Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Frontières & arts

De
164 pages
Les arts donnent à penser les frontières. Sans doute, parce que les artistes sont des êtres de passages. Par leurs déplacements ils font bouger les frontières. Ce livre part des œuvres – six créations plastiques et deux littéraires. Leur analyse rend compte d'une approche artistique des frontières structurée en trois moments : matérialité des frontières, expérience de la traversée et mises à l'épreuve de l'humanité. Si l'approche est artistique, les enjeux sont esthétiques et politiques.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Filmer les frontières

de presses-universitaires-de-vincennes

Sandrine Le Corre
Frontières&artsDe l’opacité à la fraternité
Série RETINA Collection Eidos
Frontières & arts De l’opacité à la fraternité
ème Ce livre est le 72 livre de la
dirigée par François Soulages & Michel Costantini Comité scientifique international de lecture Argentine(Silvia Solas, Univ. de La Plata), (Alberto Olivieri, Univ. Fédérale de Bahia,),Bulgarie(Ivaylo Ditchev, Univ. de Sofia St Clément d’Ohrid),Chili(Rodrigo Zuniga, Univ. du Chili, Santiago),Corée du Sud(Jin-Eun Seo (Daegu Arts University, Séoul),Espagne(Pilar Garcia, Univ. Sevilla),France(Michel Costantini & François Soulages, Univ. Paris 8),Géorgie(Marine Vekua, Univ. de Tbilissi),Grèce(Panayotis Papadimitropoulos, Univ. d’Ioanina),Japon(Kenji Kitamaya, Univ. Seijo, Tokyo),Hongrie(Anikó Ádam, Univ. Pázmány Péter, Egyetem),Russie(Tamara Gella, Univ. d’Orel),Slovaquie(Radovan Gura, Univ. Matej Bel, Banská Bystrica), Taïwan(Stéphanie Tsai, Unv. Centrale de Taiwan, Taïpei) Série RETINA3 François Soulages (dir.),La ville & les arts11 Michel Gironde (dir.),Les mémoires de la violence 12 Michel Gironde (dir.),Méditerranée & exil. Aujourd’hui13 Eric Bonnet (dir.),Le Voyage créateur 14 Eric Bonnet (dir.),Esthétiques de l’écran. Lieux de l’image 17 Manuela de Barros,Duchamp & Malevitch. Art & Théories du langage 18 Bernard Lamizet,L'œil qui lit. Introduction à la sémiotique de l'image 30 François Soulages & Pascal Bonafoux (dir.),Portrait anonyme 31 Julien Verhaeghe,Art & flux. Une esthétique du contemporain 35 Pascal Martin & François Soulages (dir.),Les frontières du flou36 Pascal Martin & François Soulages (dir.),Les frontières du flou au cinéma37 Gezim Qendro,Le surréalisme socialiste. L’autopsie de l’utopie38 Nathalie ReymondÀ propos de quelques peintures et d’une sculpture39 Guy Lecerf,Le coloris comme expérience poétique40 Marie-Luce Liberge,Images & violences de l'histoire41 Pascal Bonafoux, Autoportrait. Or tout paraît42 Kenji Kitayama,L'art, excès & frontières43 Françoise Py (dir.),Du maniérismeà l’art post-moderne 44 Bernard Naivin,Roy Lichtenstein, De la tête moderne au profil Facebook 48 Marc Veyrat,La Société i Matériel. De l’information comme matériau artistique, 1 49 Dominique Chateau,Théorie de la fiction. Mondes possibles et logique narrative 51 Patrick Nardin,Effacer, Défaire, Dérégler... entre peinture, vidéo, cinéma e 55 Françoise Py (dir.),Métamorphoses allemandes & avant-gardes au XX siècle 56 François Soulages & Sandrine Le Corre (dir.),Les frontières des écrans 57 Agathe Lichtensztejn,Le selfie aux frontières de l’egoportrait 58 François Soulages & Alejandro Erbetta (dir.),Frontières & migrationsAllers-retours géoartistiques & géopolitiques 60 François Soulages & Aniko Adam (dir.),Les frontières des rêves 61 M. Rinn & N. Narváez Bruneau (dir.),L’Afrique en images. Représentations, idées reçues de la crise62 Michel Godefroy,Chirurgie esthétique & frontières de l’identité 63 Thierry Tremblay,Frontières du sujet. Une esthétique du déclin 64 Stéphane Kalla Karim,Les frontières du corps & de l'espace. La métaphysique de Newton65 Marc Veyrat,Never Mind, De l’information comme matériau artistique, 2 66 Vladimir Mitz,La transgression des frontières du corps. La chirurgie esthétique 67 Bernard Salignon,Frontières du réel. Où l’espace espace 68 Dominique Chateau,L’art du fragment. Frontières apparentes & frontières souterraines69 Pierre Kœst,Aux frontières de l’Humain. Essai sur le transhumanisme 70 Aniko Adam,Du vague des frontières. Espaces, littératures & langues 71 Gabriel Baudrand,Mathématiques & frontières 72 Sandrine Le Corre,Frontières & arts. De l’opacité à la fraternité Suite des livres publiés dans la CollectionEidosà la fin du livre Publié avec le concours de
