Femmes et hommes à parité : Des rôles toujours différents.

Publié par

L'entrée des femmes dans la vie professionnelle et les mesures prises pour accroître leur représentation politique n'ont pas vraiment modifié les rôles sociaux féminins et masculins. Le travail domestique et familial reste une priorité pour les femmes. Leurs loisirs et leurs activités extérieures sont différents de ceux des hommes et elles sont moins nombreuses à prendre des responsabilités dans la vie associative.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 11
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

dossierFemmes et hommes à parité ?
Des rôles toujours différents
’entrée des femmes dans la vie l’activité des femmes, en revanche celle- Participation à la vie associative en 2003
en France métropolitaineprofessionnelle et les mesures ci est nettement moins fréquente pour lesLprises pour accroître leur repré- mères de deux ou trois enfants dont au
sentation politique n’ont pas vraiment moins un âgé de moins de trois ans. En
modifié les rôles sociaux féminins et 2003 le taux d’activité des mères vivant
masculins. Le travail domestique et en couple est de 80 % avec un enfant de
familial reste une priorité pour les moins de trois ans mais de 58 % avec
femmes. Leurs loisirs et leurs activités deux enfants dont un au moins de moins 2
extérieures sont différents de ceux des de trois ans.
hommes et elles sont moins nombreu-
Parmi les tâches familiales dévoluesses à prendre des responsabilités dans
majoritairement aux femmes figure le
la vie associative.
temps consacré aux enfants. De même,
En France, comme dans les autres pays qu’elle soit professionnelle ou non, source : Insee, enquête permanente sur les
conditions de vieeuropéens une spécialisation des tâches l’aide aux personnes âgées est essentiel-
entre les hommes et les femmes s’opère : lement une affaire de femmes. Elles 3Parmi les adhérents des associa-
le travail domestique et familial continue représentent les deux tiers des personnes tions les femmes participent plus
d’être pris en charge majoritairement par qui aident une personne âgée de leur activement, mais exercent moins
souvent des responsabilités.la femme, qu’elle soit active ou inactive. entourage. Les intervenants des services
Les hommes passent plus de temps à tra- d’aide à domicile sont des femmes à
vailler, étudier, se former, les femmes à 99 %.
Les liens sociaux se tissent aussi à tra-
effectuer des tâches domestiques. Ces der-
vers l’implication dans la vie démocra-Les hommes et les femmes ont aussi des
nières consacraient en 1999, en moyenne,
tique ou la participation aux associations. 4loisirs différenciés. En ce qui concerne la
quatre heures et demie par jour aux Mais les rôles tenus par les hommes etlecture, la préférence des hommes va
tâches domestiques contre cinq heures en par les femmes au sein des associationsplutôt vers la presse quotidienne, celle1986. Les hommes à peine deux heures
diffèrent tant sur le type d’associationdes femmes vers les livres. Les femmeset quart en 1999, soit six minutes de plus
auquel ils adhèrent que sur leur engage-sont de plus en plus nombreuses à prati-
qu’en 1986. ment. De la simple adhésion à l’engage-quer une activité physique et sportive,
ment responsable la participation asso-De plus en plus de femmes exercent une mais leur taux de pratique reste plus
ciative est plus ou moins forte. En 2003,activité professionnelle mais l’articula- faible que celui des hommes (78 % 5
12 % des adhérents exercent des respon-tion entre la sphère privée et le monde du contre 88 %). En revanche les sorties au
sabilités au sein de leur association maistravail est parfois contraignante. L’activité théâtre, au concert, au musée, la visite
c’est le cas de 14 % des hommes et deprofessionnelle de l’homme n’est que d’expositions ou de monuments histori-
seulement 9 % des femmes. En revanche,peu influencée par le nombre et l’âge de ques sont des pratiques culturelles plus
les adhérents qui participent aux activitésses enfants, au contraire de celle des féminines que masculines. Seules 38 %
proposées par les associations, ou enfemmes qui vivent en couple. Si la pré- des femmes de 25 à 39 ans ne font
sont bénéficiaires, sont plus souvent dessence d’un seul enfant de moins de trois jamais de sortie culturelle contre 46 %
6femmes.ans dans le ménage a peu d’effet sur des hommes du même âge.
Les hommes se tournent plutôt vers des
Evolution des temps sociaux au cours d’une journée moyenne associations en lien avec la vie profes-
en France métropolitaine sionnelle, les femmes vers des associations
en heures et minutes en lien avec la vie familiale (parents
d’élèves, associations religieuses). DeFemmes Hommes Total
fait les femmes ont une pratique reli-
1986 1999 1986 1999 1986 1999 7gieuse plus importante. En 2003, 16 %
des femmes déclarent pratiquer réguliè-
Temps physiologique 11 h 40 11 h 48 11 h 28 11 h 32 11 h 34 11 h 40
rement une religion. Mais, paradoxale-
Travail, études, formation 3 h 16 3 h 27 5 h 47 5 h 30 4 h 30 4 h 28
ment, les pères sont plus nombreux àTemps domestique 5 h 07 4 h 36 2 h 07 2 h 13 3 h 39 3 h 25
transmettre leur religion à leurs enfantsMénage, courses 4 h 10 3 h 40 1 h 10 1 h 15 2 h 42 2 h 28
Soins aux enfants 0 h 42 0 h 38 0 h 10 0 h 11 0 h 26 0 h 25 que les mères.
Jardinage, bricolage 0 h 15 0 h 18 0 h 47 0 h 47 0 h 31 0 h 32
(Extrait de INSEE PREMIERE n° 1006)Temps libre 3 h 13 3 h 31 3 h 53 4 h 09 3 h 32 3 h 50 8
Trajet 0 h 44 0 h 38 0 h 45 0 h 36 0 h 45 0 h 37
Total 24 h 00 24 h 00 24 h 00 24 h 00 24 h 00 24 h 00
Source : enquêtes emploi du temps 1986 et 1999, Insee.
économie 134e trimestre 2004
DE LAREUNION

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.