Cette publication est accessible gratuitement
Télécharger
AnonymeChant funèbre d'une mère sur la tombe de son fils mort pour la liberté 1793
Gage sacré de mes chastes amours Quand mes soins formaient ton enfance. Dieu, m'écriai-je, Ah ! veillez sur ses jours, Son bonheur est ma récompense.
Réveille-toi, mon fils, à mes accents, Viens sécher les pleurs d'une mère, Appui qu'en vain, espéraient mes vieux ans, Qui consolera une mère ? Qui consolera ma misère !
Mais tu reviens des ombres du trépas Consoler mon âme attendrie Ton sang me dit "Mère, ne pleure pas Ton fils mourant pour la patrie".
Réveille-toi ...
A ma douleur, pardonne mon pays, Elle ne te fait pas injure Laisse couler quelques pleurs sur un fils, Mon cœur les droits à la nature.
Réveille-toi ...
Que ma patrie, anime encore ce flanc, Je suis républicaine et mère La liberté va me payer mon sang Et consolera ma misère ...
Réveille-toi ...