//img.uscri.be/pth/f8b9dfe0d023152c8d7121fb2e0109b93cdbf8a7
La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Le derby au féminin

1 page

Le derby au féminin "L'ASSE est une équipe plus solide que l'année dernière. Ils ont pris des filles de qualité. Ils voudront nous accrocher. Nous n'avons pas le droit à l'erreur" assure Patrice Lair ; Au delà du derby, l'entraîneur de l'oL voit un match à gagner face aux voisines stéphanoises.

Publié par :
Ajouté le : 28 septembre 2011
Lecture(s) : 26
Signaler un abus
Le derby au féminin

"L'ASSE est une équipe plus solide que l'année dernière. Ils ont pris des filles de qualité. Ils voudront nous accrocher. Nous n'avons pas le droit à l'erreur" assure Patrice Lair ; Au delà du derby, l'entraîneur de l'oL voit un match à gagner face aux voisines stéphanoises. "On n'a pas forcément parlé du contexte. Ce sera le premier match télévisé. La pression je l'aurais un peu plus. Néanmoins, j'y vais sans complexes. A moi d'être efficace sur chaque ballon touché", explique de son côté la néo-stéphanoise Sarah Palacin. "C'est toujours particulier de rencontrer Lyon. Quand le calendrier sort, on regarde toujours la date, poursuit la défenseure stéphanoise Morgane Courteille. Notre match va attirer du monde. Nous aurons à coeur de faire une bonne prestation. Il nous faudra être solidaires et costaud défensivement. Tenir le plus longtemps possible sans prendre de but. Sur un match tout est possible, on a nos chances. Je ne garde pas de bons souvenirs des derbys de l'année dernière. On les avait jouées avant la finale de la Champions League et elles étaient au top". Aurélie Desmaretz, qui a rencontré Lyon à Gerland avec hénin beaumont lors de la 3ème journée (9-0 pour l'oL) met en garde les Stéphanoises. "Le point fort des lyonnaises c'est leur équipe composée d'internationales françaises et étrangères. Elles jouent ensemble en club et en sélections ce qui fait qu'elles se comprennent très bien sur le terrain. Elles ont une facilité a changer de schéma tactique sans perdre en efficacité". Cette rencontre qui sera la première rencontre de D1 diffusée cette saison sur france 4 samedi à 20h45 sera commentée par fabien Lévêque et Marinette Pichon. "Je ne vois pas l'ASSE accrocher Lyon, explique cette dernière, même si pour les stéphanoises ce sera l'objectif, je pense que Lyon aura à coeur de continuer sur sa lancée de début de championnat où elles ont montrées encore une fois leur aisance technique et physique". Un derby attendu chez les hommes mais aussi chez les femmes et qui rappelle quelques souvenirs : "J'en ai joué plusieurs en championnat de France et en Challenge de France (ndlr : rebaptisée Coupe de france) avec l'ASSE. C'est de très bons matchs à jouer, il y a de l'engagement et une ambiance spéciale autour du terrain. Je me souviens qu'en 2007-2008, on a eu plus de 1200 spectateurs à Saint-Etienne. Il y avait un peu de rivalité les premières années car beaucoup de joueuses de Saint-Etienne venaient de l'OL. A Saint-Etienne les supporters et l'entourage en général du club voyaient le derby comme un match spécial. Le meilleur souvenir reste le 0-0 à Saint-Etienne au match retour en mai 2008", se souvient l'ancienne stéphanoise et lyonnaise Ludivine bruet. "Je me souviens d'un match reporté que l'on a joué le 1er mai à Saint-Étienne, on avait tenu le match jusqu'au cinq dernières minutes", se rappelle quand à elle Jessica houara, ex-stéphanoise et aujourd'hui au PSG. Une chose est sûre : ce sont des matchs qu'on n'oublie pas.