Sandrine Le Corre Frontières & arts De l’opacité à la fraternité
ème Ce livre est le 50 de
Frontières géoartistiques & géopolitiques, géoesthétiques & géothéoriques Sous la direction de François Soulages MÉTHODE & FONDEMENT François Soulages (dir.),Géoartistique & Géopolitiques. Frontières,Paris, L’Harmattan, Coll. Local & Global, 2012 Gilles Rouet & François Soulages (dir.),Frontières géoculturelles & géopolitiques, Paris, L’Harmattan, Coll. Local & Global, 2013 Gilles Rouet (dir.),Quelles frontières pour quels usages ?,Paris, L’Harmattan, Coll. Local & Global, 2013 François Soulages (dir.), Mondialisation & frontières. Arts, cultures & politiques, Paris, L’Harmattan, Coll. Local & Global, 2014 Éric Bonnet & François Soulages (dir.),Lieux & mondes. Arts, cultures & politiques, Paris, L’Harmattan, Coll. Local & Global, 2015Éric Bonnet (dir.),Frontières & œuvres, corps & territoires, Paris, L’Harmattan, Coll. Local & Global, 2014.MOBILITÉS & ESPACES François Soulages & Alejandro Erbetta (dir.),Frontières & migrations. Aller-retour géoartistiques & géopolitiques, (dir.), Paris, L'Harmattan, coll.Eidos, série RETINA, 2015 Serge Dufoulon & Maria Rostekova (dir.),Migrations, mobilités, frontières & voisinages,Paris, L’Harmattan, collection Local & Global, 2012, 334 p.Anna Krasteva & Despina Vasilcu (dir.),Migrations en blanc. Médecins d’est en ouest,Paris, L’Harmattan, collection Local & Global, 2014, 242 p. Pierre San Ginès,Frontières, Réalités & Imaginaires, Paris, L’Harmattan, collection Local & Global, 2015 Bernard Salignon,Frontières du réel. Où l’espace espace, Paris, L'Harmattan, coll.Eidos, série RETINA, 2015 Éric Bonnet & François Soulages (dir.),Frontières & artistes. Espace public, (post)colonialisme & mobilité en Méditerranée, Paris, L’Harmattan, collection Local & Global, 2014.Michel Gironde (dir.),& exil. Aujourd’hui, Méditerranée L’Harmattan, collection Paris, Eidos, Série RETINA, 2014. Éric Bonnet, François Soulages & Juliana Zevallos Tazza (dir.),Memoria territorial y patrimonial. Artes & Fronteras, Lima, Universidad Nacional Major de San Marcos Fondo Editorial, 2014, 212 p. Michel Costantini (dir.),L'Afrique, le sens. Représentations, configurations, défigurations, Paris, L’Harmattan, CollectionEidos, série E.I.D.O.S., 2007, 226 p. Michel Costantini,1779 Les nuées suspendues. Voyage européen à travers les arts au siècle des Lumières, Paris, L’Harmattan, collection Intersémiotique des arts, 2009 Eric Bonnet (dir.),Le Voyage créateur,L’Harmattan, collection Paris, Eidos, Série RETINA, 2010, 326 p.Suite des titresFrontièresà la fin du livre Secrétariat de rédaction : Sandrine Le Corre © L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07984-4 EAN : 9782343079844
Introduction Ce travail de réflexion sur les frontières s’appuie sur des œuvres et des artistes. Pourquoi privilégier une approche artistique des frontières ? Parce que l’art permet de les penser, voire de panser les blessures et maux que certains de leurs usages néfastes génèrent. Penser les frontières à partir des œuvres, tel est le point de vue choisi, d’où le titre :Frontières & arts. Quelles frontières et quels arts ? L’espace, la ligne, la zone névralgique des frontières constituent la matière première, sensible, vive, innervée des œuvres analysées. Les arts plastiques contemporains - des vidéos de Sigalit Landau et de Taysir Batniji, des installations