Tourisme - Progression de l’activité touristique

De
Publié par

Tourisme Progression de l’activité touristique La grande hôtellerie (3* et plus), En 2011, les résultats Regain d’activité plus sollicitée que les autres éta-des transports aériens et dans l’hôtellerie blissements, a de meilleurs résultats. de l’hôtellerie traduisent Avec 80 % des nuitées, les Français râce à la hausse de la fréquen- (hors résidents de Guadeloupe) une progression de l’ac- G tation touristique, l’hôtelle- constituent la principale clientèle. rie homologuée de Guadeloupe tivité dont les niveaux Mais les arrivées de toutes prove-confrme le regain d’activité ob - se rapprochent de ceux nances sont en augmentation et six servé en 2010 mais l’amélioration de 2008. L’améliora- chambres sur dix sont occupées. est moins prononcée que l’année À l’inverse, la petite et moyenne précédente. Le parc hôtelier a tion a surtout bénéfcié hôtellerie a perdu 2 % de clients. proposé 8 000 chambre-jours sup-à l’hôtellerie de luxe Dans ces établissements, la hausse plémentaires et rempli 58 % des (3 étoiles et plus) alors de 18 % des nuitées des résidents chambres. Le taux d’occupation re- de Guadeloupe conjuguée à l’offre trouve ainsi le niveau de 2008. Les que l’activité des autres restreinte en chambres entrainent hôtels ont reçu plus de clientèle, le hôtels (0 à 2 étoiles) est une élévation du taux d’occupa-nombre de visiteurs, en progres- relativement stable.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 13
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Tourisme
Progression
de l’activité touristique
La grande hôtellerie (3* et plus), En 2011, les résultats Regain d’activité
plus sollicitée que les autres éta-des transports aériens et dans l’hôtellerie blissements, a de meilleurs résultats.
de l’hôtellerie traduisent Avec 80 % des nuitées, les Français râce à la hausse de la fréquen-
(hors résidents de Guadeloupe) une progression de l’ac- G tation touristique, l’hôtelle-
constituent la principale clientèle. rie homologuée de Guadeloupe tivité dont les niveaux
Mais les arrivées de toutes prove-confrme le regain d’activité ob -
se rapprochent de ceux nances sont en augmentation et six servé en 2010 mais l’amélioration
de 2008. L’améliora- chambres sur dix sont occupées. est moins prononcée que l’année
À l’inverse, la petite et moyenne précédente. Le parc hôtelier a tion a surtout bénéfcié
hôtellerie a perdu 2 % de clients. proposé 8 000 chambre-jours sup-à l’hôtellerie de luxe Dans ces établissements, la hausse plémentaires et rempli 58 % des
(3 étoiles et plus) alors de 18 % des nuitées des résidents chambres. Le taux d’occupation re-
de Guadeloupe conjuguée à l’offre trouve ainsi le niveau de 2008. Les que l’activité des autres
restreinte en chambres entrainent hôtels ont reçu plus de clientèle, le hôtels (0 à 2 étoiles) est
une élévation du taux d’occupa-nombre de visiteurs, en progres-
relativement stable. La tion : 54 % de l’offre en chambres a sion de 5 %, génère 8 % de nuitées
été pourvue (51 % en 2010).fréquentation touristi- supplémentaires.
que retrouve son niveau
de 2008.
Le nombre de nuitées continue de progresser
Évolution du nombre de nuitées dans les hôtels homologués
de Guadeloupe
En nombre
Source : DGCIS-Insee, enquête fréquentation hôtelière
23N° 75 - Guadeloupe - Juin 2012Tourisme
qu’en 2008. Résidents suisses, bel- touristes qui repartent satisfaits de Plus de touristes
ges et italiens représentent la moitié leur séjour à 93 %. Ces derniers
dans les avions d’entre eux, suivis par les résidents constituent notamment la princi-
allemands et anglais. pale clientèle des hébergements Au cours de l’année 2011, 418 000
touristiques marchands. Les hôtels touristes ont séjourné en Guade-
Un touriste sur trois accueillent 39 % des visiteurs, les loupe, avant de reprendre l’avion
gites et locations 34 %, l’héberge-à destination de la France métro- vient voir sa famille
ment chez des proches 31 %. Avec politaine. Retrouvant un niveau ou ses amis l’importance du tourisme affnitai -supérieur à 2008, la fréquentation
re, en moyenne, les touristes auront touristique continue sa progression. En 2011, les visites à la famille ou
passé 13 nuits en Guadeloupe.Confrmant l’amélioration de 2010, aux amis génèrent un tourisme af-
près de la moitié des touristes vi- fnitaire important dans la région
sitaient la Guadeloupe pour la pre- puisqu’il attire 34 % des visiteurs.
mière fois. Avec plus de 23 000 visi- Le tourisme d’affaires (6 % des visi-
teurs, les touristes étrangers, encore teurs) reste minoritaire. Les voyages
Martine CAMUSminoritaires, sont aussi nombreux d’agrément rassemblent 60 % des
Fréquentation en hausse
Activité des hôtels homologués de Guadeloupe et des Iles du Nord en 2011
En nombre et %
Source : DGCIS-Insee, enquête fréquentation hôtelière
Fréquentation hôtelière : les Iles du Nord touchées également
Après les baisses d’activité de 2009 et 2010, les hôtels des îles du Nord (Saint-Martin et Saint-Barthélemy)
renouent avec la croissance en 2011. Le nombre de clients et de nuitées augmentent respectivement de 2,5%
et 3,8%. La part de la clientèle étrangère (41%) rejoint celle de la clientèle française (hors Guadeloupe), et bé-
néfcie principalement à l’hôtellerie 3* et plus, qui concentrent 94% de la clientèle totale. Avec 24% de nuitées
supplémentaires, la fréquentation des résidents de Guadeloupe s’améliore nettement. Cette progression atteint
37% dans la petite et moyenne hôtellerie compensant le recul de la fréquentation des autres clients.
24 N° 75 - Guadeloupe - Juin 2012

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.