Chapitre "Démographie" extrait du Bilan économique et social 2003

De
Publié par

2003 assombrie par les décès dus à la canicule Les décès se sont accrus en 2003 à cause du pic du mois d'août dû à la canicule. Entre août 2002 et août 2003, ils sont passés de 1 265 à 1 657 en Picardie, soit une augmentation de 31%. Cette hausse est moins forte qu'en moyenne nationale (+40%). On peut penser que la Picardie a été favorisée par une structure d'âge un peu plus jeune, une place plus forte de l'habitat en maison individuelle ou en milieu rural, et pour la Somme, par le voisinage du littoral. Après le mini boom des naissances, 2003 voit comme 2002 un tassement des naissances. Le nombre de femmes en âge de procréer diminue, donc seule une augmentation du nombre d'enfants par femme pourrait accroître les naissances. Après 6 années fastes, les mariages sont retombés en 2002 sous les 9 000 en Picardie, baisse qui se poursuit en 2003.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 5
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
DÉMOGRAPHIE
2003 assombrie par les décès dus à la canicule
Les décès se sont accrus en 2003 à cause du pic du mois d’août dû à la canicule. Entre août 2002 et août 2003, ils sont passés de 1 265 à 1 657 en Picardie, soit une augmentation de 31%. Cette hausse est moins forte qu’en moyenne nationale (+40%). On peut penser que la Picardie a été favorisée par une structure d’âge un peu plus jeune, une place plus forte de l’habitat en maison individuelle ou en milieu rural, et pour la Somme, par le voisinage du littoral. Après le mini boom des naissances, 2003 voit comme 2002 un tassement des naissances. Le nombre de femmes en âge de procréer diminue, donc seule une augmentation du nombre d’enfants par femme pourrait ac croître les naissances. Après 6 années fastes, les mariages sont retombés en 2002 sous les 9 000 en Picardie, baisse qui se poursuit en 2003.
er our la première fois dehommes de regagner un petiten Picardie au 1trimestre desFrançaises :en 2001, le er puis 1986, le nombrepeu de leur retard. En 2001,2004 contre 6158 au 1tri nombred’enfants pour 100 lesP 17sance atteint en Picardie 81000 en 2003 en Picars’élevait à 201 en Picardie conA moins d’une augmenta des décès a dépassél’espérance de vie à la naismestre 2003.femmes en âge d’en avoir die. Cette augmentation signians et 7 mois pour les femmestion du nombre d’enfants partre 187 au niveau national. Les ficative de la mortalité est dueet 73 ans et 5 mois pour lesfemme, les naissances derégions où les femmes sont les bien entendu aux nombreuxhommes. Cependant, si l’espévraient diminuer en Picardieplus fécondes sont aussi cel décès consécutifs à la caniculerance de vie des Picardes prodans les prochaines années.les où elles accouchent le plus 1 du mois d’août . Le taux degresse autant que celle desEn effet, si jusqu’en 1999, lejeune. C’est donc le cas en Pi mortalité est passé de 9‰ enFrançaises, celle des hommesnombre de femmes en âgecardie comme dans le Nord  2002 à 9,2‰ en 2003, en Piprogresse moins vite en Picard’avoir des enfants allait sansPasdeCalais. L’âge moyen à cardie comme en France médie qu’en moyenne nationale.cesse croissant en Picardiela maternité est en 2002 de 28 tropolitaine. L’augmentationLes Picards des deux sexes(entre 1990 et 1999, les femans et demi pour les Picardes des décès s’est en effet conrestent nettement désavantames de 15 à 49 ans ont aug centrée sur le mois d’août, lesgés par rapport aux autres rémenté de 6 000), il diminue peu chiffres des décès des moisgions, la seule région derrièreà peu depuis. Les nouveaux 1 Voir l’analyse des chiffres des décès suivants restant très prochesla Picardie étant le Nord  Pasparents sont issus des géné du mois d’août 2003 de ceux de l’année précédeCalais. Une conséquencerations moins nombreuses 2 L’espérance de vie à la naissance, dente. Les personnes décéde la surmortalité du moisnées après le babyboom, à ou durée moyenne de vie, est la dées à cause de la canicule ned’août est que l’espérance departir de 1974. moyenne des âges au décès d’une sont donc apparemment pasvie qui s’allonge un peu plusLes Picardes font toujours génération fictive soumise aux con des personnes en fin de vie quichaque année en France, aplus d’enfants que la moyenneditions de mortalité de l’année. seraient décédées de toutesstagné entre 2002 et 2003. façons quelques mois après.           