Une croissance timide dans la région comme au niveau national

De
Publié par

A l’instar de la France, dont le PIB devrait progresser de 1,6 % sur l’ensemble de l’année 2005, l’activité économique dans la région s’est améliorée au deuxième semestre 2005. Le nombre de demandeurs d’emploi est en recul depuis le mois d’août. Le repli du taux de chômage aux deuxième et troisième trimestres 2005 devrait se poursuivre au dernier trimestre 2005 et en début 2006. L’activité dans le bâtiment est bien orientée. En revanche, les secteurs de l’industrie et du commerce de détail montrent des signes limités d’amélioration. Les échanges extérieurs s’établissent à un niveau élevé tant pour les importations que pour les exportations. Après deux années de baisse, la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d’Azur se redresse au cours de l’année 2005.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 10
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
N° 7  janvier 2006
SUD INSEE conjoncture
Une croissance timide dans la région comme au niveau national
l’instar de la France, dont le PIB devrait progresser de 1,6 % sur l’ensemble de l’année 005, l’activité économique dans la région s’est améliorée au deuxième semestre 2005. Le nombre de demandeurs d’emploi est en recul depuis le mois d’août. Le repli du taux de chômage aux deuxième ettroisième trimestres 2005 devrait se poursuivre au dernier trimestre 2005 et en début 2006. L’activité dans le bâtiment est bien orientée. En re vanche, les secteurs de l’industrie et du commerce de détail montrent des signes limités d’amélioration. Les échanges extérieurs s’établissent à un niveau élevé tant pour les importations que our les exportations. Après deux années de baisse, la fréquentation touristique en ProvenceAlpesCôte d’Azur se redresse au cours de l’année 2005.
Après une pause au deuxième trimestre, lamarché du travail sont plutôt bien orientés, le taux de chô croissance française a connu une embelliemage enregistre une baisse de 0,2 point au troisième trimestre au troisième trimestre avec une augmentaet le nombre de demandeurs d’emploi en fin de mois diminue tion du PIB de 0,7 %. Cette amélioration deen novembre et ce pour le troisième mois consécutif. vrait se poursuivre au quatrième trimestre, ce qui donnerait, sur l’année 2005, une pro gression du PIB de 1,6 %. L’économie nationale a bénéficié du dyna misme de l’environnement international, du repli du taux de change de l’euro après les pics de début d’année et de l’accalmie des prix du pétrole qui avaient dépassé les 60 dollars en août avant de se replier à 55 dolEvolution du PIB et de la demande intérieure totale en France lars en novembre. Par ailleurs, la croissance a2,5 % Contribution de la demande intérieure totale été portée par la consommation des Prévisions INSEE 2,0 ménages et des entreprises. PIB Prévisions INSEE Au niveau national le taux de chômage a 1,5 baissé de 0,3 point et pourrait s’établir à 1,0 9,5 % en fin d’année. 0,5 La bonne tenue de la consommation as sociée à un contexte international favorable 0,0 devrait permettre le maintien d’un rythme  0,5 de croissance de 0,5 à 0,6 % au cours des deux premiers trimestres 2006. 1,0 En ProvenceAlpesCôte d’Azur, la plupart des indicateurs s’inscrivent dans la tendance nationale. En particulier, ceux relatifs au Source : INSEE  Comptes nationaux trimestriels
© INSEE 2006
SUD INSEE conjoncture
N° 7  janvier 2006
Activité bien orientée dans le bâtiment, évolutionDemandes observée et prévue dans l'industrie en ProvenceAlpesCôte d'Azur plus mitigée dans l’industrie Solde des réponses en % 50 Demande prévueDemande observée 40 L’enquête de conjoncture dans l’industrie du troisième tri 30  mestre ne confirme pas la reprise de l’activité industrielle que 20  laissait prévoir celle du second trimestre 2005. Le fléchisse 10 ment de la demande, française et surtout étrangère explique rait le recul de l’activité. Toutefois les stocks sont orientés à la0  baisse et les carnets de commandes se regarnissent. Ces élé  10  ments conduisent les industriels à considérer d’une manière  20  plus positive les perspectives de fin d’année.  30 L’opinion favorable des entrepreneurs sur l’activité du bâtiment au troisième trimestre 2005 confirme le redressement amorcé fin 2004 en dépit de la légère baisse enregistrée au second tri Source : INSEE  Enquête de conjoncture dans l'industrie mestre. Les entrepreneurs du bâtiment, interrogés en octobre, Activité récente et prévue dans le bâtiment prévoient une poursuite de l’amélioration de leur activité. Le en ProvenceAlpesCôte d'Azur * niveau des carnets de commandes continue de se redresser : il 60 est de 7,9 mois au troisième trimestre 2005 contre 7,6 mois à la Activité récenteActivité prévue même période de 2004. Il est toujours plus élevé en Provence 40 AlpesCôte d’Azur qu’au niveau national. L’écart qui tendait à 20 se réduire entre la France et la région début 2005, se creuse à nouveau.0 Cette bonne orientation de l’activité du bâtiment est due à une  20 hausse de l’activité dans le second œuvre qui contraste avec la baisse régulière constatée dans le gros oeuvre.  40 Le fléchissement du gros œuvre dans le bâtiment depuis le dé  60 but de l’année 2005, est à rapprocher de la baisse du nombre de logements commencés. En effet, sur douze mois, de dé cembre 2004 à novembre 2005, près de 26 000 logements ont * Solde d'opinions, données centrées réduites été mis en chantier dans la région, soit une baisse de 2,3 % par Source : INSEE  Enquête trimestrielle du bâtiment rapport aux douze mois précédents. La bonne tenue des loge Mises en chantier de logements individuels ments collectifs n’a pas permis de compenser la baisse des mi et collectifs en ProvenceAlpesCôte d'Azur ses en chantiers de logements individuels (13,0 %).La15 000 situation dans la région se démarque de celle de la France où Logements individuels 14 000 les mises en chantier continuent de progresser (11 %) y compris 13 000 pour les logements individuels. Toutefois les mises en chantier dans la région restent à un niveau élevé et se redressent en fin 12 000 d’année. 11 000 10 000 Logements collectifs Progression des créations en particulier dans la 9 000 construction et les services aux entreprises8 000 Avec 9 200 entreprises créées au troisième trimestre 2005 en ProvenceAlpesCôte d’Azur, le nombre de créations d’entre Cumul sur douze mois Source : Ministère de l'équipement  DAEI prises augmente de près de 3 % sur un an. Cette évolution est le résultat d’une hausse simultanée des créations nouvellesEvolution des créations d'entreprises er Indice base 100 au 1trimestre 1993  Données CVS (+ 2,9 %) et des reprises (+ 7,2 %). C’est dans le secteur du 125 commerce que le nombre de créations reste le plus important :ProvenceAlpesCôte d'Azur France environ une création sur quatre. Toutefois, la progression du 120 nombre de créations est plus vigoureuse dans les secteurs de la 115 construction et des services aux entreprises. Leur part dans les 110 créations a augmenté sensiblement ces dernières années pour représenter un peu plus de 17 % des créations dans chacun des 105 deux secteurs. 100 95 En progression constante depuis le quatrième trimestre 2003, 90 le nombre de défaillances en ProvenceAlpesCôte d’Azur di minue au second trimestre 2005. Toutefois cumulé sur 12 mois, le nombre de défaillances a augmenté de 7,4 % par rap Source : INSEE port aux 12 mois précédents.
