Santé : équipements sanitaires, personnel de santé, activité hospitalière, équipements sociaux, causes de décès, accidents

De
Publié par

Extrait des Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006-2007

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 39
Tags :
Nombre de pages : 10
Voir plus Voir moins

7 Santé
er
Au 1 janvier 2005, les hôpitaux et cliniques de la région Rhône-Alpes offrent 21 700 lits
d'hospitalisation complète en court séjour et 9 200 en soins de suite et réadaptation (moyen séjour). Depuis
2000, les capacités en hospitalisation complète diminuent en Rhône-Alpes comme en France. Pour notre
région, cette baisse représente 1 100 lits dans les établissements de court séjour. Les taux d'équipement
par habitant de la région sont équivalents aux taux nationaux. Par contre, l'hospitalisation de jour est plutôt
sous-représentée en Rhône-Alpes.
Depuis 2000, le nombre de médecins est en hausse de 17 %. Si cette augmentation est plus
importante en ce qui concerne les spécialistes (+18,5 %), elle reste conséquente pour les généralistes
(+15,7 %). Le nombre de pharmaciens progresse de plus de 15 % mais le nombre d'officines reste stable
(+1,2 %). Si l'on regarde les différences de densité médicale entre départements de la région, l'Ain apparaît
en retrait pour toutes les professions. Cette situation n'est pas nouvelle. En 1994, l'Ain possédait une
densité de 80 médecins généralistes libéraux pour 100 000 habitants alors que la moyenne régionale était de
97, mais l'écart se creuse. Et si la densité médicale de l'Ardèche et de la Loire ne dépassaient pas de
beaucoup celle de l'Ain, ces départements sont revenus, en une dizaine d'années, peu en dessous du
niveau régional moyen. Le dynamisme démographique de l'Ain explique en grande partie cette situation.
L'offre d'hébergement des maisons de retraite a progressé de plus de 11 % depuis 2000. Par contre
le nombre de foyers-logements diminue mais ce service reste encore bien représenté en Rhône-Alpes. La
capacité d'accueil des structures d'hébergement pour personnes âgées (lits en maisons de retraites,
logements en logements-foyers, lits en hébergement temporaire) rapportée au nombre d'habitants de 75 ans
et plus est plus importante en Rhône-Alpes qu'au niveau national. Au niveau départemental, ce taux est le
plus élevé en Ardèche. Si la Loire et l'Ain sont également bien équipés, la Haute-Savoie et l'Isère sont en
revanche très en- dessous de la moyenne régionale.
Pour l'accueil des adultes handicapés, la région respecte largement son poids démographique mais
la répartition départementale est très inégale. En rapportant le nombre de lits au nombre d'habitants, la
Drôme et l'Ardèche sont bien équipés. La Loire et la Haute-Savoie notamment sont très en deçà.
Le nombre de places dans les établissements de garde d'enfants d'âge préscolaire est en
progression depuis 2003. Ce chiffre représente un taux d'équipement en accueil collectif de 110 places pour
1000 enfants nés au cours des trois dernières années. Ce taux est un peu supérieur à la moyenne
métropolitaine (106 pour 1000). Mais la situation est très différente selon les départements : le taux
d'équipement varie de 71 pour 1 000 dans l'Ain à 126 pour 1 000 dans le Rhône.
La part des décès en Rhône-Alpes continue d'être en-dessous du poids démographique de la région.
Ceci est principalement dû à une population plus jeune que sur le plan national. Les maladies de l'appareil
circulatoire et les tumeurs sont, comme dans l'ensemble de la France, les principales causes de décès. Le
nombre de suicides est plus de deux fois plus élevé chez les hommes que chez les femmes.
Il y a moins d'accidents de la circulation par habitant en Rhône-Alpes que dans la moyenne de la
France. Et ce malgré des réseaux routiers et autoroutiers importants. Le nombre d'accidentés, de blessés et
de tués de la route baisse entre 2003 et 2005 dans notre région comme au niveau national, même si l'on
observe une légère remontée du nombre de tués entre 2004 et 2005. Le recul du nombre de tués est plus
fort dans la région (-19,3 %) qu'au niveau national (-6,6 %). Le nombre d'accidents a augmenté dans la
Drôme et dans la Loire, le nombre de tués dans l'Ain, et la Haute-Savoie.
En 2005, les accidents du travail sont légèrement sur-représentés en Rhône-Alpes. Mais les activités
les plus concernées par ces accidents, comme la métallurgie, sont celles qui ont un poids important dans la
région.
78 INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/2007 7 Santé
Définitions
Équipements sanitaires et sociaux
> Alternatives à l’hospitalisation : > Long séjour :
Hospitalisation de jour ou de nuit, chirurgie Hospitalisation prolongée des personnes ayant perdu
ambulatoire, séances de traitements itératifs et leur autonomie de vie (personnes âgées).
hospitalisation à domicile ; elles ont pour but d’éviter
une hospitalisation complète en concentrant la durée > Maison de retraite :
des soins en moins de 24 heures. Établissement d’hébergement social offrant une
prise en charge globale de la personne âgée ;
> Court séjour : certaines sont médicalisées, c’est-à-dire dotées
Médecine générale et spécialités médicales d’une section de cure médicale.
(cardiologie...), chirurgie générale et spécialités
chirurgicales (ORL, stomatologie....), gynécologie > Moyen séjour :
obstétrique. Convalescence, rééducation fonctionnelle, cure
médicale.
> Établissements pour adultes et familles en
difficulté : > Places :
Centre d'hébergement, de réadaptation sociale Nombre de places en hospitalisation de jour, de nuit,
(CHRS), centre d'accueil des demandeurs d'asile chirurgie ambulatoire, hospitalisation à domicile.
(CADA), centccueil non conventionné d'aide
sociale, centre provisoire d'hébergement. > Secteur public, secteur privé :
Les établissements publics dépendent d'une entité
> Hospitalisation complète : ayant un statut juridique public (État, collectivité
Activité d'unités et de services qui, accueillant et territoriale, organisme public à caractère administratif),
hébergeant des malades, se caractérisent par un les établissements privés, d'une entité ayant un statut
équipement en lits d'hospitalisation et par des équipes juridique à but non lucratif (organisme mutualiste,
médicales et paramédicales qui assurent le diagnostic, association...) ou à caractère commercial (SA,
les soins et la surveillance. SARL...).
> Hospitalisation de jour : > Services de soins à domicile :
Qualifie des unités hospitalières qui effectuent pendant Ils prennent en charge la dépendance des
la seule journée des investigations spécialisées, des personnes âgées afin de retarder ou de prévenir
traitements médicaux séquentiels délicats, des l’hospitalisation.
interventions chirurgicales courtes, ou une surveillance
post-thérapeutique particulière. > SESSAD :
Service d'Éducation Spéciale et de Soin A Domicile.
> Hospitalisation de nuit :
Concerne les unités et services qui accueillent et > Soins de courte durée :
traitent les malades dont l’état n’exige qu’une Ils regroupent la médecine et les spécialités médicales,
hospitalisation limitée à la période nocturne la chirurgie et les spécialités chirurgicales, et la
(essentiellement services psychiatriques). gynécologie-obstétrique.
Les praticiens sont classés en libéraux ou salariés en
fonction de leur activité déclarée à titre principal. > Soins de long séjour :
Établissements sanitaires ou parties d’établissements
> Lits : qui ont pour mission d’assurer l’hébergement de longue
On dénombre ici les lits d’hospitalisation complète durée des personnes ayant perdu leur autonomie de
installés au 1er janvier 2003. vie et dont l’état nécessite une surveillance médicale
constante et des traitements d’entretien.
> Logement foyer pour personnes âgées :
Comporte des petits logements autonomes, des > Soins de suite et de réadaptation :
locaux communs meublés (salle de réunion, salle à Convalescence, repos, rééducation fonctionnelle et
manger), un local sanitaire et, à titre facultatif, des réadaptation.
services collectifs tels que le blanchissage et la
restauration.
INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/2007 79 7 Santé
Personnel de santé
> Densité : > Personne tuée :
Nombre de praticiens pour 100 000 habitants. Victime décédée dans les trente jours après la date
de l'accident. Harmonisation avec les définitions
> Praticien libéral : européennes, définition modifiée : précédemment,
Tout praticien (y compris remplaçant) exerçant au personne tuée dans les six jours.
moins une activité en clientèle privée à l’exception
des médecins hospitaliers assurant des > Symptômes et états morbides mal définis :
consultations privées à l’hôpital. Ces causes de décès regroupent la sénilité sans
mention de psychose, la mort subite de cause
> Praticien salarié : inconnue, les causes inconnues, non déclarées ou
Tout praticien exerçant exclusivement en établissement mal définies.
d’hospitalisation, en établissement médico-social, en
centre de soins ou en centre de recherche ou Sources statistiques
d’enseignement.
> Enquête SAE :
Causes de décès et accidents L'enquête statistique annuelle des établissements de
santé (SAE) est la principale source d'information sur
> Accident du travail avec arrêt : l'activité et le personnel hospitalier, public et privé. Elle
Accident ayant entraîné un arrêt de travail d'au remplace depuis 1994 les enquêtes H80 et EHP.
moins vingt-quatre heures.
> Fichier national des établissements sanitaires et
> Activité de service I : sociaux (FINESS) :
Comprend toutes activités financières, cabinet Le répertoire FINESS recense l'ensemble des
d'études, assurances, recherche publique, établissements de la santé et du social. Il contient
administrations, sécurité sociale, bureau d'essai et en particulier les informations sur les autorisations
organismes de formation. d'ouverture, les équipements autorisés et installés
dans ces établissements par discipline. Il est géré
> Activité de service II et travail temporaire : par les directions régionales des affaires sanitaires
Comprend travail temporaire, nettoyage, et sociales (DRASS).
professions de santé, vétérinaires, action sociale et
formation, organisation économique, sociale et > Interruption volontaire de grossesse (IVG) :
culturelle, services aux personnes et à la collectivité. Autorisée par la loi Veil depuis 1975, l'IVG doit faire
l'objet d'une déclaration qui prend la forme d'un bulletin
> Blessé hospitalisé : statistique. L'exploitation des bulletins s'effectue sous la
Victime hospitalisée plus de 24 heures. responsabilité de la DREES (Direction de la recherche,
Harmonisation avec les définitions européennes : ce des études, de l'évaluation et des statistiques du
concept a remplacé celui de blessé grave Ministère de l'emploi et de la solidarité). L'INED est chargé
hospitalisé plus de six jours. par la loi d'analyser et de publier les résultats de cette
exploitation en collaboration avec l'INSERM. Les
> Causes de décès : statistiques sont ramenées au lieu où est pratiqué l'acte,
La statistique des causes de décès est établie depuis et non pas à la région de résidence.
1968 par l’Institut national de la santé et de la
recherche médicale (INSERM). A l’occasion du décès
Avertissement : d’une personne, le médecin établit un certificat de
Attention, les places en crèches collectives et décès qui comporte deux parties. La première permet
d’identifier la personne, la seconde est anonyme et haltes-garderies dans le département du Rhône ont
été transférées en 2004 vers l'accueil polyvalent. La indique le lieu, la date et les causes du décès (causes
raison en est le passage de ce département à la immédiates, principales et éventuellement
prestation de service unique (PSU) qui est un complémentaires). L’importance de certaines maladies
qui peuvent être « impliquées » dans le décès, sans accueil contractualisé avec les parents pour l'accueil
des enfants jusqu'à 4 ans. Dans ce système, les être considérées comme la cause immédiate de celui-
places de crèches et de haltes-garderies sont ci, est sous-estimée : c’est le cas des maladies
regroupées dans un accueil dit "régulier" quelle que circulatoires, de l’alcoolisme et du tabagisme.
soit la durée de fréquentation dans le mois. Les
comparaisons avec les chiffres antérieurs publiés
dans l'édition du TERA 2004-2005 ne sont donc pas
possibles.
80 INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/2007 7 Santé
Pour en savoir plus
_Les résidents des établissements d'hébergement
pour personnes âgées en Rhône-Alpes, La lettre de
la DRASS n° 2006-01-L, janvier 2006
_L'offre d'hébergement pour personnes âgées en
Rhône-Alpes, La lettre de la DRASS Rhône-Alpes
n° 2005-07-L, septembre 2005
_Indicateurs d'équipement en établissements et
services pour adultes handicapées, La lettre de la
DRASS Rhône-Alpes n° 2004-07-D, juillet 2004
_L’activité des services d’urgences en 2004 - une
stabilisation du nombre de passages, Études et
Résultats, n° 524, DREES, sept 2006
_Les interruptions volontaires de grossesse en
2004, Études et Résultats, n° 522, DREES, sept
2006.
_Scolarisation et modes de garde des enfants
âgée de 2 à 6 ans, Études et Résultats, n° 497,
DREES, juin 2006.
_L’origine sociale des professionnels de santé,
Études et Résultats, n° 496, DREES, juin 2006.
La clientèle des établissements d'hébergement pour
personnes âgées au 31/12/2003, Études et
Résultats, n° 485, DREES, avril 2006.