Stagnation      Si l’on exclut cette hausse        des naissances   exceptionnelle en 2003, le       nombre de décès est relative Les naissances sont pres ment stationnaire en Picardie que stables entre 2002 et   depuis 1995, en dépit du 2003. Le mini babyboom des vieillissement de la population, naissances n’aura pas duré   et ce, grâce à l’augmentation longtemps : tout juste 3 ans à régulière de l’espérance de vie.  partir de 1999. L’effet du pas En Picardie, entre 1990 et sage à l’an 2000 s’est prolongé   2001, l’espérance de vie à la sur 2001 mais s’est vite arrêté. 2 er naissance s’estallongée de 2 Le 1trimestre 2004 confirme   ans et 1 mois pour les hommes d’ailleurs cette tendance à l’es et de 1 an et 10 mois pour les soufflement des naissances:           femmes, ce qui permet aux 6 034naissances domiciliées 70INSEE PICARDIE Dossiers  numéro 35  2004
Démographie
Le nombre de décès le plus élevé depuis 1986 mouvement naturel de la population picarde Source : Insee, état civil Population auSolde SoldeTaux pour 1000 habitants Mariages NaissancesDécès er naturel migratoire 1 janvierNuptialité NatalitéMortalité Aisne888 7497 5352 2145 1 7785,4 14,0 10,0896 21990 536 1997 537751 2812 6849 5560 1289 2 4115,2 12,7 10,3 1998 536629 2586 6994 5368 1626 2 0744,8 13,0 10,0 1999 536181 2799 7092 5401 1691 1 7705,2 13,2 10,1 2000 536102 2860 7284 5357 1927 2 0205,3 13,6 10,0 2001 536009 2669 7008 5368 1640 2 5255,0 13,1 10,0 2002 535124 2566 6906 5514 1392 1 7044,8 12,9 10,3 2003p 534812 6891 5558 1333 1 74212,9 10,4 Oise509 2602 515,2 7,7180 5,2587 31990 724111 5779 11 1997 763991 4080 10594 5802 4792 3 6725,3 13,77,5 1998 765111 3545 10525 5806 4719 3 5774,6 13,57,5 1999 766253 3731 10834 6057 4777 1 7824,9 14,17,9 2000 769248 3945 10967 5958 5009 2 3455,1 14,27,8 2001 771912 3777 11067 6080 4987 3 2314,9 14,37,9 2002 773668 3710 10859 5915 4944 636 4,814,0 7,6 2003p 777976 10716 6126 4590 454 13,77,9 Somme1 391033 9,95,0 13,6752 7485 2445 2478 51990 547 1997 553670 2808 6860 5393 1467 542 5,112,4 9,7 1998 554595 2721 7159 5366 1793 841 4,912,9 9,6 1999 555547 2893 7211 5384 1827 861 5,213,0 9,7 2000 556513 3003 7435 5317 2118 1 4955,4 13,39,6 2001 557136 2834 7413 5413 2000 1 5005,1 13,39,7 2002 557636 2649 7028 5427 1601 922 4,712,6 9,7 2003p 558315 7146 5681 1465 798 12,810,2 Picardie 9895,2 14,416 3999 6879,0808 9681990 126 0869 419 1997 1855 4129 70024 30316 7557 548 6 6255,2 13,09,0 1998 1856 3358 85224 67816 5408 138 6 4924,7 13,28,8 1999 1857 9819 42325 13716 8428 295 4 4135,1 13,59,1 2000 1861 8639 80825 68616 6329 054 5 8605,3 13,89,0 2001 1865 0579 28025 48816 8618 627 7 2565,0 13,79,0 2002 1866 4288 92524 79316 8567 937 3 2624,8 13,39,0 2003p 1871 10324 75217 3657 387 2 99313,2 9,3
France métropolitaine
1990 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003p
56 577 000 58 116 018 58 298 962 58 496 613 58 748 743 59 042 661 59 342 121 59 634 569
287 099 283 984 271 361 286 191 297 922 288 255 279 087 274 600
762 407 726 768 738 080 744 791 774 782 770 945 761 630 760 400
526 201 530 319 534 005 537 661 530 864 531 485 534 183 550 700
236 206 196 449 204 075 207 130 243 918 239 460 227 447 209 700
80 000 40 000 45 000 45 000 50 000 60 000 65 000 56 000
5,1 4,9 4,6 4,9 5,1 4,9 4,7 4,6
13,4 12,5 12,6 12,7 13,2 13,0 12,8 12,7
9,2 9,1 9,1 9,2 9,0 9,0 9,0 9,2
Notes : er Les populations au 1janvier : de 1992 à 2002 estimations de population, de 2003 à 2004 projections calées sur estimations 2002 Mariages et taux de nuptialité au département du mariage. Naissances au domicile de la mère (il s’agit des naissances vivantes). Pour la France métropolitaine, total des événements ayant eu lieu en France métropolitaine : la mère d’un nouveau né pouvant ne pas résider en métropole. Décès au domicile du décédé. Pour la France métropolitaine, total des événements ayant eu lieu en France métropolitaine : les décédés pouvant ne pas résider en métropole. 2003p : les données présentées sont provisoires, les chiffres des mariages ne sont pas disponibles.
INSEE PICARDIE Dossiers  numéro 35  200471
contre 29 ans et 3 mois pour la moyenne des Françaises. C’est à relier au fait que les jeu nes Picardes se mettent en couple un an plus tôt que les jeunes Françaises en moyenne. Ceci explique que c’est surtout l’âge de leur pre mière maternité qui est plus précoce. En 2002, les Picardes er ont eu leur 1enfant en moyenne 11 mois plus tôt que les Françaises et 7 mois plus tôt leurs autres enfants. Les Picardes qui vivent 3 dans des villescentresont des enfants plus tôt que les autres (à près de 28 ans en moyenne). Celles qui résident dans l’espace rural donnent naissance à leurs enfants à un peu plus de 28 ans alors que les femmes résidant dans les périphéries des villes à pres que 29 ans. En revanche, les er femmes ont leur 1enfant au même âge en ville centre et en espace rural (à 26 ans et 7 mois), la part de femmes ac couchant d’un premier enfant étant nettement plus forte chez les citadines que les ha bitantes du rural. En 2002,
3 On parle bien du lieu de domicile des parents et non de la commune de la maternité où la mère a accouché.
Démographie
58% des bébés nés de pa rents habitant une ville centre et 56% une périphérie de ville sont des premiers enfants alors que ce chiffre n’est que de 52% dans l’espace rural.
Ceci tient à ce que les jeunes couples qui n’ont pas encore d’enfant vivent plutôt en ville centre là où survient la nais sance de leur premier enfant. Les jeunes familles ont ten
dance ensuite à quitter les ag glomérations pour s’installer dans l’espace rural où elles trouvent des logements avec plus d’espace moins cher avant d’agrandir leur famille.
Après la hausse des mariages de 1996 à 2001, des divorces en forte progression en 2002 Divorces prononcés* (au lieu de jugement) Unité : nombreSource : ministère de la Justice Aisne OiseSomme PicardieFrance métropolitaine 1997 9721 527989 3488 116158 1998 1083 1409 1021 3513 116515 1999 1061 1158 9823 201116 813 2000 9891 3731 0193 381114 005 2001 9631 347999 3309 112631 2002 1016 1609 1118 3743 127643 *divorces directs et conversion
Unité : nombre  Aisne 1999** 40 2000 115 2001 116 2002 159 ** du 15/11/1999 au 31/12/1999
Pacs enregistrés
 Oise 46 230 224 190
 Somme 48 164 130 167
Source : ministère de la Justice Picardie Francemétropolitaine 134 6139 509 22108 470 19411 516 24979
Deux types de demandes de divorce existent : la demande de séparation de corps et la demande directe de divorce. La procédure est la même. Trois types de jugements peuvent être prononcés : un jugement de séparation de corps. Ce jugement doit être mentionné en marge de l’acte de mariage mais ne permet pas de remariage. Il est révocable sur simple accord des époux lors de la reprise de la vie commune. une conversion de séparation de corps. Elle transforme une séparation de corps en divorce et permet le remariage. un divorce sur demande directe accueillie. Ce jugement doit être mentionné en marge de l’acte de mariage. Il est irrévocable et permet le remariage. Dans les tableaux publiés ici, les divorces prononcés sont la somme des divorces directs et des conversions de sépa ration de corps.
ers Les 1enfants naissent plutôt de citadins, les suivants de parents vivant de préférence à la campagne Âge moyen de la mère à la naissance en 2002 Source : Insee, état civil 2002 et RP 1999 Délimitation unités urbainesDélimitation aires urbaines Commune CommuneCommune Communemonopolarisée Espaceà Ensemble CommuneCommune urbaine urbaineappartenant à(appartenant à unedominante rurale multipolarisée centre banlieueun pôle urbaincouronne périurbaine)rurale France métropolitaine er 1 enfant27,9 28,027,6 28,228,0 28,327,5 27,5 e 2 enfantet suivants30,9 30,830,6 31,230,9 31,230,6 30,4 Ensemble 29,229,4 28,929,5 29,229,7 29,128,9 ers % de 1enfants 56,151,8 59,654,2 59,552,7 54,255,1 Picardie er 1 enfant27,0 27,626,6 27,226,7 27,827,4 26,6 e 2 enfantet suivants30,3 30,629,8 30,729,9 31,030,4 29,8 Ensemble 28,529,1 27,928,8 28,029,3 28,828,1 ers % de 1enfants 55,649,9 58,256,2 57,951,1 49,852,3
72INSEE PICARDIE Dossiers  numéro 35  2004
Peu après la hausse des mariages, une hausse significative des divorces
Entre 1996 et 2001, les mariages ont connu une hausse importante occasion née dans un premier temps par la suppression des déductions fiscales accordées aux person nes vivant maritalement, et dans un second temps, par l’euphorie du passage à l’an 2000. En 2002, ces facteurs n’ont plus d’effet : les mariages ont nettement diminué en 2002 par rapport à 2001, repassant sous la barre des 9 000. Ils se
Démographie
raient à nouveau à la baisse en 2002 en Picardie comme en France. Les résultats des 3 premiers trimestres de 2003 confirment cette baisse, de l’or dre de 7% entre 2002 et 2003. Les Picards se marient toujours plus tôt que la moyenne des Français : 6 mois plus tôt. En 2002, les mariées avaient en moyenne 2 ans et 7 mois de moins que leur époux. L’écart d’âge était de 3 mois plus petit lorsqu’il s’agissait d’un premier mariage. Lors qu’elle se marie pour la pre mière fois, une Picarde a près de 28 ans alors que l’homme a juste dépassé 30 ans en moyenne à son premier ma
riage. En 10 ans, l’âge moyen au premier mariage a reculé pour les hommes comme pour les femmes de 2 ans et demi. C’est dans l’Aisne que les ma riages unissent les plus jeunes époux. Trois mariages sur qua tre unissent deux célibataires. Les deux nouveaux époux sont divorcés dans 8% des maria ges, l’un seulement des deux dans 16% des mariages. La hausse des mariages observée les années précé dentes semble influer forte ment sur celle des divorces. En effet, on constate en 2002 une nette progression des divorces par rapport aux années précé dentes, en Picardie comme à
l’échelle nationale : +13 % de divorces entre 2002 et 2003. Cette augmentation sensible des divorces montre que la durée de certains mariages, sans doute, contractés dans l’euphorie de l’an 2000, a été courte.
Anne EVRARD Insee
Pour en savoir plus La fécondité dans les régions à la fin des années 90,Insee pre mièren° 963avril 2004 Bilan démographique 2003, Insee première948février n° 2004
INSEE PICARDIE Dossiers  numéro 35  200473
Démographie
Les décès en août 2003 : toutes les classes
d’âge, toutes les régions, frappées par la canicule
La canicule a frappé toutes les régions françaises en 2003, provoquantune hausse de décès de 4 030 en France. Toutefois, la Picardie a été légèrement moins touchée avec une augmentation de 31% des décès en un an.
