Maladies - Accidents

Publié par

Maladies - Accidents9.1 En 2008, comme pour l’ensemble des pays a été depuis 1948 multiplié par plus de 27. La européens, le taux de décès standardisé en mortalité des usagers de deux roues baisse France a diminué par rapport à l’année précé- notablement ; en revanche, celle hors deux dente. Pour les femmes, la France enregistre le roues diminue faiblement. Avec la reprise du plus bas taux de mortalité de l’Europe des 27 trafic poids lourds, la mortalité routière impli- (3,8 décès pour 1 000 habitants en France versus quant les poids lourds augmente. 4,8 pour l’Union européenne), devant l’Espagne L’allongement de la vie va de pair avec uneet l’Italie (3,9 décès pour 1 000 habitants). augmentation des maladies chroniques et desPour les hommes, la France se situe en e incapacités qu’elles entraînent. Les affections7 position derrière la Suède, l’Italie, le Luxem- cardiovasculaires, les tumeurs malignes et lebourg, Chypre, l’Espagne et les Pays-Bas. diabète représentent, avec les maladies psy- L’état de santé des Français apparaît globa- chiques, plus des trois quarts des personnes lement bon, mais la mortalité prématurée, en affection de longue durée (ALD) en 2008. c’est-à-dire survenant avant l’âge de 65 ans, Les femmes représentent 52 % des patients en reste en France l’une des plus élevées de ALD. Toutefois, à âge égal, la part des hommes l’Union européenne à 15. Environ un décès en ALD est supérieure à celle des femmes. sur cinq survient avant 65 ans.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 23
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Maladies - Accidents9.1
En 2008, comme pour l’ensemble des pays a été depuis 1948 multiplié par plus de 27. La
européens, le taux de décès standardisé en mortalité des usagers de deux roues baisse
France a diminué par rapport à l’année précé- notablement ; en revanche, celle hors deux
dente. Pour les femmes, la France enregistre le roues diminue faiblement. Avec la reprise du
plus bas taux de mortalité de l’Europe des 27 trafic poids lourds, la mortalité routière impli-
(3,8 décès pour 1 000 habitants en France versus quant les poids lourds augmente.
4,8 pour l’Union européenne), devant l’Espagne
L’allongement de la vie va de pair avec uneet l’Italie (3,9 décès pour 1 000 habitants).
augmentation des maladies chroniques et desPour les hommes, la France se situe en
e incapacités qu’elles entraînent. Les affections7 position derrière la Suède, l’Italie, le Luxem-
cardiovasculaires, les tumeurs malignes et lebourg, Chypre, l’Espagne et les Pays-Bas.
diabète représentent, avec les maladies psy-
L’état de santé des Français apparaît globa- chiques, plus des trois quarts des personnes
lement bon, mais la mortalité prématurée, en affection de longue durée (ALD) en 2008.
c’est-à-dire survenant avant l’âge de 65 ans, Les femmes représentent 52 % des patients en
reste en France l’une des plus élevées de ALD. Toutefois, à âge égal, la part des hommes
l’Union européenne à 15. Environ un décès en ALD est supérieure à celle des femmes.
sur cinq survient avant 65 ans. Les causes
initiales de décès prématurés les plus fréquen- La consommation de services de préven-
tes sont les tumeurs, responsables d’un décès tion institutionnelle (ou organisée) s’élève à
5,9 milliards d’euros en 2010, dont 3,5 milliardsprématuré sur trois chez les hommes et d’un
sur deux chez les femmes, suivies des morts pour la prévention individuelle et 2,4 milliards
violentes (15 % des décès prématurés) et des pour la collective. Les dépenses de
maladies de l’appareil circulatoire (13 %). Au prévention collective qui avaient fortement
sein de l’Europe des 27, la France se situe augmenté en 2009 en raison des dépenses
engagées pour lutter contre la grippe H1N1,dans le groupe des pays à forte fréquence de
suicide. reviennent ainsi au niveau atteint en 2008.
La France se caractérisait dans les années Entre 1955 et 2008, la population salariée
2000 par une mortalité liée à la violence connaît une forte croissance, principalement
eroutière élevée, elle se situait au 15 rang des dans le secteur « services-restauration-hôtel-
27 pays de l’Union européenne. Elle se situe lerie » dont l’effectif a été multiplié par 5,6 et
eaujourd’hui au 11 rang. En 2010, malgré une pour lequel travaille un salarié sur deux. De
augmentation de trafic de + 1,9 %, le nombre ce fait, le nombre d’accidents du travail y
de tués (à 30 jours) sur les routes est passé sous augmente. A contrario, dans la plupart des
la barre des 4 000, alors que le trafic motorisé autres secteurs d’activité, il diminue.
Définitions
Accident du travail : accident survenu par le fait ou à l’occasion du travail à toute personne salariée ou travaillant, à
quelque titre ou en quelque lieu que ce soit, pour un ou plusieurs employeurs ou chefs d’entreprise.
Inserm : seul organisme public français entièrement dédié à la recherche biologique, médicale et sur la santé des po-
