Les hôpitaux publics des bourgs et petites villes face au vieillissement des rhônalpins

De
Publié par

Aménagement du territoire Les hôpitaux publics des bourgs et petites villes face N° 58 - Août 2006 au vieillissement des rhônalpins Rhône-Alpes comptait 210 000 personnes de 80 ans Rhône-Alpes compte 178 bassins de vie des seuls équipements de santé relevant desou plus en 1999, soit 3,7 % de des bourgs et petites villes, dont 154 se soins de base ou de proximité. Rhône-Alpesla population. L’allongement situent intégralement dans la région. Les compte ainsi 47 zones de soins de proximité,de la durée de la vie bassins de vie reflètent des territoires dans accueillant 3 centres hospitaliers régionauxcontribuera à l’augmentation lesquels les habitants peuvent accomplir la (CHR), 47 centres hospitaliers (CH) et 51 rapide de leur nombre, jusqu’à plupart des actes de la vie courante. Ils ont été hôpitaux locaux (HL). A ces structures représenter 6 % de la construits en fonction de l’accès aux hospitalières publiques, s’ajoutent bien sûr de population en 2020. 97 équipements «intermédiaires», c’est-à-dire ni nombreux autres équipements, privés ou population de la région est à quotidiens, ni très rares (dans le domaine de publics, telles que cliniques, unités de soins de moins d’une demi-heure de la santé, il s’agit par exemple du dentiste, de longue durée, maisons de retraite médicalisées, route d’un hôpital public. l’ambulancier...), mais aussi de l’accès aux ainsi que tous les services à domicile et les services scolaires ainsi qu’à l’emploi.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 18
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Aménagement
du territoire
Les hôpitaux publics des bourgs
et petites villes face
N° 58 - Août 2006
au vieillissement des rhônalpins
Rhône-Alpes comptait
210 000 personnes de 80 ans
Rhône-Alpes compte 178 bassins de vie des seuls équipements de santé relevant desou plus en 1999, soit 3,7 % de
des bourgs et petites villes, dont 154 se soins de base ou de proximité. Rhône-Alpesla population. L’allongement
situent intégralement dans la région. Les compte ainsi 47 zones de soins de proximité,de la durée de la vie
bassins de vie reflètent des territoires dans accueillant 3 centres hospitaliers régionauxcontribuera à l’augmentation
lesquels les habitants peuvent accomplir la (CHR), 47 centres hospitaliers (CH) et 51
rapide de leur nombre, jusqu’à
plupart des actes de la vie courante. Ils ont été hôpitaux locaux (HL). A ces structures
représenter 6 % de la construits en fonction de l’accès aux hospitalières publiques, s’ajoutent bien sûr de
population en 2020. 97 équipements «intermédiaires», c’est-à-dire ni nombreux autres équipements, privés ou
population de la région est à quotidiens, ni très rares (dans le domaine de publics, telles que cliniques, unités de soins de
moins d’une demi-heure de la santé, il s’agit par exemple du dentiste, de longue durée, maisons de retraite médicalisées,
route d’un hôpital public. l’ambulancier...), mais aussi de l’accès aux ainsi que tous les services à domicile et les
services scolaires ainsi qu’à l’emploi. Ils ne professionnels libéraux qui prennent en charge Si seulement 1 salarié sur 5
respectent donc pas forcément les limites les personnes malades ou dépendantes. Dansde la fonction publique
administratives usuelles, et correspondent à la suite de cette étude, seules les structureshospitalière est âgé de 50 ans
la zone d’influence de plusieurs équipements. hospitalières publiques de Rhône-Alpes sontou plus, de fortes tensions
Ils se distinguent en cela des zones de soins prises en compte dans l’analyse. Par ailleurs,
locales de recrutement
de proximité, qui sont le reflet de l’attractivité une attention particulière est portée aux bassins
pourraient se manifester.
Près d’une centaine d’hôpitaux publics en Rhône-Alpes
Philippe Mossant
Lamure-sur-
Azergues Pont-de- Jura Thonon-Saône-et-Loire Genève-Vaux Oyonnax les-Bains (*)AnnemasseAllier Pont-de- Bourg-en- Gex
Veyle Bresse
BeaujeuSte-Foy- Charlieu Viuz-en-Sallaz
l’Argentière Thoissey SuisseNantua La-Roche- ClusesCours-la-Ville Belleville sur-ForonThizy Hauteville- Chamonix-
Lompnès Mont-BlancRumillySaint-Laurent- Roanne Amplepuis MeximieuxVillefranche-
de-Chamousset Annecysur-SaôneTarare Belley Sallanches
Aix-les-Bains ItalieBoën Lyon
Morestel AlbertvilleFeurs ChambéryBourgoin-Chazelles-sur-Lyon St-Symphorien- Bourg-saint-Jallieu Le-Pont-de-sur-CoiseMontbrison MauriceBeauvoisinSaint-Chamond La-Tour-Puy-de-Dôme VienneSaint-Bonnet- du-Pin MoutiersMontmélianVoironle-Château Roussillon Bassin de vie :Saint-Etienne Saint-Laurent-du-Pont ModaneBeaurepaire RivesPélussin Saint-Jean-de-MaurienneRoybon
TullinsAnnonay équipé d’au moinsGrenobleVinayHaute-Loire Saint-Vallier 1 CHR
(et éventuellementTournon-sur-Rhône Saint-
Marcellin d‘HL et de CH)Saint-PierreRomans- VizilleLamastre sur-Isère d’AlbignyVernoux-en-Vivarais
La Mure
Valence équipé d’au moins
1 CHLe Cheylard Mens (et éventuellementCrestPrivas d‘HL)Die Hautes-AlpesAubenas
Ce numéro de La Lettre-Analyses est Lozère MontélimarLargentière Dieulefit équipé d’au moins
1 HLtéléchargeable à partir du site Internet Joyeuse
Vallon-Pont-d’Arc Valréas (**)Les Vans Nyonswww.insee.fr/rhone-alpes,
des bourgs etBourg-Saint-Andéol Buis-lesà la rubrique « Publications ». petites villesBaronnies
(*) partie françaiseA la même rubrique se trouvent deux Gard Vaucluse Alpes de-Haute-Provence des grandes(**) centre hospitalier extérieur à la région Rhône-Alpesannexes au document, l'une statistique agglomérations
CHR : centre hospitalier régional CH : centre hospitalier HL : hôpital local
et l'autre méthodologique.
Source : Drass Rhône-Alpes, Finess 2006
© IGN 2005, Insee 2006de vie des bourgs et petites villes, l’accès aux Mais l’ensemble du territoire régional ne sera
services de soins dans les grandes pas touché par ce vieillissement dans les
agglomérations relevant d’une autre mêmes proportions. En 1982 déjà, la
problématique. proportion de la population âgée d’au moins
La population âgée de 80 ans ou plus est 80 ans connaissait de profondes disparités
davantage amenée à recourir aux services locales. Elle se limitait ainsi à 0,5 % dans les
des hôpitaux. Après cet âge, près d’une bassins de vie les plus jeunes, essentiellement
personne sur cinq ne vit plus à domicile mais alpins (Tignes, Val d’Isère, Mont de Lans…),
dans un établissement d’hébergement. tandis qu’elle approchait les 8 % dans les zones
Néanmoins, la vie à domicile reste majoritaire, les plus vieillissantes, notamment en Ardèche
même pour les personnes dépendantes. Ainsi, (Lalevade, Saint-Sauveur de Montagut…).
