Répartition des entreprises

Publié par

Les différents décrets relatifs à la création et la gestion du système national d'identification et du répertoire des entreprises et de leurs établissements (SIRENE) sont applicables à la collectivité départementale de Mayotte depuis le 1er janvier 2007.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 5
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

9 ENTREPRISES… 9.1 Répartition des entreprises
es différents décrets relatifs à la créa- hausse des revenus, le recours accru au Répartition des entreprises par secteur d’activité (fin 2008)tion et la gestion du système national crédit immobilier, l’extension du régimeLd'identification et du répertoire des de l’épargne logement à Mayotte et le Secteur d'activité Nombre d’entreprises
entreprises et de leurs établissements développement de sociétés immobi-
(SIRENE) sont applicables à la collectivité lières privées) contribuent au dynamisme Agriculture, sylviculture et pêche 2 307
départementale de Mayotte depuis le de ce secteur. Industrie manufacturière, industries extractives et autres 349
er Construction 1 4161 janvier 2007. A elle seule, Mamoudzou accueille
Commerce de gros et de détail, transports, hébergement et restauration 4 363
Les entreprises de commerce repré- 3 870 entreprises, soit près de 40 % du Information et communication 95
sentent plus de 43 % du nombre total total des entreprises en activité fin 2008. Activités financières et d'assurance 49
d’entreprises. Il s’agit, pour la plupart, de Si l’on considère l’ensemble du bassin Activités immobilières 250
très petites structures familiales, mais on économique de Mamoudzou, ce sont Activités scientifiques et techniques services administratifs et de soutien 424
compte aussi à Mayotte une vingtaine plus de la moitié des entreprises qui y sont Administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale 500
Autres activités de services 242de supermarchés à dominante alimen- implantées. Mamoudzou joue ainsi claire-
Ensemble 9 995taire. Ces surfaces alimentaires sont dé- ment un rôle de leader et de pôle éco-
tenues par le groupe Bourbon Distribution nomique sur l’île de Mayotte. Source : Insee - Sirene
Mayotte (Casino), sous les enseignes
Jumbo Score, Score et Snie, et par le Répartition des entreprises par commune (fin 2008)
DÉFINITIONS :
groupe Sodifram, sous les enseignes So-
Entreprise : unité économique, juridi- Acoua 188 Koungou 630difram, Sodicash, Shopi et HD.
quement autonome, organisée pour la Bandraboua 409 Mamoudzou 3 869Le secteur industriel mahorais est en-
Bandrele 289 Mtsamboro 355mise en œuvre d’un ensemble de fac-
core peu développé, et comptait 350 Bouéni 347 M'Tsangamouji 378teurs de production de biens et de ser-
entreprises actives fin 2008. À Mayotte, Chiconi 318 Ouangani 338vices pour le marché. La plupart des
les principales activités (hors énergie) Chirongui 473 Pamandzi 708entreprises n’ont qu’un seul établisse-
concernent l’embouteillage, l’imprime- Dembeni 344 Sada 388
ment. Dzaoudzi 244 Tsingoni 394rie, l’extraction de minerai, la métallurgie,
Sirene : répertoire informatique géré Kani-Kéli 323le travail du bois et du plastique, la fabri-
par l’Insee. Il a pour mission d’enregistrercation de savon et l’agroalimentaire
Source : Insee - Sirenel’état-civil des entreprises : le nom, le pré-(produits laitiers, œufs, aliments pour bé-
nom, la date et le lieu de naissance pourtail, boissons, boulangerie, bière).
une personne physique ou la raison so-
L’activité du secteur de la construc-
NORDciale pour une personne morale.
tion à Mayotte est largement stimulée 13 %
par la commande publique. En effet, la Répartition
forte croissance démographique génère
CENTREdes entreprises des besoins importants en logements et
18 %
en infrastructures (écoles, routes, hôpi- par zones en 2008
taux, équipements sportifs, etc.).
Le BTP constitue ainsi un secteur stra-
tégique dans l’île. Par ailleurs, la moder-
nisation de la politique de l’état en Pour en savoir plus :matière d’habitat social (avec la créa-
tion de nouveaux produits pour l’acces-  Décret n° 2006-1328 du 31 octobre
sion à la propriété et le locatif), les 2006 portant extension des disposi- SUD
travaux de réhabilitation de quartiers tions du décret n° 73-314 du 14 mars 14 %
d’habitat insalubre, et le développe- 1973
BASSINment de l’immobilier privé (tiré par la
MAMOUDZOU
Source : Insee - Sirene 55 %
TEM 2010 108 INSEE MAYOTTE INSEE MAYOTTE 109 TEM 2010

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.