Santé : Dépenses en hausse pour les honoraires médicaux

De
Publié par

Santé Dépenses en hausse pour les honoraires médicaux des taux de croissance annuels pluses dépenses d'assurance maladieEn 2007, près de élevés en Martinique.L au sens de l'Objectif National de950 millions d'euros de Depuis quelques années, le taux deDépenses d'Assurances Maladie dépenses de santé ont été croissance annuel des dépenses de(ONDAM*) s'élèvent, en 2007, à 912 santé par habitant en Martinique s'estpris en charge par millions d'euros en Martinique, soit généralement maintenu au-dessus du0,5% des dépenses ONDAM comp-l'Assurance Maladie en taux métropolitain. En 2007, cestabilisées sur le plan national. Elles Martinique. Ces dépenses dépenses ont progressé de 7,7%, alorssont en progression de 8,0% par rap- ont progressé au cours du que dans le même temps elles n'ontport à 2006. C'est bien plus qu'il y a connu qu'une progression de 3,5% enun an, puisqu'en 2006 ces mêmesdernier exercice, après un France métropolitaine. Le différentieldépenses ont timidement augmentéralentissement sensible de croissance entre les dépenses par(2,6%). C'est deux fois plus que pour durant les années habitant de France métropolitaine etla France métropolitaine (4,2% en Martinique baisse progressivement. Si2007). précédentes. Ce sont les en 1999 un métropolitain consacraithonoraires médicaux en moyenne 46% de plus pour saDépense par habitant : et paramédicaux qui ont santé qu'un martiniquais, en 2007 cel'écart se resserre différentiel n'est plus que de 22,8%.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 7
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Santé
Dépenses en hausse
pour les honoraires médicaux
des taux de croissance annuels pluses dépenses d'assurance maladieEn 2007, près de
élevés en Martinique.L au sens de l'Objectif National de950 millions d'euros de
Depuis quelques années, le taux deDépenses d'Assurances Maladie
dépenses de santé ont été croissance annuel des dépenses de(ONDAM*) s'élèvent, en 2007, à 912
santé par habitant en Martinique s'estpris en charge par millions d'euros en Martinique, soit
généralement maintenu au-dessus du0,5% des dépenses ONDAM comp-l'Assurance Maladie en
taux métropolitain. En 2007, cestabilisées sur le plan national. Elles
Martinique. Ces dépenses dépenses ont progressé de 7,7%, alorssont en progression de 8,0% par rap-
ont progressé au cours du que dans le même temps elles n'ontport à 2006. C'est bien plus qu'il y a
connu qu'une progression de 3,5% enun an, puisqu'en 2006 ces mêmesdernier exercice, après un
France métropolitaine. Le différentieldépenses ont timidement augmentéralentissement sensible de croissance entre les dépenses par(2,6%). C'est deux fois plus que pour
durant les années habitant de France métropolitaine etla France métropolitaine (4,2% en
Martinique baisse progressivement. Si2007). précédentes. Ce sont les
en 1999 un métropolitain consacraithonoraires médicaux
en moyenne 46% de plus pour saDépense par habitant : et paramédicaux qui ont santé qu'un martiniquais, en 2007 cel'écart se resserre
différentiel n'est plus que de 22,8%.pesé le plus lourd dans
la balance. En 2007, 2 216 euros par habitant ont
60% des dépenses réalisées été dépensés pour la santé en
par les établissementsMartinique, contre 2 722 en France
métropolitaine. Sur la période obser-
vée, l'écart des dépenses de santé par Près de 60% des dépenses de santé
habitant entre les deux régions se situe sont réalisées par les établissements
à un peu plus de 500 euros. Le rattra- de soins. En 2007, ce sont plus de 500
page se fait encore attendre, malgré millions d'euros qui y ont été consa-
Une dépense de santé par habitant supérieure à 2000€ depuis 2006
En euros par an par habitant
3000
2500
2000
1500
1000
500
0
1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
Martinique France métropolitaine
Source : DSDS
36
N° 71 - Martinique - Juin 2009Santé
médicaux et paramédicaux réunis (7%Une convergence rapide des dépenses vers les niveaux nationaux
chacun). Sur la période 1999 à 2007,
En % ce poids est resté relativement stable.
80 Les dépenses de médicaments
connaissent depuis 2002 une crois-
75 sance ralentie. En 2000, elles ont
progressé de 18,9%, pour afficher,70
en 2007, un recul de 2,1%.
65 L'utilisation de plus en plus courante
des génériques et les consultations
60
médicales plus systématiques chez le
médecin traitant semblent produire55
un effet modérateur sur l'évolution
50 de la dépense.
1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
Honoraires médicaux
Source : DSDS
à la hausse en 2007
crés. La part des établissements moins de 3% de l'ensemble, tandis Il en va de même de l'évolution des
publics représente plus de 80% de ces que les honoraires des dentistes, les honoraires médicaux, qui a connu jus-
dépenses, les secteurs médico-social plus faibles des dépenses, ne dépas- qu'en 2006 un net ralentissement,
et privés restant en marge, avec cha- sent pas 1,5% de la dépense totale. voire même une phase de recul (-5,2%
cun environ 10% des dépenses en éta- en 2006). L'effet de la CMU et le
blissement. Loin derrière les établisse- recours obligatoire au médecin traitantCroissance ralentie
ments publics, viennent les dépenses y ont sans doute contribué. Cette ten-pour les médicaments
en médicaments (14%). Les hono- dance ralentie est moins affirmée pour
raires médicaux et paramédicaux les honoraires paramédicaux.
constituent chacun environ 7% des Avec près de 130 millions d'euros de
dépenses. Les postes biologie, trans- Renversement de tendance en 2007,dépenses, les médicaments représen-
ports sanitaires ou indemnités journa- où l'on observe une croissance impor-tent, en 2007, 14% de l'ensemble des
lières de maladie représentent chacun tante par rapport aux années précé-dépenses, soit le poids des honoraires
dentes, aussi bien des honoraires médi-
caux (+26,9%) que paramédicaux
(+25,3%). On ne peut pas pour l'instant
Taux de croissance annuel des dépenses de santé par habitant présager d'un phénomène ponctuel ou
d'une inflexion de long terme.
En %
16
14
12 Hermann HENRY
10 Direction de la Santé et
8 du Développement Social
6
4
2
0
1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
Martinique France métropolitaine
Source : DSDS
(*) ONDAM : Objectif National de Dépenses d'Assurances Maladie. C'est une classification définie par la CNAM pour le suivi et la comparaison de l'évolution
des dépenses d'assurance maladie, compte tenu des orientations annuelles fixées par le gouvernement et le parlement. Les dépenses ONDAM sont toujours infé-
rieures aux dépenses totales car elles ne concernent que la maladie et ne prennent en compte ni la maternité, ni les accidents du travail, ni la gestion administra-
tive des caisses.
37
N° 71 - Martinique - Juin 2009

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.