au plan national, 54 % des personnes Au cours des années 80 et 90, le nombre
confinées au lit vivent en domicile ordinaire. de personnes âgées a augmenté dans tous
L’allongement de la durée de la vie et le les bassins de vie de Rhône-Alpes sauf une160 000
vieillissement des classes nombreuses du quinzaine. Dans la moitié des cas, cesoctogénaires
baby-boom contribueront à une augmentation exceptions, situées dans des zones rurales de
de plus en 2020 très rapide des tranches d’âges supérieurs à l’Ardèche ou de la Loire, ont connu dans le
80 ans au cours des prochaines décennies. même temps une baisse générale de la
Même si l’âge de la dépendance recule, cette population, ce qui fait que les anciens y sont
évolution devrait engendrer une demande proportionnellement quand même plus
fortement accrue en termes de capacités nombreux en 1999 qu’en 1982. A l’inverse,
d’accueil et de soins. certains bassins ont connu un doublement du
En 1982, Rhône-Alpes comptait 160 000 nombre de leurs anciens, mais qui s’est
habitants âgés de 80 ans ou plus, soit 3,1 % accompagné d’un très fort développement
de la population. En 1999, ce chiffre avait démographique, et ce faisant la part des plus
augmenté de près d’un tiers, avec 210 000 de 80 ans n’a guère varié. Cette situation se
personnes, soit 3,7 % de la population. Selon retrouve autour de la ville nouvelle de l’Isle
les projections démographiques, qui d’Abeau, dans l’Isère, ou dans des zones
permettent d’anticiper les évolutions de proches des grands pôles urbains (Saint-
population qui résulteraient d’un prolongement André-de-Corcy, Crolles...).
des tendances passées, la région devrait Dans certains bassins, la forte présence des
compter plus de 370 000 personnes au moins personnes âgées peut s’expliquer en partie par
octogénaires en 2020, une augmentation de la présence d’un nombre important de
plus de 80 %, pour atteindre près de 6 % de structures adaptées. Il en est ainsi par exemple
la population, alors même que les générations sur le plateau de Hauteville-Lompnes où les
du baby-boom n’atteindront cet âge qu’après multiples services de soins de suite et de
2025.
L’Est de la région est actuellement plus jeune mais connaîtra un vieillissement marqué
Nombre et part dans la population des personnes âgées de 80 ans Evolutions absolue et relative du nombre de personnes de 80 ans
ou plus, par bassin de vie des bourgs et petites villes ou plus de 1999 à 2020, par regroupement de bassins de vie
PersonnesPersonnesdépartements JuraSuisse Saône-et-LoireJura Suissebassins de vie des bourgs
2 700 et petites villes 36 000Allier
Saône-et-Loire
900Bourg-en-
Allier Bresse 10 000
Bourg-en-Bresse
Annecy
Annecy
Lyon Italie Lyon
Chambéry Chambéry
Puy-de-Puy-de-
Saint- DômeDôme Saint-
Etienne Etienne
Grenoble Grenoble
ItalieHaute-Loire Haute-Loire
Valence Hautes-Alpes Valence Hautes-Alpes
Privas Part dans la population Privas
des personnes de Evolution de
80 ans ou plus, en 1999 la population projetée
des 80 ans ou plusplus de 5 %
1999-2020Lozère de 4,0 à 5,0 %
plus de 95 %de 3,3 à 4,0 %
de 89 à 95 %moins de 3,3 %
Lozère de 73 à 89 %
Alpes-de-Haute-Provence moins de 73 %Gard Vaucluse regroupements de bassins de vie sur lesquelsGard Vaucluse
NB : Les données relatives à cette carte sont disponibles en annexe sur www.insee.fr/ra ont été réalisées les projections démographiques Alpes-de-Haute-Provence
Source : Insee, Recensements de la population de 1982 et 1999 Source : Insee, Omphale scénario central, période de référence 1982-1999
2 © Insee Rhône-Alpes - La Lettre Analyses n° 58 - Août 2006
© IGN 2005, Insee 2006
© IGN 2005, Insee 2006Ces bassins de vie non équipés représententMoins de 3 % de la population est à plus d’une demi-heure de route
47 % de la population des bassins de vie desd’un hôpital public de Rhône-Alpes
bourgs et petites villes de Rhône-Alpes, mais
JuraSaône-et-Loire Bassins de vie sont un peu moins peuplés que les autres : ils
accueillent en moyenne 8 600 habitants, contreAllier
9 200 pour les bassins dotés d’au moins un
Bourg-en-Bresse hôpital local et 20 700 pour ceux équipés d’unSuisse
centre hospitalier. De plus, ils comptent
relativement moins de personnes âgées de
Annecy 80 ans ou plus que les bassins équipés : ainsi
la part des seniors n’est que de 3,5 % dans lesLyon Italie
bassins non équipés, contre 4,6 % dans ceux
Chambéry disposant d’au moins un hôpital local. Les
Puy-de- bassins accueillant un centre hospitalier, plusDôme
Saint-Etienne urbanisés, comptent 4,2 % de personnes âgées
de plus de 80 ans.
