Signes de reprise à pas comptés

De
Publié par

En 2010, l'évolution de l'emploi salarié reste encore modérée en Alsace. L'Alsace est la seule de toutes les régions métropolitaines à avoir presque retrouvé l'ensemble des emplois intérimaires perdus depuis début 2008.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 19
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

SYNTHÈSE
Signes de reprise à pas comptés
n 2010, l'activité économique stockagesontbienorientés,commela dans l'industrie automobile, maisE repart dans les économies consommation des ménages. elles sont moindres qu'en 2009.La
avancées. Le commerce internatio- construction et le commerce rédui-
nal reste actif, tiré en particulier par L'impact de la crise sur l'emploi a sent également leurs pertes.
lademandedespaysémergents,et davantage touché les régions in-
les principaux acteurs bénéficient dustrielles du Nord-Est de la Àlafindel'année2010,letauxde
detauxd'intérêthistoriquementbas. France. Sur l'ensemble de la pé- chômage se situe à 8,4 % de la
Enfind'année,puisdébut2011,des riode 2008-2010, les pertes d'em- population active en Alsace (soit
risques demeurent, concernant la ploisenFranceatteignent2,6%.Le une diminution de 0,5 point en un
capacitédepaysémergentsàéviter secteur de l'industrie y contribue an) pour un niveau de 9,3 % en
la surchauffe de leur économie, les pour 70 % et continue de perdre France métropolitaine (-0,3 point).
conséquencesduséismeauJapon, des emplois fin 2010.À côté du re- Le nombre des demandeurs d'em-
la poursuite de la hausse des prix coursaudispositifdetravailpartiel- plois de catégorie A inscrits à Pôle
desmatièrespremières,notamment anciennement appelé le chômage emploi a légèrement diminué en
du pétrole en lien avec les troubles partiel-lasuppressiondesemplois Alsace. Si la situation est devenue
géopolitiques en Afrique du Nord et intérimaires a permis d'amortir le plusfavorablepourlesmoinsde25
au Moyen-Orient. choc conjoncturel. La majorité de ans, elle continue de se dégrader
ces emplois supprimés était dans pourlesseniorsetleschômeursde
En Europe, le regain d'activité est l'industrie et les régions concer- longue durée.
diversement partagé. Les tensions nées ont connu la baisse la plus
observées sur les dettes souverai- forte du nombre d'intérimaires Dans le même temps, les jeunes
nes orientent les politiques écono- (entre 32 et 38 %), l'Alsace faisant Alsaciens font toujours preuve de
miques et les plans de relance exception, avec une baisse un peu taux de réussite aux examens
cèdent progressivement la place à moins forte de 25 %. supérieurs à la moyenne nationale
des positions budgétaires plus res- et les formations en alternance,
trictives.C'estl'Allemagne,profitant soutenuesparlapolitiquedel'emploiReprise encore modérée
de la reprise de la demande mon- et la réforme des formations profes-
de l'emploi
diale, qui termine l'année avec la sionnelles, conservent leur attention.
meilleure croissance du produit L'insertion professionnelle à l'issue
intérieurbrut(+3,6%),ledoublede En 2010, l'évolution de l'emploi d'un contrat de professionnalisation
lamoyennedel'Unioneuropéenne, salarié reste encore modérée en ou d'apprentissage est élevée.
mais sans effacer totalement le Alsace(+0,8%pour+0,9%enFrance
recul de 2009. métropolitaine). Dans les services, Lenombredeminimasociauxreste
soutenusparl'intérim,l'emploisalarié dépendantducontexteéconomique.
L'économie française renoue plus croît plus fortement. L'Alsace est la Concernant le revenu de solidarité
modestement avec la croissance active (RSA), depuis septembreseuledetouteslesrégionsmétropoli-
en2010.Leproduitintérieurbrutpro- taines à avoir presque retrouvé l'en- 2010, celui-ci a été élargi, sous
gresse de 1,5 %, après une baisse semble des emplois intérimaires per- conditions, aux jeunes actifs et le
de 2,7 % l'année précédente. Les dus depuis début 2008. nombre de bénéficiaires est en aug-
flux d'échanges extérieurs reprennent mentation. Il permet au total de
asseznettement.L'investissementdes Les pertes d'emplois se poursui- garantir un revenu minimum à plus
