//img.uscri.be/pth/7cecf10928546112c3d49fbe7fb9b1d61a2b4123
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 17,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Soldats de France

De
334 pages
"Ce livre aborde sans langue de bois les difficultés et les attentes des hommes et femmes de l'armée de Terre, leurs espoirs et leurs déceptions, leurs relations avec les politiques, les journalistes et la justice. Le ton est alerte, les réflexions porteuses de débat sont illustrées d'exemples concrets tirés d'un parcours d'officier de terrain. Alors que nos soldats sont déployés en Afrique et au Moyen-Orient, qu'ils le sont désormais massivement sur le théâtre national et qu'il a été décidé de leur donner des moyens budgétaires supplémentaires, l'auteur se propose de faire découvrir ces grands serviteurs de l'intérêt national."
Voir plus Voir moins
Colonel Guillaume de Jerphanion
Soldats de France L’ARMÉE AU CŒUR DE LA NATION
Préface de JeanFrançois Lamour
62/'$76 '( )5$1&(
/¶$50e( $8 &¯85 '( /$ 1$7,21
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’armée de Terre
qPH  pGLWLRQ
&RORQHO *XLOODXPH GH -HUSKDQLRQ
62/'$76 '( )5$1&(
/¶$50e( $8 &¯85 '( /$ 1$7,21
Tout ce que vous avez toujours voulu savoirsur l’armée de Terre
qPH  pGLWLRQ
‹ / +$50$77$1   UXH GH O eFROH3RO\WHFKQLTXH  3DULV KWWSZZZOLEUDLULHKDUPDWWDQFRP GLIIXVLRQKDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU KDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU ,6%1   ($1  
Il n’est d’occupation plaisante comme la militaire. qPH 0217$,*1( ± ;9, VLqFOH
6200$,5(
3UpIDFH GH -HDQ)UDQoRLV /$0285   3UpDPEXOH   4XHO FLUFXLW SRXU QRWUH YLVLWH "   $IIHFWLRQ $PRXU $PLWLp HW $XWUHV VHQWLPHQWV   %XGJHW IDPLOLDO VROGH HW SULPHV  SHXWRQ YLYUH GX PpWLHU PLOLWDLUH "   /H &KHI &RPPDQGH  XQ SULQFLSH VLPSOH HW LQWDQJLEOH   'LVFLSOLQH  XQ YUDL IDX[ 'pEDW "   (VSULW HW KXPRXU  XQH WUDGLWLRQ DQFLHQQH   )DPLOOHV MH YRXV DLPH    *DUoRQV HW ILOOHV  OD *XHUUH GHV VH[HV Q DXUD SDV OLHX    +pURwVPH HW SDQDFKH  XQH DPELWLRQ WRXMRXUV G¶DFWXDOLWp   /¶,QWpJUDWLRQ  SOXV TX¶XQ REMHFWLI XQH UpDOLWp   -RXUQDOLVWHV HW PLOLWDLUHV  MH W¶DLPH PRL QRQ SOXV    .pSL HW XQLIRUPH  VL SHX G XQLIRUPLWp   /RL HW -XVWLFH  XQH UpDOLWp HW XQH UHVSRQVDELOLWp   /D JUDQGH 0XHWWH Q¶HVW SOXV FH TX¶HOOH pWDLW   4XHOOH 1RWRULpWp SRXU QRWUH DUPpH GH 7HUUH HW VHV VROGDWV "   /HV 2SpUDWLRQV  XQH YRFDWLRQ HW XQH UpDOLWp   3ROLWLTXH HW VROGDW  XQ FRXSOH ELHQ LPSUREDEOH "   /H 4XRWLGLHQ GX VROGDW  GHV DFWLYLWpV QRPEUHXVHV HW YDULpHV   5pFRPSHQVHV QRWDWLRQ PpULWH HW DYDQFHPHQW   /H 6DEUH HW OH JRXSLOORQ  XQH XQLRQ LQGpPRGDEOH   7UDGLWLRQV ULWHV XV HW DXWUHV FRXWXPHV   8Q SRXU WRXV WRXV SRXU 8Q   9LH FLYLOH  QRWUH SDVVp QRWUH SUpVHQW HW QRWUH DYHQLU   :KLVN\ DOFRROV WDEDF HW DXWUHV VXEVWDQFHV PRLQV OLFLWHV  /¶;WUrPH  QRQ SDV XQH ILQ HQ VRL PDLV XQ PR\HQ   *pQpUDWLRQ <  OH GpIL WRXMRXUV UHQRXYHOp GX UHFUXWHPHQW   =pUR PRUW  XQH LOOXVLRQ PDLV XQ REMHFWLI  eSLORJXH  3RVWIDFH GH /DULVVD PDUTXLVH GH &266e%5,66$&  5HPHUFLHPHQWV   $QQH[HV