Grenoble
Haute-Loire La grande majorité des bassins de vie non
équipés se situe néanmoins à proximité
immédiate d’un bassin voisin doté d’uneValence
structure hospitalière : le temps d’accès par la
Hautes-Alpes route est inférieur à la demi-heure pour 88 %Privas
Temps d’accès par la route à une structure des communes, accueillant 97 % de la
hospitalière publique rhônalpine
population. Il reste quelques zones moinsplus d’une heure
de 30 mn à 1 heure accessibles, où même lorsque les conditions
de 15 mn à 30 mn de route sont bonnes, le temps moyen estLozère moins de 15 mn
commune équipée d’un hôpital supérieur. Ainsi, parmi les communes étudiées,
Gard
Vaucluse Alpes-de-Haute-Provence 32 sont à plus d’une heure de route d’une
Les temps d’accès sont calculés à partir des hôpitaux publics de Rhône-Alpes. Dans certaines zones, les structure hospitalière publique rhônalpine. Elles
habitants peuvent se rendre dans un établissement privé ou dans l’hôpital d’une autre région, comme par exemple
ne représentent que 0,1 % de la population, etcelui de l’hôpital local de Laragne-Montéglin pour les communes du sud de la Drôme.
Source : INRA (temps d’accès) avec Route 120 (IGN), Drass Rhône-Alpes Finess 2006 se concentrent essentiellement sur le plateau
du Vercors. On trouve également quelques
rééducation drainent une part de la population communes en Ardèche, dans le Diois ou dans
âgée du bassin lyonnais. l’Oisans. (liste sur www.insee.fr/rhone-alpes).
Parmi les 154 bassins de vie des bourgs et Les projections de population, sous
petites villes intégralement présents dans la différentes hypothèses en termes de natalité,
région, 78 ont en 1999 une proportion de de mortalité et de migrations, permettent
personnes âgées d’au moins 80 ans d’anticiper les évolutions démographiques àLes bassins de
supérieure à la moyenne régionale. Pour 55 venir ; elles ne peuvent toutefois être effectuéesvie non équipés d’entre eux, la part de ces seniors dans la sur des zonages fins, où les résultats seraient
population totale y a augmenté plusen hôpitaux entachés de trop d’imprécisions. Réalisées sur
rapidement que la moyenne. Et parmi eux, 44publics comptent de grandes zones, regroupements de bassins
étaient déjà plus âgés que la moyenne en de vie proches des zones de soins de proximitémoins 1982. Ils constituent en quelque sorte des (sauf dans les zones aux dynamiques
d’octogénaires territoires expérimentés en termes de prise en
démographiques contrastées), elles évaluent
charge sanitaire de la population âgée.que les autres ainsi l’augmentation globale de la population
(données complémentaires www.insee.fr/ra) âgée de plus de 80 ans à 2,9 % en moyenne
Les structures hospitalières ne se chaque année entre 1999 et 2020, soit une
répartissent évidemment pas dans tous les progression de 80 % en 20 ans.
bassins de vie de façon équilibrée, car si tous En termes absolus, l’augmentation du nombre
les bassins de vie des grandes des personnes au moins octogénaires sera
agglomérations, à l’exception de ceux de évidemment plus forte dans les zones très
Saint-Just-Saint-Rambert et de Villefontaine, peuplées. En revanche, le rythme de
sont équipés d’au moins un centre hospitalier progression sera un peu plus fort à l’Est de la
public, la situation des bourgs et petites villes région ainsi qu’à proximité du bassin lyonnais.
est disparate. Ainsi, parmi les 154 bassins de Ces territoires étant souvent ceux dans lesquels
ce type situés intégralement en Rhône-Alpes, la proportion de personnes âgées est
26 disposent d’au moins un centre hospitalier actuellement la plus faible, on peut penser que
(et parfois aussi d’hôpitaux locaux), 37 d’au ce sont aussi ceux dans lesquels la nécessité
moins un hôpital local, et 91 ne sont pas d’adapter les capacités d’accueil et de soins sera
équipés d’une structure hospitalière publique. la plus soudaine.
3© Insee Rhône-Alpes - La Lettre Analyses n° 58 - Août 2006
© IGN 2005, Insee 2006Dans la fonction publique hospitalière, un salarié sur cinq seulement
de prise en charge des personnes âgées nepartira en retraite au cours des 15 prochaines années
change pas, le problème de l’adéquation de la
Nombre de salariés de la fonction publique hospitalière âgés de 50 ans ou plus
main-d’œuvre disponible à la demande accrue de
et part dans l’ensemble
soins se posera, notamment en termes de
Salariés Pour des raisons de lisibilité, les regroupe-Saône- Jura Suisse tranches d’âges.ments de bassins de vie centrés sur Lyon,et-Loire
1 000
Grenoble et Saint-Etienne n‘ont pas été re- En effet, la population âgée de 40 à 54 ans est la
présentés.Bourg-en- 500 plus susceptible de s’occuper des personnes
Bresse Leurs valeurs sont les suivantes : âgées. Or, la population de cette tranche d’âge ne
Lyon : 3 100 salariés de 50 ans ou plus,
devrait pas voir ses effectifs grandement évoluer :Annecy soit 23 %
Grenoble : 2 600 salariés soit 25 % selon les projections régionales, ses effectifs
Lyon St-Etienne : 1 700 salariés soit 19 %ItalieChambéry seraient seulement 2 % plus nombreux en 2020
qu’en 1999, alors que dans le même temps lesPuy-de- Saint-
Dôme octogénaires et plus verraient leur nombreEtienne
augmenter de 80 % au cours des 15 prochaines
Grenoble
années. Globalement, il n’y aurait ainsi plus que
Haute-Loire
3,2 personnes de 40 à 54 ans pour 1 octogénaire
en 2020, alors que le rapport était de 5,7 vingt ansplus de 22,7 %Valence
de 20,9 à 22,7 % plus tôt. Toutes les zones verraient ce ratioPrivas de 19,6 à 20,9 %Hautes-Alpes profondément diminuer, mais la situation serait plusmoins de 19,6 %
données non disponibles préoccupante dans les zones aux moindres
(secret statistique) dynamiques démographiques : on ne compterait
bassins de vie
qu’à peine 2 personnes de 40 à 54 ans pourregroupements deGard Vaucluse 1 octogénaire dans les bassins de vie autour
d’Aubenas et du sud Ardèche, de Roanne et deSource : Insee, DADS 2003
l’ouest Beaujolais, ou de Nyons et de la Drôme
L’équipement local en structures hospitalières la fonction publique hospitalière sont âgés méridionale.
n’est évidemment pas le seul enjeu lié au de 50 ans ou plus en 2003 (contre plus de 27 % Par ailleurs, le personnel des structures s’occupant
vieillissement prévisible de la population : il dans la fonction publique territoriale par exemple). des personnes âgées se situe actuellement très
s’agit aussi de pouvoir disposer de la main- Cette proportion diffère également localement, souvent dans la tranche d’âge 40-54 ans. Par
d’œuvre nécessaire au bon fonctionnement avoisinant les 25 % dans des bassins de vie autour exemple, en 2002, 62 % du personnel des services
de ces structures. de Grenoble, Lyon ou Chambéry, mais se limitant à d’aide à domicile étaient âgés de plus de 40 ans,
Le secteur hospitalier sera un peu moins moins de 18 % autour de Bourg-en-Bresse ou soit 7 points de plus qu’en 1994. Le retard
confronté à la vague massive de départs à la Annonay. démographique général de cette tranche d’âge
retraite que les autres secteurs d’activités : en Le nombre de départs à la retraite pourra donc pourrait avoir des implications sur l’organisation
Rhône-Alpes, moins de 22 % des salariés de du travail de prise en charge des personnes âgées.être important dans certains hôpitaux. Si le mode
INSEE Rhône-Alpes
165, rue Garibaldi - BP 3184 Méthodologie
69401 Lyon cedex 03 La table de correspondance entre bassins de vie et•Pour en savoir plus sur les bassins de vie, consulterTél. 04 78 63 28 15
regroupements est disponible dans les annexesl’annexe méthodologique de cette Lettre surFax 04 78 63 25 25
statistiques de cette Lettre sur www.insee.fr/ rhone-www.insee.fr/ rhone-alpes
UHSE alpesUnion Hospitalière du Sud-Est •Les projections de population ne pouvant être
Hospices civils de Lyon effectuées de façon fiable sur des zones inférieures •Les données de localisation des établissements
3 quai des célestins à 50 000 habitants, des regroupements de hospitaliers qui ont été utilisées dans cette Lettre
69002 Lyon bassins de vie ont été effectués pour atteindre ou proviennent du Fichier National des
Tél : 04 72 11 29 63 approcher ce seuil. Outre la question de la taille de Etablissements Sanitaires et Sociaux (Finess).
Fax : 04 72 11 29 87 la population, ces regroupements ont été effectués Le Ministère chargé des Affaires Sanitaires etSite : www.uhse.asso.fr
en respectant les contraintes suivantes : Sociales et ses services déconcentrés répertorient
Directeur de la publication :
pour leurs besoins et ceux de l’assurance maladie - continuité géographique,Etienne Traynard
les structures autorisées à installer des équipements - au sein d’un regroupement, profils les plusRédacteur en chef : sanitaires ou sociaux. C’est la Direction de lasimilaires possibles des bassins de vie quant à leurLionel Espinasse
Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et desévolution 1982-1999 de la population des 80 ans ou
Tarifs des numéros simples : plus, Statistiques (Drees) qui est responsable du
2,3 € le numéro répertoire, les DRASS et les DDASS en assurant la - respect au plus près possible des zones de soins
Abonnement 15 numéros par an mise à jour.de proximité.
minimum (plus L'année économique
et sociale) : l’organisation sanitaire, in L’année économique etPour en savoir plus…France : 32 € sociale 2005, dossier de l’Insee Rhône-Alpes n°151,•Les bassins de vie structurent et renouvellent l’analyseEtranger : 40 €
p 30-32de l’espace rural, La Lettre Résultats n°26, InseeCode SAGE LET5828
• sites de :Rhône-Alpes, septembre 2004Pour vos demandes d'informations
•Les personnes âgées en Rhône-Alpes, La Lettre destatistiques : la Direction régionale des Affaires Sanitaires
l’Observatoire Régional de la Santé Rhône-Alpes- site www.insee.fr et Sociales Rhône-Alpes :
n°39, janvier 2006 http://www.rhone-alpes.sante.gouv.fr/- n° 0 825 889 452 (lundi à vendredi
•La prise en charge des personnes âgées en de 9h à 17h, 0,15 € la minute) l’Agence Régionale de l’Hospitalisation
établissements, in L’année économique et sociale- message à insee-contact@insee.fr Rhône-Alpes :
2005, dossier de l’Insee Rhône-Alpes n°151,p 28-29Dépôt légal n° 1004, Août 2006 http://www.parhtage.sante.fr/re7/rha/site.nsf
ème•2003-2005, Elaboration du 3 schéma régional de© INSEE 2006 - ISSN 1165-5534
4 © Insee Rhône-Alpes - La Lettre Analyses n° 58 - Août 2006
© IGN 2005, Insee 2006

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.