//img.uscri.be/pth/0d619c3ca6e6b4810a792f21c93813ceb8bfffc0
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Gestion des déchets solides ménagers à Douala

De
198 pages
La construction du territoire doualais est réglée par des logiques et des jeux d'acteurs augmentant le désordre urbain. Cet ouvrage problématise les menaces pesant sur l'environnement et la santé du fait de la mauvaise gestion des déchets solides ménagers à Douala. Les espaces non constructibles sont largement colonisés par l'habitat, sans plan d'aménagement préalable, n'autorisant guère de stratégies efficaces de gestion moderne des déchets. La résolution du problème exige des actions innovantes pour une gestion rationnelle et durable de ces déchets.
Voir plus Voir moins
(non aedificandi)
n’autorisent guère de stratégies efficaces de gestion moderne
qui a la charge de cette gestion, sont insuffisantes. Ces
20
Etudes africaines
Série Environnement
Louis Bernard T
Gestion des déchets solides ménagers à Douala
Acteurs, pratiques urbaines et risques environnementosanitaires
Préface de Guy Mainet
08/06/15 15:10
Gestion des déchets solides ménagers à Douala
CollectionÉtudes africaines dirigée par Denis Pryen et son équipe Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc. Dernières parutions MAÏKOUBOU (Dingamtoudji),Les Ngambayes. Une société de la Savane arborée du Tchad, 2015. TOLNO (Charles-Pascal),Transition militaire et élection présidentielle 2010 en Guinée,2015. YAYA (Sanni),Santé publique, anthropologie de la santé et développement en Afrique, 2015.FAYE (Malick),Le droit douanier sénégalais, 2015. TAMA (Jean-Nazaire),L’odyssée du constitutionnalisme en Afrique, 2015. NDAW (Colonel Abdoulaye Aziz),Sécurité pour l’émergence du Sénégal, 2015. MATSIEGUI MBOULA (Fortuné),Les élections politiques au Gabon, De 1990 à 2011, 2015. DOUI-WAWAYE (Augustin Jérémie),L’insécurité en République centrafricaine. Quel rôle pour le droit international ?, 2015. TABEZI PENE-MAGU (Bernard-Gustave),Valoriser l’expérience dans l’enseignement administratif, Manuel de psychologie et des sciences de l’éducation en République du Congo, 2015. DOGBEH (Septime),Marketing et action commerciale, 2015. Ces dix derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentationdu contenu des ouvrages, peut être consultéesur le sitewww.harmattan.fr
Louis Bernard TCHUIKOUA Gestion des déchets solides ménagers à Douala
Acteurs, pratiques urbaines et risques environnementosanitaires Préface de Guy Mainet
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-30976-7 EAN : 9782336309767
Hommage au Professeur Jean-Claude BRUNEAU, Décédé le 18 septembre 2014 à Bordeaux (France)
REMERCIEMENTS
Au Professeur Joseph Gabriel Elong Au Professeur René Joly Assako Assako A la Communauté urbaine de Douala et à HYSACAM Au Centre d’étude et de recherche pour le développement (CERED) Aux familles Tame Kadjui et Weketia A la famille Elong A la famille Bruneau Au Dr Mamert Florent Loé Aux familles Merlet, Eveille, Vimard, Lasserre, Rabaud A Mme Tchuikoua née Ngansop Weketia Chrystelle A mon fils Gabriel Evans A maman Nicole Mainet Vos soutiens multiformes ont permis que cet ouvrage soit rédigé et publié
PRÉFACE
Douala est emblématique du phénomène explosif des villes du Sud : démographie galopante (près de 4 millions d’habitants en 2011) et invasion spatiale (plus de 25 000 hectares). Ville coloniale et portuaire majeure, métropole économique du Cameroun et de l’Afrique centrale, elle est au quotidien une très grande ville africaine aux prises avec des crises multiples. Comment lutter contre l’étalement ? Au-delà de la ville régulière, de droit et plus ou moins cadastrée, s’est installée la villede fait, sous la poussée des allochtones. Ces quartiers le plus souvent périphériques, « véritables coulées urbaines », cumulent habitat auto-construit et triomphe de l’informel et de la débrouillardise ; ils illustrent les voies africaines de l’urbanisation. Comment gérer un tel assemblage ? De longue date, Douala est contrainte de vivre « au-dessous de ses moyens » ; elle a été pendant longtemps délaissée par le pouvoir central de Yaoundé. Ses populations avec constance manifestent un esprit rebelle politiquement. La crise des années 1980 - 1990 n’a rien arrangé. Au final, les instances politiques et administratives ne maîtrisent que bien peu et la croissance démographique et les extensions spatiales de l’agglomération doualaise ; et donc des retards et des impossibilités à agir se surajoutent perpétuellement les uns aux autres, dans les domaines de l’environnement, de l’assainissement tout particulièrement. Depuis l’An 2000, une prise de conscience générale a, semble-t-il, permis de cerner les risques encourus. L’État et la Coopération internationale, avec des financements importants spécifiques, ont formulé des projets urbains multiples. Douala doit faire « peau neuve » et acquérir l’apparence d’une « ville