_L'activité des établissements de santé en 2004
en hospitalisation complète et partielle, Études et
Résultats, n° 456, DREES, décembre 2005.
_Les établissements de santé en 2003, Annuaire,
DREES 2006
Sites internet :
www.rhone-alpes.sante.gouv.fr
www.sante.gouv.fr/drees/statiss/default.htm
www.inserm.fr
www.rhone-alpes.equipement.gouv.fr
Rubrique :
Sécurité routière ou Transports et déplacements
INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/2007 81
?????????7.1 Équipements sanitaires
erCapacités d'accueil au 1 janvier 2005
unité : nombre de lits ou de places
RA/
Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute- Rhône- France *
Savoie Alpes %
Établissements de court séjour
Hospitalisation complète (lits) 1 077 1 027 1 647 3 375 3 195 7 558 1 546 2 274 21 699 9,6
Médecine 582 524 879 1 712 1 537 3 587 768 1 180 10 769 9,5
Chirurgie 393 416 622 1 341 1 330 3 239 642 850 8 833 9,6
Gynécologie-obstétrique 102 87 146 322 328 732 136 244 2 097 9,5
Hospitalisation de jour (places) 54 62 83 246 214 688 102 138 1 587 8,6
Médecine 22 23 38 112 99 340 38 60 732 8,7
Chirurgie 28 39 42 128 99 309 50 74 769 8,5
Gynécologie-obstétrique 4036 16 39 14 4 86 9,3
Soins de suite et de réadaptation (moyen séjour)
Hospitalisation complète (lits) 1 389 621 521 1 314 1 165 2 653 421 1 155 9 239 10,6
Réadaptation fonctionnelle 547 70 94 398 158 948 128 210 2 553 9,1
Autres soins de suite 842 551 427 916 1 007 1 705 293 945 6 686 10,7
Hospitalisation de jour ou de nuit public ou
privé (places) 20 2 19 65 62 169 59 0 396 7,9
Réadaptation fonctionnelle 20 2 15 56 17 148 59 0 317 7,2
Autres soins de suite 0049 45 21 00 79 12,4
Psychiatrie
Hospitalisation complète (lits) 548 279 409 875 548 2 095 273 513 5 540 9,2
48 0 15821246 7 10 220 10,1Infanto-juvénile
Adulte 500 279 394 793 536 2 049 266 503 5 320 9,2
Hôpital de jour ou de nuit (places) 109 130 153 258 269 696 158 104 1 877 7,2
Infanto-juvénile 14 20 63 128 68 228 29 41 591 6,8
Adulte 95 110 90 130 201 468 129 63 1 286 7,4
* France métropolitaine Source : Direction régionale des affaires sanitaires et sociales - Statistique annuelle des établissements de santé

er
Officines et laboratoires au 1 janvier 2005
unité : nombre
RA/
Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute- Rhône- France *
Savoie Alpes %
Pharmacies ** 165 107 166 402 280 611 154 228 2 113 9,3
Laboratoires d'analyses médicales 29 17 30 85 33 112 18 43 367 9,1
* France métropolitaine Source : Direction régionale des affaires sanitaires et sociales - Automatisation des listes -
** yc. pharmacies mutualistes Fichier informatique national des établissements sanitaires et sociaux
82 INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/20077.2 Personnel de santé

er
Professionnels de santé exerçant à titre libéral ou salarié au 1 janvier 2005
unité : nombre
Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute- Rhône- RA/
Savoie Alpes France *
%
Médecins 1 140 728 1 349 3 820 2 332 7 057 1 329 2 047 19 802 9,6
Médecins généralistes 680 419 676 1 892 1 142 2 976 740 1 148 9 673 9,6
dont généralistes libéraux 469 312 474 1 318 762 1 826 495 762 6 418 9,4
Médecins spécialistes 460 309 673 1 928 1 190 4 081 589 899 10 129 9,6
dont spécialistes médicaux libéraux 227 170 327 1 006 526 1 923 324 517 5 020 9,5
dont cardiologie 15 11 22 52 37 105 14 35 291 7,6
dont pédiatrie 15 10 24 63 32 118 24 26 312 10,8
dont radiologie 9,328 16 32 96 52 169 32 53 478
dont anesthésie réanimation 14 16 17 56 35 148 20 30 336 9,9
dont spécialistes chirurgicaux libéraux 77 60 103 269 163 609 104 155 1 540 9,7