pulations. Ses chercheurs ont pour vocation l’étude de toutes les maladies humaines des plus fréquentes aux plus rares.
Prévention : il ne s’agit que d’une partie des dépenses de prévention, puisqu’elle ignore la prévention réalisée lors
de consultations médicales ordinaires, incluses dans la consommation de soins et de biens médicaux (CSBM).
Accident corporel de la circulation, cause de décès, taux standardisé de décès, vaccins : voir rubrique « définitions »
en annexes.
Pour en savoir plus
« L’état de santé de la population en France – Rapport 2011 », ministère du Travail, de l ’Emploi et de la Santé,
novembre 2011.
o
« Les Comptes nationaux de la santé en 2010 », études et résultats n 773, Drees, septembre 2011.
« Des indicateurs en santé travail – les accidents mortels d ’origine professionnelle en France », Indicateurs en
santé, InVS, septembre 2011.
« La mortalité routière en France 2010 », Chiffres clés, ONISR, août 2011.
Retrouvez le TEF sur www.insee.fr, rubrique Publications et services\Collections nationales\Insee Références
92 TEF, édition 2012Maladies - Accidents 9.1
Causes médicales de décès par sexe
1990 2000 2009
Hommes Femmes Total Hommes Femmes Total Hommes Femmes Total
Maladies infectieuses et parasitaires 5 784 3 890 9 674 5 439 5 176 10 615 5 297 5 556 10 853
Tumeurs 86 166 55 665 141 831 89 859 59 956 149 815 93 402 66 516 159 918
Maladies endocriniennes, nutritionnelles et métaboliques 5 024 8 262 13 286 7 878 11 130 19 008 8 391 11 138 19 529
Troubles mentaux et du comportement 5 485 7 427 12 912 7 006 10 314 17 320 7 490 10 069 17 559
Maladies du système nerveux et des organes des sens 5 419 5 874 11 293 8 753 11 315 20 068 12 354 19 078 31 432
Maladie de l’appareil circulatoire 79 357 95 187 174 544 75 142 86 774 161 916 67 182 77 660 144 842
dont : cardiopathies 45 702 49 304 95 006 44 644 46 249 90 893 39 971 41 257 81 228
maladies cérébrovasculaires 19 718 28 810 48 528 15 940 22 464 38 404 13 322 18 754 32 076
Maladies de l’appareil respiratoire 19 800 18 286 38 086 18 314 17 354 35 668 17 699 16 233 33 932
Maladies de l’appareil digestif 14 486 12 596 27 082 12 582 11 125 23 707 12 586 10 913 23 499
Maladies de l'appareil génito-urinaire 3 615 3 563 7 178 3 649 3 612 7 261 4 620 4 636 9 256
Autres maladies 18 489 23 572 42 061 18 666 25 371 44 037 21 603 27 114 48 717
Causes externes 29 039 19 215 48 254 24 752 16 683 41 435 22 837 14 823 37 660
dont suicides 8 172 3 223 11 395 7 973 2 864 10 837 7 759 2 733 10 492
Total 272 664 253 537 526 201 272 040 258 810 530 850 273 461 263 736 537 197
Champ : France métropolitaine.
Source : Inserm, CépiDC.
Dépenses de prévention en millions d'euros Insécurité routière
2005 2009 2010 1990 2000 2009 2010
(r) (r)
Accidents corporels 162 573 121 223 72 315 67 288
Vaccins 97 132 112 Tués 10 289 7 643 4 273 3 922
1PMI - Planning familial 619 694 724 Blessés 225 860 162 117 90 934 84 461
Médecine du travail 1 334 1 507 1 513 dont hospitalisés … … 33 323 30 393
Médecine scolaire 362 488 482
Champ : France métropolitaine. Depuis 2004, sont comptabilisés les décèsPrévention individuelle primaire 2 412 2 821 2 831
survenus dans les 30 jours (normes européennes) contre 6 jours auparavant.Prévention individuelle secondaire 502 623 652
Source : direction de la Sécurité et de la Circulation routières.dont : dépistage des tumeurs 143 182 185
dépistage et lutte contre les maladies
infectieuses 149 186 211
Victimes d'accidents de la route dans
examens de santé 173 184 182
l'Union européenne en 2009Prévention à visée comportementale 444 505 509
dont information, promotion, éducation à la santé 346 386 382
en nombre de décès par millions d'habitants
Prévention à visée environnementale 1 696 2 525 1 948
Roumanie 130dont : hygiène du millieu 470 521 540
Grèce 129prévention des risques professionnels 377 419 425
Pologne 120prévention et lutte contre la pollution 202 157 208
observation, veille, alerte 129 137 140 Bulgarie 119
urgences et crises 10 580 71 Lettonie 113
sécurité sanitaire de l'alimentation 508 712 563 111Lituanie
Total prévention collective 2 140 3 030 2 456 Luxembourg 94
Total des dépenses de prévention 5 054 6 474 5 939
Chypre 88
Belgique1. PMI : protection maternelle et infantile. 88
Source : Drees. Rép. tchèque 86
Slovénie 84
Hongrie 82
Évolution de la répartition du nombre d'accidents Portugal 79
du travail Autriche 76
en % Estonie 75100
UE à 27 6917 1620 1990 22 2125
Italie 67
80 11128 118 11 France7 6670 5 743 6 76 Slovaquie 6460 1818202725 Espagne30 22 5750
11 Danemark12 5540
15
Irlande 5430 21
2934 Finlande 523020 373529 Allemagne10 5118
105 6 Malte 510
1955 1965 1975 1985 1995 2005 2008 Pays-Bas 39
Services-Restauration-Hôtellerie Métallurgie BTP Suède 38
Commerces non alimentaires Alimentation Autres industries et logistique
Royaume-Uni 38
Champ : régime général ; France métropolitaine.
Source : CNAMTS. Source : Eurostat.
Santé 93

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.