Ça commence par la fin

De

Une femme, un homme, un été à Paris. La passion, la rupture, les retrouvailles. Une histoire d'amour dans le désordre.

Publié le : mardi 15 octobre 2013
Lecture(s) : 15
EAN13 : 9791022000048
Nombre de pages : 46
Prix de location à la page : 0,0030€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
D'après l'ouvrage de Michaël Cohen. Paru aux Editions Julliard.
1. GÉNÉRIQUE
Fin de journée. On voit une rue en pleine ébullition. On s'avance doucement sur une grande porte-fenêtre au deuxième étage d'un immeuble. Un homme, Jean, y est adossé. Il observe la rue en mouvement. On se rapproche de lui. On continue à s'avancer pour le dépasser et rentrer dans l'appartement. Les bruits de la ville s'estompent alors. On a l'impression que le lieu n'est pas vraiment habité. Très peu d'objets, de meubles. Une grande pièce principale. Dans l'entrée, une cuisine ouverte. Sur l'horloge du four, l'heure passe de 17h59 à 18h00.
On sonne à la porte.
2. INT. FIN D'APRÈS-MIDI. APPARTEMENT JEAN
Jean ouvre la porte. C'est Gabrielle qui est là. Une femme d'une beauté indéfinissable. Un mélange de douceur et de violence étrangement parfait.
Un instant en suspens. Pas de baiser, pas de bises, pas d'accolade.
GABRIELLE Ça va ?
JEAN Oui, ça va. Et toi ?
Elle sourit. Lui est secoué par le séisme des retrouvailles. Elle se dirige vers le salon. Retire son manteau, le garde à la main.
JEAN Tu… tu veux boire quelque chose ? Un café ?
GABRIELLE Un café ? À cette heure-ci ? Oui.
Jean dans la cuisine, et l'entrée aussi donc, se prépare une aspirine. Il regarde Gabrielle.
3. EXT. JOUR. TERRASSE DE CAFÉ
Deux ans plus tôt. Il fait beau. Jean est devant une terrasse de café. Il va s'asseoir à une table. Une fois installé, d'un coup, son visage se fige. Il vient de découvrir Gabrielle de profil. Elle est seule à une table, elle boit un café et lit le journal.
UN SERVEUR Qu'est-ce que je vous sers ?
Pas de réponse de Jean qui regarde toujours en direction de Gabrielle.
LE SERVEUR Allo ? Qu'est-ce que je vous sers ?
Plan de Gabrielle, toujours dans sa lecture. Elle croque un citron à même la peau comme d'autres croquent une pomme.
JEAN Hein ? Un… un citron…
LE SERVEUR Un citron ?
JEAN Pressé… sans sucre, s'il vous plaît.
4. EXT. JOUR. TERRASSE DE CAFÉ
Lemême café, un autre jour. Jean est devant le café. Il observe Gabrielle. Sur sa table, un journal, des feuilles, un stylo et un citron déjà entamé. Jean s'avance tout en la regardant. Il bouscule le serveur qui manque de renverser son plateau.
LE SERVEUR Attention ! Faut vous acheter des yeux !
Jean ne répond rien, effondré par son entrée complètement ratée. Gabrielle lui jette un rapide coup d'œil tout en croquant à pleines dents son citron.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Terminus Nord

de Presses-Electroniques-de-France

Jeanne et Jean

de harmattan

Les plus belles œuvres de Fragonard

de Presses-Electroniques-de-France

Dom Juan

de Presses-Electroniques-de-France

Les plus belles œuvres de Vincent Van Gogh

de Presses-Electroniques-de-France

suivant