Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le petit Audiard illustré par l'exemple

De
208 pages
Le monde se divise en deux catégories : les fanatiques de Michel Audiard et les autres. Aussi saugrenu que cela puisse paraître, il n'existait aucun dictionnaire de la pensée audiardienne. Grâce à ce livre passant au crible les plus belles de ses répliques, le vide est comblé. A l'aide d'explications solides et d'exemples finement choisis, on découvrira la richesse du vocabulaire de Michel Audiard, ses sources, ses trouvailles, son originalité... et on écoutera ses films d'une autre oreille.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

t eeit l u AiA r tp r iluréa ls e L'exempl
Conception graphique : Élisabeth Chardin
Correction : Catherine Garnier
pRESENTE t eeit l u AiA r t i llupr sréa ee L'xempl
« La vie est la seule école que l’on quitte sans avoir rien appris. » Fleur d’oseille
« Je m’appelle Guedchi. - Tout le monde ne peut pas s’appeler Durant. » Jusqu’au dernier
nouveaumonde éditions
Préface
5
vec son livre, Philippe Durant, nous invite à voyager en Audiardie, e haut lieu du 14 arrondissement de Paris, avec sa célèbre place où le CoArelli couvrant la tic-tacante pendule de Ferdinand Berthoud, on y croise, titi deffé y reçoit du beau linge. Enrubannés par les sonates d’Arcangello parmi tant d’autres, Charles Mangin, la duchesse de Guermantes, Marc Antoine, e les filles de Loth, Tadeusz Borowski, et même l’homme duXXsiècle. L’auteur y apprendra que tout le monde ne peut pas s’appeler Durant… Depuis il va beaucoup mieux.
BrunoM. Auteur de l’ouvrageÊtre le fils de Michel Audiard (Michel Lafon, 2004).
A
AA
8
Le petit Audiard
Illustré par l’exemple
ABEL, MARC ANTOINE, ENGHIEN etDOUMER Quand j’aurais fini de le pomponner, de le bichonner, il n’y aura plus de Beaumanoir, il n’y aura plus qu’une bête gluante, le monstre idéal, le coupable estampillé Boudu, il aura assassiné tout le Bottin, buté la terre entière : Abel, Marc Antoine, le duc d’Enghien et le regretté président Doumer. Toute la lyre.
Michel Serrault,Carambolages ne belle brochette de victimes. À enluminer dans les livres d’Histoire, à épinaliser en images colorées. Abel, qui n’habitait pas Cadix, fut légUions de César, épousa Cléopâtre. Un beau parti. Et un beau partant car ce estourbi par son frère Caïn… Marc Antoine, après avoir conduit les mari se suicida après une défaite militaire… Le duc d’Enghien, plus connu sous le diminutif de Louis Antoine Henri de Bourbon, eut pour tort de faire de l’ombre à un certain Bonaparte. Peu amène avec la concurrence, l’ex-petit caporal le fit enlever en Allemagne, conduire à Vincennes et fusiller dans les fossés du château… Qu ant au présid ent Paul Doumer, qui ne demandait rien à personne, il fut assassiné en 1932 par un exalté ; russe forcément. Apparemment aucun lien entre ces décès mais l’enquête continue.
abonnes absents On coupe le téléphone et on se met aux abonnés absents, comme ça on sera bien tranquilles.
Claude Dauphin,Pourquoi viens-tu si tard ?
Voilà une heure que j’essaie de te joindre. Au lieu de décrocher, tu aurais pu te mettre aux abonnés absents, ça nous aurait évité une situation vaudevillesque.
Pierre Brasseur,La Métamorphose des cloportes our être abonné, il fallait un téléphone. Fixe. Pour être absent, il fallait par-tir pour un certain temps. Répondeur automatique et boîte vocale n’ayant lesPappelait pour leur signaler son absence. Dès lors, de jour comme de nuit, ces pas encore été inventés, sévissaient des hôtesses à la voix chaude. L’abonné dames recueillaient les messages avec le zèle de secrétaires particulières. À son retour, le même abonné les rappelait à la fois pour prévenir qu’il allait pouvoir s’occuper lui-même de son combiné et pour prendre les messages, délivrés avec une suavité toute fonctionnaire. Ainsi naissaient des liaisons téléphoniques.