entreprises et leur comportement de vent dans l'industrie, notamment de100000Alsaciensenprenanten
4
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 18 · L'année économique et sociale 2010 · juin 2011SYNTHÈSE
compte les conjoints et les enfants toujours en recul (-19 %). Seules La fréquentation de l'hôtellerie
à charge. les entreprises de moins de 50 régionale atteint des niveaux re-
salariés ont commencé à réinvestir cords.Malgré le recul en avril, lié à
en 2010. L'ensemble des secteurs des fermetures d'aéroport suite àLégère embellie de l'activité
affichent leur volonté de rattraper l'éruption volcanique en Islande, etdans la plupart des secteurs
dès l'an prochain le retard pris les endécembre,conséquencedel'en-
Exposés en 2009 à la crise qui deux années précédentes. neigement exceptionnel des routes,
affectait notamment ses principaux laclientèleétrangèreestderetouret
partenaires économiques, l'Alle- L'activité des entreprises de BTP, l'Alsace a accueilli plus de 3,5 mil-
magne et la Suisse, les échanges confrontées à l'attentisme de la lions de personnes dans les hôtels
extérieurs de l'Alsace reprennent demande, enregistre encore un en 2010. Dans les campings,
en 2010. La région conserve son recul mais moins marqué qu'en l'embellie observée en 2009 est
rang de première région française 2009.Le secteur anticipe au mieux confortée,grâceauxnouveauxadep-
une stabilisation.Dans l'immobilier,en termes d'exportations par habi- tes de location d'espaces équipés.
tant.Cedynamismeestplusaccen- lesmisesenchantierdelogements
tué pour les importations et la en 2010 sont loin d'égaler les som- Les conditions climatiques de
hausse des expor ne les mets d'avant-crise mais l'embellie l'année 2010 ont perturbé les
compensequ'enpartie.Laprogres- estsignificative(+20%).Lespermis productions végétales dans leur
sion des importations concerne accordésen2010pourdesmaisons ensemble.Aprèsunhiverprolongé,
l'ensemble des secteurs d'activité, individuelles laissent augurer une le froid et la pluie en été, les rende-
elle est la plus significative pour les reprise. L'augmentation des mises ments sont en baisse pour les
produits de l'industrie pharmaceu- en chantier de logements collectifs, céréales. La viticulture alsacienne
tique, les produits chimiques et, en avecunretourprogressif desaccé- est très affectée, le volume total de
valeur, pour les hydrocarbures. dants à la propriété au côté des larécoltechutantde24%pourune
investisseursdevraitsepoursuivre. superficieinchangée.Laproduction
Signe d'une conjoncture écono- laitière, passée la crise de 2009,
mique moins fragilisée, les défail- Le regain de l'activité est percep- repartà la hausse avec une revalo-
lances d'entreprises enregistrées tible dans les transports. Le trafic risationduprixpayéauproducteur.
sont en net repli. Dans le même fluvial de marchandises a augmen-
temps, la dynamique de la création té dans tous les ports alsaciens et L'espérance de vie des Alsaciens
d'entreprisesresteportéeparlesuc- le port autonome de Strasbourg a serapprochedecelledesAlsacien-
cès du régime de l'auto-entreprise. réalisé sa meilleure performance nes,àlafaveurd'unelégèrebaisse
des dix dernières années en ton- des décès.L'Alsace enregistre une
Tiréparlescommandesàl'export, nage de marchandises transbor- faible progression des naissances,
le chiffre d'affaires de l'industrie dées. Plus globalement, le tonnage toujours moins de mariages et plus
alsacienne a progressé de 8 % en observé sur le Rhin a atteint un de divorces, et bientôt presque
2010.Cetteamélioration,ànuancer niveau moyen, mais en hausse de autant de Pacs que de mariages.
en regard de hausses des prix à la 5,6 % par rapport à 2009. Dans le
production, bénéficie à tous les transport aérien, le trafic de passa-
grands secteurs. Si le rebond de gers a repris à l'EuroAirport (+7 % Jean-Pierre COURSON
l'activité industrielle se trouve contre -10 % en 2009) mais il a en-
confirmé, les investissements sont core baissé à Strasbourg-Entzheim.
5
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 18 · L'année économique et sociale 2010 · juin 2011

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.