Charger

De
Publié par

Selon l'étymologie italienne, la "caricatura" est une charge. L'idée de pesanteur, et avec elle, l'idée de déplacement du centre de gravité que fait subir le caricaturiste à son objet fait saisir l'acte de charger : donner plus de poids aux caractéristiques retenues. En passant par les réflexions de Léonard de Vinci, des frères Carrache, de Hogarth, Diderot, d'Alembert, Lessing, Kant, Rosenkranz, Baudelaire, Flaubert, Warburg et Cavanna, cette étude scande des moments forts d'une figuration esthétique de la pesanteur en caricature.
Publié le : jeudi 15 octobre 2015
Lecture(s) : 2
EAN13 : 9782336394015
Nombre de pages : 264
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
CHARGER L’idée de poids dans la caricature
Alain Deligne
CHARGER
’îdée de poîds dans a carîcature
Champs visuels Collection dirigée par Pierre-Jean Benghozi, Raphaëlle Moine, Bruno Péquignot et Guillaume Soulez
 Une collection d'ouvrages qui traitent de façon interdisciplinaire des images, peinture, photographie, B.D., télévision, cinéma (acteurs, auteurs, marché, metteurs en scène, thèmes, techniques, publics etc.). Cette collection est ouverte à toutes les démarches théoriques et méthodologiques appliquées aux questions spécifiques des usages esthétiques et sociaux des techniques de l'image fixe ou animée, sans craindre la confrontation des idées, mais aussi sans dogmatisme.
Dernières parutions
Laurent JULLIER (dir.),Les films à voir cette semaine, stratégies de la critique de cinéma, 2015. LIN Chih-Wei,Les images qui se suivent, 2015. Christophe TRIOLLET,Le contrôle cinématographique en France. Quand le sexe, la violence, et la religion font débat,2015. Philippe DE VITA,Jean Renoir Épistolier, Fragments autobiographiques d’un honnête homme,2015. Karl DERISSON,Blanche Neige et les sept nains, la création du chef-d’œuvre de Walt Disney,2014. Florent BARRERE,Une espèce animale à l’épreuve de l’image. Essai sur le calmar géant. Seconde édition revue et augmentée, 2014. Pierre Kast Ecrits 1945-1983. Suivi de Amende honorableNoël par Burch, 2014. Anne GILLAIN,François Truffaut. Le secret perdu, 2014. Daniel WEYL,Robert Bresson : procès de Jeanne d’Arc. De la plume médiévale au cinématographe, 2014. Giusy PISANO (dir.),Créations, Mémoire,L’archive-forme : Histoire, 2014. Isabelle PRAT-STEFFEN,Le cinéma d’Isabel Coixet : figures du vide et du silence, 2013. Aurélie BLOT et Alexis PICHARD (coord.),Les séries américaines. La société réinventée, 2013. Jim LAPIN,La régulation de la télévision hertzienne dans les départements d’outre-mer,2013. Eric COSTEIX,Alain Resnais. La mémoire de l’éternité, 2013. Florent BARRÈRE,Une espèce animale à l’épreuve des médias. Essai sur le cœlacanthe, 2013.
