//img.uscri.be/pth/6deab0265b054a1c8d1aa3c17866aea615bf1faf
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,31 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Des images lentement stabilisées

De
152 pages
La force d'Edward Hopper est de s'être très vite confronté aux images de masse. Hopper comprend que peindre le monde revient à reconstituer une image toujours déjà donnée par la photographie, les couvertures de magazines ou le cinéma. Travaillant donc sur des images d'images, Hopper se livre à un patient filtrage au terme duquel la peinture se dépouille du pathos qui informait les toiles de ses contemporains. Relativement à la narration, l'artiste n'aura de cesse de capter ces temps morts qui, contrairement aux moments consacrés du récit peint classique, sont pour lui les seuls espaces de peinture possible.
Voir plus Voir moins