© INSEE 2006
Croissance des échanges extérieurs
N° 7  janvier 2006
Au troisième trimestre 2005, la croissance des échanges exté rieurs se poursuit. Dans un contexte de fort renchérissement des cours du pétrole, les importations augmentent plus vite que les exportations (respectivement + 4,4 % et +1,6 %). Le mon tant des importations, en valeur, s’élève à six milliards d’euros au troisième trimestre 2005 et celui des exportations à quatre milliards d’euros. Les importations de produits énergétiques, en valeur, augmentent de 15 % alors que les importations hors produits énergétiques baissent de 5 % sur la période. La progression des exportations est principalement imputable aux biens d’équipement : + 29 % par rapport au second tri mestre 2005. Les exportations à destination de l’Espagne ont connu une progression de 23,1 % au troisième trimestre, ce qui la place en tête des partenaires de la région devançant même l’Italie sur cette période. Au contraire de l’Espagne qui continue à afficher un taux de croissance supérieur à 3 % en 2005, l’Italie qui est sorti de la récession au printemps connaît une croissance très faible. Les ventes vers la Turquie et le Maroc augmentent aussi de manière significative (respectivement+ 29,4 %et + 7,8 %), contrairement à celles à destination de la plupart de nos partenai res européens. Les résultats du Port autonome de Marseille ne reflètent pas la bonne tenue du commerce extérieur, vraisemblablement du fait des perturbations dans le trafic maritime en septembreoc tobre 2005 liés aux mouvements sociaux. Sur un an, le trafic du Port autonome de Marseille atteint 95 millions de tonnes en novembre 2005, soit une augmentation de 0,5 % sur la période.
Redressement de l’activité dans le commerce de détail en fin d’année
Au niveau national, la consommation des ménages, dyna mique au premier trimestre 2005, se replie au second trimestre et rebondit au troisième trimestre. L’enquête du mois de novembre dans le commerce de détail non alimentaire relative à la région fait ressortir une baisse des ventes en septembreoctobre. Toutefois, les commerçants se montrent optimistes pour la fin de l’année et envisagent un re dressement de leur activité. Entre novembre 2004 et octobre 2005, les immatriculations de voitures particulières neuves, continuent de progresser dans la région, comme au niveau national (+ 2,7 % en PACA et + 5 % en France).
La fréquentation touristique en hausse
Après deux années de baisse, la saison d’été 2005 marque un retour à la croissance de la fréquentation touristique en ProvenceAlpesCôte d’Azur. Dans l’hôtellerie homologuée, après une saison d’hiver encore en baisse, la saison d’été s’améliore. Le nombre de nuitées aug mente depuis mai 2005 et retrouve le niveau de l’année 2003. Au cours de la saison d’été 2005, il atteint près de 13 millions, soit une hausse de 5,6 % par rapport à la saison d’été 2004.
© INSEE 2006
Evolution du commerce extérieur 6 400 5 900 5 400 4 900 Importations 4 400 3 900 3 400 2 900 2 400
SUD INSEE conjoncture
Unité : millions d'euros
Exportations
Source : Douanes Trafic mensuel du Port autonome de Marseille Variation des entrées et sorties en glissement annuel 8 16 % Marchandises diversesVracs liquides 63 % Vracs solidesHydrocarbures 4 2% 0  2  4  6  8
Cumul sur douze mois Source : Port autonome de Marseille Intentions de commandes et ventes réalisées dans le commerce de détail non alimentaire Solde des réponses en % 10 0  10  20  30  40  50 Ventes Intentionsde commandes  60
: Ecart des proportions d'opinion "en hausse" et "en baisse"  données centrées réduites Source : INSEE  Enquête bimensuelle de conjoncture dans le commerce de détail
Nuitées dans les hôtels homologués en ProvenceAlpesCôte d'Azur 3 500 000 2003 20042005 3 000 000 2 500 000 2 000 000 1 500 000 1 000 000 500 000 0
Sources : INSEE, Direction du Tourisme  CRT et CDT
Unité : milliers
SUD INSEE conjoncture
N° 7  janvier 2006
Cette progression est due aussi bien aux touristes français (+ 5,5 %) qu’aux touristes étrangers (+ 5,6 %). Avec plus de 12 millions de nuitées, les campings enregistrent une hausse de 15,6 % par rapport à la saison précédente. Cette augmentation concerne la clientèle nationale et étrangère: 17,0 % pour les nuitées françaises, et 13,9 % pour les nuitées étrangères .
Baisse du chômage à l’été 2005
Après un second semestre de l’année 2004 et un premier tri mestre 2005 plutôt morose quant à l’évolution de l’emploi sa larié non agricole, une reprise se dessine. Elle est toutefois plus faible dans la région qu’au niveau national. Au second trimestre 2005, l’emploi salarié augmente sur un an de 0,5% contre 1,2 % au niveau national. Ce léger redressement ne profite pas à tous les secteurs, l’emploi industriel a reculé de 1,6 % sur un an tandis que le secteur de la construction confirme son dyna misme avec une progression de 3,9 % de l’emploi salarié. Dans les services, il augmente de 1,0 % sur un an. Selon l’Unedic, l’emploi dans les établissements de 10 salariés et plus serait en hausse au troisième trimestre (+ 0,7 %).
Après une légère hausse au début de l’année 2005 (12,0 %), le taux de chômage s'est infléchi aux second et troisième tri mestres 2005 pour atteindre 11,7%. L’écart avec le taux de chômage national se maintient en dessous des deux points.
Le nombre de demandeurs d’emploi (DEFM catégorie 1 CVS) est en recul depuis le mois septembre 2005 en Provence AlpesCôte d’Azur. Il s’établit à 203 500 personnes au mois de novembre 2005, soit une baisse de près de  4,1 % sur un an ( 4,6 %en France). Il s’agit du niveau le plus bas depuis décembre 2002.
L’orientation à la baisse du taux de chômage devrait se pour suivre dans les prochains mois sous l’effet des créations d’em plois salariés d’une part et d’une moindre progression de la population active d’autre part. La montée en charge des con trats aidés prévus dans le cadre du Plan de cohésion sociale et la hausse de l’emploi non marchand aidé et non aidé devrait contribuer à l’augmentation de l’emploi salarié; la moindre progression de la population active correspondant à l’arrivée à l’âge de la retraite des générations de "babyboomers".
© INSEE 2006 Dépôt légal : janvier 2006 N° CPPAP : 0406B05459 N° ISSN : 12872946 Prix : 2,30 euros Code Sage : COJ060732
Claude Cappelluti Françoise Martial
Rédaction achevée le 13 janvier 2006
Evolution des nuitées françaises et étrangères en ProvenceAlpesCôte d'Azur 14 000 000 13 000 000 12 000 000 Nuitées françaises Nuitées étrangères 11 000 000 10 000 000 9 000 000 8 000 000
Cumul sur douze mois Sources : INSEE, Direction du Tourisme  CRT et CDT
Evolution de l'emploi salarié privé marchand * er Indice base 100  1trimestre 2002 110 France ProvenceAlpesCôted'Azur 108 106 104 102 100 98
p : résultats provisoires * sauf agriculture Sources : INSEEURSSAF
Taux de chômage au sens du BIT % 17 ProvenceAlpesCôte d'Azur 16 France 15 14 13 12 11 10 9 8 7
Source : INSEE
Demandes d'emploi en fin de mois catégorie 1 Indice base 100 en janvier 1997  Données CVS 105 100 95 90 85 80 75 ProvenceAlpesCôte d'Azur 70 France 65 60
Source : DRTEFP
Directeur de la publication : François Clanché Directeur adjoint : Pascal Oger Rédacteur en chef : Annie Mulard
Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques ProvenceAlpesCôte d'Azur 17, rue Menpenti 13387 Marseille Cedex 10 Téléphone : 04 91 17 57 57 Fax : 04 91 17 59 60 Téléchargeable sur internet : www.insee.fr/paca
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.