d’Electronic Shadow et de Paulo Nazareth, une performance de MarieNoëlle Deverre et Nicolas Tourte - et littéraires, à travers les figures de Carlos Fuentes et André Malraux, sont mis en avant dans les huit chapitres qui suivent. S’il faut penser et panser, c’est parce que les frontières posent problèmes. Quels problèmes ? Comment les artistes les traitent-ils ? Le livre est structuré en trois moments. Le premier moment traite des problèmes liés à la matérialité des frontières. Si la frontière peut apparaître comme un concept abstrait, les artistes, quant à eux, lui donnent formes, matières et consistances. Quels dispositifs plastiques ou littéraires créent-ils ou s’approprient-ils pour
5
rendre compte de cet obstacle visuel, spatial, matériel et symbolique que peuvent devenir les frontières ? Écrans, vitrines, fenêtres sont les dispositifs analysés. Entre transparence et opacité, entre ouverture et fermeture, ils deviennent la surface ou l’espace d’interrogation des frontières du corps (Chapitre 1), des frontières du rêve (Chapitre 2), et des frontières des langues (Chapitre 3). Le deuxième moment traite desexpériences de la traverséedes frontières. Qu’advient-il de la consistance et de l’obstacle des frontières face au désir, à la nécessité, à l’élan de liberté créatrice, celui de partir, revenir, vivre la vie et l’art, leurs territoires, sans être assigné à résidence ? Avec l’exemple de l’artiste palestinien Taysir Batniji, qui vit et travaille entre la France et la Palestine (Chapitre 4) et celui de l’artiste brésilien Paulo Nazareth (Chapitre 5), la mobilité transfrontalière sera triplement questionnée, comme thématique artistique, comme condition de création artistique, et, comme posture artistique engagée et résistante. L’enjeu est à la fois artistique et politique, la mobilité transfrontalière ayant pour corrélat la mobilisation lorsque le problème des frontières géopolitiques est posé à partir de zones hautement sensibles, comme le fait Taysir Batniji à partir de la Bande de Gaza. Les concepts d’entre-deux, d’entre-monde, d’entre-les-lieux ou de territorialité itinérante aideront à penser différemment les frontières, au-delà de l’enfermement territorial qui, souvent, les caractérise. Le troisième moment pose la question des frontières commemises à l’épreuve de l’humanité. Éprouvantes, avilissantes, elles mettent le corps, les corps, les hommes qui font corps à l’épreuve de leur déchirure, à l’instar de Sigalit Landau dans son œuvreBarbed Hula(Chapitre 6). Mais, qu’est-ce qui fragilise l’humanité ? Comment répondre à la meurtrissure ? À la tentation d’effacer les frontières (Chapitre 7) sera opposé leur partage comme expérience d’une humanité retrouvée (Chapitre 8). Car si les frontières happent au point de meurtrir, leur absence mènerait l’humanité au point mort.
6
er
1 moment Matérialités des frontières
Chapitre 1 Transparence écranique & opacité de la vitrine Qu’est-ce donc un écran ? A la fois un passage et un obstacle, aurait dit le regretté Vladimir Jankélévitch. 1 Ina Global L’écran instaure un régime de visibilité spécifique qui consiste à donner à voir « sur ». Il s’oppose au régime de visibilité de la vitrine qui donne à voir « à travers ». Que se passe-t-il lorsqu’écran opaque et vitrine transparente perdent leurs caractéristiques, les échangent ou se mixent ? Le regard passe à travers l’écran transparent alors qu’il reste bloqué sur la surface opacifiée de la vitrine. Le passage de l’opacité à la transparence, et inversement, modifie-t-il les frontières des écrans et celles des vitrines au point de les confondre, faisant de la vitrine un ultime écran ? Ce chapitre est divisé en deux parties distinctes, en forme d’oxymore, à la « transparence écranique » répond l’« opacité de la vitrine ».
1  Introduction du dossier « écran(s) mon amour. Nouveaux outils, nouveaux usages », inIna Global, n° 1, mars/juin 2014, p. 30. 9