15 800 Allemands ont choisi l'Alsace

De
Publié par

La population allemande vivant en Alsace est jeune : deux personnes sur trois ont entre 20 et 60 ans. Les familles ont généralement peu d'enfants. L'enfant unique y est très fréquent. Tous âges confondus, plus de la moitié des Allemands qui ont élu domicile en Alsace exercent une activité professionnelle. La plupart d'entre eux travaillent en Allemagne.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 49
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Profil couleur : Generic CMYK printer profile - None
Composite Trame par dØfaut
100 100
95 95POPULATION
75 75
En 1999, 128 400 personnes vivant en25 25
Alsace se sont déclarées de nationalité
5 étrangère, soit 7,4 % de la population ré- 5
gionale. Elles se répartissaient en 48 700
0 0ressortissants de l’Union européenne et
79 700 autres étrangers.15 800 Allemands
L’Alsace comptait notamment 15 800 per-
sonnes de nationalité allemande, quelque
10 300 ménages dont un des membres estont choisi l’Alsace Allemand et 7 400 ménages dont le chef de
ménage est Allemand. 8 600 actifs alle-
mands avaient un emploi.
La population allemande
4 300 couplesvivant en Alsace est jeune :
tation du nombre d’Allemands enfranco-allemands
deux personnes sur trois Alsace, mais en partie seulement.
ont entre 20 et 60 ans. Si, après la dernière guerre, l’ins- En 1990, on comptait dans la ré-
gion 600 couples dont les deuxtallation des premiers AllemandsLes familles ont généralement
en Alsace remonte aux années conjoints étaient Allemands etpeu d’enfants. L’enfant
2 800 couples franco-allemands.60, ce n’est qu’à partir de 1990
unique y est très fréquent.
que le phénomène a pris une En 1999, on en avait recensé res-
Tous âges confondus, pectivement 2 500 et 4 300. Si lesréelle ampleur. Les avancées de la
plus de la moitié construction européenne ont ren- installations de couples dont les
deux partenaires sont Allemandsdu la frontière plus perméable, fa-des Allemands
vorisant les échanges et les ren- se sont multipliées, c’est le casqui ont élu domicile en Alsace
aussi des couples composés d’uncontres, et avec eux, les unions
exercent une activité
entre personnes de nationalités partenaire allemand et d’une per-
professionnelle. sonne d’une autre nationalitéfrançaise et allemande.
La plupart d’entre eux La plus grande "mixité" des cou- étrangère : dans la décennie, leur
nombre est passé de 170 à 900.ples explique, en partie, l’augmen-travaillent en Allemagne.
En 1990, les Allemands qui habi- 2 couples sur 3 sont des couples bi-nationaux
taient en Alsace n’étaient encore
que 6 900 et au recensement de
1999, ils étaient 15 800. Cette sen-
Un conjoint allemand
sible augmentation de la popula- et un conjoint français
tion allemande vivant dans la ré-
gion constitue un fait marquant de
la décennie quatre-vingt-dix. Au- Les deux conjoints
jourd’hui, les Allemands représen- sont Allemands
tent 12,3 % de la population étran- 1990
gère résidant dans la région. Ils
1999
100 100forment la deuxième communauté
Un conjoint allemand
étrangère présente en Alsace, et un conjoint étranger
95 95
après les Turcs. Nombre de ménages vivant en couple
75 750 500 1 000 1 500 2 000 2 500 3 000 3 500 4 000 4 500
25 25
5 5
0 0
7Chiffres pour l'Alsace · revue n° 13 · février 2003
R:\Publications\REVUE\CPA n 13\CPA REVUE13.vp
lundi 17 fØvrier 2003 14:54:53
Source : Insee, recensements de la populationProfil couleur : Generic CMYK printer profile - None
Composite Trame par dØfaut
Qu’est-ce qui motive
l’installation en Alsace ?
100 100
Comme il n’existe pas d’informations
équivalentes sur les ménages fran-95 95POPULATION
çais qui se sont installés de l’autre
côté de la frontière, il est difficile de
75 75
juger de l’attractivité des deux rives
du Rhin. Il est clair que le maintien du
parler alsacien facilite l’intégration
des Allemands ayant choisi de résider
25 en Alsace. 25
Pour le reste, et pour s’en tenir aux
5 5seules considérations d’ordre écono-Vivent en Alsace quelque 7 400 ménages
mique, on sait que le coût de l’immobi-dont le chef de ménage est Allemand
0 lier, à l’achat, est nettement plus bas 0
en Alsace que dans le Pays de Bade
Nombre de ou le Sud du Palatinat ; les terrains de
ménages dont le construction y sont en moyenne et àType de ménages
chef de ménage surface égale 2,5 fois moins chers. De
fait, 60 % des ménages allemands ins-est Allemand
tallés en Alsace sont propriétaires de
Personnes vivant seules 1 972 leur logement qui, neuf fois sur dix, est
une maison individuelle.Familles monoparentales 361
Ménages de plusieurs personnes sans lien de famille Les salaires, en revanche, sont nette-149
ment plus élevés en Allemagne : à
Ménages vivant en couple* 4 890
qualification égale, l’écart se situe au-
Ensemble 7 372 tour de 35 %. Il y a donc quelques
avantages à habiter en Alsace et à tra-
* Non compris 2 855 ménages vivant en couple dont le chef de ménage n’est pas Allemand, mais
vailler de l’autre côté de la frontière,
dont le conjoint est Allemand. d’autant que cette situation permet de
Ménage au sens statistique : ensemble des occupants d’une résidence principale, qu’ils aient ou bénéficier du statut de travailleur fron-
non des liens de parenté. talier et d’opter pour le régime fiscal
français qui est plus favorable en ma-
tière d’impôt sur le revenu. Le différen-
tiel fiscal sera encore plus sensible si
le couple a des enfants.
en Alsace, peu de personnesDes familles avec
En effet, une convention fiscale,
âgées - plus de 55 % des couplespeu d’enfants conclue entre l’Allemagne et la
n’ont pas d’enfant du tout. Et dans France en 1959, prévoit que les im-
pôts peuvent être payés dans le paysLes ménages, dont le chef de fa- les familles qui en ont, en incluant
de résidence, à condition que la per-
mille est Allemand, ont générale- les f monoparentales, il sonne réside et travaille dans la zone
transfrontalière. Depuis 1990, celle-ciment peu d’enfants. Bien que la s’agit le plus souvent d’un enfant
est circonscrite à 30 km de la frontière
proportion des couples en âge unique (53 % des cas). Il est du côté allemand et aux départements
du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de lad’en avoir soit forte - il y a, parmi connu que dans l’ensemble, les
Moselle, côté français.
la population allemande vivant familles allemandes ont moins
L'enfant unique est très fréquent dans les couples allemands d'Alsace
Répartition des couples avec enfants selon le nombre d'enfants
50
En %
45
40
35
30
25
20
15
10
100 100
5
95 95
0
Autres étrangers* Français* Bade-Wurtemberg**Allemands* Alsace**
75 75
3 enfants et plus1 enfant 2 enfants
* Couples habitant en Alsace dont le chef de famille est Allemand, autre étranger ou Français
25 25** Ensemble des couples habitant respectivement en Alsace ou dans le Bade-Wurtemberg.
5 5
0 0
8 INSEE Chiffres pour l'Alsace · revue n° 13 · février 2003
R:\Publications\REVUE\CPA n 13\CPA REVUE13.vp
lundi 17 fØvrier 2003 14:54:55
Source : Insee,
recensement de la population de 1999
Sources : Insee, RP 1999 - Office statistique Bade-Wurtemberg, Statistiches TaschenbuchProfil couleur : Generic CMYK printer profile - None
Composite Trame par dØfaut
100 100
95 95POPULATIONBibliographie
"Les étrangers en Alsace", Vincent
75 75
Le Calonnec, Chiffres pour l’Alsace
Les Allemands s’installent à proximité de la frontière- revue, n° 4 - septembre 2001.
"Travailler de l’autre côté de la fron- Les 10 cantons alsaciens Part des Allemands
tière", Monique Schmitt, Chiffres Nombre de résidants
25 25où résident dans la population totale
pour l’Alsace - revue, n° 10 - sep- allemands
le plus d’Allemands du canton en %tembre 2002.
5 5
Strasbourg (commune) 2 030 0,8
0 Bischwiller 01 574 3,6
Seltz 1 294 10,7
d’enfants que les familles fran- Neuf-Brisach 1 220 8,1
çaises, mais dans celles qui ha- Huningue 866 1,8
bitent en Alsace, l’absence d’en- Wissembourg 814 4,7
fant ou la présence d’un enfant Lauterbourg 692 14,3
unique sont encore plus fréquen- Andolsheim 530 2,4
tes que dans le Land voisin du Soultz-Sous-Forêts 484 2,6
SierentzBade-Wurtemberg. Ces structu- 443 2,2
res familiales restent néanmoins
beaucoup plus proches des
et Huningue. C’est dans les sec- tallés en Alsace dans la perspec-
structures familiales alsaciennes
teurs de Lauterbourg, de Seltz et tive d’y trouver une embauche. Il
que de celles que l’on rencontre,
de Neuf-Brisach que la proportion s’agit en grande majorité de tra-
généralement, chez les autres
d’Allemands dans l’ensemble de vailleurs frontaliers. Les chômeurs
étrangers présents dans la ré-
la population est la plus forte, avec sont peu nombreux : 5,3 % des
gion. Dans ce dernier cas, les fa-
des taux pouvant atteindre 20 % Allemands considérés comme ac-
milles sans enfants ne représen-
dans certaines communes. tifs étaient à la recherche d’un em-
tent guère que 25 % et, dans une
En fait, le choix du lieu de rési- ploi au recensement de 1999, ce
famille sur trois, il y a trois en-
dence est en grande partie dicté qui est nettement inférieur à la
fants ou plus.
par le lieu de l’activité. Parmi les moyenne régionale et au taux ob-
Avec peu d’enfants d’un côté, mais
8 600 actifs allemands ayant un servé dans le Bade-Wurtemberg à
aussi très peu de personnes
emploi, 5 400 travaillent dans leur cette époque. La situation est très
âgées de l’autre, compte tenu du
pays d’origine et environ 600 sont différente pour les autres étran-
caractère récent de la majorité des
employés en Suisse. La plupart gers présents en Alsace, travail-
arrivées, on se trouve en présence
des Allemands ne se sont pas ins- lant à plus de 90 % dans la région
d’une pyramide des âges totale-
ment atypique : les deux tiers de la
population allemande vivant en Les Allemands qui habitent en Alsace :
Alsace ont entre 20 et 60 ans. Ceci peu d'enfants, très peu de personnes âgées
explique, entre autres, que 55 %
Âge
des Allemands, tous âges confon-
100dus, exercent une activité profes-
95
sionnelle, contre 44 % de la popu- 90
lation alsacienne et seulement 85
8040 % des autres étrangers.
Hommes Femmes75
70Les cantons
65
frontaliers sont les 60
plus prisés 55
50
45Les Allemands s’installent de pré-
40férence à proximité de la frontière.
