Action sociale : une année 2010 contrastée

De
Publié par

opulationP ction socialeA ction sociale : une année 2010 contrastéeA En 2010, la Direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la partement du Puy-de-Dôme. Ainsi, les effets de la régionalisation de l'instruction des demandesCohésion sociale a délivré 1 128 diplômes professionnels dans le sec- d'asile dans ce département chef-lieu se traduisentteur du sport, de l'animation et du social, soit + 13 % par rapport à par une demande d'hébergement/logement en trèsl'année précédente.Le dispositif de structures d'accueil pour personnes nette hausse et une saturation des dispositifsen difficulté sociale est diversifié mais reste sous-dimensionné avec d'accueil et d'hébergement, en particulier en4 704 places disponibles sur la région. On enregistre par ailleurs une matière d'urgence sociale. très légère baisse du nombre de licences sportives (– 0,3 %) et une dimi- nution du nombre de séjours de mineurs accueillis sur la région (– 2 %). Baisse du nombre d'accueil de séjours pour mineurs Un dispositif diversifié mais sous-dimensionné Au total, l'Auvergne possède 412 locaux avec hé- bergement pouvant accueillir des centres de va-de structures d'accueil pour personnes cances pour une capacité d'accueil de 33 040en difficulté sociale personnes.La région compte 690 organisateurs ac- Dans le champ de l'accueil, de l'hébergement et de tifs de séjours (avec ou sans hébergement).
Publié le : samedi 29 décembre 2012
Lecture(s) : 20
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

opulationP
ction socialeA
ction sociale : une année 2010 contrastéeA
En 2010, la Direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la partement du Puy-de-Dôme. Ainsi, les effets de la
régionalisation de l'instruction des demandesCohésion sociale a délivré 1 128 diplômes professionnels dans le sec-
d'asile dans ce département chef-lieu se traduisentteur du sport, de l'animation et du social, soit + 13 % par rapport à
par une demande d'hébergement/logement en trèsl'année précédente.Le dispositif de structures d'accueil pour personnes
nette hausse et une saturation des dispositifsen difficulté sociale est diversifié mais reste sous-dimensionné avec
d'accueil et d'hébergement, en particulier en4 704 places disponibles sur la région. On enregistre par ailleurs une
matière d'urgence sociale.
très légère baisse du nombre de licences sportives (– 0,3 %) et une dimi-
nution du nombre de séjours de mineurs accueillis sur la région (– 2 %).
Baisse du nombre d'accueil de séjours
pour mineurs
Un dispositif diversifié mais sous-dimensionné Au total, l'Auvergne possède 412 locaux avec hé-
bergement pouvant accueillir des centres de va-de structures d'accueil pour personnes
cances pour une capacité d'accueil de 33 040en difficulté sociale
personnes.La région compte 690 organisateurs ac-
Dans le champ de l'accueil, de l'hébergement et de tifs de séjours (avec ou sans hébergement). Ces
l'insertion, l'année 2010 a été consacrée à la mise chiffres sont en augmentation par rapport à l'année
en place de la stratégie de refondation dans la lo- précédente (gain de 16 locaux et de 1 574 person-
gique nationale du « logement d'abord ». Ainsi, le nes en capacité d'accueil et de 29 organisateurs).
dispositif « Maisons relais » connaît actuellement En 2009/2010, 1 754 séjours* ont été déclarés en
une montée en charge progressive, de même que Auvergne, soit 177 de moins que l'année précé-
les résidences sociales, alors que les capacités des dente. Si tous les départements enregistrent une
structures de type Centres d'Hébergement et de baisse, le Puy-de-Dôme est le département le plus
Réinsertion Sociale (CHRS) se stabilisent. touché (118 en moins, soit une baisse de 14 % par
En Auvergne, avec un accès au logement des per- rapport à la période précédente). Les diminutions
sonnes en difficultés sociales relativement fluide, le sont nettement moins marquées dans le Cantal
dispositif d'hébergement reste globalement (– 7,5 %), la Haute-Loire (– 6,1 %) et surtout de
sous-dimensionné par rapport à celui de régions l'Allier (– 3,4 %).
comparables, situation qui impacte surtout le dé- En 2009/2010, l'Auvergne a accueilli 2 406 séjours*
soit 53 séjours de moins par rapport à l'année pré-
cédente.Mis à part le Cantal (gain de 12 séjours),le
Capacité des structures d'accueil Puy-de-Dôme (– 11 séjours) comme la Haute-
Capacité Loire et l'Allier (– 27 séjours chacun) ont étéTypes de structures
installée moins attractifs que l'année précédente.
Établissements d'accueil mère-enfant 42
Foyers de l'enfance 174
* Les séjours déclarés en Auvergne peuvent se dérouler dans une autreMaisons d'enfants à caractère social 874
région. Un grand nombre de séjours accueillis sur le territoire auvergnat
Centre de Placement Familial Socio-Éducatif (CPFSE) 10 n'ont pas été déclarés dans notre région.
Établissements expérimentaux pour l'enfance protégée 8
Clubs, équipes de prévention n.c. Évolution du nombre de séjours accueillis
Service d'Actions Éducatives en Milieu Ouvert (AEMO) n.c.
Services d'enquêtes sociales n.c.
1000 949
Puy-de-DômeAbris et haltes de nuit - Centres d'Hébergement et de 874 863463 900Réinsertion Sociale (CHRS)
800Autres centres d'accueil 71
Haute-Loire658 694 667
700Centres d'Accueil des Demandeurs d'Asile (CADA) 457
Foyers de travailleurs migrants 217 600 535 508
Foyers de jeunes travailleurs 590 Allier500
394
Logements foyers non spécialisés 70 Cantal400
Lieux de vie 17
300 350 356 368
Maisons relais - Pensions de famille - Résidences accueil 162
200
Résidences sociales hors maisons relais 1 549
100Total 4 704
0
n.c. : structures non concernées par les capacités d' accueil 2008/20092007/2008 2009/2010
Source : Direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale, Source : Direction régionalede la Jeunesse,des Sports
Finess au 31 décembre 2010
et de la Cohésion sociale
INSEE Auveergn n° 32 L'année économique et sociale Mai 2011
27ction socialeA
Augmentation du nombre de diplômes Très légère baisse du nombre de licences
professionnels délivrés sportives
En 2010, la DRJSCS a délivré 1 128 diplômes pro- En 2009/2010, le nombre de licences sportives dé-
fessionnels dans les secteurs du sport, de la jeu- livrées en Auvergne toutes catégories confondues
nesse et du social. Comme l'année précédente, ce diminue légèrement par rapport à l'année précé-
nombre est encore en augmentation (132 diplômes dente. Toutefois, celles de fédérations pour handi-
supplémentaires par rapport à 2009 soit +13 %). capés (surtout le sport adapté) sont en nette
Cette forte progression concerne les diplômes so- progression.
ciaux (149 diplômes supplémentaires par rapport à Six fédérations se distinguent par une très impor-
l'année précédente, soit + 42 %), alors que l'on en- tante hausse du nombre de licences : l'haltérophilie/
registre à l'inverse une baisse sur les domaines musculation/force athlétique/culturisme (+137%), le
sportif et socio-culturel (17 diplômes en moins, taekwondo/disciplines associées (+ 110 %), le sauve-
soit - 3 %). Le Brevet professionnel de la jeunesse, tage/secourisme (+ 69 %), le muay thaï/disciplines as-
de l'éducation populaire et du sport est de loin le sociées (+ 62 %),le twirling bâton (+ 58 %) et la danse
diplôme le plus délivré et représente à lui seul un (+ 51 %).
tiers du nombre total. On notera les fortes aug-
mentations du nombre de diplômes délivrés pour Taux de pénétration des licences fédérales
le Diplôme d'État d'aide médico-psychologique et %
le d'assistant familial. Les autres va- 35
32,1 %riations significatives concernent des diplômes peu 30,7 %
29,6 % 29,3 %30délivrés. En outre, la DRJSCS a délivré 1 182 diplô- 27,9 %
25,7 %mes professionnels paramédicaux.
25
Nombre de diplômes professionnels dans le secteur de la jeunesse,
20
du sport et de la cohésion sociale délivrés
15Évolution
Évolution
2009 2010 2010/2009
2010/2009
(en %) 10
Brevet professionnel
de la jeunesse, de l'éducation 378 390 + 12 + 3,2 % 5
populaire et du sport (BPJEPS)
0Diplôme d'État d'aide médi-
147 246 + 99 + 67,3 % Allier Cantal Haute- Puy-de- Auvergne Franceco-psychologique (DEAMP)
Loire Dôme
Diplôme d'État d'auxiliaire de vie 165 160 – 5 – 3,0 % Source : Direction régionalede la Jeunesse,des Sportssociale (DEAVS)
et de la Cohésion sociale
Brevet d'État d'éducateur 161 155 – 6 – 3,7 %ersportif 1 degré (BEES 1) Le taux de pénétration a été calculé en faisant le
Diplôme d'État d'assistant rapport du nombre de licences fédérales à la popu-26 65 + 39 + 150,0 %
familial (DEAF) lation de moins de soixante ans.Le Cantal affiche le
Diplôme d'état de la jeunesse, meilleur taux (32,1 %), le Puy-de-Dôme le plus
de l'éducation populaire et du 74 58 – 16 – 21,6 % faible (27,9 %). Cependant le taux de chaque dé-
sport (DEJEPS) partement est nettement supérieur à celui enregis-
Certificat d'aptitude tré au plan national. aux fonctions d'encadrement et
5 17 + 12 + 240,0 %de responsable d'unité sociale Nombre et évolution de licences sportives(CAFERUIS)
Évolution ÉvolutionBrevet d'aptitude professionnelle Nombre
Catégories par rapport par rapportd'assistant animateur technicien 17 14 – 3 – 17,6 % en
de licences à à 2008/2009BAPAAT) 2009/2010
2008/2009 (en %)
Diplôme d'État d'ingénierie 7 10 + 3 + 42,9 % Olympiques 164 055 + 769 + 0,5 %sociale (DEIS)
Non olympiques 64 477 – 134 – 0,2 %Diplôme d'État supérieur
de la jeunesse, de l'éducation 7 8 + 1 + 14,3 % Multisports, affinitaires 61 319 – 837 – 1,3 %
populaire et du sport (DESJEPS) Handicapés 1 722 + 353 + 25,8 %
Diplôme d’État de médiateur 4 5 + 1 + 25,0 % Scolaires, universitaires 42 252 – 1 249 – 2,9 %
familial (DEMF)
Total 333 825 – 1 098 – 0,3 %Brevet d'État d'éducateur sportif
2 0 – 2 – 100,0 %e2 degré (BEES 2) Source : Direction régionale de la Jeunesse, des Sports
et de la Cohésion socialeDiplôme d'État aux fonctions
3 0 – 3 – 100,0 %d'animation (DEFA)
Éric RUTAULT,
Total 996 1 128 + 132 + 13,3 % Direction régionale de la Jeunesse,
Source : Direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale des Sports et de la Cohésion sociale
La Direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale (DRJSCS) porte les politiques de l'État en matière de lien social.
Les quatre exemples de thèmes choisis permettent de donner une indication sur les tendances 2010 dans les domaines social,du sport,de la
jeunesse, de la vie associative et de l'éducation populaire.
INSEE Auveergn n° 32 L'année économique et sociale Mai 2011
28

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.