Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Sept péchés capitaux du régime Biya

De
268 pages
Les sept péchés capitaux du régime de Biya sont, pour l'auteur, la source et la cause du marasme économique, social et politique dans lequel s'est enfoncé le Cameroun depuis trois décennies. Ils ont pour noms la désynchronisation, la perte de la souveraineté nationale, l'antimodèle, la politique de la chaise vide, le clientélisme ethnique, le tripatouillage des scrutins électoraux et l'utilisation des organes de l'Etat à des fins partisanes, sans oublier la corruption et les détournements des deniers publics.
Voir plus Voir moins
Léonard M
LES SEPT PÉCHÉS CAPITAUX DU RÉGIME DE BIYA
P O I N T S D E V U E
Les sept péchés capitaux du régime de Biya
Points de vue Collection dirigée par Denis Pryen Dernières parutions Karfa Sira DIALLO,Sénégal-France, Mémoires d'Alternances inquiètes, 2015 Moussa SANON,Blaise Compaoré ou la fin non-glorieuse de « Monsieur Bons offices », 2015 Jacques SOM,Non, l’Afrique Noire n’est pas maudite !, 2015. Mohamed AMARA,Le Mali rêvé, 2015. Jérôme KABLAN BROU,L’autre Côte d’Ivoire ou l’alter-émergence. Élections présidentielles 2015, 2015. Roger KAFFO FOUKOU,Eduquer pour une mondialisation humaniste, 2015. Albert MOUTOUDOU,L’hypothèse panafricaniste, 2015. Martin KUENGIENDA,L’Afrique est-elle démocratisable ?,Constitution, sécurité et bonne gouvernance,2015. SHANDA TONME,Conflits d’éthiques et crises des relations internationales, 2015. Jules DJOSSOU,Chroniques politiques béninoises. Autopsie d’une démocratie en berne, 2014. Jean-Bosco Germain ESAMBU MATENDA,Conflits identitaires et enjeux économiques internationaux dans la région des Grands Lacs,2014. Serge TCHAHA et Christophe DEGAULE,Le lion’s spirit,2014. SHANDA TONME,La presse en accusation. Soupçons sur un pouvoir au-dessus de tous les pouvoirs, 2014. Armand SALOUO,Vaincre la corruption en Afrique, la solution patrimoniale,2014. Jonas SILIADIN,Togo, démocratie impossible ?,2014. Daniel NKOUTA,La question nationale au Congo-Brazzaville, 2014. Georges MAVOUBA-SOKATE,La construction d’une conscience nationale au Congo par les musiciens, 2014.Martine et Jean-Pierre VERNIER – Élisabeth Zucker-Rouvillois,Être étranger en terre d’accueil, 2013. Grégoire LEFOUOBA,Curriculum vitae du Congo, Rive Droite, 2013.
Léonard Messi
Les sept péchés capitaux du régime de Biya
Du même auteur Minta, roman, Éditions L’Harmattan, Paris, 2010. Collection « Regards croisés/Le monde de l’Évasion » (Editions Edelismo / WitSight) : Évasion en Afrique du Sud Évasion en France Évasion en Italie Évasion en Allemagne Évasion au Cameroun Évasion au Royaume-Uni Évasion en Espagne Évasion en Russie Évasion au Canada Évasion aux États-Unis d’Amérique Évasion au Brésil Évasion au Japon Évasion en Chine Évasion en Inde Évasion dans les pays de l’Union Européenne Évasion dans les pays de la Ligue Arabe Illustration : Léonard Messi © L'HARMATTAN, 2015 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06242-6 EAN : 9782343062426
« …Notre abstention implique nécessairement notre complicité. L’opinion internationale est irrésistiblement tentée de se dire : « Comment peuvent-ils se taire ? Seraient-ils insensibles ? Irresponsables ? Pleutres ? Est-il vrai que chaque peuple n’a que le destin qu’il mérite ?» C’est notre mutisme poltron qui procure l’arrogance et assure l’impunité aux roitelets nègres Bongo, Mobutu, Bokassa, Ahidjo, Houphouët-Boigny, tous chefs d’État francophones, zélés compagnons 1 de route de Balthazar Vorster, le boucher de Soweto» . Mongo Beti.
1 Mongo Beti –Peuples Noirs - Peuples Africains – N°1 – Janvier-février e 1978, 4 de couverture.
Carte administrative du Cameroun
Région 1.Adamaoua 2.Centre 3.Est 4.Extrême-Nord 5.Littoral6.Nord 7.Nord-Ouest 8.Ouest 9.Sud 10.Sud-Ouest
7
Chef-lieu
Ngaoundéré Yaoundé Bertoua Maroua Douala Garoua Bamenda Bafoussam Ebolowa Buéa
Avant-propos
« …Je connaissais M. Biya bien longtemps avant qu’il ne devienne président de la République du Cameroun. Il avait fait un passage assez remarqué au Secrétariat général de la présidence… C’était un homme exceptionnel, intelligent, laborieux et très modeste ; surtout intègre et désintéressé. Ce qui m’avait le plus impressionné chez lui, c’était sa conception personnelle du pouvoir : il avait été le Secrétaire général de la présidence et le Premier ministre les plus modestes de l’histoire du Cameroun. Quand j’y pense, et le revois aujourd’hui qu’il est président de la République, je me demande comment un homme peut, avec autant de maîtrise et d’aptitude, se comporter de si différentes façons à des différents hauts postes de responsabilité… Il travaillait sans excès de zèle et sans ambition apparente, ce qui laissait croire ou penser que c’était un homme faible. Les barons du régime traitaient le Premier ministre Paul Biya comme un figurant de série B. Quand il convoquait une réunion des membres du gouvernement, c’était le moment que choisissaient certains ministres pour aller en mission à l’étranger. Il n’en était jamais choqué. J’en parlai à M. Ahidjo qui me répondit simplement : « Ceux qui ignorent le messager du roi, ignorent le roi. Un jour ce messager portera le masque du roi et les piétinera ». À l’époque, il était loin de s’imaginer que le messager masqué 2 piétinerait le roi lui-même.» De bonnes fées se sont penchées sur le berceau de Paul Biya dès sa naissance. Elles l’ont protégé et balisé son parcours jusqu’à l’accession à la magistrature suprême en 1982. Par deux fois, alors que son destin semblait scellé, il s’en est sorti, plus fort que jamais. 2 Frédéric Fenkam - «Les révélations de Jean Fochivé – le chef de la police politique des présidents Ahidjo et Biya», Editions Minsi 2003, pp. 137-138.
9
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin