plus épargnées sont les manœuvres,
10,1 %, bien au-dessus de celui de 5,9 % pour les femmes). Sur la même les ouvriers et les employés.
la région et de la France (9,7 %). période, le nombre de demandeurs Le nombre de chômeurs de
Cependant, il n’a augmenté que de d’emploi de moins de 25 ans longue durée progresse de 11 % en
0,2 point en un an, contre une hausse progresse de 7,6 %, mais ce sont les un an.
de 0,3 point dans la région et 0,6 plus de 50 ans qui sont les plus
point en France. touchés (+ 12,4 %).
DONNEES DE CADRAGE
Les créations* d'entreprises en 2002 par activité
Ariège Midi-Pyrénées France
Nombre Répartition (en %) Nombre Répartition (en %) Nombre Répartition (en %)
Industrie 58 8 903 7 19 645 7
Construction 139 19 2 099 17 38 188 14
Commerce 199 28 3 018 25 71 912 27
Services dont : 320 45 6 254 51 140 436 52
Services aux entreprises 57 18 1 898 30 49 350 35
Services aux particuliers 185 58 2 388 38 53 405 38
Ensemble 716 100 12 274 100 270 181 100
*concernent les créations pures, les reprises et les réactivations
Source : Insee Midi-Pyrénées, SIRÈNE(hors agriculture, activités financières et administration)
112345678901234567890123456789923456789012345678901234567811234567890123456789012345678912345678901234567890123456789234567890123456789012345678234567890123456789012345678923456789012345678901234567899112345678901234567890123456782345678901234567890123456789911234567890123456789012345678234567890123456789012345678991123456789012345678901234567823456789012345678901234567812345678901234567890123456789911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567823456789012345678901234567819992345678901234567890123456781123456789012345678901234567899234567890123456789012345678123456789012345678901234567811234567890123456789012345678992345678901234567890123456789234567890123456789012345678192345678901234567890123456781923456789012345678901234567811234567890123456789012345678991192345678901234567890123456781923456789012345678901234567819234567890123456789012345678234567890123456789012345678923456789012345678901234567819234567890123456789012345678192345678901234567890123456781923456789012345678901234567819911234567890123456789012345678234567890123456789012345678923456789012345678901234567819234567890123456789012345678192345678901234567890123456781123456789012345678901234567899119234567890123456789012345678192345678901234567890123456781923456789012345678901234567823456789012345678901234567899111Services marchands : des axes structurants pour l'économie des services
Conséquence du poids im- RN20, et à la périphérie, sur les deux progression est toutefois moindre
portant de l’industrie, les services bassins d’emplois industriels de que celle observée dans la région
marchands ne représentent qu’un Lavelanet et de Saint-Girons. (47 %) du fait d’une pause dans la
tiers des emplois de l’économie Cette concentration géographi- croissance de l’emploi entre 1994 et
départementale (contre 42 % que des grands établissements 1995 dans les transports, les activi-
dans la région). En revanche, se double tout naturellement d’une tés financières et immobilières et
l’Ariège se caractérise par une concentration de l’emploi, les dix prin- les services aux entreprises notam-
surreprésentation des services cipaux regroupant près d’un emploi ment. Malgré le meilleur taux
aux paraux paraux paraux paraux particuliers.ticuliers.ticuliers.ticuliers.ticuliers. Avec un emploi de services marchands sur dix. de crde crde crde crde créééééation de Midi-Pyrééééénnnnnéééééeseseseses
de service marchand sur quatre, ils L’emploi salarié dans les (15,9 %) les entreprises des
sont presque aussi développés en services marchands hors commerce services marchands de l’Ariège
ont le taux de survie le moins élevéAriège que dans les Hautes-Pyrénées, s’est accru de près de 32 % entre
en raison du poids relatif des servi- 1990 et 2001. Cette substantielle (45,5 %).
ces à la personne mais aussi des
hôtels et restaurants. Les activités de Extrait du "Dossier sur les Services Marchands n° 119 de janvier 2004"
commerce occupent une place non réalisé avec la Chambre Régionale de Commerce et d'Industrie de
négligeable dans l’économie dépar- Midi-Pyrénées et le concours des CCI départementales.
tementale. En revanche, les services
aux entreprises y ont un poids moin-
Répartition de l'emploi salarié du secteurdre par rapport aux autres départe-
ments de Midi-Pyrénées.
Ariège Midi-Pyrénées
Si les services aux particuliers %40
34,9maillent le territoire, les activités 35
31,2de commerce et de transport 30 32,2
24,2 24,925sont concentrées géographi-
19,420quement. Les activités commercia-
15les sont polarisées autour de Pamiers
9,49,310
notamment, mais aussi à Foix, Saint- 5,95,45
1,90,8Girons et Lavelanet, sur les axes qui
0
structurent le département du nord Commerce Transports Activités Activités Services aux Services aux
financières immobilières entreprises particuliersau sud avec la RN20 de Toulouse
Source : Insee - Estimations annuelles d'emploi 2002
vers les Pyrénées, et d’ouest en est
avec la D117. Les principaux Définitions
établissements de transport sont
Taux de création : rapport entre le nombre d'établissements créés en 2000, 2001 et 2002 et le stock
erquant à eux localisés sur la colonne des établissements au 1 janvier de ces 3 années.
Taux de survie : part des établissements ayant survécu en 2002 parmi ceux créés en 1998.vertébrale que constitue l’ A66 et la
Chiffres clés Les principaux établissements
Ariège Midi- Région sans
Pyrénées Haute-Raison sociale / Activité / Localisation / Nombre de salariés
Garonne
Distrimag / Hypermarché / Pamiers / 180
Nombre d'entreprises au 01.01.2002 3 583 72 456 40 796
France Télécom / Télécommunication nationale / Foix / 140
4 174 82 820 47 346Nombre d'établissements au 01.01.2002
Denjean Transports / Transport de marchandises / Saint-Paul-de-Jarrat / 140
11 504 308 465 138 991Nombre de salariés
Arièdis / Hypermarché / Saint-Jean-du-Falga / 140
13 408 347 007 168 445Nombre total d'emplois en 1999
La Poste / Poste nationale / Pamiers / 110
1 576 59 606 24 807Chiffre d'affaires en 1999 (millions d'euros)
SNCF / Transport ferroviaire / Foix / 110
Valeur ajoutée en 1999 (millions d'euros) 427 12 568 5 502
La Poste / Poste nationale / Foix / 100
33,3 42,0 37,1Part du tertiaire marchand dans l'emploi (%)
La Poste / Poste nationale / Saint-Girons / 100
45,5 47,2 49,1Taux de survie à 3 ans (%)
Fuxedis / Supermarché / Foix / 90
15,9 13,6 12,9Taux de création (%)
Source : Insee - Bridge 2002, SIRENE au 01.01.2002 Source : Insee - SIRENE, RP1999, Bases de données économiques localisées
Insee Midi-Pyrééééénnnnnééééées - REGARDS sur Directeur de la publication : Impression : Prix au numéro : 1,5 €
36, rue des 36 Ponts - 31054 Toulouse Cedex 4 Benjamin CAMUS Insee Midi-Pyrénées Abonnement à l'ensemble
Téléphone : 05 61 36 61 36 Rédactrice en chef : ISSN : 1298-9487 des publications pour l'année 2004
Télécopie : 05 61 36 62 00 Marie-Pierre PLAUX SAGE : R09150476 France : 85 €
© Insee 2004 Dépôt légal : janvier 2004 Etranger : 105 €
ZOOM

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.