ntre août 2002 et août 003, le nombre de dé diEe de 1 265 à 1 657, soit une ès est passé en Picar augmentation de 31%, sachant que les plus fortes températu res ont été enregistrées entre le 5 et le 13 août. Les effets de la canicule ont proportionnel lement été un peu moins forts dans la région qu’en moyenne métropolitaine où les décès ont augmenté entre août 2002 et août 2003 de 40%. La Picar die a bénéficié en cela de la proximité du littoral. En effet, les températures sont montées moins haut sur le littoral de la Manche que partout ailleurs en
France. Les régions où la ca nicule a occasionné le plus de décès sont d’abord l’Îlede France, ensuite le Centre et la Bourgogne, au cœur du pays, et un peu moins la Franche Comté et PoitouCharente. Comme la carte d’élévation des températures le montre, mise à part en ÎledeFrance et dans le Bassin méditerranéen, l’augmentation des décès est tout à fait liée géographique ment avec le degré de tempé rature atteint. En Picardie, les effets de la canicule ont été légèrement supérieurs chez les femmes que chez les hommes, mais
La Picardie moins touchée par la chaleur
er Période du 1août 2003 au 18 août 2003 Nombre de jours avec température maximale égale ou supérieure à 35 °C
                      !  "      ) $ *$$' +$ceci est sans doute lié au fait ) * que les femmes sont plus nom ($ breuses aux âges élevés que ) . ,$$! les hommes. Toutes les clas '&"$ (" ses d’âge ont été plus ou moins 0 0 touchées par la canicule. ' *-   .("" !&$ Même parmi les personnes de ' moins de 60 ans, les décès se sont accrus entre les deux *$ mois d’août, dans des propor . '& 2&3$0 tions évidemment nettement 0" moins fortes que pour les gé 01nérations plus vieilles. La ca nicule a touché plus particuliè /$*- *$0$ rement les personnes de plus '3 405 de 70 ans. Les décès parmi les ."$ 2générations des 7079 ans et # $# des 8089 ans se sont accrus # $ # ' de 36%. Mais ce sont les plus # $ #% âgés qui ont le moins supporté # $ # la canicule : les décès ont aug
74INSEE PICARDIE Dossiers  numéro 35  2004
Source : Météo France
menté de 52% parmi les per sonnes âgées de 90 ans et plus.
Les personnes (âgées) vivant à la campagne ont été plus épargnées
Lorsque l’on considère la commune de résidence du dé cédé, on constate que la cani cule n’a pas eu les mêmes ef fets selon que les personnes habitent en milieu rural ou en milieu urbain. Les décès se sont nettement moins accrus dans les zones rurales que dans les zones urbaines: on compte 25% de décès supplé mentaires en zone rurale con
4 tre 37% en zone urbaine . Dans les zones urbaines, les personnes vivant en ville cen tre ont également été plus tou chées que celles vivant en commune périphérique (+37% contre +33%). Plusieurs rai sons peuvent expliquer ces dif férences. Par exemple, on peut penser que l’on ressent moins la chaleur à la campagne qu’à la ville et on peut mieux s’en protéger en maison qu’en ap partement. Les effets de la canicule ont également été variables d’un département à l’autre. Dans la Somme, les décès sont passés de 420 en août 2002 à 526 en août 2003, dans l’Aisne de 403 à 562, et dans l’Oise de 442 à 569. Les habi tants de la Somme ont semble til été plus protégés que ceux des deux autres départements. Dans la Somme, la population des 70 ans et plus est propor tionnellement identique à celle de l’Aisne, pourtant les décès s’y sont accrus de 25% contre 40% dans l’Aisne. L’Oise, qui a une part de personnes âgées plus faible que les deux autres départements picards, a vu ses décès croître de 29% entre août 2002 et août 2003, ce qui est donc un peu plus que dans la Somme. Cette évolution plus favorable de la Somme peut tenir à la proximité de la mer, qui entraîne un climat plus tem péré. Les températures sont d’ailleurs montéés moins haut dans ce département que dans les deux autres.
Anne EVRARD Insee
4 Il s’agit de la délimitation des unités urbaines
Démographie
  !     "  # $  %                            0 %# 6 # 7 # * # ! %# ' #% ' # '  8# '  9  3 8# '  9  # ' 3# : 9  # + #% ! # *  %   #   9 % #   9 % #   9 % #     %#
   &#     &#     '     2    ;<"          # # # #%  # # # #  # #% # #  # # # #  # # # # 0 0 0 0  /    9 %  9 %   9 %  %   
Pour en savoir plus La fécondité dans les régions à la fin des années 90,Insee pre mièren° 963avril 2004 Bilan démographique 2003, Insee première948février n° 2004
INSEE PICARDIE Dossiers  numéro 35  200475
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.