Transport maritime - 2011, poursuite de la reprise de l’activité portuaire

De
Publié par

Transport maritime 2011, poursuite de la reprise de l’activité portuaire n 2011, le trafc de fret atteint Après un net ralentisse- Le transbordement atteint 473 300 E3 443 234 tonnes brutes de tonnes de marchandises soit une ment en 2009, puis un marchandises et 165 093 EVP, soit évolution annuelle de + 10 % en redémarrage en 2010, respectivement une augmentation tonnage brut et en nombre d’EVP. l’année 2011 se termine de 9 % pour le fret et 10 % pour Le trafc se structure en quatre les conteneurs. Les niveaux at- grandes masses : les marchandises sur le deuxième chiffre teints dans les trafcs de marchan - diverses conteneurisées (45 %), le record de tonnage depuis dises et de conteneurs font partie vrac solide (29 %), le vrac liquide la création du Port Auto- des meilleurs résultats de l’histoire (21%) et les marchandises diverses du PAG. non conteneurisées (5 %).nome de la Guadeloupe. Le trafc total de marchandises est A l’exception du trafc de vrac li -Le trafc de passagers composé de 73% en importations, quide, l’ensemble des autres trafcs reste stable. 13% en exportations et de 14 % de est en augmentation sur les trois trafc de transbordement . dernières années.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 26
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Transport maritime
2011, poursuite de la reprise
de l’activité portuaire
n 2011, le trafc de fret atteint Après un net ralentisse- Le transbordement atteint 473 300 E3 443 234 tonnes brutes de tonnes de marchandises soit une ment en 2009, puis un
marchandises et 165 093 EVP, soit évolution annuelle de + 10 % en
redémarrage en 2010, respectivement une augmentation tonnage brut et en nombre d’EVP.
l’année 2011 se termine de 9 % pour le fret et 10 % pour Le trafc se structure en quatre
les conteneurs. Les niveaux at- grandes masses : les marchandises sur le deuxième chiffre
teints dans les trafcs de marchan - diverses conteneurisées (45 %), le record de tonnage depuis dises et de conteneurs font partie vrac solide (29 %), le vrac liquide
la création du Port Auto- des meilleurs résultats de l’histoire (21%) et les marchandises diverses
du PAG. non conteneurisées (5 %).nome de la Guadeloupe.
Le trafc total de marchandises est A l’exception du trafc de vrac li -Le trafc de passagers
composé de 73% en importations, quide, l’ensemble des autres trafcs
reste stable. 13% en exportations et de 14 % de est en augmentation sur les trois
trafc de transbordement . dernières années. Par rapport à
Le redémarrage de l’activité portuaire se poursuit en 2011
Évolution annuelle du trafc de marchandises 2000-2011
en Guadeloupe
En tonnes
Source : Port Autonome de la Guadeloupe
2010, le vrac solide augmente de Le transbordement en
26 % notamment grâce à la reprise bonne croissance du trafc de sable local et au quasi
Depuis quelques années, le trans- doublement du trafc de charbon.
bordement constitue un enjeu ma- Néanmoins, les trafcs de vracs so -
jeur du trafc maritime mondial et lides liés à l’activité du BTP sont en
notre place portuaire s’est position- baisse (clinker, agrégats, pouzzola-
née depuis 2004 sur cette activité. ne), eu égard à la très lente reprise
1) Twenty Equivalent Unit : unité de mesure internationale équivalente à un conteneur de 20 pieds.
2) Le transbordement est l’opération qui consiste à transférer le chargement d’un navire à un autre, avec une mise à quai intermédiaire.
18 N° 75 - Guadeloupe - Juin 2012Transport maritime
d’activité et les prudentes anticipa- (11 %), de Sainte-Croix (8 %) et de fc de croisière basée à progressé
tions du secteur pour 2012. la Dominique (8 %). de 18 % en nombre de passa-
Le trafc de marchandises diverses Les échanges avec les ports de gers et 8 % en de navires.
est en augmentation de 8 % grâce à France métropolitaine concernent Les réservations pour les saisons
la reprise des exportations de bana- à l’importation une grande part des 2012-2013 et 2013-2014 tendent
nes et au trafc de transbordement. marchandises de consommation à confrmer la reprise de l’activité
La diminution des vracs liquides de courante. Pour les échanges avec croisière basée, qui occupe une
5 % concerne le trafc d’hydrocar - les ports de Colombie (en particu- place de plus en plus importante
bures et s’explique par la baisse des lier Santa-Marta) il s’agit de trafc dans cette catégorie de croisière.
importations de fuel domestique de de charbon. Les échanges avec la
la part d’Électricité de France. Martinique, Sainte-Croix et la Do-
Le mouvement social sur le site de minique sont liés aux trafcs d’hy -
la Pointe des Grives (Martinique) a drocarbures et d’agrégats.
aussi permis de favoriser le trafc
du PAG entre les mois de février À l’exportation, en tonnage, les
et mars 2011, les marchandises ne ports de France métropolitaine re-
pouvant être accueillies à Fort-de- présentent 56% des échanges. Il
France. s’agit des exportations de banane
Le site de Jarry concentre 95 % des (vers Dunkerque) et de sucre (vers
échanges, les 5 % restants se répar- Marseille) en particulier. Les expor- Olivier PIERROT
tissent uniformément entre Pointe- tations de sucre sont en diminution Port Autonome de la Guadeloupe
à-Pitre, Basse-Terre et Folle-Anse de 27 % par rapport à 2010.
(Marie-Galante). Cette répartition
demeure inchangée depuis quel- Un trafc de
ques années. passagers stable
En 2011, 804 000 passagers ont Les principaux ports
transité par les installations du Port partenaires :
Autonome de la Guadeloupe. En
la Colombie et la un an, le nombre de passagers est
resté relativement stable : l’aug-Martinique parès la
mentation du trafc avec l’archipel
France métropolitaine (+2 %) n’a pas sufft à compenser
la chute du trafc inter-îles (-7 %). À l’importation, en tonnage, les
Pour autant, la saison de croisière ports de France métropolitaine sont
2011-2012 débutée en novembre les principaux partenaires de la
2011, a commencé sur des bases Guadeloupe avec 26 % de l’ensem-
très élevées qui laissent présager ble des échanges. Suivent les ports
une saison record. En effet, le tra-de Colombie (12 %), Martinique
Transport maritime de passagers selon le type de transport en 2011
En nombre et %
Source : Port Autonome de la Guadeloupe
19N° 75 - Guadeloupe - Juin 2012

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.