dont gynécologie obstrétrique 18 11 18 58 33 129 19 33 319 10,3
dont ophtalmologie 25 11 35 97 43 163 24 42 440 9,4
Spécialistes en biologie médicale 6 8 11 68 31 99 8 22 253 8,2
dont libéraux 4 2 4 24 8 13 4 9 68 7,2
Spécialistes en psychiatrie 68 41 83 271 129 537 76 114 1 319 9,7
dont libéraux 21 11 38 136 62 257 34 67 626 9,7
Pharmaciens 520 355 523 1 419 755 2 296 468 720 7 056 10,5
dont titulaires d’officines 203 139 218 532 337 749 223 292 2 693 9,2
Chirurgiens-dentistes 317 160 303 774 433 1 270 269 534 4 060 9,9
439 257 485 1 416 620 2 105 518 792 6 632Masseurs kinésithérapeutes 11,0
Infirmiers diplômés d’État et autorisés 9,82 610 1 779 3 245 6 962 5 410 13 304 2 761 3 535 39 606
dont diplômés d’État libéraux 454 399 728 1 401 844 1 603 394 599 6 422 10,2
Sages-femmes 110 69 128 383 213 723 133 218 1 977 11,9
Orthophonistes 154 65 128 379 133 714 103 169 1 845 11,6
Orthoptistes 7 5 20 35 19 87 23 20 216 8,3
Psychomotriciens 54 19 52 113 52 166 56 82 594 10,1
Pédicures podologues 59 42 65 149 95 270 59 114 853 8,1
Ergothérapeutes 59 16 36 107 44 204 32 50 548 10,2
* France métropolitaine Source : Direction régionale des affaires sanitaires et sociales - Automatisation des listes
er
Densité de professionnels de la santé libéraux pour 100 000 habitants au 1 janvier 2005
unité : nombre
France *Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute- Rhône-
Savoie Alpes
Médecins généralistes 86 105 104 115 104 111 126 113 109 113
Médecins spécialistes 41 57 71 88 72 117 83 76 85 88
Infirmiers diplômés d’État 83 134 159 122 115 97 100 89 109 104
Chirurgiens-dentistes 5453636353706473 63 63
* France métropolitaine
INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/2007 837.3 Activité hospitalière
Activité du court séjour hospitalier : hospitalisation complète en 2004
unité : nombre
Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute- Rhône- RA/
Savoie Alpes France
%
Ensemble (public et privé)
Médecine 26 427 20 820 37 068 66 424 69 862 141 710 32 238 57 303 451 852 8,6
Chirurgie 18 516 23 900 32 586 73 138 65 262 167 216 34 809 50 930 466 357 9,4
Gynéco -Obstétrique 6 234 4 387 8 075 21 014 17 453 40 425 7 999 14 846 120 433 9,0
Secteur public
Médecine 24 435 19 851 32 490 57 398 66 006 104 445 31 173 53 965 389 763 9,1
Chirurgie 9 883 7 383 17 008 37 873 32 572 65 361 17 410 23 946 211 436 9,9
Gynéco -Obstétrique 5 339 3 002 7 065 8 702 12 408 22 736 7 999 11 717 78 968 8,9
Secteur privé
Médecine 1 992 969 4 578 9 026 3 856 37 265 1 065 3 338 62 089 6,5
Chirurgie 8 633 16 517 15 578 35 265 32 690 101 855 17 399 26 984 254 921 9,1
Gynéco -Obstétrique 895 1 385 1 010 12 312 5 045 17 689 0 3 129 41 465 9,3
Nombre total d'accouchements 3 831 3 031 5 134 13 700 10 045 27 307 4 778 9 320 77 146 9,8
(secteurs public et privé)
dont césariennes 680 594 1 096 2 461 1 950 5 989 808 1 564 15 142 10,1
Nombre total d'IVG (y.c. ITG) * 874 661 1 364 3 410 2 086 6 707 1 311 2 678 19 091 8,3
Accueil et traitement des urgences (secteurs public et privé)
Nombre de passages 94 644 62 621 122 474 209 256 198 337 426 342 111 068 188 910 1 413 652 9,6
% hospitalisés sur l'année ** 16,8 21,1 18,3 21,9 16,4 11,0 22,5 20,0 17,0 ---
Source : Direction régionale des affaires sanitaires et sociales - Statistique annuelle des établissements de santé
* Interruption thérapeutique de grossesse
** Hors unité d'hospitalisation de très courte durée
Activité du court séjour hospitalier : alternatives à l'hospitalisation en 2004
unité : nombre
RA/Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute- Rhône-
Savoie Alpes France
%
Ensemble (public et privé)