Aaîn DEïGNE
CHARGER
’îdée de poîds dans a carîcature
© L'HARMATTAN, 2015 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-07216-6 EAN : 9782343072166
REMERCïEMENTS
Mes remercîements vont tout d’abord aux membres de ’EïRïS (Équîpe ïnterdîscîpînaîre de Recerce sur ’ïmage Satîrîque), composante de ’équîpe HCTï (Hérîtages & Constructîons dans e Texte et ’ïmage) de ’Unîversîté de Bretagne Occîdentae. ’EïRïS a été créée en 1992. Au i des années et à raîson de quatre rencontres par an à Parîs, ee est devenue de par e paîsîr înteectue de ’écange et e partage des savoîrs un vérî-tabe espace de travaî înterdîscîpînaîre et înternatîona entîèrement voué à ’estétîque du comîque et de a carîcature. ’EïRïS pubîe égaement a revue annueeRîdîcuosa(Brest, UBO Brest) ondée en 1994. C’est dans ce cadre que j’aî pu aînsî exposer et tester certaînes des îdées que ’on retrouvera dans ce îvre. ’ancîenne Bîbîotèque Natîonae, en a personne de Martîne Mauvîeux, dîrectrîce du département des Estampes et de a potograpîe de a BnF (rue Vîvîenne), nous ofre depuîs queques années un îeu de réunîon îdéa pour un te écange. Qu’ee soît donc remercîée pour son ospîtaîté, son soutîen înstîtutîonne aînsî que pour son goût de a dîscussîon. Je suîs égaement reconnaîssant à Cemens Künemann (Unîver-sîté de udwîgsburg, Aemagne) pour ses commentaîres de ecteur attentî, aînsî qu’à Martîn Engemeîer, quî a vu natre e projet, et à Markus Müer, Dîrecteur du Grapîkmuseum Pabo Pîcasso Münster, quî m’a învîté à aîre une conérence dans son Musée sur ’état de mes recerces. Jean-Caude Gardes (Unîversîté de Brest), sans eque nos rencontres susmentîonnées ne seraîent pas possîbes, a par aîeurs eu a générosîté de îre e manuscrît à deux étapes dîférentes de son avancement. Ses suggestîons m’ont été d’une aîde précîeuse pour mîeux structurer e texte. J’aî pu par aîeurs m’entretenîr pusîeurs oîs ructueusement de mon sujet avec Karîn Westerwee et Voker No, tous deux de ’Unîversîté de Münster. Enin, Sébastîen Goubaut (Unîversîté de Münster), de même que Vîncent Patînî (Unîversîté de Münster) ont réagî posîtîvement aux pages quî eur ont été soumîses ; Françoîse Dourer (Unîversîté de Brest) s’est acquîttée admîrabement du travaî de a mîse en pages et Aban Poîrîer (webmaster de notre équîpe, Parîs) a retravaîé avec dextérîté es îmages. Que tous quatre soîent îcî égaement saués pour eur împîcatîon.
Münster, in décembre 2014
7
PS 1 : peut-être est-ce îcî égaement e îeu de dîre que j’aî été contraînt de composer avec e reus de certaîns musées, coectîonneurs prîvés, édîteurs ou artîstes auxques des demandes d’autorîsatîon de droîts de reproductîon sur es îmages ont été adressées. eur bonne voonté eût en efet cangé queque peu a pysîonomîe de cet ouvrage. PS 2 : e tapuscrît quî reposaît depuîs in décembre devaît être envoyé début janvîer 2015 à Madame Dourer pour qu’ee e traîte numérîque-ment orsque se sont produîts es attentats terrorîstes de Parîs, e 7, 8 et 9 janvîer. Sont mortes en tout 17 personnes. Ces tragîques événements ont aît des cînq dessînateurs assassînés, Cabu, Carb, Honoré, Tîgnous et Woînskî, s’îs ne ’étaîent déjà, déinîtîvement un symboe de a utte pour a îberté d’expressîon. Ce terrorîsme, de « mouvance » îsamîste, a certes mobîîsé ’opînîon pubîque, maîs sans que ’on se soît vraîment mîs à carîier totaement es enjeux moraux, émotîonnes ou encore poîtîques quî uî sont attacés. Même e sîmpe rappe de a tradîtîon du terrorîsme, ceuî quî mène à a prîse de pouvoîr (durant es pérîodes révoutîonnaîre rançaîse ou russe par exempe), a aît jusqu’à maîntenant déaut. Après avoîr onguement rélécî, nous avons prîs a décîsîon de renoncer à înté-grer tout ce quî s’est passé et dît depuîs, pensant que e sujet mérîtaît mîeux qu’une rapîde actuaîsatîon de notre part. Nous sommes en efet d’avîs que ce tème devraît être abordé, uî aussî, sous a orme d’une monograpîe, s’étaant comme a nôtre sur a ongue durée, et devant traîter pus précîsé-ment es pénomènes de îberté d’opînîon, de sécurîté, de vîvre-ensembe, de censure et d’autocensure. En efet, nous pensons que ces pénomènes ne peuvent être peînement comprîs que dans eur proondeur téorîque et îstorîque. A nous reîre, nous avons constaté touteoîs que notre sujet, en aît a « carge » au sens d’attaque, métaporîque pour es carîcaturîstes, îttéra pour ceux quî es tuent, a trouvé en ce tragîque début 2015 de troubantes résonances.
Münster, in évrîer 2015
« a dérîsîon doît entrer dans a nature des coses de ce monde. 1 Au même tître que a oî de gravîtatîon… »
1  Andre Makîne,Testament rançaîs, Parîs, Foîo, 1997, p. 302.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.