Disciplines et capacités des établissements hospitaliers

De
Publié par

Deux cartes décrivent l'offre de soins sanitaires existant au 1er janvier 2005 en établissements hospitaliers, qu'ils soient publics ou privés. Une première carte localise les établissements selon leur discipline d'équipement. La deuxième carte représente les capacités installées dans ces mêmes établissements, toujours selon les disciplines d'équipement.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 9
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Disciplines et capacités des établissem
Deux cartes décrivent l’offre de soins sanitaires Au sein des microrégions, quelques commu-
erexistant au 1 janvier 2005 en établissements nes regroupent à elles seules tous les établis-
hospitaliers, qu’ils soient publics ou privés. Une sements de soins : Saint-Denis pour le Nord,
première carte localise les établissements selon La Possession – Le Port – Saint-Paul pour
leur discipline d’équipement. La deuxième carte l’Ouest, et Saint-Benoît pour l’Est. Le Sud se
représente les capacités installées dans ces distingue par une répartition plus homogène.
mêmes établissements, toujours selon les disci-
plines d’équipement. Si on compare les territoires selon les disciplines
installées, on constate que l’Ouest regroupe, à
La source utilisée est la BPE (Base permanente lui seul, quasiment tous les établissements psy-
des équipements) alimentée par le fichier natio- chiatriques. Seuls l’Est et le Sud sont dotés
nal des établissements sanitaires et sociaux d’établissements en long séjour. Enfin, l’Est est
(Finess). D’autres données concernent des éta- totalement dépourvu de service d’hospitalisation
blissements repérés dans le fichier Sirene de à domicile. Les centres de dialyse sont plutôt
l’Insee et non référencés dans Finess, comme bien représentés sur l’ensemble de La Réunion.
les centres de santé.
Les capacités sont contrastées
Ont ainsi été distingués les établissements de
court séjour, de moyen séjour (structures de
Si le Nord est mieux doté en d’établissements
convalescence et de rééducation fonctionnelle),
d’hospitalisation, la capacité, en termes de lits et
de long séjour, ceux qui sont tournés vers la psy- de places, des établissements publics du Sud
chiatrie, les urgences, les maternités, les centres
est supérieure à celle du Nord. Surtout, il appa-
de santé, les centres de dialyse, et les hospitali-
raît de façon évidente, un fort contraste entresations à domicile.
l’Est et l’Ouest. L’Est compte peu d’établisse-
ments hospitaliers et leurs capacités d’accueil,
Pour ce qui concerne les capacités installées, ne c’est-à-dire leur nombre de lits, sont parmi les
sont pris en compte que les hébergements en
plus faibles.
lits, dans les établissements de court séjour,
moyen séjour, long séjour et dans les maternités.
Si on s’intéresse à la discipline d’équipement, on
Chacun des trois territoires de santé : Nord-est,
constate que c’est le court séjour hospitalier qui
Ouest et Sud qui constituent le premier niveau connaît la capacité d’accueil la plus importante,
d’accès aux soins, apparait ainsi bien couvert.
partout sur l’île. La capacité d’accueil en mater-
Par ailleurs, la capacité, en terme de lits et de
nité (ou soins en gynécologie et obstétrique),places, des établissements est relativement bien
quant à elle, est relativement faible, surtout à
équilibrée entre le Sud et le Nord.
l’Est.
La localisation fine des structures hospitalières Si l’on rapporte le nombre de lits à la population
permet cependant de mettre en évidence qu’une on obtient des taux d’équipement toujours bien
majorité d’entre elles se trouve dans le Nord et en dessous de ceux de la France métropolitaine,
l’Ouest du département et secondairement dans quelle que soit la durée du séjour, mis à part les
le Sud. L’Est de l’île apparaît moins doté, en courts séjours en gynécologie obstétrique.
nombre d’établissements d’hospitalisation et le
Sud Sauvage semble fort dépourvu.
8Eh
Établissements hospitaliers
ments hospitaliers
Taux d’équipement hospitalier en 2005
(nombre de lits pour 1000 habitants)
Réunion MétropoleCourt séjour
Médecine (p. 1000 hab, yc hospitalisation à domicile) 1,4 2,1
Chirurgie 0,9 1,8
Gynécologie-obstétrique 1,7 1,6
(p. 1000 femmes de 15 à 49 ans)
Equipement global de court séjour 2,8 4,1
Moyen séjour
Réadaptation fonctionelle 0,2 0,5
Equipement global moyen séjour 0,5 1,6
Source : Statiss, DRASS
L’évolution des capacités
Le nombre de lits d’hospitalisation était en
augmentation jusqu’au début des années qua-
tre-vingt, il a ensuite fortement diminué
jusqu’en 2000.
La réduction des capacités d’accueil a été ren-
due possible par l’essor des alternatives à
l’hospitalisation complète (hospitalisation de
jour, hospitalisation à domicile, soins ambula-
toires), l’amélioration des structures d’accueil
pour personnes âgées et la réorganisation de
la carte sanitaire.
9Les établissements hospitaliers : localisation selon la discipline
d'équipement installée au 01/01/2005
Saint-Denis
CLINIQUE Sainte-MarieSAINT VINCENTAURARLa Possession
HOP D'ENFANTSINTERMETRA Sainte-Suzanne
CHD FELIX GUYON
STE CLOTILDELe Port
CRF DU PORT Saint-André
CLINIQUE
JEANNE D'ARC SHDLES ORCHIDEES ASDR
CHI - CTRE HOSP INTERCOMMUNALAVICENNE SHD ARAR
LES FLAMBOYANT
ASDRSaint-Paul
ASDR Bras-Panon
AURAR
CH GABRIEL MARTIN INTERMETRA
EPSMR Saint-BenoîtINTERMETRA CHI
MAISON
INSTITUT Salazie CLINIQUE MEDICALELES OLIVIERS
ROBERT DEBRE DE L'ESTCLINIQUE SAINT-BENOIT
AURAR
Trois-bassins
GPE HOSP SUD
REUNION - GHSR
Plaine-des-Palmistes
Sainte-Rose
Cilaos
Saint-Leu
SHD ASDR
Les Avirons
Entre-deux
Le Tampon
GHSREtang-salé AURAR
AURAR
GPE HOSP SUD
REUNION - GHSR CLINIQUE DURIEUX
Saint-Louis AURAR INTERMETRA
GHSR
SHD ARAR
AURAR
Saint-Pierre GHSR
Saint-Philippe
Petite-IleLes établissements selon la discipline d'équipement
Saint-Joseph
Court séjour (17)
Moyen séjour (13)
Long séjour (2)
Etablissement Psychiatrique (3)
Urgences (4)
Maternité - Gynécologie et obstétrique (9) Espace peu habité
Centre de santé (5)
___Centre de dialyse (20) Limite de territoire de santé
Service hospitalisation à domicile (4) ____
Limite de commune
CH : Centre Hospitalier, Départemental (CHD) Sources : DRASS, INSEE
CRF : Centre de rééducation fonctionnelle
© DRASS - INSEE 2008-IGN AURAR : Assoc. pour l'Utilisation du Rein Artificiel à La Réunion
EPSMR : Etablissement Public Santé Mentale La Réunion
10Eh
Établissements hospitaliers
Les établissements hospitaliers : capacité d'accueil selon la discipline
d'équipement au 01/01//2005
Saint-Denis Sainte-Marie
CLINIQUE
HOPITAL D'ENFANTS
SAINT VINCENT Sainte-SuzanneLa Possession
Le Port
Saint-André CLINIQUECRF DU PORT
JEANNE D'ARC
CLINIQUE CHI - CTRE HOSP INTERCOMMUNALCHD FELIX GUYON
STE CLOTILDE
AVICENNE
LES ORCHIDEES
Bras-Panon
CH GABRIEL MARTIN
Saint-Paul
Saint-BenoîtLES OLIVIERS CHI
Salazie
INSTITUT ROBERT DEBRE
CLINIQUE SAINT-BENOIT
Trois-bassins Sainte-Rose
CLINIQUE MEDICALE
GRPE HOSP SUD DE L'EST
REUNION - GHSR
Plaine-des-Palmistes
Cilaos
Saint-Leu
Les Avirons
Entre-deux
Le Tampon
GPE HOSP SUD GHSR
REUNION - GHSR
Etang-salé CLINIQUE DURIEUX
Saint-Louis
GHSR480
GHSR
160 Saint-Pierre Saint-Philippe
Petite-Ile Saint-Joseph
Capacité d'accueil (en nombre de lits)
Les établissements hospitaliers en 2005
Court séjour (17)
Moyen séjour (12)
Espace peu habitéLong séjour (2)
Maternité - Gynécologie et obstétrique (9) ___ Limite de territoire de santé
____ Limite de commune
CH : Centre hospitalier Sources : DRASS, INSEE
CHD : Centre hospitalier départemental
© DRASS - INSEE 2008-IGN CRF : Centre de rééducation fonctionnelle
11

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.