//img.uscri.be/pth/a5a0e7d3bc9a2023b16fa32734bcef4c51b38fdf
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La construction de la conscience nationale par le musicien

De
138 pages
Un grand nombre de musiciens qui avaient contribué à la construction d'une conscience nationale au Congo sont morts, malheureusement. C'étaient nos plus grands musiciens. C'étaient de flamboyants chanteurs à textes. Tout ce qui a été prédit par eux est arrivé ; ils ont inventé un vocabulaire et forgé une mythologie. Loin de nous l'idée d'opposer ces trouvères d'antan à la jeune génération des musiciens d'aujourd'hui. Nous apprécions que les jeunes musiciens perpétuent à leur manière l'oeuvre de construction de la conscience nationale au Congo, à la suite des anciens.
Voir plus Voir moins
Georges Mavouba-Sokate
La construction d’une conscience nationale au Congo par les musiciens
POINTS DE VUE
La construction d’une conscience nationale au Congo par les musiciens
Du même auteur Mal de mer à vingt ans (poésie), Éditions Souvenir, Porto-Novo, Bénin, 2000.
Des îles de l’extrême océanÉditions Souvenir, Porto-Novo, (poésie), Bénin, 2005.
Arthur Nona et la grande épopée des diables rouges(récit), Éditions LMI, Pointe-Noire, Congo, 2009.
De la bouche de ma mère(contes et légendes), Éditions L’Harmattan, Paris, France, 2009. Sous les piliers du wharf(poésie), Éditions L’Harmattan, Paris, France, 2010.
N’Dandu le vieux pêcheur et l’enfant du fleuve, contes du royaume de Kongo, Éditions L’Harmattan, Paris, France, 2011.
Morceaux choisis(poèmes) dans l’anthologieNouvelles voix de la poésie congolaise, Éditions Hemar, Brazzaville, Congo, 2012. Libertés d’oiseaux et de pierres viveséditions L’Harmattan, (poésie), Paris, France, 2013. © L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01710-5 EAN : 9782343017105
Georges Mavouba-Sokate La construction d’une conscience nationale au Congo par les musiciens
Points de vue Collection dirigée par Denis Pryen Dernières parutions Martine et Jean-Pierre VERNIER – Élisabeth Zucker-Rouvillois, Être étranger en terre d’accueil, 2013. Grégoire LEFOUOBA,Curriculum vitae du Congo, Rive Droite,2013. Bastaine Yannick MOUBAMBA,Mythe de l’eldorado et psychopathologie, 2013. Jérôme GUIHO,Mahamadou Danda, un Nigérien libre, 2013.Henri PEMOT,Mali. Lettre ouverte au président, 2013. Rachel-Albert KISONGA MAZAKALA,L’idéologie du Lumumbisme,2013. Jean Carletto BOPOUNGO,L’insertion professionnelle des jeunes en échec scolaire. Le projet des z’héros, 2013. Cédric ONDAYE-EBAUH,Crises financières internationales et pays en développement. Les enseignements pour le Congo Brazzaville,2013. Anicet BOKA,Coupé-décalé. Le sens d’un genre musical en Afrique, 2013. Denise BUCUMI-NKURUNZIZA,The power of hope. The First Lady of Burundi. My story,2013. Alexandra FOUILLOUX,Les enjeux de la crise dans le delta du Niger, 2013. Mosamete SEKOLA,Combat pour la résurrection du MNC, 2013. Romain Mensan SÉMÉNOU,l’Afrique n’a pas dit son dernier mot : l’inculturation,2013. Martial BISSOG,Chroniques pour l’émergence d’une Afrique rayonnante, 2013.Denise BUCUMI-NKURUNZIZA,La force d'espérer, L'itinéraire de la Première Dame du Burundi,2013. Joseph BITALA-BITEMO,Denis Sassou Nguesso. Stratégie politique et repères essentiels, 2013. Clarisse MERINDOL OUOBA,Je ne veux pas qu’on m’offre des faveurs dans une calebasse ! La discrimination positive au Burkina Faso, ou l’affirmation de la différence, 2013. Jean-David N’DA,La Côte d’Ivoire face aux médias colons et aux désillusions de la mondialisation, 2013.
À tous ces braves artistes musiciens qui croyaient en l’unité du Congo et qui sont partis À ces artistes musiciens qui croient encore en l’unité du Congo À mon frère aîné Henri Lopes afin que toute son œuvre métissée basée de la plus belle manière sur la construction de la conscience nationale ne soit pas vaine À mon frère Beaudley M’Fumu Fylla Saint-Eudes l’homme des grands travaux sur la musique des deux rives du majestueux fleuve Congo À ma jeune sœur Marcelle Victorine Ossébi Péta pour son regard brun émerveillé d’enfant devant les instruments de musique de ceux qui hier se sont unis pour créer et construire ensemble la conscience nationale
« La vie sans la musique serait une erreur » Nietzsche