35
Plus de la moitié habitent dans les
100 30 100
cantons de Wissembourg, Lauter- 25
95 95bourg, Seltz, Bischwiller, Stras- 20
15 Andolsheim, Neuf-Brisach
75 7510
5
0
300 200 100 0 0 100 200 300
25 25
Nombre de personnes
5 5
0 0
9Chiffres pour l'Alsace · revue n° 13 · février 2003 INSEE
R:\Publications\REVUE\CPA n 13\CPA REVUE13.vp
lundi 17 fØvrier 2003 14:54:57
Source : Insee, recensement de la population de 1999
Source : Insee, recensement de la population de 1999Profil couleur : Generic CMYK printer profile - None
Composite Trame par dØfaut
100 100
95 95POPULATION
75 75
25 25
La moitié des cadres, des indépendants
5 5et professions libérales travaillent en Alsace
0 0
Agriculteurs exploitants
mand sur quatre exerce une pro-
fession intermédiaire (technicien,
Ouvriers non qualifiés
contremaître, agent de maîtrise,
etc.). Ces postes d’encadrementIndépendants
et professions libérales intermédiaire, mais aussi les pos-
tes d’employés et d’ouvriers sont
Ouvriers qualifiés
le plus souvent localisés de l’autre
côté de la frontière. Dans l’en-
Cadres
semble, les hommes occupent
des emplois de niveau hiérar-
Employés
chique supérieur à ceux des fem-
mes. Cependant, celles-ci sont
Professions intermédiaires
plus nombreuses que les hommes
dans les professions intermédiai-0 200 400 600 800 1000 1200 1400 1600
Nombre d'actifs allemands résidant en Alsace res et, somme toute, très présen-
tes dans les postes de cadres.Lieu de travail : Allemagne Lieu de travail : France
Si la plupart des frontaliers alsa-avail : Autres paysavail : Suisse
ciens qui travaillent en Allemagne
sont employés dans l’industrie et
le bâtiment, les Allemands qui ha-et dont 19,4 % étaient au chô- dont 30 % sont des ouvriers non
mage à la même date. qualifiés. La plupart ont un emploi bitent en Alsace et qui traversent
la frontière pour travailler, sontà durée indéterminée ; seul un ac-
tif allemand sur dix occupe un em- principalement employés dans leUne main-d’œuvre
tertiaire. On les rencontre dans lesploi précaire.très qualifiée
La proportion de cadres et de pro- cabinets juridiques et comptables,
dans les bureaux d’ingénierie ouÀ l’image de la grande majorité fessions libérales ou indépendan-
des frontaliers, les Allemands qui tes est particulièrement impor- de recherche, dans les secteurs
de l’éducation, de la santé et dansont choisi de vivre en Alsace et de tante : pas moins de 27,0 %, soit
travailler en Allemagne ou en un taux largement supérieur à ce- le commerce. Moins de 40 % tra-
vaillent dans l’industrie. Lorsqu’ilsSuisse, ont une qualification pro- lui observé chez les actifs alsa-
fessionnelle. Beaucoup ont même ciens (10,3 %). Fait notable, près exercent leur activité en Alsace,
beaucoup sont, là aussi, employésacquis une solide formation, se de la moitié de ces fonctions de ni-
démarquant, une fois encore, très veau élevé sont exercées en dans l’éducation, la santé et dans
les services aux entreprises ounettement des autres étrangers, Alsace. Par ailleurs, un actif alle-
aux particuliers, mais également
dans l’administration, présence
des institutions européennes45 % des femmes actives occupent un emploi d’encadrement
oblige.intermédiaire ou supérieur
Catégorie socioprofessionnelle Hommes Femmes Ensemble
Monique SCHMITTAgriculteurs exploitants 10 30 40
100 100
Daniel WAHLIndépendants et professions libérales 665 262 927
Cadres95 1 058 343 1 401 95
Professions intermédiaires 1 088 1 139 2 227
75 75Employés 475 1 612 2 087
Ouvriers qualifiés 1 038 181 1 219
Ouvriers non qualifiés 443 282 725
Ensemble de la population active occupée 4 777 3 849 8 62625 25
Champ : Allemands résidant en Alsace et exerçant une activité professionnelle.
5 5
0 0
10 Chiffres pour l'Alsace · revue n° 13 · février 2003
R:\Publications\REVUE\CPA n 13\CPA REVUE13.vp
lundi 17 fØvrier 2003 14:54:58
Source : Insee,
recensement de la population de 1999 Source : Insee, recensement de la population de 1999

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.