Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,46 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

INGMAR BERGMAN

De
98 pages
Comment devient-on artiste ? Fanny et Alexandre, que Bergman présentait comme un film testament, retrace le parcours initiatique d'un enfant qui se heurte à la question du signe. De quelle façon l'enfant Ingmar parvient-il à pratiquer le deuil de sa contemplation animiste du monde pour renaître et comprendre que la vérité est ailleurs, comment s'oppose-t-il à un esthète pour devenir un artiste ? telle est la question que nous pose Fanny et Alexandre.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Ingmar Bergman: l'initiation d'un artiste
À propos de Fanny et Alexandre

Collection L'Art en bref dirigée par Dominique Chateau
Publiée avec la participation du centre de Recherche sur l'Image et de l'Université de Paris [ Panthéon Sorbonne A chaque époque, le désir d'art produit non seulement des œuvres qui nous éblouissent ou nous intriguent, mais des discussions qui nous passionnent. L'art en bref veut participer activement à ce débat sans cesse renouvelé, à l'image de son objet. Appliquée à l'art présent ou passé, orientée vers le singulier ou vers le général, cette collection témoigne d'un besoin d'écriture qui, dilué dans le système- fleuve et engoncé dans l'article de recherche, peut trouver à s'épanouir dans l'ouverture et la liberté de l'essai. A propos de toutes les sortes d'art, elle accueille des textes de recherche aussi bien que des méditations poétiques ou esthétiques et des traductions inédites. Déjà parus Maryvonne SAISON, Les théâtres du réel, Pratiques de la représentation dans le théâtre contemporain. Jacques FOL, Propos à l'œuvre, Arts visuels et architecture. Dominique CHATEAU, L'Art comme unfait social total. Jean SUQUET, Marcel Duchamp ou l'éblouissement de l'éclaboussure. Catherine DESPRA TS-PEQUIGNOT, Roman Opalka: une vie en peinture. Céline SCEMAMA-HEARD, Antonioni, le désertfiguré. Carl EINSTEIN, La sculpture nègre. Christian JAEDICKE, Nietzsche: figures de la monstruosité Tératographies. Dominique CHATEAU, Duchamp et Duchamp. Giovanni JOPPOLO, Le matiérisme dans la peinture des années quatrevingt. André LE VOT, Gustave Courbet, au-delà de la Pastorale, 1999.

@ L'Harmattan, 2000 ISBN: 2-7384-9010-5

Ludovic Conade

Ingmar Bergman: l'initiation d'un artiste
À propos de Fanny et Alexandre

L'Harmattan 5-7, rue de l'Ecole-Polytechnique 75005 Paris - FRANCE

L'Harmattan Ine 55, rue Saint-Jacques Montréal (Qc) - Canada H2Y lK'

pour Mark

Introduction
D~où ? De mon imagination~ vivant magasin de marionnettes et d~ombres chinoises évoluant sans cesse.

G. W. Goethe, Wilhelm Meister

À l'origine de cette étude, plusieurs similitudes entre deux fùms de facture pounant très différente: La Nuit du chasseur de Charles Laughton et Fanny et Alexandre d'!ngmar Bergman. Le premier et dernier film du comédien britannique, dont Roben Mitchum se plaisait à rappeler qu'il lui avait offert le plus beau rôle de sa carrière, offre de prime abord un contraste frappant avec ce qui devait passer pour le film-testament du réalisateur suédois. À l'Amérique légendaire empruntée à l'univers de Mark Twain s'oppose le conte européen, Dickens ou Hoffmann qui, de l'aveu même de Bergman 1, a inspiré Fanny et Alexandre. À la photographie en noir et blanc de Stanley Cortez aux accents angulaires et expressionnistes s'oppose le style de Sven Nykvist, rehaussant subtilement les con-

1. CE Ingmar Bergman, Images,Paris, Gallimard, 1992, p. 346.

7