Médecine 14 498 6 912 13 611 34 319 29 877 124 502 9 777 16 340 249 836 8,5
Chirurgie 11 164 12 746 13 502 52 973 36 295 91 139 12 956 23 207 253 982 8,9
Gynéco-Obstétrique 868 652 1 339 4 111 2 658 9 474 1 514 2 859 23 475 7,3
Secteur public
Médecine 11 568 5 801 13 611 25 176 29 114 80 374 7 216 11 575 184 435 9,4
Chirurgie 0 1 898 1 090 1 463 6 395 8 115 813 2 167 21 941 7,1
Gynéco-Obstétrique 868 652 1 080 3 720 2 266 8 180 1 514 2 310 20 590 8,3
Secteur privé
Médecine 2 930 1 111 0 9 143 763 44 128 2 561 4 765 65 401 6,7
Chirurgie 11 164 10 848 12 412 51 510 29 900 83 024 12 143 21 040 232 041 9,2
Gynéco-Obstétrique 0 0 259 391 392 1 294 0 549 2 885 3,8
Hospitalisation à domicile (médecine)
Journées de prise en charge 0 0 1 059 16 039 6 626 53 817 3 263 0 80 804 5,6
Traitement du cancer
Nombre de préparations de
chimiothérapie délivrées 10 704 4 907 20 042 56 423 38 909 99 909 16 720 20 723 268 337 8,4
Source : Direction régionale des affaires sanitaires et sociales - Statistique annuelle des établissements de santé
84 INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/20077.4 Équipements sociaux
er
Nombre d'établissements d'accueil au 1 janvier 2005
unité : nombre
Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute- Rhône- RA/
Savoie Alpes France
%
Accueil des personnes âgées
Maison de retraite 66 51 66 83 95 149 40 49 599 9,3
Logement foyer 27 30 22 52 44 108 24 18 325 11,0
Accueil des adultes handicapés
Établissements d'hébergement 26 16 54 84 35 98 26 23 362 10,9
Établissements de travail protégé 18 11 27 38 26 44 16 18 198 10,4
Accueil enfance et jeunesse handicapées
Déficients mentaux 7 4 10 20 25 23 7 13 109 9,5
Polyhandicapés 1 0 3 1 2 2 1 0 10 5,2
Troubles du comportement 8 2 2 6 4 9 2 2 35 9,9
Handicapés moteurs 0 0 1 2 2 4 1 1 11 9,0
Déficients sensoriels 1 0 1 0 1 3 1 0 7 5,6
Source : Direction régionale des affaires sanitaires et sociales - Fichier Informatique National des Etablissements Sanitaires et Sociaux
er
Hébergement et capacité d'accueil au 1 janvier 2005
Unité : nombre de lits ou places
Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute- Rhône- RA/
Savoie Alpes France
%
Accueil des personnes âgées
Maison de retraite (lits) 4 923 3 163 3 593 5 492 7 331 10 316 2 233 3 005 40 056 9,1
Logement foyer (logements) 751 2 120 811 2 614 2 772 5 512 1 559 1 001 17 140 11,0
Hébergement temporaire (lits) 33 16 54 181 64 210 3 106 667 9,0
Services de soins à domicile (places) 599 445 633 1 262 1 006 1 736 390 646 6 717 8,5
Soins de longue durée (lits) 904 1 083 474 1 893 1 462 2 576 677 729 9 798 12,8
Accueil des adultes handicapés
Établissements d'hébergement (lits) 1 136 724 1 219 1 947 921 3 215 719 880 10 761 10,3
Établissements de travail protégé (places) 803 556 1 078 1 936 1 343 2 989 960 1 037 10 702 9,2
Accueil enfance et jeunesse handicapées (lits)
Déficients mentaux 470 167 524 1 048 1 135 1 429 477 797 6 047 9,2
Polyhandicapés 20 54 119 145 55 171 79 92 735 10,4
Troubles du comportement 540 99 114 314 196 516 71 79 1 929 12,7
Handicapés moteurs 0 0 8 138 70 325 48 60 649 9,5
Déficients sensoriels 100 0 74 0 93 208 190 0 665 7,4
SESSAD (places) 142 107 273 370 380 610 191 239 2 312 8,8
Hébergement et réadaptation sociale
Établissements pour adultes et familles en
difficulté (places) 432 160 271 930 359 2 136 399 474 5 161 9,5
Source : Direction régionale des affaires sanitaires et sociales - Fichier Informatique National des Etablissements Sanitaires et Sociaux
er
Crèches, haltes-garderies, jardins d'enfants au 1 janvier 2005
unité : nombre de places