A
accordsde grenelle Vous touchez les indemnités qui vous sont dues, conformément à l’article 163 des accords de Grenelle.
9
Jean Rochefort,Comment réussir… quand on est con et pleurnichard onclus entre syndicats, patronat et gouvernement, le 27 mai 1968 à C Paris, en plein boum estudiantin, au moment où les pavés volaient, les voitures brûlaient et les CRS chargeaient, ces accords prévoyaient, entre autres, une augmentation des salaires et une diminution du temps de travail – ce qui vaut mieux que l’inverse. Mais pourquoi Grenelle ? Parce que telle était l’adresse du ministère du Travail où ils furent négociés. Donc, dans l’ancien Hôtel du Châtelet – c’est pourquoi on a pu parler d’« accords d’opérette ». Toutefois, Grenelle n’est pas une personne, c’est un lieu. Vient du latinGaranella, endroit boisé où vivent les lapins. Or, chacun sait que le lapin est un animal qui court vite, très vite, presque aussi vite qu’un étudiant pourchassé par des CRS.
agraferEnchrister Et si je me fais agrafer ? Pigalle doit grouiller de poulets.
Jacques Dufilho,Jusqu’au dernier
Il a même convoqué Parker, le gouverneur, pour lui dire comme ça que si M. Tony Fallone n’était pas agrafé dans les 48 heures, il y aurait du remue-ménage dans l’administration.
Saturnin Fabre,L’Ennemi public n°1
10
Le petit Audiard
Illustré par l’exemple
air inter Je ne joue pas, Martinaud. Le but de mes questions c’est pas de vous faire gagner un paquet de lessive ou un voyage sur Air Inter mais de vous boucler pour le restant de vos jours.
Lino Ventura,Garde à vue éfunte compagnie aérienne française (1957-1997). Surnommée Air Pinder par ses employés – qui n’étaient pourtant pas tous des d’aDir.Intersignifiant « intérieur », la firme s’occupait de vols hexagonaux, clowns – et Air Inté [éreinté] par ses passagers victimes de trous dits « domestiques » afin de mieux souligner qu’elle s’adressait au bas peuple. Mission : désenclaver les régions ravitaillées par les corbeaux et les cheminots, tous de couleur noire. Par contraste, Air Inter se distingua 1 par ses magnifiques uniformes orange (assortis de chemises blanches à pois orange !) portés par ses hôtesses – qui n’étaient pourtant pas toutes pressées. Air Inter finit engloutie par Air France. Cela aurait pu donner naissance à une nouvelle compagnie – France Inter – mais le nom était déjà pris.
ANASTASIA ( Albert ) Entre les années 49 et 55 on rencontre votre Beretto dans l’entourage d’Anastasia, de Lucky, de Frankie Garbo.
Thierry Thibaud,Ne nous fâchons pas ’un des plus redoutables gangsters qu’ait compté la mafia américaine L (et elle en compta beaucoup). Sa spécialité : occire. Sans doute en référence à Anastasie, il censurait en supprimant. Il lui arrivait même de supprimer toute trace du cadavre, empêchant ainsi les poursuites judi-ciaires. Il œuvra dans la mouvance du « boss » Lucky (Luciano) et du roi du racket des rings, Frank Garbo. Albert (de son vrai prénom Umberto) fut le patron de Murder Incorporated, officine non officielle qui regroupait une escouade de tueurs à gages. Des sanguinaires, des sans cœur, des cent pour cent sauvages qui travaillèrent pour dégommer des centaines de person-nes. Juste retour des choses, Albert fut exécuté le 25 octobre 1957 alors qu’il se faisait raser chez un barbier.
1.Uniformes signés Jacques Esterel.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin