2004 : forte baisse du nombre de décès

De
Publié par

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, l'année 2004 s'est caractérisée par une progression du nombre des naissances et une forte baisse du nombre de décès par rapport à l'année précédente, marquée par la canicule estivale. En conséquence, le solde naturel, naissances moins décès, a beaucoup augmenté, dépassant 13 000 personnes sur l'année. L'espérance de vie en Provence-Alpes-Côte d'Azur reste supérieure à la moyenne nationale. Si le nombre de mariages a diminué en 2004 par rapport aux années précédentes, l'âge au premier mariage ne cesse de progresser, dépassant 29 ans pour les femmes et 31 ans pour les hommes.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 4
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
N° 80  avril 2005
SUD INSEE l'essentiel
2004 : forte baisse du nombre de décès
En ProvenceAlpesCôte d’Azur, l’année 2004 s’est caractérisée par une progression du nombre des naissances et une forte baisse du nombre de décès par rapport à l’année précédente, marquée par la canicule estivale. En consé quence, le solde naturel, naissan ces moins décès, a beaucoup augmenté, dépassant 13000 per sonnes sur l’année. L’espérance de vie en ProvenceAlpesCôte d’Azur reste supérieure à la moyenne nationale. Si le nombre de maria ges a diminué en 2004 par rap port aux années précédentes, l’âge au premier mariage ne cesse de progresser, dépassant 29 ans pour les femmes et 31 ans pour les hommes.
En 2004, d’après les résultats provisoi res disponibles, 55 600 enfants sont nés en ProvenceAlpesCôte d’Azur, soit autant qu’en 2001, année record quant au nombre de naissances depuis 25 ans. Dans quatre départements, Bouches duRhône, Var, Vaucluse et Hautes Alpes, et pour au moins une des années 2000 à 2004, le nombre de naissances
© INSEE 2005
n’a jamais été aussi important depuis un quart de siècle. Pour les Alpesde HauteProvence, on avait enregistré un maximum de naissances dans les années 19881990 et pour les AlpesMaritimes dans les années 19901992. Ce nombreélevé de naissances au cours des années 2000 à 2004, correspond à une hausse de la fécondité.En effet, le nombre moyen d’enfants par femme a beaucoup augmenté en 2000, passant de 1,74 à 1,80, et a encore progressé pour atteindre 1,83 en 2001, puis 1,82 en 2002, dernière année disponible. La fé condité en ProvenceAlpesCôte d’Azur semble ainsi se stabiliser mais à un ni veau toujours inférieur à la moyenne française, l’écart avec celleci restant stable ( 0,04). Cet écart s’explique par la faible fécondité des femmes habitant les AlpesMaritimes et par une fécondi té légèrement inférieure au taux moyen national dans les BouchesduRhône. Dans les quatre autres départements, les taux de fécondité dépassent le taux moyen national.
152 bébés naissent chaque jour en ProvenceAlpesCôte d’Azur
Près des deux tiers des nouveaunés, 62,5 %,sont des premiers nés, soit beaucoup plus qu’au niveau national où ce taux est de 57%. En effet, en Pro venceAlpesCôte d’Azur, les familles ont plus souvent une descendance se li mitant à un ou deux enfants.
SUD INSEE l'essentiel
N° 80  avril 2005
Bilan démographique 2004 en ProvenceAlpesCôte d'Azur Naissances Décès 2003 2004* 2003 2004* AlpesdeHauteProvence 1460 1520 1635 1460 HauteAlpes 1408 1400 1219 1190 AlpesMaritimes 11144 11470 11660 10530 BouchesduRhône 23908 24000 17258 15360 Var 10388 10600 10256 9150 Vaucluse 6547 6600 4892 4420 ProvenceAlpesCôte d'Azur54 85555 59046 92042 110 Mariages Divorces 2003 2004*2003** AlpesdeHauteProvence 726570 373 HauteAlpes 594540 288 AlpesMaritimes 4638 4400 2641 BouchesduRhône 8880 8230 4693 Var 4377 4180 1979 Vaucluse 2503 2320 1256 ProvenceAlpesCôte d'Azur21 71820 24011 230 * Résultats provisoires ** Dernières données disponibles Sources : INSEE, Etat civil  Ministère de la justice
Les mères qui ont accouché en 2003 avaient en moyenne 29,6 ans. Pour un premier enfant, elles avaient 28,6 ans soit six mois de plus qu’en 1999. Corol laire du recul de l’âge des mères, très peu de femmes ont un enfant avant 20 ans, ceuxci ne représentent que 2,5% des naissances. Bien qu’encore peu nom breuses, les naissances issues de mères de plus de 40 ans augmentent, 1192 en 2003, soit 2,2 % des naissances, contre 902 en 1999, soit 1,7 % des naissances.
Avoir des enfants sans être mariés est devenu chose banale. En 2003, les nais sances hors mariage représentent 47% des naissances de la région. Cette pro portion progresse toujours, quatre points de plus qu’en 1999, et se situe audessus de la moyenne nationale (45 %).
S’il naît en moyenne 152 bébés chaque jour dans la région, c’est au mois de juil let que les naissances sont les plus nom breuses, et en mars qu’il y en a le moins.
Un maximum de naissances pour les mères de 30 ans Nombre d'enfants 4 000 3 000 2 000 1 000 0 13 1619 2225 2831 34 37 4043 46 49 52 Age de la mère Source : INSEE, Etat civil
© INSEE 2005
Solde naturel 2003 2004*  17560 189 210  516940 6 6508 640 132 1450 1 6552 180 7 93513 480 Pacs 2003** 93 66 643 1 227 465 248 2 742
Très forte baisse des décès en 2004 après la surmortalité de 2003
En 2004, d’après les résultats provi soires disponibles, 42100 personnes environ sont décédées dans la région, soit 10 % de moins qu’en 2003, année marquée par la canicule estivale mais aussi 6,5 % de moins qu’en 2002. A partir de mars, le nombre de décès mensuels de 2004 a été chaque mois inférieur au minimum mensuel cons taté les quatre années précédentes. Une partie de cette baisse est sans doute la conséquence de décès antici pés en 2003 du fait de la canicule. De plus, il n’y a pas eu d’épidémie de grippe en 2004. La baisse du nombre des accidents de la route a aussi pu contribuer, mais dans une faible part, à cette évolution.
En 2003, 46 920 personnes sont décé dées dans la région, soit 4 % de plus qu’en 2002. Cette progression avait été plus forte qu’au niveau national (3 %). Pourtant la surmortalité due à la canicule des vingt premiers jours du mois d’août avait été moins impor tante dans la région ProvenceAlpes Côte d’Azur. Au cours de cette pé riode, on a enregistré 800 décès de plus que ce que l’on aurait dû avoir dans un été “normal”. Les départe
Baisse de la mortalité en 2004 Provence France AlpesCôte d'Azur 2003 2004 2003 2004 Taux de natalité11,8 11,9 12,8 12,8 Taux de mortalité10,1 9,0 9,1 8,3 Taux de solde naturel1,7 2,9 3,8 4,5 Source : INSEE, Etat civil, Recensements de population
ments du Var et des AlpesMaritimes ont été plus particulièrement touchés, la surmortalité pour les vingt premiers jours du mois d’août y dépassant 40 %. Dans les BouchesduRhône, la sur mortalité a atteint 25 % tandis que les départements alpins et le Vaucluse étaient relativement épargnés.
Les effets de la canicule ont surtout frappé les personnes âgées de plus de 75 ans, et tout particulièrement les fem mes. Sur les vingt premiers jours du mois d’août, on a enregistré une aug mentation de 53% des décès de fem mes de cet âge et 36% pour les hommes. Au total, cette surmortalité en ProvenceAlpesCôte d’Azur de 34 % est inférieure à la moyenne nationale (55 %).Les régions les plus touchées ont été l’IledeFrance et le Centre, où la surmortalité a dépassé les 100 %.
Cependant, dans la région, les tempéra tures ont atteint des niveaux exception nels dès le mois de juin. De ce fait, les décès des mois de juin et juillet ont dé passé de 300 ce qu’ils avaient été en moyenne les trois années précédentes, soit une surmortalité de près de 10 %. Au total, sur les trois mois c’est 1 500 décès de plus qui ont été enregistrés en ProvenceAlpesCôte d’Azur.
La canicule n’a pas été seule respon sable du nombre élevé de décès de l’année 2003. En décembre, à cause de l’épidémie de grippe, mais aussi en mars, les décès ont été plus nombreux que ce qu’ils étaient en moyenne sur la période 20002002.
Si la surmortalité de 2003 et l’absence d’épidémie de grippe en 2004 expli quent en partie la baisse de mortalité de 2004, les informations disponibles ac tuellement ne permettent pas d’appor ter d’explication complémentaire pour
N° 80  avril 2005
SUD INSEE l'essentiel
Une surmortalité en 2003 dès le mois de juin en ProvenceAlpesCôte d'Azur ProvenceAlpesCôte d'AzurFrance 5 00060 000 Moyenne 200020022003 2004Moyenne 200020022003 2004 4 500 50 000 4 000 3 500 40 000 3 000 2 50030 000 2 000 20 000 1 500 1 000 10 000 500 0 0 Janvier MarsMai JuilletSeptembre NovembreJanvier MarsMai JuilletSeptembre Novembre Février AvrilJuin AoûtOctobre DécembreFévrier AvrilJuin AoûtOctobre Décembre Source : INSEE, Etat civil dire s’il s’agit d’une baisse passagèregories socioprofessionnelles expliquefemmes. Les décès dits “prématurés”, ou d’un phénomène de plus long terme.en grande partie les disparités d’espéc’estàdire avant 65 ans, concernent rance de vie. Les employés, très nom24 %des hommes et seulement 11% breux dans la région, et surtout lesdes femmes. Une espérance de vie cadres, ont une espérance de vie plus toujours supérieure à la longue que les ouvriers, moins présentsEtre centenaire aujourd’hui n‘est plus moyenne nationale en ProvenceAlpesCôte d’Azur. D’auexceptionnel. On estime à un peu moins Au cours des dix dernières années,tres phénomènes comme les habitudesd’un millier le nombrede grands vieil l’espérance de vie à la naissance ende vie et l’offre de soins concourent auslards dans la région. En 2003, 482 ProvenceAlpesCôte d’Azur a progressi, mais dans une moindre mesure, àd’entre eux sont décédés dont 90% sé de trois mois et demi en moyennecette différence.étaient des femmes. chaque année pour les hommes et d’un peu moins de deux mois pour les femLorsqu’ils ont atteint 60 ans, les homLa mortalité infantile est un peu infé mes. En 2002, dernière année dispomes vivant en ProvenceAlpesCôterieure à la moyenne française : 213 en nible, elle était de 76 ans et 5 mois pourd’Azur, peuvent espérer vivre jusqu’àfants de moins d’un an sont décédés en les premiers et de 83 ans et 2 mois pour81 ans et demi, les femmes jusqu’à 862003, soit 3,8 pour 1000 enfants nés les secondes. L’écart hommesfemmesans. A 75 ans, l’espérance de vie est envivants la même année. Le taux est de s’est ainsi réduit passant de huit à septcore de 11 ans pour les hommes et 134,2 pour 1 000 en moyenne nationale. ans. Dans la région, on vit ainsi un peuans pour les femmes. plus vieux qu’en moyenne en France, Un solde naturel 2004 sept mois de plus pour les hommes etSi 90 % des décès concernent des per très positif quatre mois de plus pour les femmes.sonnes de plus de 55 ans, la mortalité On sait que le poids des différentes catétouche les hommes plus tôt que les L’écart entre le nombre de naissances et le nombre de décès constitue l’ex En 2004 la forte baisse du nombre de décès fait progresser le solde naturel cédent naturel d’une population. En Naissances en PACADécès en PACA 60 00060 000ProvenceAlpesCôte d’Azur, cet ex cédent naturel ne participe que pour 50 00050 000 un quart à l’accroissement démogra phique, les trois autres quarts prove 40 00040 000 nant de l’apport migratoire. L’apport 30 00030 000 migratoire est le solde des arrivées 20 000 20 000 dans la région (en provenance essen tiellement des autres régions fran 10 00010 000 çaises, et aussi partiellement de 0 0 l’étranger) moins les départs de la ré 1999 2000 20012002 2003 2004*1999 20002001 20022003 2004* gion vers d’autres régions ou l’étran Solde naturelen PACAger. 20 000 13 500 10 470 10 08010 030 10 000Entre 1999 et 2004, excédent naturel et 7 5507 940 apport migratoire ont donné à la région 0 164 000personnes supplémentaires, 1999 20002001 2002 2003 2004* ProvenceAlpesCôte d’Azur comptan * Résultats provisoires Source : INSEE, Etat civilainsi 4 666 000 habitants en 2004.
© INSEE 2005
SUD INSEE N° 80  avril 2005 l'essentiel En 2004 : un solde naturel positif à l'ouest de la région lation régionale. mais aussi sur le littoral azuréen Dans les HautesAlpes, même si c’est peu de personnes, le solde naturel est aussi po sitif. En revanche, dans le Var, depuis 1993 le nombre des naissan ces a diminué mais surtout les décès ne cessent d’augmenter, certainement à cause du vieillissement de la population. En 2004, à cause des décès moins nombreux, le solde naturel dépasse 1 400, après avoir été inférieur à 1 000 per * Résultats provisoires Source : INSEE, Etat civil sonnes depuis plus de dix ans. Le solde naturel annuel moyen a étéDans les AlpesdeHauteProvence, le d’environ 9 000 personnes sur ces quatresolde naturel est proche de 0 depuis ans. Pour l’année 2004, il atteint un ni1993, il est encore à ce niveau en 2004 veau exceptionnel de plus de 13000 aprèsavoir été négatif en 2003. personnes à cause de la très forte baisseDans les AlpesMaritimes, la faiblesse du nombre des décès.de la fécondité liée à une mortalité as L’essentiel de l’apport naturel provientsez forte due aux nombreuses person des BouchesduRhône, non seulementnes âgées qui y habitent donnait un parce que c’est le département le plussolde naturel presque toujours négatif, peuplé mais aussi parce que les naissanou tout au plus nul. Pour la première ces y sont beaucoup plus nombreusesfois depuis 25 ans, on a enregistré en que les décès. Ainsi, 43 % des naissances2004 un excédent naturel de 900 per de ProvenceAlpesCôte d’Azur ont eusonnes. lieu dans les BouchesduRhône et 36 % des décès régionaux y ont été enregis On se marie de plus en trés alors que la population de ce dépar plus tard, 29 ans pour tement constitue 41 % de la population elle, 31 ans pour lui régionale. La situation estun peu sem blable pour le Vaucluse, avec un soldeEn 2004, selon les estimations provi naturel supérieur à 2000, ce départesoires, 20240 mariages ont été célé ment regroupe 12 % des naissances etbrés en ProvenceAlpesCôte d’Azur, 10 % des décès, pour 11 % de la popusoit 7 % de moins qu’en 2003. Cette di
Sources Les statistiques sur les naissances, les décès et les mariages sont issues des fichiers d’Etat civil. Les résultats de 2004 sont provisoires et ne permettent pas de calculer tous les indicateurs. C’est pourquoi certains résultats concernent l’année 2003 et même 2002. Les statistiques sur les divorces et les pacs proviennent du ministère de la justice.
© INSEE 2005 Dépôt légal : avril 2005 N° CPPAP : 0909B05336 N° ISSN : 1287292X Prix : 2,20 euros Code Sage : SIE058032
minution est un peu plus importante qu’au niveau national (6%) et inter vient après plusieurs années de quasi stabilité. Le taux de nuptialité, nombre de mariages rapporté à la population, est semblable à la moyenne nationale. Pour 77% des femmes et 75% des hommes, il s’agissait d’un premier ma riage. Les remariages sont essentielle ment le fait de divorcés, 21% des femmes et 23% des hommes qui se sont mariés étaient dans ce cas. Les veufs ou veuves représentaient moins de 2 % des mariés. En 2003, l’âge au premier mariage était de 29,2 ans pour les femmes et de 31,3 ans pour les hommes, soit un recul d’un an depuis 1999. On se marie plus tard dans la région, les mariés ayant un an de plus qu’en moyenne en France. L’é cart d’âge entre les époux qui est d’en viron deux ans reste constant.
Comme on l’a vu plus haut, de très nombreux enfants naissent hors ma riage et il est donc normal qu’une pro portion non négligeable de mariages ait pour conséquence la légitimation d’un ou plusieurs enfants. En Provence AlpesCôte d’Azur cela concerne un mariage sur quatre soit un peu moins qu’au niveau national (27 %).
En 2003 on a enregistré 11 230 divor ces dans la région, nombre proche de la moyenne régionale des quatre années précédentes. En grande partie parce qu’elle est très urbanisée, Provence AlpesCôte d’Azur est une région où l’on divorce beaucoup, 2,4 divorces pour 1 000 habitants, taux supérieur à la moyenne nationale (2,2).
Depuis leur création en 1999, le nombre de pactes civils de solidarité (pacs) a progressé chaque année, exception faite de 2001. On en a enregistré 2 742 en 2003 soit 25 % de plus que l’année précédente.
Colette Pillet
Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques ProvenceAlpesCôte d'Azur 17, rue Menpenti Directeur de la publication : François Clanché 13387 Marseille Cedex 10 Chef du service Etudes et Diffusion : Pascal Oger Téléphone : 04 91 17 57 57 Rédacteur en chef : Annie Mulard Fax : 04 91 17 59 60 Téléchargeable sur internet : www.insee.fr/paca
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.