RA/Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône * Savoie Haute- Rhône-
Savoie Alpes France
%
Crèches collectives 640 511 618 2 575 1 458 801 295 1 560 8 458 6,1
Crèches parentales 0 14 0 119 0 359 13 0 505 8,2
Haltes-garderies et haltes-garderies parentales 10,4746 182 545 2 860 481 0 576 1 197 6 587
Accueil polyvalent 59 125 666 97 445 7 751 590 0 9 733 28,9
Garderies et jardins d’enfants 10 0 84 92 0 12 0 0 198 2,2
Crèches familiales (enfants inscrits) 286 76 466 889 46 1 658 415 650 4 486 7,3
Source : Fichier Informatique National des Etablissements Sanitaires et Sociaux - Statistiques départementales - Conseils généraux
* cf avertissement en fin des définitions
INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/2007 857.5 Causes de décès
Décès des hommes selon les causes médicales en 2002
unité : nombre
Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute- Rhône- RA/
Savoie Alpes France
%
Total toutes causes 2 170 1 530 2 045 4 190 3 685 5 929 1 620 2 382 23 551 8,4
dont
Maladies infectieuses parasitaires 56 31 40 105 75 123 22 35 487 8,9
dont Sida et VIH 0 4 6 10 2 19 2 7 50 6,0
Tumeurs 685 452 677 1 412 1 212 2 027 541 825 7 831 8,5
dont tumeurs maladie larynx, trachée,
bronches et poumons 147 103 147 349 261 552 138 206 1 903 8,4
Maladies endocriniennes, nutritionnelles et
du métabolisme 78 46 61 133 107 140 47 67 679 8,1
Troubles mentaux et du comportement 55 41 50 98 85 122 51 77 579 7,7
dont abus d'alcool (y.c. psychose
alcoolique) 19 14 16 22 23 28 13 27 162 6,3
Maladies du système nerveux et des
organes des sens 68 61 76 142 162 237 60 90 896 9,2
Maladies de l’appareil circulatoire 558 457 566 1 079 1 014 1 594 421 554 6 243 8,4
Maladies de l’appareil respiratoire 124 107 124 230 286 373 89 155 1 488 8,3
Maladies de l’appareil digestif 90 79 78 184 162 284 91 101 1 069 8,2
dont maladie chronique du foie 33 32 28 88 77 131 37 44 470 7,8
Maladies de l'appareil génito-urinaire 34 20 34 55 62 81 17 34 337 8,5
Symptômes et états morbides mal définis 176 69 94 229 146 392 101 124 1 331 8,3
Causes externes de blessure et
d'empoisonnement 214 143 209 446 331 450 159 280 2 232 8,9
dont accidents de transport 64 38 53 106 53 100 38 62 514 9,1
dont chutes accidentelles 27 15 33 60 53 72 24 37 321 12,0
dont suicides 67 41 63 137 109 113 39 87 656 8,3
Autres maladies 32 24 36 77 43 106 21 40 379 8,1
Source : Institut national de la santé et de la recherche médicale
Décès des femmes selon les causes médicales en 2002
unité : nombre
Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute- Rhône- RA/
Savoie Alpes France
%
Total toutes causes 2 053 1 544 1 996 4 047 3 561 6 169 1 518 2 183 23 071 8,7
dont
Maladies infectieuses parasitaires 50 28 30 94 65 128 25 48 468 9,0
dont Sida et VIH 1 0130500 10 3,9
Tumeurs 449 313 474 967 824 1 563 365 542 5 497 8,8
dont tumeurs malignes du sein 79 47 92 169 133 275 78 115 988 8,7
Maladies endocriniennes, nutritionnelles et
du métabolisme 88 67 82 174 173 269 60 94 1 007 8,4
Troubles mentaux et du comportement 92 78 111 166 145 249 58 76 975 9,1
dont abus d'alcool (y.c. psychose
alcoolique) 4 0696826 41 6,6
Maladies du système nerveux et des
organes des sens 110 92 83 207 234 309 99 112 1 246 9,4
Maladies de l’appareil circulatoire 636 545 664 1 298 1 175 1 908 478 722 7 426 8,6
Maladies de l’appareil respiratoire 136 99 114 236 207 359 78 132 1 361 8,3
Maladies de l’appareil digestif 81 58 72 177 138 253 69 75 923 8,0
dont maladie chronique du foie 20 9 133121411121 167 6,4
Maladies de l'appareil génito-urinaire 40 25 31 74 52 101 22 26 371 8,9
Symptômes et états morbides mal définis 167 98 141 265 226 457 112 143 1 609 7,9
Causes externes de blessure et
d'empoisonnement 141 112 147 281 232 387 108 151 1 559 9,2
dont accidents de transport 21 13 12 36 16 32 14 18 162 8,4
dont chutes accidentelles 24 26 34 61 50 92 23 27 337 12,1
dont suicides 22 16 21 46 60 53 16 29 263 8,9
Autres maladies 63 29 47 108 90 186 44 62 629 9,1
Source : Institut national de la santé et de la recherche médicale
86 INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/20077.6 Accidents
Situation des accidents de la circulation en 2005
unité : nombre
RA/
Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute- Rhône- France
Savoie Alpes %
Nombre d’accidents 579 277 622 1 155 1 039 2 220 350 715 6 957 8,0
Nombre de blessés * 816 365 872 1 602 1 362 2 870 466 982 9 335 8,4
Blessés hospitalisés 347 207 458 586 439 848 234 491 3 610 8,8
Blessés légers 469 158 414 1 016 923 2 022 232 491 5 725 8,1
Nombre de tués * 77 30 53 80 52 78 29 70 469 8,5
Source : Ministère de l’intérieur - Direction des libertés publiques et des affaires juridiques -
Sous-direction de la circulation et de la sécurité routière
* Concept harmonisé avec les définitions européennes
Décès dus aux accidents du travail ou maladies professionnelles en 2005
unité : nombre
RA/
Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute- Rhône- France
Savoie Alpes %
Nombre de décès 18 6 19 42 17 31 7 22 162 9,6
Par maladies professionnelles 33 2 19 2 12 0 6 47 8,1
accidents du travail 6 3 11 8 12 11 7 8 66 10,5
accidents de trajet 9 0 6 15 3808 49 10,1
Source : Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés
Les accidents du travail par secteur d’activité en 2005
unité : nombre
RA/
Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute- Rhône- France
Savoie Alpes %
Accidents avec arrêt 8 073 3 415 6 188 16 237 10 152 20 996 5 588 8 733 79 382 11,5
Métallurgie 1 299 459 776 2 504 2 025 2 883 649 1 818 12 413 14,7
BTP 1 273 626 1 100 2 673 1 769 2 771 1 297 1 755 13 264 11,2
Transports, eau, gaz, électricité 876 301 706 2 217 1 003 3 127 805 796 9 831 10,6
Services, commerces et industries de
l’alimentation 1 260 527 1 132 2 086 1 354 3 163 846 1 434 11 802 9,7
Industrie de la chimie, du caoutchouc et de la
plasturgie 715 180 214 456 270 510 114 187 2 646 15,6
Industrie du bois, de l’ameublement, du papier-
carton, du textile, des vêtements et des cuirs et 434 324 444 948 769 758 229 408 4 314 12,0
peaux
Commerce non alimentaire 546 195 461 1 330 671 2 175 392 618 6 388 11,2
Activités de service 1 211 169 254 874 479 910 328 418 3 643 9,3
Activités de service 2 et travail temporaire 1 459 634 1 101 3 149 1 812 4 699 928 1 299 15 081 12,0
Accidents avec incapacité permanente 758 315 381 1 013 975 2 086 476 676 6 680 12,9
Métallurgie 124 36 46 166 210 296 52 147 1 077 15,7
11,6BTP 111 57 84 199 168 319 127 145 1 210
Transports, eau, gaz, électricité 103 32 50 125 111 291 67 75 854 12,3
Services, commerces et industries de
l’alimentation 87 43 51 106 108 250 49 82 776 11,4
Industrie de la chimie, du caoutchouc et de la
plasturgie 78 10 16 38 29 49 8 17 245 16,8
Industrie du bois, de l’ameublement, du papier-
carton, du textile, des vêtements et des cuirs et
peaux 46 37 21 77 88 100 27 37 433 14,3
Commerce non alimentaire 56 24 26 88 59 233 35 53 574 12,8
Activités de service 1 28 25 16 62 46 95 41 31 344 10,7
Activités de service 2 et travail temporaire 125 51 71 152 156 453 70 89 1 167 13,6
Source : Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés
INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/2007 87

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.