Les sports olympiques sont les plus pratiqués

De
Publié par

À la saison sportive 2004-2005, l'Alsace compte 4 700 clubs et 437 000 licenciés. Plus de la moitié des licenciés (55,9 %) dépendent de fédérations olympiques. Football, tennis et basketball se retrouvent sur le même podium des disciplines les plus pratiquées dans les deux départements. La pratique sportive féminine est concentrée sur quelques disciplines.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 64
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

SOCIÉTÉ
Les sports olympiques
sont les plus pratiqués
de football (84 000 licenciés), la pectivement 23 100 licenciés etÀ la saison sportive 2004-2005,
ligue de tennis (28 800), la ligue de 10 900 licenciés.l’Alsace compte 4 700 clubs
basket-ball (18 900), la ligue de
et 437 000 licenciés.
judo (17 400). Suivent ensuite pour Cependant, certains sports ont
Plus de la moitié des licenciés les fédérations scolaires les deux plus de licenciés dans le départe-
(55,9 %) dépendent comités départementaux de l’Union ment du Haut-Rhin que dans celui
Sportive de l’Enseignement du Pre- du Bas-Rhin. C’est le cas de l’aéro-de fédérations olympiques.
mier degré (USEP) et le comité ré- nautisme, du ball-trap, des sportsFootball, tennis et basket-ball
gional de l’Union Nationale du de quilles, du karaté, du ski, du ski
se retrouvent
Sport Scolaire (UNSS). nautique, de la spéléologie, des
sur le même podium sports de glace, de la voile et du vol
des disciplines Les licenciés des fédérations libre.
olympiques représentent la majori-les plus pratiquées
té des licenciés sportifs alsaciens La pratique sportive fémininedans les deux départements.
(55,9 %), loin devant les licenciésLa pratique sportive féminine Le sport féminin est très majori-
des fédérations scolaires et univer-
taire dans certaines disciplinesest concentrée sitaires (20,5 %).
sportives. En Alsace, les licencessur quelques disciplines.
attribuées en twirling bâton sont
Les sports pratiqués presque exclusivement des licen-
dans les départements ces féminines (93 %). En EPMM
es 437 000 licenciés sportifs (entraînement physique dans leL pratiquent un ou plusieurs Dans le Bas-Rhin, les disciplines monde moderne), en EPGV (édu-
sports dans un des 4 700 clubs cation physique et gymnastique vo-les plus pratiquées sont : le football
d'Alsace. Ce résultat a été établi à lontaire), en et en(51 470 licenciés), le tennis (18 400),
partir d'une enquête réalisée auprès équitation, les licences fémininesle basket-ball (12 400), le judo
des fédérations sportives agréées représentent respectivement 91 %,(11 400) puis l’équitation, la gym-
par l'État. Le nombre de licenciés a nastique et le handball. Le sport 85 %, 78 % et 77 % des licences at-
augmenté de 13 %, entre les sai- scolaire est aussi très présent. tribuées. Le nombre de licenciées
sons sportives de 1998-1999 et L’USEP regroupe 31 200 licenciés est toutefois très variable suivant
2004-2005 : leur nombre a été res- et l’UNSS 18 400 licenciés. ces disciplines. À peine 300 sporti-
pectivement de 385 000 et de ves féminines pratiquent le twirling
436 900. S’agissant des clubs spor- Dans le Haut-Rhin, on retrouve le bâton alors qu’elles sont plus de
tifs, leur nombre a augmenté de 7 % même podium, avec dans l’ordre : 9 000 en EPMM, plus de 9 000 éga-
en six ans. lement en EPGV ; on compte envi-le football (32 600 licenciés) et le
ron 11 500 gymnastes féminines ettennis (10 400) suivies du bas-
11 000 cavalières.ket-ball. Viennent ensuite, à la diffé-Le football, première discipline
rence du Bas-Rhin, la gymnastique,
Les ligues et comités régionaux le judo et le ski. L’USEP et l’UNSS La natation est aussi une discipline
ayant le plus de licenciés sont, pour ont aussi une place primordiale à majorité féminine mais de façon
les fédérations olympiques, la ligue dans le sport haut-rhinois avec res- moins nette (54 % des licenciés).
42
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 12· L'année économique et sociale 2005 · juillet 2006SOCIÉTÉ
Le volley-ball, le roller-skating et la Les licenciés sportifs des fédérations olympiques sont majoritaires
boxe française sont d’autres disci- Licenciés sportifs en 2004, par fédération
plines bien pratiquées par les spor-
tives : dans chacun de ces sports,
12,0 % 55,9 %les licences féminines représentent
Fédérations unisport olympiquesentre 40 % et 50 % du total des li-
cences. Fédérations unisport non olympiques
20,5 %
Fédérations scolaires et universitairesToutefois, dans de nombreuses
disciplines sportives, la pratique Fédérations affinitaires et
fédérations spécifiquesféminine reste largement minori-
aux personnes en situation de handicap
taire. Par exemple, les licenciées 11,7 %
féminines représentent moins de
10 % du total des licenciés en tir,
rugby et football. Néanmoins,
2 500 femmes pratiquent le football
féminin.
volley-ball, 22 le handball, 21 la et Espoirs se retrouvent dans lesLes athlètes de haut niveau
natation, 19 l’équitation, 18 le ca- seize pôles alsaciens de haut ni-
En 2005, 172 athlètes alsaciens noë-kayak… Figurent sur ces lis- veau, quatre étant labellisés Pô-
sont inscrits sur les listes de spor- tes des sportifs âgés de plus de les France et douze pôles labelli-
tifs de haut niveau, établies par ar- douze ans, ne remplissant pas en- sés Pôles Espoirs.
core les conditions requises pour fi-rêté ministériel : 16 pratiquent le
gurer sur la liste des sportifs dejudo, 14 l’athlétisme, 13 le ca-
haut niveau.noë-kayak, 13 la natation, 12 la Pierre CHEVALERIAS
lutte… Au total, 38 disciplines diffé- Direction régionale
Avec 40 athlètes, l’athlétisme estrentes sont pratiquées par des at- de la Jeunesse et des sports
la discipline la plus représentée surhlètes de haut niveau. Les listes
les listes de sportifs de haut niveaudes athlètes Espoirs, établies aussi
par arrêté ministériel, regroupent, et sur les listes Espoirs. Elle est
en 2005, 277 athlètes alsaciens. suivie par la gymnastique (37 athlè-
Parmi eux, 32 pratiquent la gym- tes) et la natation (34 athlètes). La
plupart des sportifs de haut niveaunastique, 26 l’athlétisme, 24 le
Une enquête exhaustive sur les licenciés sportifs alsaciens
À la fin de l’année sportive 2004-2005, une enquête a été réalisée auprès de toutes les fédérations sportives
agréées par l’État - qu’elles soient représentées par une ligue ou un comité régional en Alsace ou non, qu’elles
soient subventionnées par l’État ou non -. L’objectif était de connaître le nombre de licenciés sportifs alsaciens,
indépendamment de la discipline sportive pratiquée et de sa représentation officielle en Alsace.
Cette enquête a permis d’appréhender le poids respectif du sport olympique et du sport non olympique, et l’évolu-
tion des pratiques sportives entre les saisons 1998-1999 et 2004-2005.
43
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 12· L'année économique et sociale 2005 · juillet 2006
Source : Direction régionale et départementale
de la Jeunesse et des sports

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.