Une bonne répartition spatiale des équipements

De
Publié par

L'Ain se situe dans le premier tiers des départements métropolitains pour le niveau d'équipement des communes. Compte-tenu des nombreux pôles de services répartis sur le territoire, rares sont les communes très éloignées des équipements. Les commerces et les services de proximité résistent mieux qu'ailleurs.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 31
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

NUMERO SPECIAL Agreste 1 N S E E
LA STATISTIQUE AGRICOLE
RHON
ALPES
INVENTAIRE COMMUNAL 1998
AIN
Equipements, commerces et services à la population
L'Ain se situe
dans le premier tiers
des départements Une bonne répartition spatiale
métropolitains pour
des équipements le niveau d'équipement
des communes.
ans l'Ain, les communes sont mi eux la plupa rt des services de base tels que l'école,
Compte-tenu équ ipées que sur l'ensembl e du terri­ l'a limentation, le garage ou le burea u de D
toire national. En dehors de l'a mbulance, du taba c. des nombreux pôles
cinéma ou de l'hôpital, tous les commerces
de services répartis ou services il la population sont davantage Paradoxalement, malgré le bon niveau
répandus. d'équipement des communes,les habitants sur le territoire, rares
Près de 60 % des communes du département sont en moyenne plutôt éloignés des com­
sont les communes (43 'Yo se ulement en France) comptent plus merces et des services. La distance moyenne
de cinq équipements, offrant a insi il leurs de la population aux équipements, de l'o r­très éloignées
habitants la possibilité de trouver sur place d re de 2,2 km, est par conséquent assez éle-
des équipements.
Les commerces et les
Niveau d'équipement des communes et éloignement aux équipements
services de proximité
IX)
al résistent mieux al
z
(!) qu'ailleurs.
~
w
w ~
Ü
en
/ Gex 1
w
w -f ') en
~ Jean RUBOD r-~rney­
@ Voltaire DDAF de l'Ain Y
Monique GADAIS . B-"~rde-
INSEE Rhône-Alpes {Jrvil:erme
( N iveau d'équipement
Nombre de commerces et de servIces présents
surla communesur un total de36équipements
de référence (voir tableau de la page 2). Il n'est
pas tenu compte du nombre de commerces de
chaque type installés sur la commune. III; D~T4'R _
Eloignement ~ (- Distance moyenne de la commune aux 36équi­
pements de référence. Si la commune possède ''' 'I5 Tt" 1 N S E E
DE l..'AGRICUL Tli RE
un équipement, ses habitants sont dits « des­
ET DE LA pt c UF. RHÔNE ALP ES
D DAr A I S servis sur place » et la distance est alorséga lcà 1 Il 1 \11(\ \1
Eloignement des Il \ " Il,1 Niveau d'équipement o km . Plus un équipement est rare, moins il
Il ... II (sur un total de 36) équipements pèsera dans le calcul de l'éloignement : une rI) (\ Il
36 plus de 7 km commune qui apparaît très éloignée des équi­
12 pements l'est donc avant tout des commerces de5à 7 km
6
les plus courants.
deOà 5 km
Limite cantonale
Avril 1999
Source : InventaIre communal 1998

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.